Les Great Walks de Nouvelle-Zélande (hébergement, prix, difficultés…)

Chapitre 1 : Généralités sur les Great Walks (prix, "huts", difficulté et équipement)

Date de publication : 05-05-2020

Auteur

Johanna

Généralités sur les Great Walks

Les Great Walks, ce sont les grandes randonnées les plus célèbres de Nouvelle-Zélande. Il y en a dix à travers le pays (3 sur l'Île-du-Nord et 7 sur l'Île-du-Sud). Elles traversent les paysages variés et spectaculaires des parcs nationaux néo-zélandais : forêts primaires, lacs, vallées, montagnes, côtes... De quoi satisfaire tous les pvtistes et vous permettre d’explorer la diversité naturelle néo-zélandaise !

Les 10 Great Walks de Nouvelle-Zélande

  • Lake Waikaremoana (Île-du-Nord)
  • Tongariro Northern Circuit (Île-du-Nord)
  • Whanganui Journey (Île-du-Nord)
  • Abel Tasman Coast Track (Île-du-Sud)
  • Heaphy Track (Île-du-Sud)
  • Kepler Track (Île-du-Sud)
  • Milford Track (Île-du-Sud)
  • Routeburn Track (Île-du-Sud)
  • Rakiura Track (Île-du-Sud)
  • [NOUVELLE - 2020] Paparoa Track and Pike29 Memorial Track (Île-du-Sud)

Du fait de la situation actuelle liée au Covid-19, les Great Walks sont fermées au public.

Le prix des Great Walks

Randonner sur les Great Walks a un coût. La Nouvelle-Zélande laisse l’accès libre aux sentiers, ne demande pas de permis d’accès aux parcs nationaux et les parkings sont, en général, gratuits, mais les frais suivants sont à prévoir :

  • L’hébergement.
  • Le transport pour retourner au point de départ (lorsqu’il ne s’agit pas de randonnées qui font une boucle).
  • Et bien sûr, l’équipement et la nourriture.

Tous les prix indiqués dans ce dossier sont en dollars néo-zélandais.

Le système d’hébergement

Plusieurs solutions s’offrent à vous ! La plus courante est d’utiliser les refuges ou les campings mis à disposition par le DOC (Department of Conservation). Il existe également des hébergements privés, souvent plus coûteux mais aussi plus confortables avec, par exemple, des douches, un service de demi-pension ou encore de transfert de sac. Ils sont le plus souvent inclus dans les randonnées guidées.

  • Les refuges (huts) des Great Walks sont les mieux équipés de Nouvelle-Zélande tout en restant spartiates. Pensez à apporter votre sac de couchage, vos ustensiles de cuisine et votre lumière (bougies, lampe frontale). Prévoyez également un réchaud si les huts où vous prévoyez de dormir n'ont pas de tables de cuisson ! Les Great Walks huts disposent de matelas, d’une réserve d’eau, de toilettes et de “chauffage” (le plus souvent, une cheminée avec du bois sec à disposition). Certains sont équipés de panneaux solaires et de tables de cuisson et un gardien peut être présent. Le prix varie de 22 $ à 140 $ par personne et par nuit en fonction de la Great Walk et de la saison. À noter que les Néo-Zélandais paient moins cher que les voyageurs internationaux. En savoir plus sur les prix.

  • Les campings (campsites) permettent d’économiser 25 à 75 % du prix des refuges. Leurs prix, sur les Great Walks, varient de 6 $ à 20 $ suivant la Great Walk et la saison. Vous avez accès aux équipements des refuges ou disposez d’un abri séparé pour cuisiner. Attention, il n'y a pas de camping possible sur le Milford Track et sur le Paparoa Track.

Les huts et campsites des Great Walks doivent être réservés à l’avance, voire plusieurs mois à l’avance pour les plus populaires. La réservation peut être faite en ligne via le site du DOC (sans frais) ou dans les bureaux du DOC (prévoyez alors 2 $ de frais de réservation par nuit et par personne). Hors saison, de mai à octobre, certaines Great Walks en altitude sont moins accessibles à cause de la neige et réservées aux randonneurs expérimentés. La réservation en ligne n’est alors plus possible et un système de tickets à acheter dans les bureaux du DOC est mis en place.

Que faire en cas de changement de dernière minute ?
Si l’annulation vient du DOC (fermeture du refuge, du sentier, conditions météorologiques dangereuses, etc.), vous serez remboursé. Si vous souhaitez annuler votre réservation pour une raison personnelle, vous pouvez être en partie remboursé jusqu'à 3 jours avant le début de votre randonnée. Reportez-vous aux termes et conditions pour plus de détails.

Le camping sauvage est autorisé sur plusieurs Great Walks mais des conditions s'appliquent. Vous êtes invité à contacter un centre du DOC afin de vous renseigner sur les règles en vigueur sur la randonnée que vous voulez faire.

Camper ou dormir dans les abris d’urgence (shelters) n’est pas autorisé. Si un ranger vous surprend à le faire et qu’il ne s’agit pas d’une urgence, l’amende s’élève à 200 $.

Le backcountry hut pass
Le “backcountry hut pass”, c'est un pass qui vous permet de dormir en refuges (huts) en illimité pendant 6 ou 12 mois (92 $ pour 6 mois, 122 $ pour un an) en Nouvelle-Zélande.

Sur les Great Walks (où les nuits en refuges sont généralement assez chères), le backcountry hut pass n'est pas accepté SAUF dans les huts suivantes :

  • Tongariro Northern Circuit : toutes, mais uniquement de juin à septembre (basse saison).
  • Routeburn Track : toutes, mais uniquement de mai à septembre (basse saison).
  • Milford Track : toutes, mais uniquement de mai à septembre (basse saison).
  • Kepler Track : toutes, mais uniquement de mai à septembre (basse saison).
  • Paparoa Track : Ces Clarke Hut.

Difficulté et équipement

Les Great Walks sont de longues randonnées, allant de 2 à 6 jours, de 32 à 145 km, mais réputées accessibles. Les sentiers sont bien entretenus et balisés. Néanmoins, il faut toujours suivre les conseils du DOC :

  • Être en bonne condition physique ;
  • partir bien équipé ;
  • informer des proches ou le personnel du DOC de votre départ ;
  • ne pas surestimer ses capacités.

Certains sentiers de difficulté moyenne en été deviennent très difficiles en hiver.

Voici une liste très sommaire du matériel nécessaire :

  • Sac à dos avec housse imperméable (rain cover) et/ou sacs étanches à l’intérieur (l'option économique est le sac poubelle dans le sac avec vos affaires à l'intérieur). En cas de violentes pluies, la housse est souvent insuffisante et vos affaires risquent d'être intégralement trempées. Les sacs poubelles sont donc une bonne option.
  • Des vêtements adaptés à toutes les conditions : chaud et froid, sec et humide, vent, neige... tout est possible, le temps étant changeant en Nouvelle-Zélande !
  • Sac de couchage, que vous dormiez en camping ou en hut.
  • Petit réchaud à gaz (sauf si vous optez pour des huts qui disposent de tables de cuisson) ou essence et ustensiles de cuisine associés.
  • Nourriture pour toute la durée de la randonnée + 1 jour par sécurité.
  • Eau et système de purification (ébullition pendant 3 minutes, filtres, pastilles de purification, etc.).
  • Trousse de premiers secours et kit de survie de base (couverture de survie, sifflet, papier, stylo, nourriture très énergétique comme des barres de céréales).
  • Protection solaire (crème solaire, chapeau, lunettes de soleil).
  • Lampe et piles de rechange (ou dynamo), bougies, allumettes étanches.
  • Sac poubelle (tous les déchets sont à ramener avec vous : on le laisse rien sur place).
  • Produits de toilette et serviette.
  • Carte (au moins un plan basique du parcours, à disposition dans les bureaux du DOC) et boussole.
  • Une batterie externe (pour votre téléphone).
  • Effets personnels (appareil photo, carnet, livre...).
  • Papier toilette (il y en a le plus souvent en été, mais pas toujours hors saison).
  • Tongs ou ou chaussures de type Crocs pour vous débarrasser de vos chaussures de randonnée en fin de journée.

Si vous n’êtes pas entièrement équipé, il est possible d’acheter ou de louer du matériel sur place. Les villes situées à proximité de parcs nationaux comme Queenstown, Te Anau, Taupo, Motueka disposent de magasins adaptés. Vous trouverez, dans notre Guide des pvtistes en Nouvelle-Zélande, des informations sur les différents magasins qui vous permettent de vous équiper en Nouvelle-Zélande (pour randonner, mais aussi pour aménager votre van, etc.).

Pour en savoir plus sur les équipements, nous vous recommandons notre dossier Mode d'emploi sur la randonnée en Nouvelle-Zélande.

Dernier point, souscrire une assurance pour votre PVT (moins de 400 € l'année) est obligatoire mais surtout indispensable, surtout si vous pensez faire des activités sportives telles que la randonnée. Il est important que vous soyez couvert pendant tout votre séjour, pour un petit souci de santé comme une hospitalisation ou un rapatriement.

Dossier publié initialement en juillet 2013, dernière mise à jour en avril 2018.

Pour poser vos questions, discuter avec les autres pvtistes et francophones et échanger vos conseils et bons plans, rejoignez-nous sur notre forum de discussions Nouvelle-Zélande et dans le groupe Facebook des pvtistes / Francophones en Nouvelle-Zélande !
Aperçu des chapitres :

38 Commentaires

Daniel
0 2
Surprenant que je ne trouve ce site que maintenant alors qu’en 2014 j’ai préparé mon voyage de 3 mois en NZ sans le trouver. OK comme présentation. Ça confirme tout ce que j’y ai découvert et je prépare le prochain pour 2019 pour y faire ce que je nai pas pu faire en 2015 . En dehors des greats walks je conseille TE MATATINI pour la culture Mahori . C’est tous les 2 ans en février ou mars. Daniel
Alice
21 24
Salut à tous ! Je suis en Nouvelle-Zélande depuis 3 mois et comme l’hiver se termine, je projette de faire plusieurs des Great Walk avec mon copain. Nous avons un van dans lequel nous pourrons laisser nos affaires mais je sais que mon copain ne sera pas tranquille et ne pourra pas profiter de sa randonnée à cause du risque de vol. Est-ce que vous auriez des bons plans pour laisser notre van dans un endroit sécure le temps de faire les Great Walks, sans dépenser des fortunes en parking !? Merci d’avance !!
Daniel
0 2
Je n’ai eu aucun souci de vols pendant mes greats walks. J’ai même oublié de le fermer une fois sans mauvaise surprise au retour. Attention quand même à Waikaremoana c’est quand même très isolé. Un parking sécurisé est possible mais obligé de prendre le taxi boat.
Alice
21 24
Oui finalement nous n’avons pas eu de soucis sur les Great Walks que nous avons déjà faites. Merci tout de même pour l’info à celle du lac !!
Myster
0 1
Super articles, les greats walks en Nouvelle-Zélande sont vraiment top, j’ai eu l’occasion d’en faire quelques-unes également: je partage toutes les infos sur http://www.rando-planet.fr
Nicolas
1 13
Merci pour toutes ces infos 🙂 à part le Milford est- qu’il y a en d’autre qui sont difficiles à réserver ?
Nicolas
1 13
autre petite question qui me vient comme ça, pour le Milford si je réussi à obtenir une réservation, est-ce qu’on doit tout payer à l’avance ?
Ju
0 1
Bonjour, n’étant pas du tout alpinistes… Mais fan de Randos. Pensez vous qu’il est réalisable de faire le circuit au mois octobre? Les refuges seront ils ouvert? J’ai cru comprendre sinon qu’il avait des auberges près du Sentier? Merci. Julie
Johanna
1.8K 2.8K
Bonjour Julie! Le mieux est de poser la question à un bureau du DOC, ils seront te conseiller le moment venu en fonction des conditions météo et de l’état des sentiers. Les refuges (huts) sont ouverts toute l’année, seuls les prix et méthodes de réservation varient. Tu trouveras toutes les informations nécessaires sur http://www.doc.govt.nz/parks-and-recreation/things-to-do/walking-and-tramping/ J’avais fait Abel Tasman au début de l’.hiver et les conditions étaient très correctes. En plus, il y a moins de monde et c’est moins cher! Il vaut juste vérifier les jours de marée pour Abel Tasman, sinon la traversée de certains estuaires peut être compliquée.
Johanna
1.8K 2.8K
Aussi, les Great Walks ne sont pas pour les alpinistes, mais bien pour le grand public! Être en forme, bien informé et équipé suffisent pour les réaliser.
Elo
16 38
Super utile ce dossier ! Merci beaucoup ^^
Odile
2 11
Bonjour à tous Nous venons d’arriver à Motueka pour passer les fêtes et chercher du taf du coup on va avoir pas mal de temps ici et nous aimerions bien faire du kayak le long de la côte du parc d’Abel Tasman. Dans le dossier il apparait clairement que les côtes peuvent être longées en kayac, mais les prix sont assez chers lorsque le tour se fait avec un guide (et généralement ne dure que 2h) donc ma question est simple : est-ce « risqué » de louer un kayak à la journée pour explorer la côte seuls (sachant que nous connaissons le kayac de rivière sans être experts non plus)? Merci
Marie
9.9K 33.2K
Oh, je pense que c’est tout à fait envisageable de passer une journée pour faire du kayak autour des côtes. Le seul truc de le faire uniquement en kayak, c’est que vous faites un aller-retour, donc vous voyez la même chose deux fois… Mais sinon, c’est gérable. Renseignez vous auprès de votre loueur de kayak, il vous dira peut-être « ah mais là c’est assez loin quand même, vous mettez 2 heures pour rejoindre ce point ou ce genre de choses… C’est possible de louer un kayak sans avoir un guide (du moins, en cherchant kayak Abel Tasman, j’en ai trouvé)
Odile
2 11
Merci pour la réponse Marie. Nous sommes allés nous renseigner directement au visitor centre de Motueka et en fait nous avons pu louer un kayak avec eux (la compagnie partenaire est sur Marahau – elle pratique les prix les moins chers à priori). Il est donc possible de louer un kayak à la journée (voire sur plusieurs jours) et ce n’est pas dangereux du tout, c’est même très agréable de naviguer seuls sur l’eau, d’aller à son rythme (avec un guide il n’y a que 2h de kayak et il faut attendre le groupe), et surtout de s’arrêter dans les criques où il n’y a pas de touristes (car la destination est très populaire). Nous avons croisé des otaries et celles ci ne se sont pas approché du kayak (j’avais peur qu’elles nous montent dessus..hihi). Plusieurs choix sont disponibles et nous avons choisi de faire du kayak à l’aller et de marcher au retour : soit environ 12 km de kayak jusqu’à Anchorage Bay (où nous avions jusqu’à 15h30 pour déposer le kayak… très large!), puis un peu plus de 12 km pour retrouver la voiture à Marahau (4h de marche), via le sentier qui longe la côte dans Abel Tasman (une partie de la Great Walk). L’option du water taxi au retour est également disponible. Bref nous avons passé une superbe journée et nous conseillons à tous ceux qui ne peuvent pas faire la great walk de prendre au moins une journée pour une virée en mer puis sur terre 😉
Marie
9.9K 33.2K
Super retour Odile, merci 🙂
Camille
0 3
Bonjour à tous, Merci beaucoup pour ce sujet très instructif ! J’ai juste une question qui va peut-être vous paraitre stupide mais je pense pas être la seule dans ce cas. En effet comme nombreux backpackers, je voyage avec ma maison sur le dos. Je voudrais faire le Kepler Track, et le problème c’est que mon sac est assez lourd et je n’ai bien évidemment pas besoin de tout ce qu’il y a dans mon sac. Du coup je voulais savoir si vous avez des plans comme des endroits où il y a des casiers pour laisser des affaires. Car bien évidemment, je vais le faire seule, je n’ai pas de voiture et ne connait personne sur Te Anau. J’ai besoin de votre aide !! Merci d’avance !
gwendoline1
8 79
Bonjour, J’ai la même question que toi Camille et je suis dans le même cas, as tu eu des infos depuis ton post sur le forum? Il y a de belles randos à faire néanmoins je ne me vois vraiment pas les faire avec mes 20 kg sur le dos et je n’aurai pas de van ou d’endroit ou laisser mes affaires donc il y a t il des solutions ? Si oui sur quelles randos a t ont la possiblité de laisser nos affaires avant de commencer notre marche ? Merci d’avance pour votre réponse!
Camille
0 3
Bonjour Gwendoline ! J’ai seulement fait le Kepler Track et j’ai pu laissé mes affaires dans un casier au Holiday Park (c’est celui juste à côté du DOC). Casier bien adapté, ça te coûte 15$ et ils te rendent 5$ lorsque tu ramènes les clefs.
Marie
9.9K 33.2K
IlSi vous êtes en van, le plus simple est souvent de laisser ses affaires dans son véhicule (avec le risque de vol, mais bon, en les planquant bien, on limite ce risque). Pour ceux qui n’ont pas de véhicule, vous avez le plus souvent l’option du Holiday Park ou de l’auberge de jeunesse : vous pouvez demander de les garder. Les auberges le proposent souvent gratuitement si vous avez passé au moins une nuit chez eux et si vous souhaitez repasser par chez eux à votre retour de rando… Ca peut être utile pour une douche et une bonne nuit dans un lit un peu douillet 😉
Anthony
30 95
Kia Ora les amigos ! Bon je fais partis des chanceux qui ont pu réserver le Wilford Track hier pour Mi-Janvier, et j’ai une petite question vu que je n’ai jamais dormi en Hut : Es qu’il y a des accès à l’électricité pour recharger nos appareils (Apareil photos, gopro etc.. ) ? Et une autre question, je comptes prendre des noodles et boite de thon pour manger donc dois-je prevoir une casserole ou il y a quelques ustensiles ou bouilloire de dispo ? Merci !
Magali
3.7K 4.9K
Salut ! De ce que j’avais lu il y a de quoi faire chauffer mais pas d’ustensiles pour manger. Donc le réchaud à gaz n’est pas nécessaire mais ta popotte pour cuire et manger tes noddles, oui 🙂 Par contre pour l’électricité je crois pas qu’il faille compter là dessus 😉
Marie
9.9K 33.2K
Voici ce que dit le DOC sur son site Internet (pour la saison d’été) : http://www.doc.govt.nz/parks-and-recreation/tracks-and-walks/fiordland/northern-fiordland/milford-track/places-to-stay/ During the summer season (November to April) the hut facilities include: Plenty of bunks with mattresses (40) in a communal sleeping layout. Water supply, flushing toilets, wash basins with cold running water (but no showers). Heating with fuel available, and usually solar lighting in the main area. Cooking facilities with fuel, tables and seating (but no cooking utensils). A friendly conservation ranger – they like to chat, they know the area well and can tell you about the environment and weather, or help out should an emergency arise. Donc il n’y a pas d’ustensil, il y a apparemment des gaz cooker. Il n’y a pas d’électricité (genre juste un peu de lumière… mais pas de prise électrique à proprement parler puisque normalement, la hut n’est pas reliée à l’électricité ;)) Il n’y a pas non plus de bouilloire.
Anthony
30 95
Okay merci beaucoup pour les renseignements ! Bon je vais essayer de me débrouiller pour que toutes les batteries tiennent jusqu’au bout ^^
Marie
9.9K 33.2K
C’est vrai que c’est tentant, mais gardes-en un peu pour la fin (le trajet du retour (en bateau) et avant, il paraît que c’est vraiment magnifique.
Anthony
30 95
Okay Merci, je pense m’acheter une batterie portable pour recharger certains appareils plusieurs fois. Mais j’ai regardé au Wharehouse de Whakatane et ils n’avaient pas le modèle que je souhaitais..
Emilie
0 2
Merci pour toutes ces précieuses informations. Ça donne vraiment envie de s’y mettre!
Perrine
73 191
Ce dossier est juste génial. Merci ! J’ai fait la Whanganui river y a 10 jours et je confirme de depuis Whakahoro, là où l’on a commencé, le parcours est accessible à tous en canoé ou en kayak. Ce fut un petit défi pour moi qui suit marcheuse et non pagayeuse à la base. Ca vaut vraiment le coup surtout en été.

Articles recommandés