Article publié le 19-03-2016.

La location et la colocation

Si vous décidez de vous installez quelques temps dans une ville pour y travailler par exemple, il peut être intéressant de louer une chambre, un appartement, voire une maison.
La solution la plus populaire, tant auprès des étudiants néo-zélandais que des PVTistes du monde entier est la colocation dans un appartement ou une maison. Votre chambre peut être meublée (furnished) ou non (unfurnished) et tous les frais sont partagés (électricité, internet...) s’ils ne sont pas déjà inclus dans le loyer. Un autre avantage de la colocation est de faciliter les rencontres lorsqu’on arrive dans une nouvelle ville.
Les studios ou les appartements 2 pièces vous offrent plus d’indépendance mais tous les frais sont à votre charge et vous devrez peut-être acheter des meubles. Il existe des appartements meublés et équipés, sous forme d’appartement hôtel, le plus souvent au standing et prix élevés.

Le prix des loyers est indiqué à la semaine (weekly rent). Une chambre coûte en moyenne 204 $NZ par semaine en Nouvelle-Zélande mais les tarifs sont extrêmement variables d’une ville à l’autre. Comptez plutôt 250 $NZ et plus dans le centre d’Auckland et 150 $NZ dans des villes moyennes comme Hamilton. Le tarif des locations par régions, villes et quartiers est présenté sur cet excellent site du gouvernement.

Voici un tableau pour vous donner une petite idée des prix à la semaine pratiqués dans les principales villes :


Où chercher ?

Trade Me et Post a note sont les deux principaux sites de petites annonces en ligne. Vous en trouverez aussi sur les petites annonces de PVTistes.net. Les quotidiens régionaux ont également leur page dédiée aux petites annonces (classified en anglais).
Des petites annonces sont également affichées dans les supermarchés, les auberges de jeunesse et tout autre lieu visité par les backpackers ou les étudiants (car markets, bars, universités, etc.).
Si vous êtes en auberge de jeunesse au début de votre séjour, n’hésitez pas à faire jouer le bouche à oreille avec vos compagnons de chambrée ou les autres voyageurs qui cherchent eux aussi un logement. Ils ont peut-être des pistes qui ne leur conviennent pas mais qui pourraient vous correspondre.
Prenez garde aux arnaques que vous pouvez rencontrer en particulier sur les petites annonces par Internet, comme partout. Pour cela, lisez notre dossier Eviter les « arnaques » en PVT.

Il est fortement conseillé de visiter le logement avant de signer le bail. Tenez compte de sa proximité avec les transports en commun, les commerces et aussi du voisinage.
Notez que le propriétaire n’a pas l’obligation de vous fournir un système de chauffage (heater) donc vous aurez peut-être à acheter un radiateur d’appoint.

À Auckland, vous pouvez également consulter les annonces d'EK Properties, qui sélectionne des logements de qualité.

Signer un contrat de location

Bien qu’il existe deux types de location en Nouvelle-Zélande, elles sont le plus souvent de type périodique (periodic). Le bail est signé pour une durée indéterminée et le locataire peut y mettre fin par préavis 21 jours à l’avance. Dans le cas de location à durée déterminée (fixed-term), vous et le propriétaire vous engagez pour une durée et vous ne pouvez pas quitter le logement avant la fin de votre bail.
Le propriétaire (landlord) doit vous fournir un contrat de location (Tenancy Agreement Form) dont vous garderez une copie. Il se base souvent sur ce modèle officiel. Assurez vous de bien comprendre et d’être d’accord avec le contenu du contrat avant de le signer. Le propriétaire ou vos colocataires peuvent vous demander de vous engager pour une certaine période (6 mois en général). Pour moins longtemps, il est probable qu’ils revoient le loyer à la hausse.
Un état des lieux (Property Inspection Report) est généralement fourni avec le contrat de location. L’état du logement doit y être décrit ainsi que tous les meubles et équipements fournis.

Vous devez ensuite payer :

    • une caution (bond), équivalent à 2 ou 4 semaines (maximum) de loyer,
    • une avance de loyer de deux semaines maximum (rent in advance),
    • des frais d'agence (letting fee) si vous êtes passés par une agence immobilière (en général, l'équivalent d'une semaine de loyer + taxes).

Pour la caution, vous devez remplir avec votre propriétaire un Bond Lodgement Form. Vous utiliserez un Bond refund form lorsque vous quitterez le logement et récupérerez votre caution (si vous n’avez pas de loyer dû et si aucun dommage n’est constaté dans le logement).

Particularités de la colocation

Une installation en colocation s’avère souvent un peu moins formelle qu’une location. Vous n’aurez pas forcément tous ces documents à remplir et signer. Néanmoins, pour éviter les surprises, discutez bien des conditions de la colocation avec les autres colocataires et/ou le propriétaire, que ce soit pour le paiement du loyer comme pour l’organisation de la vie de tous les jours (ménage, etc.).
N’hésitez également pas à demander la copie de l’accord convenu ou de tout autre document, juste en cas de souci.

Les annonces affichent généralement un prix pour une personne dans une chambre. Si vous êtes en couple ou avec un(e) ami(e) par exemple, le loyer peut être un peu plus élevé que pour une personne seule en raison notamment des charges de la seconde personne qui devront être prise en compte. Toutefois, le tarif ne doit en aucun cas doubler.
Beaucoup d’annonces stipulent si le propriétaire accepte les fumeurs ou non (No smoking, no smoking even outside). Si vous fumez, il ne vous est pas permis de fumer dans la maison ou même dans votre chambre. Mais vous pouvez toujours demander s’il est accepté de fumer à l’extérieur de la maison (dans le jardin par exemple). La Nouvelle-Zélande se veut un fer de lance dans la lutte contre le tabagisme et beaucoup de propriétaires ne souhaitent pas avoir de fumeur dans leur maison.
Dans une colocation, il est courant que les colocaires demandent plusieurs mois d’engagement pour ne pas avoir à chercher trop régulièrement de nouveaux colocataires. On peut par exemple vous demander de rester pendant au moins 3, 4 ou 6 mois par exemple. N’hésitez pas à vous mettre au clair dès le départ sur cette question.

Paiement du loyer

Le propriétaire ne peut pas vous demander de payer plus de deux semaines de loyer à l'avance. Il est en droit de modifier le prix du loyer tous les 180 jours.

Assurance

Le propriétaire doit assurer le logement. Néanmoins, cette assurance ne couvre pas vos biens que vous devez assurer vous-même (contre le vol par exemple). De même, les dommages causés intentionnellement ou par négligence par le locataire ou ses invités ne sont pas couverts par l’assurance du propriétaire.
Vous avez donc besoin d’une assurance qui couvre, au moins, votre responsabilité civile et vos biens.
Vous pouvez en discuter sur le forum : Assurance logement.

Se meubler

Encore une fois, les petites annonces de Trade Me et Gumtree peuvent vous aider à trouver des meubles d’occasion. Les second-hand shops comme ceux de la Salvation Army proposent aussi des meubles à prix très réduits.
Pour acheter du neuf, les magasins The Warehouse proposent de tout, dont des meubles et équipements pour la maison. Les pages jaunes néo-zélandaises peuvent aussi vous aider à trouver le magasin de meubles (furniture) le plus proche de chez vous. Ne cherchez pas les magasins IKEA, il n’y en a pas !

Quelques mots de vocabulaires pour comprendre les annonces :

Flatting / Share accommodation = colocation
Towhnhouse = Pavillon avec un petit jardin
Periodic Tenancy = La location n'a pas vraiment de limite, elle perdure tant que le propriétaire et le locataire ne demandent pas à ce que le contrat se termine
Fixed Term tenancy = La durée de la location est définie par un contrat.
Pour plus d’informations sur la location, consultez le site du Department of Building and Housing.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Articles recommandés

[Dossier]

Faire ses bagages pour la Nouvelle-Zélande

[Interview]

Matthieu, 2 ans et demi à Auckland

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : mon installation à Toronto… 3 mois plus tard

[News]

PVT Canada 2020 : où en sommes-nous ? (quotas, rondes…)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

sympa comme tout ce petit dossier , merci !

{{likesData.comment_27358.likesCount}}

Il arrive à point nommé ! Merci Jop.

{{likesData.comment_27460.likesCount}}
Mathieu
21.3K 11.2K

Super dossier bien complet ! Merci Johanna !

{{likesData.comment_27461.likesCount}}

En pleine préparation de notre dossier pour partir en NZ, cet article arrive pile au bon moment. Un grand merci !

{{likesData.comment_27497.likesCount}}

Une chose est sûre : les auberges de jeunesse sont a priori un peu moins chères qu’en France. Le groupe YHA a l’air super quand on sait qu’il n’est pas toujours facile d’accéder au WiFi public en Nouvelle-Zélande et compte tenu de la réduction de 10 % (si quelqu’un connait ?). A voir !

{{likesData.comment_27500.likesCount}}
Johanna
2.8K 1.8K

Effectivement mais il y a peu d’auberges YHA en comparaison avec les BBH. Dans certaines auberges BBH, tu as aussi le wifi gratuit (mais pas toutes). Et, en soi, la réduction BBH de 3 $ minimum est souvent plus intéressante que les 10% de YHA : sur un lit à 25 $ (moyenne en dortoir), tu ne gagnes « que » 2,50 $. Mais les deux gardent des avantages bien sûr.
Il y a aussi du wifi gratuit dans les bibliothèques et certains offices de tourisme. Plus d’infos sur le forum https://pvtistes.net/forum/f416.html 😉

{{likesData.comment_27504.likesCount}}

Il y en a t-il qui ont déjà fait du couchsurfing?
cool pour ce dossier en tout cas, merci bien!

{{likesData.comment_27556.likesCount}}
Johanna
2.8K 1.8K

J’ai voulu testé 2 ou 3 fois mais pas au bon endroit je suppose ! Il y avait très peu d’hôtes dans ces villes et je n’ai pas eu de réponses.
Je pense que ça fonctionne mieux dans les grandes villes.

{{likesData.comment_27663.likesCount}}

La réduction se fait avec l’adhésion à l’enseigne d’auberge de jeunesse qui te donne une carte à présenter partout. Le wifi gratuit méfiez vous. C’est souvent 10min offerte voir rien du tout.

Le woofing est une expérience sympa mais durant les mois d’été il y a beaucoup de postulants donc pas toujours évident de trouver des gens qui peuvent accueillir. Les retours sont en majeurs partis positifs. Le woofing que j’ai fait à donner un bon plus à mon voyage et je suis content d’avoir sauter le pas malgré mes craintes.

{{likesData.comment_28113.likesCount}}
Johanna
2.8K 1.8K

YHA ou BBH pour les auberges ?

{{likesData.comment_28127.likesCount}}

BBH : https://www.bbh.co.nz/bbh_ClubCardBuyPublic.aspx

Je vous invite à vous renseigner sur les Holiday Park également. Certains sont bien placés et facilement accessibles et malgré le fait que se soit en fait des campings ils proposent également selon les sites des petites cabanes individuelles qui sont accessibles pour un prix égal à une chambre individuelle en auberge de jeunesse. Bon après si vous faites que des dortoirs en auberge de jeunesse vous ne trouverez effectivement jamais un tarif plus bas.

{{likesData.comment_28129.likesCount}}
Johanna
2.8K 1.8K

BBH n’a jamais parlé de wifi gratuit illimité donc c’est normal. Il y en a parfois effectivement mais rarement illimité. C’est YHA qui semble proposer le wifi gratuit.

Et les cabines des holiday parks ou motor camps sont aussi une bonne chose, oui ! Personnellement, j’en avais une pour moi toute seule à 80$ / semaine avec accès aux sanitaires et cuisine du camping. Tarif imbattable mais rare !

{{likesData.comment_28138.likesCount}}

Salut les frenchies, je pense me prendre une chambre en colocation sur Wellington pour le mois de Decembre. Et je voulais savoir comment ça se passait pour payer le loyer, la caution etc.. ? Où doit on déposer l’argent ?
Et dernière question, si l’on souhaite libérer le logement plus tôt que prévu, comment ça se passe ?

Merkii !

{{likesData.comment_56471.likesCount}}

Salut Bn11100,

Voici mon expérience personnelle : visite de l’appart (trouvé sur Trademe or Gumtree), quand tout le monde est ok pour la coloc, tu vires une caution plus généralement une avance (entre 1 et 3 semaines de loyer) sur le compte du coloc et hop c’est bouclé.
Les plus sérieux te feront un bail mais pour du court terme c’est généralement « à l’arrache ».
Et puis mets toi d’accord avec eux sur le préavis mais c’est généralement 2 semaines. Et si tu paies par exemple deux semaines de loyer en avance, plus besoin de payer de loyer une fois que tu as donné ton préavis.

J’espère que ça te sera utile
Bye
Anaïs

{{likesData.comment_56473.likesCount}}

Bonjour,
Est il compliqué de ce loger en nouvelle Zélande avec un chien ?
Nous avons prévus de partir d’ici octobre mais nous avons un chien et on n’aimerais vraiment le prendre avec nous et on n’aimerais savoir si c compliqué de ce loger du coup avec un chien 🐶
Merci de vos réponses 😊🐶

{{likesData.comment_76276.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre