Faire son PVT Argentine à Buenos Aires

Chapitre 9 : Trouver un logement temporaire puis permanent

Date de publication : 27-01-2019

Auteur

Morgane

Trouver un logement temporaire puis permanent

Les hostels

Pour une dizaine d’euro par nuit, les auberges de jeunesse (hostels) sont traditionnellement la première étape de l’installation à Buenos Aires.
La plupart des établissements n’acceptent pas les cartes bancaires, il faut donc prévoir des espèces. Le petit déjeuner, les draps et l’accès internet (Wi-Fi ou accès à un ordinateur) sont inclus.
La municipalité de Buenos Aires a négocié des prix réduits pour les PVTistes dans plusieurs établissements ! Plus plus d’informations : Study Buenos Aires.

Trouver une location

Suivant la durée de votre séjour à Buenos Aires et ce que vous souhaitez, plusieurs possibilités de location s’offrent à vous, PVTiste fraîchement débarqué à Buenos Aires ! Dans tous les cas, il faudra négocier le prix avant de s’installer car il peut être dégressif en fonction de la durée.
Les chambres chez l’habitant ou dans des pensions peuvent être une solution de départ : tout est meublé, il y a souvent internet et les hôtes pourront certainement vous donner quelques bons plans, vous faire pratiquer votre espagnol, etc. On les trouve par le bouche-à-oreille, comme souvent en Argentine, mais aussi sur le net via les sites internationaux comme Airbnb ou Spareoomsba.
La colocation s’apparente parfois à une location de chambre chez l’habitant ou une vraie location partagée.

Annonces de locations et colocations :
Craiglist
Compartodepto (sélectionner Capital Federal).
Pisocompartido propose quelques appartements en colocation dans différents quartiers de Buenos Aires.
Alojargentina est une agence de voyages qui propose des appartements meublés à Buenos Aires parmi d’autres.
● Sur les groupes Facebook des expatriés à Buenos Aires : pour les Français ou sur le groupe anglophone.

Oubliez les agences immobilières : les prix sont moins chers que ce que vous pourrez trouver sur les différents sites internet mentionnés ci-dessus, cependant, sans caution, il (presque) impossible de signer un contrat de location. Les agences demandent encore plus de documents qu’en France ! Il y a bien sûr quelques exceptions, mais en général vous allez devoir faire de la sous-location ou bien louer directement auprès des propriétaires.

Quelques conseils :

● Votre loyer doit être en pesos et non en dollars (le taux de change étant très instable, votre loyer peut doubler du jour au lendemain)
● Ne louez rien sans avoir visité : réservez quelques jours en hostel ou sur Airbnb pour vos premiers jours en Argentine et commencez vos recherches une fois sur place.
● Il est très facile de trouver un logement à Buenos Aires, donc pas de panique !

Chapitre 9 sur 16

Évaluation de l'article

5/5 (2)

6 Commentaires

Romain
2 13

comment faire pour savoir ou en sont les quotas ? un contact officiel ? un depart pour septembre est il risqué ?? c’est le projet…

Anaïs
0 9

Bonjour ,

Est-il toujours possible d’obtenir un PVT Argentine pour 2014 afin de partir en Avril ?

isa
5.8K 8.2K

Aux dernières nouvelles, le quota n’est pas atteint (il ne l’a pas été en 2012 ni en 2013). Donc normalement oui !

Anaïs
0 9

Ok Merci beaucoup 🙂

Amandine
28 160

Super dossier, très complet et bien rencardé sur les transport en bus dans Buenos Aires (bien complexe le systéme quand même). La Guia T c’est la vie!

Articles recommandés