Faire son PVT Argentine à Buenos Aires

Chapitre 12 : Manger, sortir et danser !

Date de publication : 27-01-2019

Auteur

Morgane

Manger, sortir et danser !

Ce ne sont pas les restaurants, bars, cafés et glaciers qui manquent à Buenos Aires ! Cela va des traditionnelles parillas (restaurants de viande) aux spécialités du monde entier (asiatiques, péruviennes, brésiliennes, mexicaines…) en passant par les établissements proposant des empañadas et des pizzas à manger sur le pouce comme la pizzeria Güerrín (Av. Corrientes 1368 dans le centre).
Pour trouver de l’animation le soir, il faut mieux s’enfoncer dans les petits quartiers que rester dans le centre où les restaurants servent plutôt de cantine aux personnes qui y travaillent.
Les cafés sont ouverts toute la journée et proposent souvent des petits déjeuners (cafe con leche y medialunas), une petite restauration et d’excellents cafés, ascendance italienne oblige ! Cela vaut aussi pour les glaces, très populaires et délicieuses !
Des sites comme Buenos Aires Connect ou Guiaoleo de dénicher quelques bonnes adresses.
Les bars sont ouverts tard, très tard, jusqu’au lever du jour, parfois ! Buenos Aires est réellement une ville qui ne dort jamais. Certains bars se transforment même en boliches (boîtes de nuit) à partir d’une certaine heure. On en trouve beaucoup dans le chic quartier de Palermo. Cependant, les prix sont souvent plus chers dans cette zone !

Profiter de la culture

Buenos Aires séduira les amoureux de la culture : beaucoup d’expos, de théâtres, de ciné… et des activités et artistes facilement accessibles !
De nombreux centres culturels regroupent expositions, concerts, ateliers artistiques (talleres). Le Centro Cultural Borges est l’un des plus réputés, comme le Centro Cultural General San Martín qui propose beaucoup d’animations gratuites ou presque.
Les événements sont listés par de nombreux sites, comme Agenda Cultural.

Un peu partout, il existe une double tarification : pour les nationaux et les résidents argentins et pour les étrangers (plus cher). Avec votre statut de PVTiste, vous devrez payer le tarif pour étrangers.

● Musées : le Museo Nacional de Bellas Artes est un des principaux musées argentins et il est gratuit. Il existe beaucoup d’autres musées et galeries d’art à Buenos Aires à découvrir au gré des actualités (quotidiens, Gacetilla de Exposiciones de l’office du tourisme, etc.). Ces dernières sont situées autour de la rue Arroyo à Retiro.
● Cinéma : comme précisé plus haut, il y a en général des cinémas dans tous les centres commerciaux. Pour les films locaux, nous vous conseillons le Gaumont situé Place du Congrès (c’est le cinema historique de la ville) et pour les blockbusters américains, les chaines telles que Hoyts ont un programmation plus internationales et propose notamment de nombreuses séances en VO.
● Bibliothèques : la Biblioteca Nacional est ouverte du lundi au vendredi de 9 h à 21 h et les samedi et dimanche de 12 h à 19 h. Elle est située derrière le cimetière de Recoleta (Agüero 2502) et se reconnaît de loin avec son architecture brutaliste. Apporter un document d’identité pour remplir la tarjeta de identificación permet d’accéder à toute la bibliothèque gratuitement. Il n’y a pas de prêt à domicile ni de wifi, mais il y a des prises de courant pour les ordinateurs portables.
Une trentaine de bibliothèques composent par ailleurs le Red de Bibliotecas de la Ciudad de Buenos Aires. Elles proposent consultation, prêt de livres et accès gratuit à internet. On peut s’y inscrire gratuitement sur présentation d’un document d’identité et d’un justificatif de domicile.
● Arts vivants : théâtres, festivals, rencontres… Buenos Aires bouge ! La salle la plus célèbre de Buenos Aires est le Teatro Colón. Les billets peuvent s’acheter sur Ticketek ou dans les cartelera. L’Avenidad Corrientes est le Broadway argentin, on y trouve de tout : Stand-up, pièces de théâtre, comédies musicales, etc !
On trouve également facilement des cours de théâtre, musique, danse, arts plastiques…
Ah, et n’oublions pas le tango ! Né dans les faubourgs de Buenos Aires à la fin du XIXe siècle, il s’est développé et a connu son âge d’or entre Paris et Buenos Aires au début du XXe. Il est redevenu populaire depuis les années 1990. Il se voit, dans le rue (San Telmo, Caminito à La Boca ou sur Florida) ou dans des salles (souvent destinés aux touristes), et il se pratique en cours et dans les milongas.

Un peu de vert…

La ville n’est pas très verte mais on trouve tout de même quelques grands parcs et des places agréables avec un peu de verdure et des fontaines.
Autour de la Plaza Italia à Palermo, les nombreux parcs et jardins sont très agréables, avec notamment le jardin botanique (gratuit), japonais et la roseraie (El Rosedal) du Parque Tres de Febrero.
La Reserva Ecológica, située à Puerto Madero, est un des plus grands parcs. On peut y observer des oiseaux, faire du vélo, pique-niquer… un petit poumon de verdure dans Buenos Aires.
Il y a également deux plages à Buenos Aires sur le Río de la Plata, ouvertes en été (janvier-février), sur le même principe que Paris Plage. L’accès est gratuit.

Chapitre 12 sur 16

Évaluation de l'article

5/5 (2)

6 Commentaires

Romain
2 13

comment faire pour savoir ou en sont les quotas ? un contact officiel ? un depart pour septembre est il risqué ?? c’est le projet…

Anaïs
0 9

Bonjour ,

Est-il toujours possible d’obtenir un PVT Argentine pour 2014 afin de partir en Avril ?

isa
5.8K 8.2K

Aux dernières nouvelles, le quota n’est pas atteint (il ne l’a pas été en 2012 ni en 2013). Donc normalement oui !

Anaïs
0 9

Ok Merci beaucoup 🙂

Amandine
28 160

Super dossier, très complet et bien rencardé sur les transport en bus dans Buenos Aires (bien complexe le systéme quand même). La Guia T c’est la vie!

Articles recommandés