Travailler en freelance en Nouvelle-Zélande

Pamela
1Qui peut travailler en freelance en Nouvelle-Zélande ?
Aperçu des chapitres :
1
Qui peut travailler en freelance en Nouvelle-Zélande ?
2
Les démarches pour devenir freelance en Nouvelle-Zélande
3
Facturer ses services
4
Déclaration d'impôts et de GST
5
Cotisations ACC
6
Astuces et détails importants
7
Liens utiles

Le télétravail devient de plus en plus populaire partout dans le monde. Et même si, lorsqu’on parle de PVT, on pense davantage à des jobs dans la restauration ou l’horticulture, beaucoup de pvtistes se tournent aussi vers le travail en ligne. Alors, par où commencer lorsqu’on veut travailler en freelance en Nouvelle-Zélande, quelles sont les conditions, quelles sont les démarches pour démarrer, et quelles sont nos obligations ?

En Nouvelle-Zélande, il est généralement assez facile de s’établir en tant que freelance. Si vous êtes titulaire d’un visa de travail avec des conditions de travail ouvertes, alors vous pouvez exercer une activité indépendante dans le pays. Cela inclut donc, entre autres, les Visas Vacances-Travail, les visas de travail après les études (Post Study Work Visa), et les visas résidents.

Veuillez noter que l’intention première des demandeurs de Visa Vacances-travail doit être de voyager en Nouvelle-Zélande. Si votre intention première est de gérer une entreprise, il se peut que cette catégorie de visa ne soit pas adaptée à votre situation. Vous pourriez alors vous renseigner sur le visa d’auto-entrepreneur.

Pour en savoir plus.

Chapitre suivant
Pamela

Voyageuse belge depuis 2012, j'ai vécu aux USA et aux Bahamas avant de m'envoler vers la Nouvelle-Zélande où je vis depuis 2019. Je vous partage mes meilleurs tips NZ grâce à pvtistes.net et vous accompagne dans votre préparation au départ, avant de moi-même prendre à nouveau mon envol...

Ajouter à mes favoris
5
2 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

Aucun commentaire

Liste des chapitres