Travailler en freelance en Australie (créer son entreprise)

Date de publication : 03-11-2015

Auteur

Julie

visuels-dossiers-whv-australie-travailler-freelance

Pour poser vos questions, discuter avec les autres PVTistes et francophones et échanger vos conseils et bons plans, rejoignez-nous dans le groupe Facebook des PVTistes / Francophones en Australie !

Si beaucoup de PVTistes en Australie occupent des postes de serveurs, vendeurs, cuisiniers ou encore dans le domaine du fruit picking, certains parviennent à travailler dans leur domaine, dans le cadre d'un contrat de travail ou à leur compte.

Ce dossier a pour objectif d'informer les détenteurs d'un visa vacances-travail qui souhaitent travailler en tant que freelance en Australie : démarches obligatoires, limite de temps de travail, taxes, imposition, etc.

La demande d'un Australian Business Number (ABN)

Comme toute entreprise australienne, vous devez détenir un ABN, qui correspond au SIRET français, au numéro BCE belge et au NE canadien. Cet ABN se compose de 11 chiffres (00 111 222 333) et représente le numéro d'immatriculation de votre entreprise. Voici une rapide vidéo de présentation sur l'ABN :

https://abr.gov.au/For-Business,-Super-funds---Charities/Applying-for-an-ABN/

Pour en faire la demande, vous devez vous rendre sur le site de l'Australian Business Register. Cette démarche est gratuite.

Quel statut sélectionner ?

Si vous souhaitez travailler comme freelance, vous correspondez à la catégorie "Individual / Sole trader".

Quels documents sont nécessaires ?

Préparez, entre autres, votre passeport, votre TFN, une adresse pour votre entreprise et une description de l'activité principale de votre entreprise.

Qu'est-ce que le TFN ?

Le Tax File Number (TFN) est un numéro que tous les PVTistes doivent demander à leur arrivée en Australie s'ils souhaitent y travailler. Ils doivent en effet donner ce numéro à tous leurs employeurs avant de commencer à travailler. Pour les travailleurs freelance, ce TFN permet avant tout de ne pas être surtaxé. Il est donc important d'en faire la demande.

La démarche est très simple à réaliser, vous trouverez plus d'informations à ce sujet dans notre dossier consacré au Tax File Number.

Quels sont les délais d'attente pour une demande d'ABN  ?

Sous 14 jours, vous recevez :

  • Votre ABN, ou
  • Un numéro de référence (cela signifie que d'autres documents sont nécessaires au traitement de votre demande), ou
  • Un refus.

Le statut de freelance est-il soumis à la limite de temps de travail pour les PVTistes ?

Oui, comme tous les autres PVTistes, vous ne pouvez pas travailler plus de 6 mois pour un même employeur dans le cadre d'un Working Holiday Visa.

Comment déclarer ses impôts ?

Vous devrez, comme tous les PVTistes, faire une déclaration de revenus entre les mois de juillet et d'octobre (pour vos revenus de l'année fiscale qui se termine). En Australie, l'année fiscale a lieu du 1er juillet au 30 juin.

Exemple : vous souhaitez faire un PVT en Australie de décembre 2015 à décembre 2016. De juillet à octobre 2016, vous devrez faire une déclaration pour vos revenus de décembre 2015 à juin 2016. Et de juillet à octobre 2017, vous devrez faire une 2nde déclaration, pour vos revenus de juillet à décembre 2016. En réalité, vous pouvez anticiper cette seconde déclaration et y procéder à votre départ d'Australie. Plus d'infos...

Ce qui va déterminer le montant des impôts que vous devrez payer ou le montant du tax return que vous recevrez :

  • Vos revenus.
  • Votre statut fiscal : résident ou non-résident. Pour être considéré comme résident en Australie, vous devez pouvoir justifier de 6 mois passés au même endroit.

Au besoin, l'Australian taxation Office (ATO) vous propose une checklist qui peut répondre à un certain nombre de vos questionnements sur votre imposition.

Qu'en est-il de la Goods and Services Tax (GST) ?

L'ATO indique que cette taxe ne concerne que les entreprises qui ont un chiffre d'affaire de 75 000 $AU ou plus. Plus d'infos...

Si vous pensez que votre entreprise va avoir un chiffre d'affaires d'au moins 75 000 $, l'ATO vous recommande de vous enregistrer pour la GST. Cette taxe s'élève à 10 % de vos produits ou services et doit être incluse dans toutes vos factures si vous vous êtes enregistré.

Si vous pensez que votre chiffre d'affaires sera moins élevé, vous ne devez pas vous enregistrer pour la GST et vous ne devez pas inclure de GST à vos factures.

Comment établir vos factures ?

Invoice

Si vous n'incluez pas de GST à vos factures (ce sera sans doute le cas de la majorité d'entre vous), vos "invoices" doivent inclure :

  • Le nom de votre entreprise.
  • Son ABN.
  • La date de la facture.
  • Le numéro de la facture (exemple : "Invoice #01").
  • Une liste de produits ou de services et la somme correspondante (avec, éventuellement, une colonne "quantité").
  • Le total de vos produits et services.
  • La mention "No GST has been charged".

Voici un exemple de facture sans GST :

Facture : Invoice Freelance Australie

Tax invoice

Si vous incluez de la GST à vos factures, vous devez établir des "tax invoices".  Elles doivent inclure :

  • Le nom de votre entreprise.
  • Son ABN.
  • La date de la facture.
  • Le numéro de la facture (exemple : "Invoice #01").
  • Plusieurs colonnes : le nom du produit ou du service (et éventuellement une colonne "quantité"), le prix hors GST, le montant de la GST puis le prix incluant la GST.
  • Le total de vos produits et services, hors GST.
  • Le montant total de la GST.
  • Le total de vos produits et services, GST incluse.

Voici des exemples de tax invoices fournies par l'ATO.

Comment chercher du travail ?

Vous pouvez vous reporter à notre dossier Trouver du travail en Australie (et notamment le chapitre 11 consacré à la recherche d'emploi).

Existe-t-il des structures faites pour les indépendants ?

Oui. Pour ceux qui ne conçoivent pas de travailler de chez eux toute la journée, il est bien sûr possible de se rendre dans des cafés ou dans des parcs où la Wifi est présente mais il est également possible de retrouver une ambiance de travail  dans des "pépinières".

Pour les retrouver, faites une recherche sur votre moteur de recherche avec les mots-clés "coworking community nom-de-la-ville-de-votre-choix".

Et après ?

Si pour certains d'entre vous, l'Australie est une parenthèse avant un retour en France, en Belgique ou au Canada, pour d'autres, c'est un projet à plus long terme.

Si vous parvenez à travailler régulièrement pour une même entreprise, celle-ci pourrait être intéressée par une embauche à plus long terme, avec un visa de travail temporaire de 2 ou 4 ans. N'hésitez pas à utiliser l'outil Visa Finder mis à disposition par l'immigration australienne. Il vous permet de consulter tous les visas existants (et il y en a !) selon votre projet.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

38 Commentaires

Anne-Lucie
470 1.1K
Pas de souci !
Charlotte
3 11
Message de Neuch82
Oui tu peux tout a fait bosser de l'etranger en tant qu'auto-entrepreneur et tu n'auras rien a declarer en Australie puisque ce sera des revenus francais. Le probleme c'est que dans la pratique c'est plus complique a gerer. Si tu as deja des clients reguliers alors ca peut le faire mais sinon tu vas devoir vivre en decale pour te caler sur les horaires francais ou vivre a l australienne et ne pas etre joignable etc. C'est a toi de voir mais moi je me suis vite apercue que c'etait ingerable :/.
D'accord, c'est ce que je voulais savoir. Oui c'est sûr qu'avec le décalage horaire ça risque d'être compliqué. Je verrai bien... En tout cas merci pour ton aide !
Anne-Lucie
470 1.1K
Oui tu peux tout a fait bosser de l'etranger en tant qu'auto-entrepreneur et tu n'auras rien a declarer en Australie puisque ce sera des revenus francais. Le probleme c'est que dans la pratique c'est plus complique a gerer. Si tu as deja des clients reguliers alors ca peut le faire mais sinon tu vas devoir vivre en decale pour te caler sur les horaires francais ou vivre a l australienne et ne pas etre joignable etc. C'est a toi de voir mais moi je me suis vite apercue que c'etait ingerable :/.
Charlotte
3 11
Message de Neuch82
Bonjour Charlotte,
j étais moi aussi traductrice auto-entrepreneur en France avant mon PVT. Je me suis radiee au bout de 6 mois car avec le decalage horaire il etait difficile pour moi de travailler avec la France et comme tu dois declarer tes revenus tous les mois sous peine d'amende ca devenait complique. En Australie, la profession de traducteur est reglemente et tu ne pourras exercer que si tu es tu es accreditee par NAATI. Pour obtenir l'accreditation tu dois passer des texts onereux qui ne sont programmes qu'une a 2 fois par an. Perso j'ai laisse tomber. Meme si tu trouvais du travail, on te demanderait soit un TFN soit un ABN pour pouvoir te payer donc ton statut auto-entrepreneur ne va pas te servir ici.
Merci pour ta réponse.
Quand tu dis que tu devais déclarer tes revenus tous les mois, tu parles de les déclarer en France ou en Australie ?
En effet j'étais au courant pour l'accréditation donc je ne pensais travailler qu'avec des agences/clients français ou étrangers, mais pas australiens. En tant que non-résidente avec une entreprise domiciliée en France et aucun client australien, on ne devrait pas me demander d'ABN ou d'accréditation, du moins c'est ce que j'ai déduit après avoir fouillé sur les nombreux sites des autorités australiennes, mais je ne suis pas sûre du tout.
Dans tous les cas j'aurai un TFN puisque je compte faire du fruit picking ou autre de temps en temps. Et c'est là que ça se complique encore plus, être auto-entrepreneuse en France mais présente en Australie, et à la fois avoir des boulots en Australie...
Et le décalage horaire, ça c'est encore une autre histoire...
Anne-Lucie
470 1.1K
Bonjour Charlotte,
j étais moi aussi traductrice auto-entrepreneur en France avant mon PVT. Je me suis radiee au bout de 6 mois car avec le decalage horaire il etait difficile pour moi de travailler avec la France et comme tu dois declarer tes revenus tous les mois sous peine d'amende ca devenait complique. En Australie, la profession de traducteur est reglemente et tu ne pourras exercer que si tu es tu es accreditee par NAATI. Pour obtenir l'accreditation tu dois passer des texts onereux qui ne sont programmes qu'une a 2 fois par an. Perso j'ai laisse tomber. Meme si tu trouvais du travail, on te demanderait soit un TFN soit un ABN pour pouvoir te payer donc ton statut auto-entrepreneur ne va pas te servir ici.
Charlotte
3 11
Bonjour, je me permets de faire remonter ce sujet.

Est-ce que certain-es d'entre vous ont des infos sur le statut d'auto-entrepreneur en France, en étant en PVT en Australie ?

Je suis actuellement micro-entrepreneuse (traductrice) et j'aimerais conserver ce statut lors de mon PVT sans devoir obtenir un ABN, mais je ne sais pas si c'est légal, ni comment ça marche pour les impôts. Visiblement côté français il est possible d'être auto-entrepreneur en France tout en vivant à l'étranger. Côté Australie je ne sais pas qui contacter, et sur internet je ne trouve que des informations sur l'ABN.

Merci !
Pauline
775 3.3K
Bonjour Manon,
Message de ManonL27
Dapres tous les posts que j’ai pu lire la free-lance est autorisée pour les WHV, mais n’autorise pas à travailler plus de 6 mois pour le même employeur. Dans cette situation nous serions nos propre patrons, donc pourrons nous gardez cette situation tout le long de notre séjour en Australie ?
J'ai déplacé ton message dans la bonne discussion, n'hésite pas à lire les messages précédents .
Manon
0 2
Hello !!!

Voici voila notre situation avec mon conjoint:
Je suis française et Monsieur est Belge, nous vivons tous les deux à Vancouver depuis 3 ans et nous possédons chacun notre résidence permanente.
Nous souhaiterions venir en Australie début 2020, et nous aimerions créer notre propre Food truck afin de pouvoir travailler en même temps que voyager.
Dapres tous les posts que j’ai pu lire la free-lance est autorisée pour les WHV, mais n’autorise pas à travailler plus de 6 mois pour le même employeur. Dans cette situation nous serions nos propre patrons, donc pourrons nous gardez cette situation tout le long de notre séjour en Australie ?

Merci davance
Anne-Lucie
470 1.1K
Je t'en prie. Vois avec eux mais il ont normalement la possibilité de te faire un contrat en casual donc pour eux pas de problème de fin de contrat, licenciement, indemnités, congés payés & co.
Jean
1 11
Message de Neuch82
Le statut ABN reste un peu flou mais je suppose que le principe reste le même: tu peux bosser pour le même employeur 6 mois, que tu sois auto-employé avec un ABN ou que tu travailles pour une autre entreprise. Ce que tu pourrais faire c'est 6 mois en tant que salarié de l'école et 6 mois en facturant avec ton ABN.

ça c'est pas mal comme technique ouais ! Merci

Articles recommandés