Travailler en restauration pendant son PVT Australie

Chapitre 3 : Trouver des offres d'emploi, postuler et se préparer pour l'entretien d'embauche

Date de publication : 26-12-2019

Auteur

Floriane

3. Trouver des offres d’emploi, postuler et se préparer pour l’entretien d’embauche

Où trouver des offres d’emploi ?

Premièrement, le porte-à-porte ! En vous baladant en ville, vous trouverez très certainement des enseignes où du personnel est recherché, que ce soit en salle ou en cuisine. Généralement, une petite affiche sur la porte ou la vitrine stipule “Now hiring” ou “Staff wanted”. N’hésitez pas à entrer et déposer directement votre CV en main propre, peut-être aurez-vous la chance de rencontrer directement le manager pour un petit entretien. Évitez toutefois les heures de rush !

Vous pouvez également trouver un nombre incalculable d’offres d’emploi sur Internet. Les sites les plus prisés sont bien évidemment Gumtree, Seek ou encore Jora, très efficace dans le domaine de l’hospitality ! Gumtree a également une application spécifique pour la recherche d’emploi “Gumtree Jobs” : pensez à la télécharger pour ne rien rater.
Vous pouvez également consulter le site Internet de la ville dans laquelle vous vous trouvez : certains évènements sportifs ou culturels nécessitent du personnel supplémentaire, notamment en service, vous pourriez donc trouver votre bonheur.

Toujours dans la sphère connectée, comment ne pas citer les groupes Facebook ? La force du réseau n’est plus à démontrer donc faites marcher le vôtre ! N’hésitez pas à poster un message dans lequel vous expliquez votre recherche ou à répondre aux annonces des autres membres.
Enfin, on a parfois tendance à les oublier, mais les agences d’intérim (temporary work agencies) peuvent vous offrir de belles opportunités de travail, que ce soit à court ou à long terme. En effet, on pense souvent qu’il s’agit uniquement de missions temporaires à courte durée, mais celles-ci peuvent s’étendre sur plusieurs mois ou déboucher sur une véritable embauche. Regardez du côté de Sidekickers (qui dépend de Seek et qui n’est pas seulement spécialisée dans le domaine de l’hospitality), Pinnacle People (spécialisée en hospo et présente dans les plus grandes villes du pays), Alseasons Hospitality Staff du côté de Sydney et Octopus Hospitality dans le Victoria.

Postuler : quelques conseils

Maintenant que vous avez trouvé une offre d’emploi qui vous correspond, il est temps de postuler ! Deux façons de procéder s’offrent alors à vous :

En ligne : depuis les sites que l’on vient de nommer, vous pouvez généralement postuler directement via un bouton dédié. Essayez de personnaliser au maximum votre message et surtout, pensez à bien renseigner votre profil (des employeurs pourraient venir directement à vous – c’est souvent le cas pour des postes de chefs, managers ou encore pizzaïolos), à charger votre CV dans un format compatible et avec vos coordonnées à jour (n’oubliez pas de noter votre nouvelle adresse si vous venez d’emménager dans une nouvelle ville). Vous pouvez également choisir d’envoyer un e-mail à l’employeur s’il laisse ses coordonnées. Là encore, donnez un maximum de détails sur vous, vos disponibilités et votre intérêt pour l’offre ! Enfin, la lettre de motivation en tant que telle n’est pas obligatoire, mais certains employeurs peuvent en demander une. Si vous voyez qu’elle est demandée alors attelez-vous sérieusement à la tâche en la personnalisant selon l’annonce et l’enseigne pour laquelle vous postulez, mais ne préparez pas vos lettres de motivation à l’avance, cela pourrait être beaucoup de temps perdu.

En personne : cette deuxième solution n’est pas antinomique avec la première, vous pouvez faire les deux pour le même poste, à savoir envoyer un e-mail dans un premier temps et passer par la suite dans le restaurant ou le café pour vous présenter en personne et relancer en quelque sorte votre candidature. Il n’y a finalement rien de mieux que de venir démarcher en face-à-face : la plupart du temps, les employeurs sont envahis de CV lorsqu’ils publient une annonce, or ils n’ont pas forcément le temps de les regarder et d’en sélectionner quelques-uns pour des entretiens ou des essais. Venir les rencontrer directement, c’est leur offrir l’opportunité d’un gain de temps et leur montrer votre réelle motivation. On le rappelle encore une fois, évitez à tout prix les heures de rush (matin pour les cafés, service du midi ou du soir pour les restaurants, afterwork pour les bars, etc.) et présentez-vous avec un CV en main.

L’entretien d’embauche et l’essai

On se rapproche tout doucement de l’objectif… Dès lors que vous avez postulé, préparez-vous à passer un entretien (“an interview” ou “a chat”) ou à faire un essai (“a trial”).
Pour le premier, il peut être plus ou moins formel selon le type de poste que vous visez et ne dure généralement pas très longtemps (ça ne veut pas dire que vous n’avez pas fait bonne impression si on vous remercie après une quinzaine de minutes). N’hésitez pas à vous renseigner sur l’enseigne dans laquelle vous postulez, à préparer quelques questions sur le fonctionnement ou sur votre poste en particulier. Il est toujours utile d’avoir avec vous un exemplaire de votre CV ainsi que vos certifications éventuelles (RSA, RSG…).

Même si cela peut paraître évident, il est toujours utile de le rappeler : arborez une tenue correcte, ni trop guindée, ni trop décontractée (laissez jupes courtes, shorts de bain et tongs au placard et optez pour une tenue plus habillée), et surtout, adaptez votre tenue à l’établissement. N’oubliez pas que la première rencontre avec votre potentiel employeur peut être décisive, il faut donc faire bonne impression et lui prouver que vous êtes en adéquation avec son établissement.

Enfin, si l’employeur n’en parle pas, vous pouvez soumettre l’idée d’un essai pour lui prouver que vous êtes en capacité d’occuper le job. Pour l’essai, venez avec votre propre uniforme ou matériel dans la mesure du possible (tenue de cuisine ou tablier, par exemple). Cet essai ne doit pas durer plus de deux heures, ou alors il doit être rémunéré, c’est une obligation pour votre employeur.
Suite à cela, n’hésitez pas à renvoyer un petit e-mail ou un SMS à la personne qui vous a reçu·e pour lui exprimer votre réel intérêt pour le poste. Vous devriez obtenir une réponse rapidement, sinon vous pouvez la relancer quelques jours après.

Le domaine de la restauration est évidemment un domaine où la concurrence est rude… Il va donc falloir redoubler de motivation et d’engagement pour vous démarquer. Pour cela, faites le point sur les offres chaque jour, de préférence le matin, postulez autant que vous le pouvez et surtout, pensez à tenir une liste des candidatures que vous avez envoyées (un fichier Excel fera parfaitement l’affaire : date, nom de l’entreprise, poste, candidature en personne ou par e-mail, réponse OUI / NON, relance, entretien / essai). Personnaliser son CV et l’objet de l’e-mail est également un bon moyen de toucher un employeur. La motivation étant la clé de toute embauche, montrez votre intérêt pour l’entreprise en expliquant pourquoi vous aimeriez y travailler, ce que vous savez d’elle (ou posez des questions dans ce sens) et ce qui vous a séduit dans l’offre.

Chapitre 3 sur 8

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés