Trouver un logement en Australie

Chapitre 4 : La location et la colocation

Date de publication : 18-03-2021

Auteur

Julie

La location et la colocation

Si vous comptez vous établir plusieurs mois (ou même toute l’année) à un endroit, la colocation et la location d’un logement sont évidemment de bonnes options.

L’accès à une location ou à une colocation est le plus souvent plus simple en Australie qu’en France. Vous n’avez pas forcément à présenter 3 fiches de salaire ou à faire appel à vos parents ou à des proches pour qu’ils se portent garants. La contrepartie, c’est que si vous ne payez pas votre loyer, vous serez mis dehors rapidement.

À noter : le montant du loyer, sur les petites annonces australiennes, est affiché à la semaine (per week). Les loyers sont généralement payés à la semaine ou toutes les deux semaines, et un peu plus rarement au mois (c’est plus commun dans l’État de Victoria). Certains États n’autorisent pas le paiement d’un loyer plus de 2 semaines en avance sans un accord écrit entre le locataire et le propriétaire. Pour le paiement, à vous de voir si vous préférez faire un paiement en liquide (demandez un reçu pour chaque paiement) ou par virement bancaire (vous aurez alors une trace du paiement).

Location VS Colocation VS Roomsharing

La location d’un logement seul n’est pas l’option choisie par la plupart des pvtistes, qui préfèrent le plus souvent intégrer une colocation, essentiellement pour des raisons pécuniaires. En effet, dans les petites villes, les surfaces des logements sont généralement assez grandes, et on se dit qu’il n’est peut-être pas utile d’avoir une grande maison ou un grand appartement avec des pièces que l’on n’utilise pas. Dans les grandes villes, les loyers sont relativement élevés, et la colocation s’avère alors un choix plus économe.

Surtout, louer un logement à soi implique souvent un certain nombre de choses :

  • Signer un bail, vous engageant sur une certaine durée (souvent de 6 à 12 mois minimum).
  • Meubler votre logement (si celui-ci est unfurnished).
  • Garder votre logement en état.

Les règles en matière de location varient d’un État australien à un autre, même si, dans la pratique, beaucoup de règles s’appliquent dans tous les États. Les lois relatives au logement sont en effet du ressort des gouvernements des différents États. Il est donc important de se renseigner en fonction de l’endroit dans lequel on s’installe :

En Australie, la colocation est très répandue. Elle présente de gros avantages pour les pvtistes : vous pourrez avoir un logement à un prix raisonnable et pourrez rencontrer facilement des Australiens ou des voyageurs venus du monde entier ! Même en ville, le modèle de la maison avec un jardin est hyper répandu, même si les loyers peuvent être assez élevés, en particulier à Melbourne et Sydney. Par conséquent, beaucoup optent pour des colocations dans des maisons. C’est souvent plus calme et moins cher à long terme que l’auberge.

Pour réduire au maximum ses dépenses, d’autres décident même de partager leur chambre avec d’autres personnes, soit avec des amis, soit avec des inconnus (il n’est pas rare d’être deux ou trois dans la même chambre). Le loyer ne va pas être divisé par deux (une chambre occupée par 2 personnes coûte souvent plus cher qu’une chambre occupée par une seule personne), mais il va être réduit, et l’opération est souvent intéressante financièrement. On parle alors de « roomsharing ». Les locataires de la chambre vont essentiellement l’utiliser pour dormir et se reposer, passant l’essentiel de leur temps dehors. Sinon, ce type de logement peut être pratique quand votre colocataire de chambre n’a pas vraiment le même rythme de vie que vous. Vous pourrez tous les deux profiter au maximum de la chambre.

Les différents types de logements et de contrats de location

La location « classique » : vous êtes seul sur le bail et vous louez un logement pour une période précise (fixed term) puis au mois par mois (periodic term), on vous donne plus de détails un peu plus bas dans ce chapitre. Vous êtes responsable de la tenue de votre logement et du paiement du loyer. Les logements peuvent être meublés ou non.

La colocation (co-tenancy / joint tenancy) : vous signez, avec plusieurs personnes, un contrat de location, qui est collectif. Un colocataire peut généralement transférer son contrat à un nouveau colocataire en remplissant un formulaire et en demandant l’autorisation au propriétaire. Vous êtes collectivement responsables de la tenue de la maison et du paiement du loyer. Les logements peuvent être meublés ou non.

La sous-location (sublet) : vous louez tout ou une partie d’un logement (une chambre, par exemple). La sous-location doit être autorisée par le propriétaire, que ce soit dans le contrat ou avec un accord écrit du propriétaire. Nous vous recommandons de vérifier si le locataire officiel du logement a l’autorisation de vous sous-louer votre logement. Les logements peuvent être meublés ou non.

La location saisonnière (holiday letting) : ce type de location ne dépasse généralement pas 3 mois. Elle existe légalement dans différents États australiens. Les logements sont le plus souvent meublés et vous louez l’ensemble du logement.

Les rooming houses / boarding houses : il s’agit de logements où plusieurs habitants (avec un minimum de 3 à 5 personnes selon les États) occupent et louent différentes chambres, avec la possibilité d’utiliser les espaces communs (cuisine, salle de bain…). Le plus souvent, les rooming houses doivent être enregistrées comme telles auprès de l’État et doivent répondre à un certain nombre de normes, notamment l’espace disponible dans les chambres, la sécurité incendie ou les équipements du logement. Dans les rooming houses, il est aussi envisageable d’occuper un lit dans une chambre partagée (roomshare) avec une ou plusieurs personnes. Les logements sont déjà meublés. Dans ce type de logement, vous n’avez aucun pouvoir dans le choix de vos « colocataires ». La contrepartie, c’est qu’il n’y a normalement pas d’engagement à rester plusieurs mois. Il y a parfois un minimum de 28 jours (4 semaines), mais les préavis pour prévenir de votre départ sont souvent plus souples (les préavis pour vous faire partir sont aussi plus souples). Les rooming houses et les boarding houses n’ont pas la même réglementation que les autres contrats de location plus classiques.

Fixed term / periodic term : quand vous signez un contrat de location classique (co-tenancy ou tenancy), vous avez généralement un « fixed term agreement » qui vous oblige à payer le logement pendant un certain temps (en général, 6 ou 12 mois). À l’issue de cette période, soit vous renouvelez votre bail avec un « fixed term », soit vous passez sur une location au mois (periodic agreement), qui vous donne une plus grande flexibilité pour quitter votre logement avec un préavis d’un mois en général.

La caution (bond) et les loyers en avance (rents in advance)

Pour votre logement, il ne va pas vous être demandé de fournir des garants. Toutefois, vous devrez verser une certaine somme à votre arrivée, il s’agit de votre « bond » (caution), un dépôt qui vous sera rendu en fin de séjour si tout s’est bien passé. Le montant du dépôt équivaut le plus souvent à 4 semaines de loyer.

De plus, en entrant dans votre logement, on pourrait vous demander de payer un « rent in avance », souvent fixé à 1 mois ou 2 semaines de loyer d’avance, selon le type de location.

État Montant habituel de la caution « Loyer en avance » maximum
New South Wales 4 semaines 2 semaines
Victoria 4 semaines (pour les loyers inférieurs à 350 $ par semaine) 2 semaines (pour un loyer payé toutes les semaines et inférieur à 350 $ par semaine).
Western Australia 4 semaines (pour les loyers inférieurs à 1 200 $ par semaine)
Queensland 4 semaines (pour les loyers inférieurs à 700 $ par semaine) 1 mois (fixed term) ou 2 semaines (periodic term et boarding house)
South Australia 4 semaines (pour les loyers inférieurs à 250 $ par semaine) ou 6 semaines (pour les loyers supérieurs) 2 semaines
Northern Territory 4 semaines 1 période de location*
Tasmanie 4 semaines 1 période de location (ex : 1 semaine)
* Une période de location correspond au rythme auquel vous payez votre loyer. Si vous le payez à la semaine, vous devrez verser une semaine d’avance. Si vous le payez toutes les deux semaines, vous devrez verser 2 semaines d’avance.

Par ailleurs, le versement du bond n’est pas forcément effectué sur le compte de votre propriétaire. Dans certains États, vous pouvez payer votre caution à des institutions publiques ou auprès d’organismes tiers, en charge de gérer votre caution et d’organiser le remboursement de votre caution en fin de séjour.

Comment chercher une colocation ?

Vous pouvez tout d’abord vous tourner vers des sites Internet :

  • Gumtree : le principal site d’annonces d’Australie propose deux sections dans sa partie « Real Estate » (immobilier) où vous pourriez trouver votre bonheur : les sections « Flatshare & Househare » (colocation) et « Roomshare » (partage de chambres).
  • Flatmates.com.au : site internet spécialisé dans la mise en relation de colocataires. Il dispose de nombreuses annonces.
  • Flatmates finders : un second site spécialisé sur la mise en relation de colocataires.
  • Roomgo : l’équivalent australien de Appartager.com.

Vous pouvez également vous tourner vers un certain nombre de groupes Facebook, que l’on trouve facilement. Beaucoup de gens y postent des petites annonces pour trouver de nouveaux colocs ou laisser leur place à la fin de leur séjour. Voici quelques exemples pour les grandes villes australiennes (la liste n’est pas exhaustive, il y a plein d’autres groupes) :

Sydney 

Melbourne

Brisbane

Perth

Adelaide

Darwin 

Hobart

Enfin, n’hésitez pas à faire le tour de vos amis et de vos proches avant votre départ. Ceux-ci connaissent peut-être quelqu’un qui connaît quelqu’un qui vit en Australie et aurait peut-être des bons plans logement pour vous.

Vous pouvez aussi envisager de passer par des professionnels de l’immobilier (real estate agents). En Australie, vous ne payez rien à l’agent immobilier. C’est le propriétaire qui le rémunère dès lors que celui-ci a trouvé un locataire. Le propriétaire paye alors l’équivalent d’environ 2 semaines de loyer à l’agent immobilier. Même si le recours à un agent immobilier n’a pas de coût pour vous, le manque à gagner du propriétaire peut se répercuter sur votre location : un loyer peut-être un peu plus élevé que d’autres logements trouvés de particulier à particulier, une plus grande difficulté à céder/casser un bail (le propriétaire n’a sans doute pas envie de repayer 2 semaines de loyer tous les 6 mois à un agent immobilier pour qu’il recherche de nouveau des locataires…).

Quand chercher son logement ?

Cela dépend évidemment de vos projets sur place. Mais si vous souhaitez vous installer dans une ville dès votre arrivée, même si vous pouvez bien sûr consulter les offres avant votre départ, nous vous recommandons de ne prendre aucun engagement et de n’avancer aucune somme d’argent avant d’avoir vu le logement qui vous intéresse en personne. En effet, vous pourriez tomber sur une arnaque ou trouver un logement dont les photos ne correspondent pas du tout à la réalité.

Quelques mois/semaines avant votre départ, n’hésitez pas à consulter les annonces disponibles sur des sites Internet spécialisés ou sur Facebook. Vous aurez ainsi une idée des prix et du budget que vous allez devoir allouer à votre logement. À ce stade, il ne s’agit pas du tout de contacter les annonceurs (ils cherchent souvent des locataires qui peuvent emménager immédiatement), mais simplement de voir un peu l’état du marché, avoir une petite idée de la taille des chambres et des tarifs. C’est peut-être aussi l’occasion d’identifier les quartiers qui pourraient vous intéresser.

Quelques jours avant votre départ, vous pouvez retourner consulter les annonces et même commencer à contacter des propriétaires pour leur faire part de votre intérêt pour leur logement. Vous pouvez ainsi programmer des visites dans les jours qui suivent votre arrivée. Là encore, si le propriétaire vous demande de payer quelque chose pour « réserver » le logement d’une manière ou d’une autre, nous vous recommandons de couper court à la conversation.

N’hésitez pas à consulter notre dossier sur les arnaques en PVT.

Chapitre 4 sur 6

Évaluation de l'article

5/5 (4)

13 Commentaires

Morgane
0 1
Bonjour, je m’appelle Morgane j’ai 20 ans et je compte partir avec mon copain en Australie d’ici début d’année prochaine début mars maximum !
Nous y allons dans le but de change de vie nous en avons mare de travaille ici sur la Côte d’Azur alors je viens vers vous chers amis pour tout renseignement, aide , conseil, démarche à suivre ect
Je trouve sa toujours mieux de savoir par quoi les gens son passé puis d’échange avec eux plutôt que se renseigne sur internet il y a beaucoup trop de chose je ne sais plus ou regarde ! Merci de nous venir en aide pour qu’on puisse partir au plus vite..
DilanContay
0 2
Bonjour,

Nous sommes 4 et nous avons comme projet de partir 8-9 mois en Australie (Sydney, Melbourne etc…). Nous voudrions louer une maison et donc faire de la collocation tout en trouvant un travail. Y-à t’il des sites nous permettant de trouver ces logements à des prix corrects ?


Merci beaucoup !
Julie
5.1K 13.9K
Ah c’est amusant, pourquoi Hawthorn ? Pour la recherche de logement, je recommande toujours d’attendre d’être sur place, peut-être qu’aucune offre ne se trouve sur Internet mais sur place, il y en aura c’est certain !
Camille
0 2
Bonjour, depuis maintenant longtemps, je souhaiterai habiter en Australie. Bien évidement, quelques renseignements s’imposent!! Hawthorn est ma ville favorite, c’est là-bas que j’aimerai résider A L’ANNEE!!

Quand je cherche un logement dans cette ville ou ce secteur, je ne trouve que des chambres d’hôtels etc. Donc si quelqu’un connait un site ou un moyen autre, toutes les aides sont les bienvenues! Merci
Sandrine
0 4
Le plus sûr je ne sais pas, mais il y a beaucoup d’annonces sur Gumtree et le site ne nécessite aucune inscription au préalable.

Si tu es à Melbourne, il y a des petites annonces postées contre le mur de la librairie Readings sur Lygon Street et aussi sur le tableau accolé au café de Ceres à Brunswick…de là tu peux appeler directement les gens, ce que je recommande plutôt que de fonctionner par échange d’emails, car au moins tu peux « sentir » tout de suite à qui tu as affaire.


Bon courage !
Julie
5.1K 13.9K
Sur tous les sites il y a de super affaires et des arnaques, consulte tous ceux qui sont cités à la 2e page de ce dossier et n’hésite pas à consulter notre dossier sur les arnaques : Eviter les "arnaques" en PVT - pvtistes.net
Cédric
2 22
Bonsoir!

Savez vous quel site est le plus sure et fournis en annonce de coloc ??
Mathieu
981 2.4K
Effectivement des fois il est plus interessant de prendre une chambre double pour 5-6 $ de plus par nuit que payer 2lit en dortoir!

Sachant aussi que ce n’est pas super bien vu les couple dans un meme lit dans une auberge de jeunesse lol et de plus ce n’est pas confortable vu qu’il s’agit de bankbed!


Mais effectivement ne sachant pas sur quelle genre de chambrée vous allez tomber, il serait plus sympa si vous avez les moyens , de vous prendre une chambre double pour le depart! histoire d’avoir un peu d’intimité
arnaud
0 6
Salut Mathieu.

Je me suis peut-être un peu avancé…mais je vois par exemple le « Lamrock Lodge » ou encore le « Noah’s Bondi Beach » à Sydney, où la chambre double est à moins de 50 euros…quand le lit dans un dortoir dans une autre auberge est à une bonne vingtaine d’euros!!!


Mais tu m’a en plus fait réagir !!!!! C’EST LE LIT SIMPLE QUI EST A CE TARIF ???


Donc, si nous sommes 2, et que nous voulons un peu de calme les 1ers jours, la chambre double est sûrement la meilleure solution…Qu’en pense-tu???


Et merci pour ta réponse rapide…
Mathieu
981 2.4K
Oui cela peut être possible mais pourrais tu nous donner des exemple stp Des fois sur certaines auberges tu va trouvé du 36 $ par personnes, et en meme temps des chambres doubles a 78 $

Articles recommandés