Jade : des volontariats pour visiter toutes les provinces du Canada !

Article publié le 07-03-2019.

Jade alias JadeC6

Jade alias JadeC6

  • Localisation Canada
  • Profession Diététicienne
  • Dernier diplôme obtenu Licence

À lire : un recueil d’entretiens de pvtistes partageant avec vous leurs expériences et leurs états d’âme. Plus d'infos...

Votre expérience nous intéresse ! Partagez-la avec les autres PVTistes en remplissant ce formulaire.

Jade vit un incroyable PVT au Canada, en enchaînant voyages et volontariats aux quatre coins du pays. Elle nous raconte !

Bonjour Jade ! Peux-tu te présenter ?
J’ai 26 ans (ok, 27 dans quelques jours). Je viens du soleil : Montpellier pour être précise (super choix du coup le Canada haha). Je n’ai jamais vécu ailleurs que dans cette belle ville du Sud, sacré défi donc de partir pendant un an loin de chez moi.
Mes amis vous diraient que je suis plutôt extravertie, indépendante, toujours prête à rire et je ne tiens pas en place.
Je suis diététicienne depuis 7 ans et je bosse dans la même boite depuis plus de 5 ans.
J’ai commencé à voyager avec ma maman quand j’étais petite puis c’est vite devenu une drogue, avec les copines, mes chéris du moment, mais jamais seule avant le Canada.
Tu es donc partie en PVT au Canada. Pourquoi avoir choisi ce pays ?
Au final, je n’ai pas vraiment choisi le Canada, c’est lui qui m’a choisie ! J’avais envie de faire un gros voyage mais j’étais terrorisée par l’idée de partir seule. J’ai postulé au PVT en me disant que je ne l’aurai jamais… 3 mois plus tard je faisais beaucoup moins la maligne quand j’ai reçu mon invitation.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du PVT Canada, rendez-vous dans ce dossier !

Tu as tout plaqué, emploi, appartement, pour partir. Qu’est-ce qui t’a poussée à prendre cette décision ?
Déjà le fait d’avoir le PVT. Je sais à quel point c’est dur d’avoir ce Saint Graal, pour tous ceux qui attendent depuis des années, je ne pouvais pas refuser.
Puis l’envie de liberté, cette sensation que c’était le bon moment pour moi pour faire ça, un peu de lassitude professionnelle, de ma ville aussi ; l’impression d’avoir fait le tour de Montpellier. Puis surtout l’envie de voyager longtemps avant de me poser réellement dans ma vie personnelle (achat d’un appart, enfants, etc.). Je savais que si je ne le faisais pas maintenant, ça resterait un regret toute ma vie.
Je suis restée prudente en lâchant tout ce qui était matériel (vente de ma voiture, arrêt de la location de mon appartement, vente de certains meubles) mais j’ai demandé un congé sabbatique de 11 mois pour avoir tout de même un parachute professionnel à mon retour.
Ton projet au Canada est un peu particulier… Tu as décidé de visiter toutes les provinces du pays ! Tu nous racontes ?
Oui, assez humble comme décision, non ? 😉
J’ai commencé à préparer mon voyage en me disant que j’habiterai Montréal. Puis je me suis dit que j’aimerais aussi voir Vancouver. Puis aussi Calgary. Puis aussi Halifax. Puis...j’ai eu envie de tout voir !
De manière générale je suis quelqu’un qui se lance à fond dans un projet et qui aime aller au bout des choses, ce voyage me ressemble forcément.
En préparant mon voyage j’ai découvert l’immensité du Canada et sa diversité, l’envie d’en découvrir un maximum m’a forcément envahie.
Je ne peux pas travailler dans la diététique ici et j’avais envie de me détacher de l’aspect financier d’un échange professionnel… J’ai donc décidé de faire du volontariat. Pour moi c’est la combinaison parfaite pour avoir une maison pour quelques semaines, pour rencontrer des gens, améliorer mon anglais, acquérir des nouvelles compétences indépendantes de la diététique, visiter différentes provinces et ne pas dépenser trop d’argent.
Je m’organise seule à l’aide de blogs, sites internet, guides de voyage, forums, Facebook. J’ai toujours adoré organiser les voyages donc c’est un vrai plaisir pour moi !

Pour vous aider à préparer votre PVT Canada, n'oubliez pas de télécharger le guide des PVTistes au Canada.

Comment trouves-tu tes missions de bénévolat et comment ça se passe concrètement ?
Je suis inscrite sur le site de Workaway. Je sélectionne la province, mes dates et je choisis les volontariats qui me plaisent le plus. Je ne choisis pas d’hôte sans avis ou avec des avis négatifs. J’envoie un petit mail personnalisé et j’attends sagement la réponse de l’hôte. On définit des dates, des missions, la manière dont je serai logée et c’est parti pour découvrir une nouvelle famille et une nouvelle maison.
Jusqu’à présent j’ai poncé un parquet chez Ghislain au Nouveau-Brunswick, fait du jardinage dans la famille de Tyler sur la côte de Nouvelle-Ecosse, fait le ménage dans les magnifiques cabines de Repère Boréal au Québec, tenu compagnie à un aventurier de l’extrême dans une maison sans électricité ni eau ni chauffage au Yukon et aidé Lynn avec ses animaux dans sa ferme sur l’île de Vancouver.
Jade volontariats PVT Canada

Envie d’en savoir plus sur le WWOOFing ? On en parle par ici !

Quels sont, selon toi, les avantages de vivre ton PVT de façon nomade ?
La liberté, le temps, la découverte. Le plus beau cadeau que je me fais dans ce voyage c’est le temps, de lire, de cuisiner, de rencontrer les gens, de visiter… Des choses que je n’avais plus le temps de faire à Montpellier à cause de ma vie à 1 000 à l’heure.
Je choisis où je vais, quand je veux, avec qui je veux. Cela est facilité par le fait que les hôtes des volontariats sont souvent très flexibles sur les dates d’arrivée et les durées d’accueil.
Et les inconvénients ?
Je n’en vois aucun, je vis un rêve éveillé !
Quels sont tes meilleurs souvenirs canadiens jusqu’ici ?
Difficile de choisir… Une randonnée kayak dans le parc de la Mauricie avec des copines françaises, les baleines de Tadoussac, les couleurs de l’automne sur l’île Miscou au Nouveau-Brunswick, une fête mémorable lors de mon arrivée en Nouvelle-Ecosse, la randonnée du Skyline au Cap Breton, les soirées génialissimes dans mon volontariat au Québec, une balade à motoneige sur un lac gelé et du chien de traîneau au Yukon. Et bien-sûr les aurores boréales, le rêve de ma vie.
Jade volontariats PVT Canada
Jade volontariats PVT Canada
Jade volontariats PVT Canada
Jade volontariats PVT Canada
Jade volontariats PVT Canada
Jade volontariats PVT Canada
Et les pires ?
Pour l’instant aucun. Allez, peut-être mon bateau annulé pour revenir de St Barthélémy (j’y ai passé Noël, chez ma sœur) et mon sac resté à l’aéroport de Montréal quand je suis arrivée à Whitehorse. Mais tout s’est vite réglé.
Dernièrement, tu as quitté le Canada pour un job de 2 mois à… Saint-Pierre-et-Miquelon ! Comment t’es-tu retrouvée là-bas ?
Complètement par hasard ! Ma meilleure amie qui est aussi diététicienne m’a envoyé l’annonce pour rigoler : “t’es pas loin en étant au Canada !”. J’ai postulé et 5 jours plus tard j’étais dans l’avion… Je n’avais jamais pensé à aller à St Pierre et Miquelon mais j’adore l’île, le boulot est top (avec des superbes conditions qui me permettent de renflouer mon budget voyage) et surtout peuplée de gens adorables comme j’en ai rarement rencontrés !
Jade volontariats PVT Canada
Comptes-tu revenir au Canada par la suite ?
Oui ! Je suis de retour fin avril après une semaine à Hawaï… J’ai l’île de Vancouver au programme. Ma famille me rejoint en Alberta où je pense faire un volontariat. Puis départ en train en visitant le Manitoba et le Saskatchewan jusqu’en Ontario. Un volontariat m’y attend déjà, puis mes copines m’y rejoignent (on a prévu un petit détour à New York aussi). Je file ensuite à Terre Neuve pour visiter et faire un dernier volontariat avant de m’envoler pour l’Islande, puis la France.
Encore beaucoup beaucoup de belles choses prévues pour ces 6 prochains mois ! J’ai l’impression de vivre la meilleure année de ma vie (ce n’est pas qu’une impression je pense).
Quels conseils donnerais-tu à un futur PVTiste nomade au Canada ?
De se faire confiance. Si j’avais su que ça serait si facile de voyager seule, de rencontrer des gens si formidables je n’aurais pas autant stressé avant de partir ! Le Canada est un pays très facile pour un premier road-trip seul, très safe. Les Canadiens sont des gens toujours prêts à vous aider et leur accent anglais est plutôt facile à comprendre.

Si comme moi vous avez peur de perdre contact avec vos amis, votre famille ; le voyage fera le tri entre les relations indispensables et celles dont on peut se passer. Avec les réseaux sociaux et tous les moyens de communication (WhatsApp, mails, Messenger, SMS) je n’ai pas du tout l’impression de vivre sans ma famille ou mes amis.
FONCEZ !

J'ai profité aussi de ce voyage pour créer un blog, ce dont j'avais envie depuis longtemps. J'aime beaucoup la photo et l'écriture, alors alimenter mon site est devenu une réelle passion pendant ce voyage. Il est aussi un lien avec mes amis et ma famille qui sont contents de lire dans le détail mes aventures (je m'évite aussi le fameux "Alors ? Raconte !" quand je rentre haha). Puis c'est aussi un lien avec d'autres PVTistes, c'est toujours très sympa de recevoir leurs encouragements et d'échanger avec eux.

Merci à Jade d’avoir accepté de répondre à nos questions.
Vous pouvez suivre ses aventures sur son blog et sur son compte Instagram !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !
Évaluation de l'article
5/5 (6)

Articles recommandés

[Dossier]

PVT Canada : les essentiels (mini tutoriel)

[Interview]

Violaine, 3 PVT au compteur !

[Récit de voyageur]

1, 2, 3 Canada… trois mois à vélo à travers le Canada !

[News]

Le PVT / WHV Australie passe à 35 ans le 1er juillet 2019 pour les Français !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Impressionnant! Merci pour ce partage !
Tu as dû avoir beaucoup de courage, ça donne envie de relever le défi, qui n’est pas des moindre.
Bravo ! Belle continuation.

{{likesData.comment_76389.likesCount}}

Merci pour ce témoignage vraiment extra ! Je m’apprête à partir dans une semaine à Montréal et je m’identifie drôlement a ce que tu dis. J’espère que j’aurai la chance d’avoir un pvt aussi sympa que le tiens !

{{likesData.comment_76766.likesCount}}

Moins j’aimerais savoir comment tu fais pour avoir des réponses sur workaway 🤣 parce que j’ai dû envoyé 11 messages, j’ai eu seulement 2 réponses… Une me disait que il pouvait pas, l’autre était intéressé mais finalement ça s’est pas fait (c’était mon choix). Un moment ça m’a saoulé surtout quand je voyais que mes messages étaient lus. J’ai désactivé mon compte…

{{likesData.comment_77008.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre