JP, Stage coop et PVT Canada : la lettre de correspondance

Article publié le 09-10-2015.

Depuis le mois d'août 2015, les heureux candidats au PVT et aux permis Jeunes Professionnels et Stage coop International n'ont plus reçu de fameuses lettre d'introduction (LI), preuves que leur demande avait été approuvée. Ils ont en revanche reçu, via leur interface MonCIC, une lettre de correspondance.

Aucune information officielle n'a été diffusée par Citoyenneté et Immigration Canada mais nous souhaitions vous rassurer : ces deux documents contiennent le même type d'information et vous permettent tous les deux de vous rendre au Canada pour valider votre permis. Si vous avez obtenu un JP en mai (et que vous avez obtenu une LI) ou si vous avez obtenu un PVT en septembre (et que vous avez obtenu une LC), vous pourrez, dans tous les cas, valider votre permis en arrivant au Canada.

Ces dernières semaines, beaucoup de PVTistes, JP et stagiaires sont partis au Canada et nous n'avons eu aucun retour de personnes à qui cette lettre a posé problème.

A noter que le terme de "lettre de correspondance" n'apparaît pas sur les documents délivrés aux EICistes depuis le mois d'août. C'est sur l'interface MonCIC que vous pouvez voir qu'une lettre de correspondance vous a été délivrée.

Ce changement de document est intervenu depuis la mise en place de l'AVE, l'Autorisation de Voyage Electronique, qu'il sera obligatoire d'obtenir avant tout voyage au Canada à partir de mars 2016. Les EICistes ayant obtenu leur permis avant août (Lettre d'introduction) n'ont pas d'AVE incluse dans leur permis. Les EICistes ayant obtenu un permis à partir d'août (lettre de correspondance) en revanche, ont une AVE déjà incluse dans leur permis, comme nous vous l'expliquons dans notre article consacré à l'AVE.

Que dit et que contient cette LC ?

  • Elle vous confirme que votre demande de permis est approuvée.
  • Elle vous autorise à partir au Canada, avec votre passeport et les documents connexes (lettre d'acception conditionnelle, relevé de compte récent, assurance pour la durée de votre séjour et, pour les JP et les stagiaires, d'autres documents additionnels tels que c'est expliqué sur le site de CIC) pour valider votre permis sur place.
  • Elle contient la date limite à laquelle vous devez entrer sur le territoire canadien (12 mois après l'obtention de votre permis).
  • Elle précise que cette lettre seule ne permet pas d'entrer au Canada : cela veut dire que vous devez toujours être en mesure de présenter un passeport en cours de validité (à votre première entrée au Canada, mais également lorsque vous y retournerez, pour des vacances en France, en Belgique, aux Etats-Unis, ou ailleurs !).

Voici ce qu'elle dit :

Votre demande pour travailler au Canada a été approuvée. Un permis de travail vous sera délivré à votre arrivée au Canada après que vos documents auront fait l’objet d’un contrôle par un agent de l’Agence des services frontaliers du Canada, sous réserve du respect des exigences de la Loi sur l'immigration et la protection des réfugiés et de son règlement d’application.

L'agent demandera à voir cette lettre et votre passeport, il pourrait aussi demander à voir vos documents connexes. Ne placez pas ces papiers ou d'autres documents importants dans vos bagages enregistrés. Pour en savoir davantage sur les documents que vous devrez apporter avec vous, veuillez consulter le site http://www.cic.gc.ca/francais/travailler/eic/arrivee.asp.

Lorsque vous préparez vos documents, veuillez tenir compte des renseignements qui suivent :

  • Cette lettre ne constitue ni un passeport ni un titre de voyage. Vous ne serez pas autorisé à prendre l'avion sans votre passeport, même si vous avez cette lettre en votre possession.
  • Cette lettre ne constitue pas une autorisation d'entrer au Canada ou d'y rester. Un agent de l'Agence des services frontaliers du Canada prendra cette décision à votre arrivée au Canada.
  • Cette lettre est importante, car elle contient des renseignements dont l'Agence des services frontaliers du Canada se servira pour délivrer votre permis de travail. Prière de ne pas la perdre.
Vous devez demander d'entrer au Canada pour obtenir votre permis de travail au plus tard le XX/XX/2016. Votre passeport doit être valide au-delà de la période pendant laquelle vous comptez séjourner au Canada. S'il ne l'est pas, votre permis de travail ne sera valide qu'à la date d'échéance de votre passeport ou, dans le cas des citoyens et des résidents permanents des Etats-Unis, de vos documents d'identité.

Lisez bien cette lettre et pensez à vous l'envoyer par e-mail afin de toujours l'avoir à disposition si vous l'égarez.

Enfin, si vous souhaitez échanger sur la lettre de correspondance, on vous invite à le faire dans cette discussion du forum : Lettre de correspondance = LI ?

Exemple de LC :

AUTEUR : Julie alias Lilou

32 ans
Paris, France

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum. Félicitions car il est très bien fait ! On y trouve beaucoup de réponses. J’en ai néanmoins une où je n’ai pas trouvé de réponse claire et précise. J’ai reçu ma lettre de correspondance, et celle-ci mentionne PT au lieu de PVT. J’ai lu sur votre groupe Facebook qu’il s’agit de la même chose (i.e : un visa pour travailler). Je souhaite simplement m’assurer que la douane n’attend pas une lettre d’embauche dans mon cas… Car je n’en ai pas (!)
Merci beaucoup pour votre réponse.

Salut,

Oui PT c’est le terme toujours utilisé quel que soit le permis de travail obtenu en fait, ça porte toujours à confusion, mais c’est tout bon ! 😉

Merci Julie :)

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App