Prolonger son PVT, est-ce que c’est possible ou non ? C’est une question que vous nous posez souvent ! Le principe de base du Programme Vacances-Travail (PVT), c’est de vous donner accès une fois à chacune des destinations PVT. Vous pouvez faire plusieurs PVT, mais vous devez changer de destination à chaque fois (le record à battre est de 8 PVT !).

Si vous faites un PVT Canada (on vous donne quelques précisions plus bas), Corée du Sud, Japon, Taiwan, Hong Kong, Chili, Colombie, Argentine, Pérou, Équateur, Brésil, Mexique ou Uruguay, vous ne pouvez pas prolonger votre PVT. Si vous souhaitez rester dans votre pays d’accueil à l’expiration de votre PVT, vous allez devoir trouver un autre moyen de le faire :

  • Demander un permis/visa d’études si vous voulez faire des études ou une formation.
  • Demander un permis/visa de travail si vous avez trouvé un employeur qui souhaite vous embaucher et qui est d’accord pour faire des démarches pour vous aider votre démarche.
  • Demander un statut de visiteur/touriste (si cela est autorisé : renseignez-vous bien auprès des autorités du pays), pour rester voyager et non travailler.

À noter que selon les destinations, il est possible de demander un nouveau statut directement sur place (par exemple, le Canada) ou il est obligatoire de quitter le pays pour lancer d’autres démarches (par exemple, l’Argentine). Renseignez-vous.

Si c’est en France que vous faites votre PVT, pour toutes les nationalités, le PVT France dure un an et est non renouvelable, sauf pour les Canadiens qui peuvent demander une 2e année.

Prolonger son PVT Nouvelle-Zélande

Si pendant votre PVT en Nouvelle-Zélande, vous travaillez au moins 3 mois (12 semaines précisément) dans l’horticulture ou la viticulture, vous pouvez demander avant la fin de votre PVT (par exemple 1 mois avant), une extension de 3 mois de votre visa, soit 15 mois de PVT au total. En savoir plus sur le prolongement du PVT Nouvelle-Zélande.

Prolonger son PVT Australie… c’est possible 2 fois !

Si pendant votre PVT en Australie, vous travaillez au moins 3 mois (88 jours précisément) dans des domaines tels que la culture des plantes, l’élevage, la pêche, la culture des perles, la sylviculture, l’industrie minière, la construction, les travaux de reconstruction suite à des incendies de feux de brousse ou des inondations ou encore (uniquement dans des régions isolées) le tourisme, l’hôtellerie ou la restauration, vous pouvez participer une 2e fois au PVT Australie.

Si pendant ce 2e PVT en Australie, vous travaillez au moins 6 mois (179 jours précisément) dans ce même type de domaines, vous pourrez demander un 3e PVT Australie.

De quoi passer 3 ans en Australie avec le statut de pvtiste.

Important : pour être éligible au 2e ou au 3e PVT Australie, vous devez toujours avoir un âge éligible au programme (moins de 31 ans pour les Belges et moins de 36 ans pour les Français et les Canadiens). Pensez à vérifier dans cet article dédié aux régions et emplois éligibles au 2e et au 3e PVT Australie, la liste des codes postaux australiens pour lesquels vos jours de travail seront comptabilisés.

Prolonger son PVT Canada

Demander une prolongation parce que vous obtenu un PVT trop court

Car vous disposiez d’une assurance de trop courte durée

Malheureusement, un PVT trop court pour cause d’assurance trop courte n’est pas prolongeable, c’est pour ça qu’on vous recommande toujours de prendre 1 an d’assurance PVT si vous êtes belge et 2 ans d’assurance PVT si vous êtes français. Le gouvernement du Canada indique que vous ne pouvez pas prolonger votre permis de travail si « vous ne disposiez pas d’assurance maladie » :

Car vous êtes arrivé au Canada avec un passeport d’une durée de validité courte

Si vous avez obtenu un PVT trop court car vous êtes arrivé au Canada avec un passeport qui n’était pas valide toute la durée du PVT, vous pourrez faire renouveler votre passeport au Canada puis demander une prolongation de votre PVT sur le site du gouvernement canadien.

Demander un 2e PVT Canada sous votre deuxième nationalité

Si vous avez plusieurs nationalités (par exemple, vous êtes franco-belge) et que vos deux pays de citoyenneté ont signé un accord de PVT avec le Canada, vous pourriez bénéficier du PVT Canada deux fois 🙂

Demander une prolongation pour « gagner » un peu de temps

Demander une prolongation de votre PVT (en sachant qu’on aura un refus)

Certains pvtistes, sachant pertinemment que le PVT Canada ne se prolonge pas, demandent tout de même (au moins 30 jours avant l’expiration de leur PVT) une prolongation et parviennent à rester un petit peu plus longtemps au Canada, le temps de recevoir une réponse négative de la part du Canada. Pendant le traitement de leur demande, ils ont en effet le droit de rester au Canada sous les mêmes conditions qu’avant : ils peuvent toujours travailler légalement au Canada.
Notez que la réponse négative du Canada peut prendre quelques semaines à arriver et que si certains attendent 2 mois, pour d’autres c’est plus rapide donc cette « stratégie » ne s’avère pas vraiment très intéressante vu que vous devez la lancer au moins 1 mois avant la fin de votre PVT.

Une fois votre permis de travail expiré, vous devez quitter le Canada sous 90 jours impérativement et pendant ce temps qui vous est donné, vous n’avez plus vos droits de pvtistes, vous ne pouvez plus travailler !

Demander une prolongation de son séjour au Canada pour visiter le pays

Vous pouvez demander à prolonger votre séjour au Canada, non pas pour travailler mais pour voyager, dans ce cas vous aurez sans doute une réponse positive de la part du Canada. Vous devrez faire votre demande de prolongation au moins 30 jours avant la fin de votre PVT. Si le Canada valide votre demande, vous aurez un statut de visiteur et donc pas le droit de travailler.

Certains préfèrent, à la toute fin de leur PVT, quitter le Canada (par exemple, en allant aux États-Unis) et y revenir pour obtenir un statut de visiteur. Dans ce cas, ayez un billet d’avion pour quitter le Canada quelques semaines ou mois plus tard + une preuve de fonds récente avec des économies conséquentes (au moins 1 000 $CA par mois de séjour prévu au Canada). Il ne faudrait pas que l’agent d’immigration qui vous accueille au Canada craigne que vous travailliez illégalement sur le sol canadien. S’il a cette crainte, il peut vous refuser l’entrée.

Passer par une organisation reconnue pour prolonger son PVT ?

Nous constatons que certains d’entre vous voient les organisations reconnues comme la solution parfaite pour avoir un 2e PVT Canada mais attention, en plus d’être payantes, elles ne disposent que de peu de places (pour beaucoup de demandes), ce n’est pas du tout garanti que vous aurez un 2e PVT Canada via l’une d’entre elles. Pour en savoir plus, consultez la partie dédiée aux Organisations reconnues de notre article Faire 2 PVT Canada, c’est possible sous conditions.

Julie

Cofondatrice de pvtistes.net, j'ai fait 2 PVT, au Canada et en Australie. Deux expériences incroyables ! Je vous retrouve régulièrement sur nos comptes Insta et Tiktok @pvtistes avec plein d'infos utiles !
Cofounder of pvtistes.net. I went to Canada and Australia on Working Holiday aventures. It was amazing!

Ajouter à mes favoris
5
1 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂