On a testé Las Vegas, Bryce Canyon et Lake Powell

Date de publication : 02-09-2013

Auteur

Sarah

Après une super année à Toronto, deux PVTistes, Sarah et Benjamin, ont entrepris un road trip de 18 jours à travers la côte ouest des États-Unis. Voici leurs récits sur Las Vegas, Bryce Canyon et Lake Powell !

Mardi 13 août

Nous arrivons à Las Vegas vers 18 h 30, après 5 h 30 de bus. Une chaleur étouffante nous frappe de plein fouet : il fait plus de 40° C ! Nous nous dirigeons vers notre hôtel, le Tropicana, en profitant pour la première fois du décor extravagant du « Strip » (la portion de Las Vegas Boulevard où sont situés la plupart des hôtels/casinos) : le château kitsch de l’hôtel Excalibur, la mini statue de la liberté et le grand-huit du New York New York, l’immense pyramide du Luxor…

Lors du check-in au Tropicana, une mauvaise surprise nous attend : apparemment, notre réservation aurait été annulée car nous n’avons rien payé à l’avance ! Nous avions réservé via le site Booking.com et avions choisi l’option « payer à l’arrivée ». Finalement, le manager a rapidement réglé le problème et nous avons pu avoir une chambre au tarif préférentiel que nous avions demandé, mais la prochaine fois, nous vérifierons bien que la réservation a été validée par l’hôtel…
Il y a un nombre de chambres assez impressionnant dans l’hôtel. Nous avons payé une centaine d’euros pour deux nuits dans une chambre vraiment sympa : dormir à Vegas revient souvent peu cher, l’idée étant pour les hôtels d’attirer le plus de monde possible vers leurs casinos (attention cependant à lire les petites lignes lors de la réservation : il faut toujours payer une taxe de 12 % ainsi que 15 à 25 $ de frais de service par nuit).
Ce soir-là, nous dînons au Beach Café, un des restaurants de l’hôtel, et nous faisons un petit tour des casinos environnant (le MGM Grand, l’Excalibur et le New York New York). On explorera le Strip plus en détails demain !

Mercredi 14 août

Nous partons aujourd’hui à la découverte du Strip et de ses casinos, plus amusants les uns que les autres. Chacun a son thème ou ses attractions propres, gratuites ou payantes :

  •  le New York New York, ses gratte-ciel, sa statue de la liberté et son grand-huit (14 $ le ticket ou 25 $ pour la journée complète)

  •  le Caesars Palace, son décor d’empire romain et ses concerts de Céline Dion

  •  le Bellagio et ses célèbres fontaines (spectacle gratuit toutes les 15 ou 30 minutes)

  •  le Mirage, ses dauphins et ses tigres blancs (entrée : 19,95 $)

  •  le Treasure Island et ses bateaux pirates (4 spectacles gratuits des « Sirens of TI » le soir)

  •  le Venetian et sa reconstitution de Venise (on peut même y faire un tour en gondole !)

  •  le Paris Las Vegas, sa petite Tour Eiffel (enfin 165 mètres quand même !) et son décor vieille France

  •  le très chic Wynn, ses spectacles et son parcours de golf

L’extravagance de Vegas, c’est aussi les mariages à l’improviste (attention cependant à l’adage « what happens in Vegas stays in Vegas » car un mariage à Las Vegas est reconnu légalement par les autorités françaises : vous avez bien la bague au doigt !), les fausses célébrités, les boîtes de striptease à la pelle et les services coquins à domicile…

Nous avons également été frappé par l’atmosphère tout à fait calculée qui règne dans les casinos : dans les salles de jeu, il n’y a aucune lumière naturelle, si bien qu’il peut être 15 h ou 2 h du matin, ça ne change pas grand chose ! Tout est fait pour nous faire perdre toute notion du temps et nous inciter à jouer à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit.

De plus, tout est pensé pour que les clients puissent passer plusieurs jours sans sortir d’un même hôtel puisque tout est à portée de main : multiples restaurants et bars, toilettes un peu partout, machines et jeux divers, piscine(s), chambres d’hôtel, distributeurs automatiques sur place, salles de spectacles, spa, magasins, salle(s) de sport, boîte(s) de nuit, chapelle pour éventuellement se marier, etc.

Un incontournable si vous allez à Vegas : les buffets à volonté ! Chaque hôtel ou presque en propose au moins un et le rapport quantité/qualité/prix est souvent très intéressant. Nous avons testé le buffet du Bellagio pour le déjeuner (21,99 $ par personne) : il y a beaucoup de choix et tout est bon !

Je ne développe pas plus avant car il existe déjà un « On a testé » très complet sur Las Vegas : On a testé quelques jours à Las Vegas.

En revanche, j’ajoute ce petit tuyau : presque tous les casinos prennent une commission de 5 $ sur chaque retrait dans leurs distributeurs automatiques mais voici quelques distributeurs gratuits ou peu chers :

  • celui du magasin M&M’s, en face du New York New York (il s’agit d’un distributeur Bank of America, au 4e étage du magasin)
  • celui du Casino Royale (commission de 1 $)
  • enfin, il y a apparemment deux distributeurs gratuits dans les Forum Shops du Caesars Palace (nous ne les avons pas vérifiés en personne).

Jeudi 15 août

Bye Bye Vegas, hello Bryce Canyon ! Nous allons chercher notre voiture de location chez Avis, près de l’aéroport (qui tout proche du Strip) : nous avons réservé une Ford Mustang décapotable, que Benjamin se fait un plaisir de conduire jusqu’à notre motel à Tropic (America’s Best Value Inn and Suites at Bryce Valley), à environ 430 km de Vegas. On ne fait pas les malins en partant de Las Vegas car il fait plus de 40°C : God Save the Clim’, on verra comment enlever la capote plus tard.
Plus on s’éloigne, plus les températures descendent : on se décapote. Certes, ça fait un peu frimeurs mais qu’est-ce que c’est sympa de conduire dans ces magnifiques paysages les cheveux au vent !

Après 5 heures de route (pauses comprises), nous déposons nos affaires au motel, très correct soit dit en passant, puis nous nous dirigeons vers le parc national de Bryce Canyon (entrée : 25 $ par véhicule, valable 7 jours).

Comme l’après-midi est déjà bien entamé, nous décidons de ne pas faire de vraie randonnée aujourd’hui : après un passage au Visitor Center (situé juste après l’entrée, au sud du parc), nous choisissions de partir admirer Bryce Canyon depuis différents points de vue conseillés, accessibles en voiture ou en navette gratuite, notamment Sunrise Point, Sunset Point, Inspiration Point ou encore Bryce Point. Le paysage que nous avons sous les yeux est à couper le souffle : nous sommes abasourdis par la vue des « hoodoos », ces formations géologiques orangées produites par l’érosion différentielle de la roche. Nous restons longtemps à chaque point de vue pour admirer ce paysage grandiose.

Depuis Bryce Point, on aperçoit aussi plusieurs arches inscrites dans la roche. Au fil de l’érosion, ces arches vont continuer à s’amincir jusqu’à ce qu’il ne reste plus que des piliers, donc de nouveaux « hoodoos ».

Nous sommes agréablement surpris par la petite taille du parc. Il nous semble bien plus à taille humaine que Yosemite National Park (145 m² pour Bryce contre 3 079 m² pour Yosemite !) : il est plus pratique de s’y déplacer.

Le soir, nous dînons au Lodge at Bryce Canyon avant d’aller profiter de l’initiation à l’astronomie organisée gratuitement par le parc : nous commençons par une petite conférence en plein air animée par un ranger très amusant puis nous nous rendons au Visitor Center, où on nous propose d’observer plusieurs constellations ainsi que Saturne et ses célèbres anneaux. Franchement impressionnant ! Il n’y a que quelques télescopes donc il faut être un peu patient mais l’expérience en vaut la peine. Le ciel est très dégagé et nous sommes loin de toute pollution, ce qui nous donne un point d’observation privilégié sur des milliers d’étoiles.

Vendredi 16 août

Ce matin, retour vers Bryce Canyon, à 15 minutes de l’hôtel. Nous n’avons qu’à montrer la preuve de paiement de la veille et en avant pour de nouvelles aventures !
Nous avions prévu de combiner deux chemins de randonnée pour descendre dans le Bryce Amphitheatre, au milieu des « hoodoos » : le Queen’s Garden Trail d’abord, depuis Sunrise Point, puis Peek-A-Boo Loop jusqu’à Bryce Point et retour à la voiture à Sunrise Point en navette. Néanmoins, nous avons appris en chemin que des éboulis de pierre bloquaient la dernière section du chemin, qui nous ramenait à Bryce Point.
Nous avons donc parcouru une partie seulement du Peek-A-Boo Loop avant de revenir sur nos pas pour rattraper le Navajo Loop qui remonte jusqu’à Sunset Point. Nous n’avons pas regretté, c’était magnifique aussi ! La rando a duré 4 heures en tout, en comptant toutes nos pauses photos et la pause pique-nique.

Il y a vraiment deux façons de faire l’expérience du parc : la première consiste à l’observer du haut des différents points de vue et permet d’avoir une vue globale sur les hoodoos et de surplomber ce magnifique spectacle; la seconde consiste à descendre dans l’amphithéâtre pour se promener au milieu des hoodoos et observer de plus près ce mélange étonnant d’arbres et de formations rocheuses orangées. Deux expériences complètement différentes qui valent la peine d’être vécues !

Quelques infos sur les chemins de randonnée :

  •  Queen’s Garden Trail et Navajo Loop (un des plus parcourus du parc) : 4,6 km (2,9 miles), environ 1 h 30 – 2 h de marche
  • Peek-A-Boo Loop : 8,8 km (5,5 miles) environ 3 h de marche
  • Toutes les infos sur les autres randonnées sont disponibles sur le site National Parc Service

Avant de repartir, nous faisons une pause à Fairyland Point, tout au nord du parc, d’où nous avons encore un point de vue différent sur les « hoodoos ». Nous parcourons le début du chemin de randonnée (Fairyland Loop Trail) pour profiter encore un peu du parc avant de remonter vers la voiture. Ce soir, nous dormons dans la petite ville de Kanab, à 1 h 30 de route au sud de Bryce Canyon. Nous repartons une fois de plus avec le sentiment d’en avoir pris plein les yeux !

Nous avons réservé une chambre au Aikens Lodge, un petit motel sympa avec une petite piscine. Nous avions demandé une chambre avec lit queen simple et nous avons eu un petit appartement familial 2 pièces + grande salle de bain et 2 lits queen !

Samedi 17 août

Après un petit déjeuner très copieux au Houston’s Trails End Restaurant, nous prenons la route vers Horseshoe Bend, dans la région de Lake Powell, à 6 km au sud de Page, sur la route 89 (à environ 1 heure 15 de Kanab). Soit dit en passant, nous changeons d’état puisque Kanab se trouve dans l’Utah et Page/Horseshoe Bend dans l’Arizona. Nous nous arrêtons sur le parking mis à disposition et empruntons le chemin (comptez une petite dizaine de minutes de marche, mais attention il fait très chaud !) qui nous mènera au point de vue sur ce méandre du fleuve Colorado en forme de fer-à-cheval, comme son nom l’indique.
J’étais déjà venue auparavant donc je savais à quoi m’attendre mais c’est la première fois pour Benjamin : il n’en croit pas ses yeux et perd tous ses repères. Je le vois un peu étourdi, sous le choc, devant la grandeur de ce paysage. Nous nous sentons comme en apesanteur face à l’étendue du spectacle (des touristes bruyants nous remettent quand même les pieds sur terre…). Nous nous éloignons rapidement de la foule pour profiter pleinement du lieu sur un rocher isolé, légèrement en hauteur.

Nous partons ensuite vers Antelope Canyon, à quelques kilomètres de là, mais manque de chance, il est fermé à cause d’une inondation survenue plus tôt dans la matinée…
Nous partons donc un peu plus tôt que prévu vers Lake Powell, un très grand lac artificiel retenu par le barrage de Glen Canyon. Pour info, il a fallu 17 ans pour remplir le lac après la construction du barrage en 1963 ! Pour entrer dans la Glen Canyon National Recreation Area et profiter du lac, il faut débourser 15 $ par véhicule. La région offre de nombreux points de vue sur le lac et plusieurs plages agréables.

Nous repartons vers 15 h pour Las Vegas : nous avons environ 4 h 30 de route devant nous (autour de 440 kilomètres). En arrivant, nous déposons nos affaires à l’hôtel, le Tuscany Suites & Casino, légèrement en retrait du Strip, qui offre un très bon rapport qualité/prix (nous avons payé environ 50 € toutes taxes comprises pour une suite de 35 m²).

Nous avions réservé quelques jours plus tôt deux places pour le spectacle Le Rêve, au Wynn, à 21 h 30. Les billets n’étaient pas donnés mais ça en valait vraiment la peine : nous avons payé environ 85 € par personne pour des sièges dans la Splash Zone, c’est-à-dire dans les premières rangées avec risque d’éclaboussures. Soyons honnêtes, c’est le bon plan car nous étions au premier rang, plongés dans l’action, et nous n’avons reçu que quelques gouttes d’eau ! Le spectacle nous avait été conseillé par un ami canadien qui l’avait vu quelques semaines plus tôt et nous n’avons pas regretté ! C’était époustouflant, aussi bien techniquement qu’artistiquement parlant. Nos photos vous donneront un aperçu mais ne rendent pas la magie de la performance.

De notre point de vue, assister à un spectacle à Vegas est un incontournable ! Il y a le long du Strip plusieurs points de vente avec réductions de dernière minute souvent intéressantes.

Dimanche 18 août

Et voilà, fin du voyage… Nous avons tous les deux un petit pincement au coeur mais nous rentrons avec des souvenirs plein la tête et des étoiles plein les yeux. C’était magique, du début à la fin !
Si c’était à refaire, nous choisirions quand même de passer plus de temps dans les splendides parcs américains et un peu moins de temps dans les villes. Lake Tahoe, Yosemite National Park, Pacific Grove, Bryce Canyon, Horseshoe Bend : que de belles surprises !
Nous apercevons la skyline de Toronto depuis la fenêtre de l’avion. Nous sommes quand même heureux de retrouver notre ville d’adoption avant le grand retour en France. Mais nous avons déjà hâte de repartir vers de nouveaux voyages et de nouvelles aventures !

20 Commentaires

Emeline
137 209
Coucou, merci pour le récit, les photos sont juste à couper le souffle, magnifique ! Quel voyage !
Claire
0 1
Bonjour , Merci de nous faire partager ces jolies choses . Nous allons à Vegas début mai puis finissons par Los Angeles . Nous souhaiterions monter au Lake Powell , puis grand Canyon puis rentrer vers LA par Kingman pour traverser un bout de route 66. Quel temps faut il pour faire Las Vegas jusqu’à Lake Powell ? Merci
Lucie
1 5
Magnifique ! Sa donne vraiment envie d’y aller !
guersy
0 2
c’est vraiment agréable, tellement beau,une bonne expérience, c’est bien ce que j’aime
Hélène
7.6K 13.4K
Merci pour ce super témoignage! Un récit complet, des bons plans, des super photos!! ça donne envie d’y être!!!
Sarah
3 110
Merci Hélène ! A chaque fois que je revois les photos, j’ai envie d’y retourner 😉
Hélène
7.6K 13.4K
Tu m’étonnes!
Jennifer
212 401
magique ! magnifique !! je veux y aller !!!! merci pour ce récit passionnant mais trop court ! lol superbe expérience !
Sarah
3 110
Merci beaucoup Jennifer! As-tu vu nos précédents articles ? Nous avons aussi fait le récit de nos aventures à San Francisco, Sacramento, Lake Tahoe, Yosemite National Park, Monterey et Los Angeles : https://pvtistes.net/a-la-decouverte-de-louest-americain/
Mathieu
10.4K 20.9K
Encore un super récit et des photos qui font rêver 🙂 Merci Sarah pour vos témoignages !
Sarah
3 110
Thanks mat 😉
Julie
4.9K 13.8K
Horseshoe bend, j’avoue, je viens de le noter dans la to do list !! Superbe !
Amélie
53 56
Merci pour ce magnifique partage
Sarah
3 110
Un grand merci pour avoir suivi nos aventures avec autant d’enthousiasme Amélie !
Magali
3.7K 4.8K
aie aie horseshoe bend on a eu un contre temps à cause d’un détour pourri et on l’a raté, mais on a vu trop tard que c’était vraiment tout près de Page et qu’on aurait pu y faire un autre détour quand même, belle frustration !! Mais plein de belles raisons d’y retourner aussi du coup ! 🙂
Sarah
3 110
Exactement, ce sera pour un prochain voyage ! C’est vrai que ça vaut vraiment le coup 🙂

Articles recommandés