La contraception et l’IVG dans les pays du PVT

Article publié le 05-11-2018.

Sur place : la pilule

Le plus simple sera de partir avec le plus de stock possible. Cela vous évitera tous les tracas liés à la recherche d’un médecin qui pourra vous la prescrire dans le pays de votre PVT et / ou à la recherche de l’équivalent médicamenteux dans votre pays d’accueil.

Cependant, si cela n’est pas possible, voici l’accès possible à la pilule dans les différents pays du PVT :

Argentine : píldora anticonceptiva

La pilule contraceptive sera gratuite dans les hôpitaux publics, et bien sûr, payante dans toutes les pharmacies. Il n’y a cependant pas besoin d’ordonnance ! À vous, donc, de trouver l’équivalent de votre pilule habituelle sur place, en consultant les molécules et le dosage.
Vous pouvez en savoir plus sur le site du ministère de la Santé argentin.

Australie : birth-control pill

Pour obtenir la pilule contraceptive en Australie, il faudra aller consulter un médecin généraliste (General Practitioner - GP) qui vous fera une ordonnance. Il faut compter au minimum 15 $AU par mois.
Si vous êtes à court de pilule, le pharmacien peut vous délivrer une tablette d’urgence sans ordonnance, si tant est que vous puissiez prouver que cette pilule vous a déjà été prescrite et que vous la supportez bien. Vous pourriez peut-être présenter votre ordonnance française ou belge, par exemple.

À lire : Australie : pilule contraceptive Diane 35.

Brésil : pílula anticoncepcional ou pílula contraceptiva

La pilule contraceptive est disponible en vente libre (sans ordonnance) dans les drogarias. N'hésitez pas à vous munir de la notice de votre pilule habituelle pour retrouver la même molécule et le même dosage. Parfois, le nom des marques est identique. En fonction des marques, il faut compter entre 3 $R et 40 $R pour les plus coûteuses. Pour en savoir plus, voici un lien qui les recense : Pilules contraceptives au Brésil.

Canada : birth-control pill

Pour obtenir la pilule contraceptive, le plus simple est de vous rendre en pharmacie avec votre ordonnance française ou belge (indiquant la composition et le dosage de votre pilule habituelle). Ainsi, le pharmacien pourra trouver un équivalent ! Une fois l'équivalent trouvé, il faudra consulter un médecin (dans une clinique sans rendez-vous, de préférence) pour obtenir une ordonnance locale. Idem si vous n'avez encore jamais pris de pilule contraceptive. Il n’est pas nécessaire de voir un gynécologue pour cela (qui plus est, les temps d’attente avant d’obtenir un rendez-vous sont très longs), les examens nécessaires seront effectués directement par le médecin de la clinique. Une ordonnance canadienne vous sera délivrée à l’issue de ce rendez-vous et vous pourrez vous rendre en pharmacie pour acheter votre pilule contraceptive !
Il faudra, en revanche, payer de votre poche l’intégralité de votre ordonnance. Pour une pilule "classique", il faut compter environ 17 $ par mois. Demandez le générique si vous souhaitez payer moins cher.
Ensuite, le pharmacien pourra prolonger l'ordonnance du médecin, pour un maximum d'un an.

Il faut savoir que les prix varient en fonction des enseignes de pharmacie. Choisissez bien votre pharmacie dès le départ, car votre ordonnance sera conservée dans le réseau et cela facilitera ainsi les renouvellements (par exemple, si vous choisissez Pharmaprix, les pharmaciens pourront avoir accès à votre ordonnance dans tous les magasins Pharmaprix du pays).

À lire :

Chili : pastilla anticonceptiva

Il semble possible d’effectuer une consultation dans les hôpitaux publics pour obtenir une délivrance gratuite ou à moindre coût de la pilule contraceptive.

Colombie : píldora anticonceptiva

La pilule est utilisée, en Colombie, et on en trouve un bon nombre de marques, même si l’usage du DIU est plus populaire. Renseignez-vous sur la composition et le dosage de votre pilule habituelle. Les différents modes de contraception en Colombie sont présentés sur le site de l’équivalent du planning familial. Vous pouvez d’ailleurs vous adresser à leurs bureaux pour bénéficier d’une consultation médicale avant toute prescription de pilule (ou tout autre moyen de contraception).

Corée du Sud : 피임약

Les pilules contraceptives sont moins dosées en Corée qu’en Europe. L’idéal est donc de venir avec son ordonnance française ou belge, avec le nom des molécules et le dosage, afin que le médecin ou un pharmacien coréen puisse trouver un équivalent plus facilement. Il n’y a pas besoin d’ordonnance pour obtenir la pilule dans les pharmacies coréennes, la vraie difficulté demeurera de trouver un équivalent, auquel votre corps sera déjà habitué. Une fois l’équivalent trouvé, il suffit d’aller le demander au pharmacien, et on vous donnera votre pilule pour un mois ! Par mois, il faut compter entre 6 000 et 8 000 won en fonction de la formule utilisée.
Ce site propose un tableau des équivalences de pilules, avec le dosage.

Hong-Kong : 避孕藥

Il n’est pas possible d’obtenir la pilule sans ordonnance, à Hong-Kong, depuis 2014. Il faudra donc trouver un médecin (General Practitioner - GP) pour se la faire prescrire. Il est possible d’aller au planning familial.

Japon : 経口避妊薬 ouピル

Il faut savoir qu’au Japon, les pilules contraceptives sont moins dosées qu’en Europe. L’idéal est donc de venir avec son ordonnance française ou belge, avec le nom des molécules et le dosage, afin que le médecin japonais puisse trouver un équivalent plus facilement. Afin d’obtenir la pilule au Japon, il faudra obtenir une ordonnance locale, donc une consultation chez le médecin est obligatoire. Celle-ci ainsi que les examens obligatoires (prise de sang) sont remboursés par la sécurité sociale japonaise (mais pas la pilule) : il faut compter environ 2 000 yens par plaquette.
Ce site présente un guide avec les équivalents japonais : Surviving in Japan, ainsi qu’un tutoriel pour trouver une clinique prescrivant des modes de contraception.

Mexique : píldora anticonceptiva

Il n’est pas possible d’obtenir la pilule sans consultation médicale préalable (chez un médecin, un gynécologue ou dans un centre de planification familiale).

Nouvelle-Zélande : birth-control pill

Même si depuis 2016, il est peut-être question de mettre à disposition la pilule sans avoir besoin d’ordonnance, à l’heure actuelle, elle est encore nécessaire. Vous pourrez l’obtenir en ayant consulter un médecin généraliste (General Practitioner - GP), par exemple dans un planning familial : il existe une vingtaine de cliniques dans tout le pays.

À lire : Se faire prescrire la pilule en Nouvelle-Zélande.

Russie : противозачаточные таблетки

Étant donné que le PVT Russie ne dure que 4 mois, il sera plus pertinent de faire un stock de plaquettes de pilules avant d’arriver en Russie. Effectivement, afin d’obtenir la pilule, une ordonnance est obligatoire, donc la consultation avec un médecin le sera aussi.

Taïwan : 避孕藥

La pilule est disponible, à Taïwan, dans les pharmacies (et non les "drugstores" de type Watson). Son utilisation est encore mal vue, et reste peu répandue. Il faut compter environ 450 $NT par mois, pour la pilule. Il ne semble pas y avoir besoin d’une ordonnance. Son utilisation reste peu répandue car la pilule, comme tous les médicaments chimiques, n’a pas une bonne réputation dans ce pays encore attaché à la médecine traditionnelle (les médecins vous la déconseilleront même, estimant un tel traitement dangereux sur le long terme). De toute façon, pas besoin d’ordonnance dans la majorité des cas, on vous laissera choisir la pilule que vous voulez et la quantité souhaitée également (si vous en aviez une en France, ramenez le nom de la molécule pour comparer). Il faut compter environ 450 $NT par mois, pour l'achat de la pilule.

Uruguay : píldora anticonceptiva

La pilule est disponible, en Uruguay, et en voici les marques principales. L’ordonnance semble être obligatoire.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Faire du WWOOFing pendant un PVT

[Interview]

Thomas : une traversée du Canada pour sensibiliser à la protection de l’environnement

[Récit de voyageur]

On a testé faire du volontariat dans une communauté aborigène

[News]

Alerte SMS PVT Canada 2020 : soyez prévenus de l’ouverture !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1099972

Le planning familial existe aussi en Australie. Il faut compter $36 PAR AN pour consulter.
Pour Melbourne : http://www.fpv.org.au/for-you/our-reproductive-and-sexual-health-clinics
En Nouvelle Zélande, j'ai eu une consultation au planning familial à Wellington pour la pilule, la visite a coûté $50.

{{likesData.comment_1099972.likesCount}}
#1117981

En Colombie l'avortement est illégal sauf dans certains cas: viol, risque pour la vie de la mère ou malformation du foetus !

{{likesData.comment_1117981.likesCount}}
Marie
32.9K 9.6K
#1118376

Message de JustineHN
En Colombie l'avortement est illégal sauf dans certains cas: viol, risque pour la vie de la mère ou malformation du foetus !

Bonjour,
Merci pour cette remarque, nous venons de l'ajouter au dossier.

{{likesData.comment_1118376.likesCount}}
#1169287

Bonjour ! En Argentine il est possible de trouver le Nuvaring, certes dans les villes un peu plus grandes pas au fond de la Patagonie j'y ai passé un an et je l'ai toujours trouvé

{{likesData.comment_1169287.likesCount}}
#1185725

Message de Priscille1
Bonjour ! En Argentine il est possible de trouver le Nuvaring, certes dans les villes un peu plus grandes pas au fond de la Patagonie j'y ai passé un an et je l'ai toujours trouvé

Bonjour ! comment avez-vous fait pour obtenir une ordonnance là -bas ? car je suppose qu'une ordonnance française ne fonctionne pas

Merci

{{likesData.comment_1185725.likesCount}}
#1185760

Message de Natachardj
Bonjour ! comment avez-vous fait pour obtenir une ordonnance là -bas ? car je suppose qu'une ordonnance française ne fonctionne pas

Merci

Je n'ai jamais eu besoin d'ordonnance en Argentine pour me le procurer. De toute façon ça n'est pas remboursé

{{likesData.comment_1185760.likesCount}}
#1185841

Message de Priscille1
Bonjour ! En Argentine il est possible de trouver le Nuvaring, certes dans les villes un peu plus grandes pas au fond de la Patagonie j'y ai passé un an et je l'ai toujours trouvé

BOnjour ! ok super ! mais ce sont vraiment les mêmes qu'en France ? combien coûte une boite ? et peut-on en trouver à Santa Fe ?

Merci d'avance

{{likesData.comment_1185841.likesCount}}
#1185844

Message de Natachardj
BOnjour ! ok super ! mais ce sont vraiment les mêmes qu'en France ? combien coûte une boite ? et peut-on en trouver à Santa Fe ?

Merci d'avance
En 2014/2015 je payais la boîte de un l'équivalent de 20€ à peu près. Je n'ai pas essayé d'en acheter à Santa Fe mais je pense que tu trouveras

{{likesData.comment_1185844.likesCount}}
Lisa
1 0
#1198492

L'avortement n'est pas illegal à Hong Kong.
"In Hong Kong, termination of pregnancy must be performed in gazetted hospitals or in the operating theatre of FPAHK (planning familial)."

{{likesData.comment_1198492.likesCount}}
Marie
32.9K 9.6K
#1198493

Message de LisaM7
L'avortement n'est pas illegal à Hong Kong.
"In Hong Kong, termination of pregnancy must be performed in gazetted hospitals or in the operating theatre of FPAHK (planning familial)."
En effet, à Hong Kong, un avortement peut être pratiqué. Néanmoins, il ne peut normalement être pratiqué en principe que dans deux situations :
In Hong Kong, termination of pregnancy is legal under two situations:

  1. If continuation of pregnancy would involve risk to the life, physical or mental health of the pregnant woman greater than if the pregnancy were terminated.
  2. If the child to be born would be severely handicapped as a result of physical or mental abnormality.
Il faut je crois l'accord de deux médecins.
Donc normalement, ça n'est que si la grossesse présente un risque important pour la femme ou pour le foetus.

Dans les faits, je crois savoir que, dans le cas des étrangers (comme les PVTistes) - j'ignore ce qu'il en est pour la population hongkongaise, ils peuvent avoir une interprétation assez large de la 1ere situation, admettant qu'une personne qui ne voudrait absolument pas de l'enfant (et qui le fasse très très clairement comprendre) peut, dans ce cas, bénéficier d'un avortement.

À Hong-Kong, la limite est de 24 semaines (sauf en cas de risque mortelle pour la femme enceinte).

{{likesData.comment_1198493.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre