LinkedIn : le réseau #1 pour trouver du travail au Canada

Article publié le 19-03-2019.

Danielle Staraci propose une offre d'accompagnement aux PVTistes et aux autres travailleurs temporaires ou permanents. Les retours de celles et ceux qu'elle a aidés sont extrêmement positifs.
Nous lui avons proposé il y a quelques mois de nous parler de l'entrevue (entretien d'embauche) au Canada et elle a accepté aujourd'hui de répondre à nos questions sur LinkedIn. Ne manquez pas également son article PVT Canada : quand le succès est affaire de réseau !

Pour celles et ceux qui ne connaîtraient pas bien LinkedIn, peux-tu nous présenter ce réseau social ?

LinkedIn est un réseau social incontournable à un projet professionnel : 546 millions de membres en 2018, 14 millions de membres au Canada (15 millions en France).
Deux nouveaux membres s’inscrivent sur LinkedIn par seconde et ce réseau conduit plus de trafic vers les blogs et les sites B2B que n’importe quel réseau social (source).

C’est le 1er  réseau social orienté vers les professionnels. Que ce soit pour faire une belle vitrine de votre parcours professionnel, pour réseauter ou pour chercher un emploi, LinkedIn est aujourd’hui incontournable.

Un PVTiste qui part au Canada doit-il, selon toi, impérativement avoir un compte sur LinkedIn ? 

Pour les raisons évoquées ci-dessus, il est important d’y être présent dès maintenant et avant de quitter son pays car on y retrouve les décideurs et influenceurs.

Il est bien connu que les recruteurs et les gestionnaires de l’embauche utilisent LinkedIn. Ainsi, si l’on est à la recherche d’un emploi, on devra faire de même. Plus de 90 % des recruteurs en Amérique du Nord reconnaissent faire appel à LinkedIn pour chercher et entrer en contact avec des candidats à un moment ou à un autre au cours du cycle d’embauche.

Ainsi, la grande majorité des recruteurs consulteront votre profil LinkedIn. Ce dernier est de plus en plus utilisé par les recruteurs pour chasser des têtes et consulter le profil de personnes qui ont postulé récemment.

Est-ce qu'un compte LinkedIn doit reprendre mot pour mot ce que l'on a écrit dans son CV ?

Le but de LinkedIn n’est pas de faire un copier/coller de son CV. Le CV est important, toutefois il y a diverses façons d’exploiter tout votre potentiel en rédigeant un profil, un message, personnalisé et attractif.

Comment personnaliser son profil ?

Il y a plusieurs façons de le faire.

  • La photo

C’est la première image reçue par vos contacts. Restez professionnel et affichez un visage souriant. Profitez de la présence de plus en plus fréquente d’un photographe sur les salons de l’emploi qui va vous proposer une photo adaptée.

  • Utiliser son nom complet
  • L'importance des mots-clefs

Bien sûr vous allez identifier les mots-clés prioritaires, ceux qui vous permettront d’apparaître dans les requêtes LinkedIn. Précisez vos secteurs d’expertise et vos principales responsabilités.

Pourquoi ne pas tester ces mots-clés avec la fonction de recherche de LinkedIn en consultant les profils qui utilisent des mots identiques ?

Surtout, bien tenir compte de la terminologie utilisée dans le pays d’accueil !

Placez vos mots-clés dans votre titre, vos intérêts professionnels, compétences et recommandations.

  • Personnaliser l’URL de votre profil

Pour ce faire, inscrivez uniquement votre prénom et votre nom et supprimez les caractères alphanumériques. Ce lien pourra être ajouté dans votre signature de courriel, sur votre carte professionnelle, portfolio ou site internet.

Parle-nous du système de recommandations, sur LinkedIn !

C’est un bon système qu’il faut aborder en tant qu’échange de bons procédés. Proposez des recommandations à vos contacts et demandez-en en retour.

Est-ce qu'avoir un compte LinkedIn à jour suffit ou faut-il l'utiliser autrement (faire des publications, par exemple) ?

LinkedIn fonctionne comme un réseau social à part entière. Il faut être proactif : s’inscrire et participer à des groupes de discussion de son domaine d'activités, commenter des posts, publier à l’occasion un article susceptible d’intéresser ses contacts, etc., tout ceci afin de maximiser ses chances d’obtenir de nouvelles opportunités professionnelles.

Par ailleurs il ne faut pas hésiter à ajouter des liens externes vers des articles que l’on a écrits, un blog que l’on tient, un portfolio, etc., liens qui apporteront du crédit aux compétences mentionnées sur son profil.

Faut-il accepter toutes les invitations sur LinkedIn ?

Une question très souvent posée ! Pour une personne en recherche d’emploi ou un professionnel, il est bon de ne pas confondre quantité et qualité des contacts. Notre choix doit être basé sur nos objectifs, nos valeurs, nos besoins. C’est à nous de fixer nos règles de fonctionnement et de choisir la stratégie qui nous convient.

De plus, LinkedIn n'est pas Instagram, le but n’est pas d’obtenir le plus de likes possibles et d’obtenir le plus de « followers » possible. Ici, la qualité passe avant la quantité.

Si tu devais donner 2 ou 3 conseils à un nouvel inscrit sur LinkedIn, que dirais-tu ?

  • Soyez précis, concis, « unique », toujours sincère et professionnel.
  • N'oubliez pas d’actualiser votre profil lors d’un changement de situation professionnelle.
  • Prenez le temps de regarder le profil de la personne qui vient de vous envoyer une invitation avant de l’accepter au sein de votre réseau.
  • Montrez la valeur que vous accordez à votre réseau en sélectionnant chaque contact.

--

Nouveau groupe LinkedIn : Le réseau des PVTistes français et des belges au Canada.

Exemples de CV canadiens anglophones
Exemples de CV canadiens francophones

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (5)

Articles recommandés

[Dossier]

Le permis Stage Coop International au Canada

[Interview]

Violaine, 3 PVT au compteur !

[Récit de voyageur]

Récit de Manon – Travailler dans le vin au Canada

[News]

PVT Canada 2019 : où en sommes-nous ? (quota, rondes d’invitations…)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Bonjour,

Avez-vous des modèles de Cv canadien s’il vous plaît ?

Merci par avance pour votre retour.

{{likesData.comment_76473.likesCount}}
Mathieu
21.6K 11.5K
{{likesData.comment_76488.likesCount}}

Bonjour Séverine
Une multitude de modèles de CV sont proposés sur internet. Il ne faut pas oublier que le CV est considéré comme un outil marketing destiné à faire votre publicité auprès d’un employeur potentiel Le bon CV devrait être unique et représentatif de votre personnalité! un CV qui mette en valeur vos compétences, votre expérience et votre personnalité donc première règle:faire différent. Il faut retenir l’attention du recruteur qui ne consacre que 10 à 20 secondes à sa lecture et qui peut en recevoir une centaine par jour! Donc consultez tous les modèles proposés si cela vous rassure, mais n’oubliez pas que votre CV doit se différencier des autres aussi bien par son contenu que par son design et surtout être représentatif de qui vous êtes.
Cela prend du temps mais je suis persuadée que vous réussirez un bon CV!
Danielle

{{likesData.comment_76480.likesCount}}

Merci Danielle pour votre retour. J’ai un cv déjà prêt mais je voulais l’adapter au format canadien avec les éventuelles spécificités propres au pays. Merci encore à vous.

{{likesData.comment_76481.likesCount}}
Sean
18 10

Bonjour Danielle,

Je confirme LinkedIn est très pratique pour échanger avec les employeurs et employés du Canada, qui se prêtent en général au jeu. Il y a également beaucoup d’offres postées en ligne. Je trouve la plateforme plutôt bien faite.

En revanche, dans mon domaine (le sport professionnel) ça n’a pas été plus fructueux que de répondre à des offres via d’autres sites. Beaucoup de Canadiens m’ont dit que dans ce secteur, ils ne recrutent que des Canadiens ou du moins des personnes qui ont déjà un visa et sont sur place (le PVT peut d’ailleurs être une bonne alternative, d’où mon inscription pour ce dernier).

Comment aborder la solution du sponsoring ou du permis JP sur LinkedIn? Est-il utile de mentionner quelque part que nous y sommes éligibles? Je suis toujours réticent à en parler car j’ai l’impression de leur forcer la main et peu d’employeurs dans ce secteur semblent connaitre le permis Jeunes Professionnels.

En tout cas, merci de ces conseils utiles.

{{likesData.comment_76483.likesCount}}

Bonjour Sean,
Pour vous rassurer ce n’est pas uniquement dans votre domaine mais il faut reconnaître que, sauf exception, (les métiers en forte demande : informatique, soudage… où souvent les employeurs se déplacent en France et utilisent les permis fermés) les employeurs privilégient les personnes sur place possédant un permis ouvert. C’est une réalité. Si vous avez l’opportunité de discuter avec eux ne soyez pas réticent à aborder la formule du JP, de votre éligibilité, de la procédure facile et rapide, et du nombre de permis disponibles. Mettez en avant votre motivation et vos compétences.
Quant à votre domaine, le sport professionnel, sachez, que parmi les personnes que j’ai accompagnées, certains travaillent pour Les Canadiens de Montréal, les Alouettes et l’Impact. Il est vrai qu’ils étaient à Montréal, avec un PVT, mais aussi français! Tout est possible. Pourquoi pas vous? Bonne chance Sean ne perdez pas courage et continuez!
Danielle

{{likesData.comment_76486.likesCount}}
Sean
18 10

Merci de votre réponse plus qu’encourageante Danielle! Je les démarcherai à nouveau une fois les playoffs terminées dans ce cas et j’appliquerai bien vos conseils.

{{likesData.comment_76491.likesCount}}

Merci Mathieu pour ton retour 😊

{{likesData.comment_76489.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre