Visiter Toronto et les chutes du Niagara en 4 jours

Date de publication : 07-05-2022

Auteur

Marie

Vivant à Montréal, passer un week-end à Toronto est une étape obligatoire ! Je profite donc d’un week-end de 4 jours pour me rendre en Ontario ! Je m’y rendais sans avoir d’attentes ou d’aprioris sur la ville et ses environs.

Comment se rendre à Toronto ?

Vous avez plusieurs façons d’aller à Toronto depuis Montréal.

En car ou en train

La première fois que je me suis rendue à Toronto, j’ai choisi l’option du bus. C’est selon moi le meilleur rapport qualité-prix quand on souhaite faire le voyage seule.

Pvtistes.net vous permet de bénéficier d’une réduction de 10 % sur l’un de vos trajets sur le site busbud.com, avec le code promo PVTISTES10.

Busbud compare pour vous les trajets en bus dans plus de 80 pays pour vous aider à obtenir le meilleur prix !

L’aller-retour m’a coûté 135 dollars toutes taxes comprises. Cela peut paraître un peu cher mais toujours moins que de prendre le train ou d’y aller en voiture (d’autant plus au vue de l’augmentation du prix de l’essence !).

En voiture ou covoiturage

La seconde fois, j’y suis allée pour un week-end prolongé. Nous étions 4, il était donc plus économique de louer une voiture, avec Turo. C’était d’autant plus pratique qu’on voulait en profiter pour se rendre aux chutes du Niagara.

En avion

Je n’avais pas pensé à prendre l’avion pour m’y rendre, notamment pour une question de budget mais finalement des vols existent à moins de 200 $ CAD. Si vous manquez de temps, ça peut être une bonne option !

Où dormir à Toronto ?

En auberge de jeunesse

Lors de mon premier passage à Toronto, j’avais fait le choix de réserver une chambre en auberge de jeunesse. C’était encore une fois le plus économique et le plus pratique. Il y en a beaucoup aux alentours de la gare, pas très chères et bien notées.

En appartement

La seconde fois, nous avions fait le choix de prendre un appartement sur Airbnb. L’avantage c’est qu’on pouvait y garer la voiture et qu’on pouvait cuisiner pendant le week-end. À 4, c’est ce qui nous semblait être l’idéal. Nous avions trouvé un logement proche d’un arrêt de tram, ce qui nous a permis de nous déplacer facilement ! D’ailleurs, si vous souhaitez en savoir plus sur les transports en commun à Toronto, cet article est fait pour vous !

Quoi faire à Toronto ?

JOUR 1

On prend le tram direction Dundas Square, qui ressemble à un petit Time Square, pour se rendre à pied à la fameuse tour CN.

Vue d’en bas, la tour nous donne déjà le vertige ! On a eu de la chance sur le temps et la vue d’en haut est vraiment impressionnante. On y comprend mieux l’architecture de la ville et on observe au loin les îles de Toronto, sur lesquelles on a d’ailleurs décidé de se rendre l’après-midi. Pour accéder à la plateforme de la tour, ça vous coûtera 43 $ mais ça vaut vraiment le coup !

week-end Toronto

Pour manger, on décide d’aller au Lawrence Market. Il était fermé ce jour-là mais c’est apparemment une adresse incontournable.

Sur le chemin, on tombe sur le Gooderham Building (ou Flatiron). Le bâtiment est incroyable et contraste avec l’architecture autour. C’est d’ailleurs ce contraste d’architecture et d’ambiance qui représentent pour moi le plus la ville.

week-end Toronto

L’après-midi, on se rend aux îles de Toronto par le ferry, 8,50 dollars aller-retour. La traversée en ferry permet d’admirer Toronto du lac Ontario. Cette vue nous donne l’impression d’être dans une version canadienne de New York.

week-end Toronto

Une fois arrivée sur l’île, le ciel se couvre et le vent se lève. Les îles doivent être bondées l’été mais avec ce temps, peu se sont motivés à faire la traversée. On longe le lac Ontario, on se retrouve sur une plage de sable et avec le vent on se croirait en bord de mer et… ça fait un bien fou. En étant au Canada, je me demandais quel plat allait le plus me manquer, finalement, étonnamment, ce n’est pas la nourriture qui me manque le plus, c’est le bord de mer ! Je dois avouer que je ne m’attendais pas à ce bol d’air en venant dans la capitale économique du pays !

week-end Toronto

Après cette petite excursion, nous nous rendons dans le quartier de la Distillerie. Encore une autre ambiance ! J’adore toutes ces briques rouges et ces guirlandes de lumières un peu partout ! On se croirait dans un décor de cinéma. Le quartier est plutôt petit, on s’y arrête boire quelques verres pour en profiter davantage avant de reprendre le tram, direction l’appartement !

week-end Toronto

JOUR 2

Ce deuxième jour, j’avais très hâte de me lever. Direction… les chutes du Niagara ! Beaucoup m’avaient prévenu que c’était décevant, qu’il fallait s’attendre à une ambiance “fête foraine” sur place, etc. J’y allais avertie mais j’avais quand même hâte de découvrir ce lieu mythique.

C’est vrai que les chutes sont longées par des routes en travaux, qu’il y avait du monde et qu’il faut d’abord traverser un magasin de souvenirs avant de s’approcher au plus près des chutes. Malheureusement je crois qu’il n’existe plus beaucoup d’endroits que le tourisme n’a pas altéré. Je fais abstraction de tout ça et profite de me trouver au bord d’une des chutes les plus célèbres au monde.

week-end Toronto

Avant de retourner à Toronto, on décide de s’arrêter à Niagara-on-the-Lakes. C’est un village atypique, aux influences américaines. La ville est très mignonne mais donne l’impression d’avoir été créée pour les touristes. Les rues principales ne comptent que des magasins de souvenirs.

Sur la route, on passe devant de nombreux vignobles. Nous sommes en avril et ce n’est pas encore la haute saison mais si vous y passez en été, arrêtez-vous pour les visiter et goûter le vin canadien !

De retour à Toronto, on décide d’aller boire un verre sur un rooftop et manger dans le quartier de la Petite Italie. Avant ça, nous faisons un bref passage à Dundas Square pour voir le quartier, découvert la veille, de nuit !

week-end Toronto

JOUR 3

Le 3e jour, on passe la journée à se balader, toujours sous un grand soleil, dans Chinatown et Kensington Market qui sont des quartiers plus populaires et où l’ambiance y est chaleureuse.

On s’arrête manger des bagels “comme chez nous à Montréal » et on réalise qu’on s’est bien appropriés notre nouvelle vie canadienne.

On se dirige ensuite vers les fameuses rues Rush Lane et Graffiti Alley. Les murs de ces ruelles sont recouverts de street art. Nous avons l’habitude de voir des murales dans toute la ville à Montréal mais il n’y a pas, à ma connaissance, des rues qui y sont dédiées !

week-end Toronto

On continue l’après-midi à s’imprégner de l’ambiance de ces quartiers, notamment dans les nombreuses friperies colorées de Kensington Market, et on y finit la journée en terrasse.

JOUR 4

Avant de reprendre la route direction Montréal, on retourne donner un dernier coup d’œil au lac Ontario et on en profite pour passer devant les fameuses lettres T-O-R-O-N-T-O !

week-end Toronto

Bilan de ce séjour à Toronto : à quand la prochaine fois ?

Ce programme n’est certainement pas parfait mais si vous vous y rendez quelques jours, cela vous donnera peut-être quelques idées !

Je n’avais pas d’attente particulière en me rendant à Toronto, je ne m’imaginais pas de grandes différences avec Montréal.

Mais tout y paraît plus grand, plus haut, plus contrasté, plus américain aussi ! J’y ai vraiment beaucoup aimé l’ambiance et je ne m’attendais pas à y “prendre l’air” !

Il faut aussi dire que je ne suis pas très à l’aise en anglais et que ce petit séjour dans la partie anglophone du Canada me donne quelques idées en tête pour les prochains mois !

Si vous souhaitez en savoir plus sur la ville, consultez le dossier Tout savoir sur le PVT à Toronto.

See you soon Toronto !

Évaluation de l'article

5/5 (3)

Aucun commentaire

Il n'y a aucun commentaire pour le moment mais n'hésitez pas à ajouter le vôtre 🙂

Articles recommandés