Permis de travail fermé et ouvert au Canada : quelles différences ?

Date de publication : 15-06-2020

Auteur

Julie

Pendant vos recherches d'information pour partir au Canada, vous avez entendu parler de permis de travail fermé et ouvert et vous ne comprenez pas ce que cela veut dire ? Voici quelques précisions !

Définition des permis de travail fermé et ouvert

Un permis de travail fermé vous autorise à travailler pour UN SEUL ET UNIQUE EMPLOYEUR au Canada, clairement défini avant votre départ au Canada et inscrit sur votre permis de travail. C'est avec cet employeur que vous allez faire des démarches qui vous permettront d'obtenir un permis de travail canadien. Une fois au Canada, vous ne pourrez travailler pour aucun autre employeur sans modifier les conditions de votre permis de travail au préalable.

Un permis de travail ouvert vous autorise à travailler pour N'IMPORTE QUEL EMPLOYEUR au Canada. Vous pouvez trouver du travail avant de partir au Canada si vous le souhaitez ou attendre d'être sur place pour être plus proactif et pouvoir vous créer un réseau professionnel. Vous pouvez changer d'employeur, de domaine professionnel et de ville/province canadienne quand bon vous semble (certains permis ouverts peuvent vous restreindre à travailler dans une province canadienne précise), sans avoir à prévenir personne ou à faire aucune démarche.

Permis de travail fermé et ouvert : les différences

Permis de travail ouvert Permis de travail fermé
Nécessité de trouver un employeur avant de demander le permis de travail Non Oui
Obligation de ne travailler que pour un employeur bien précis Non Oui
Possibilité pour le conjoint de demander un permis de travail Oui, mais seulement sous conditions* Oui, mais seulement sous conditions*

* Votre conjoint(e) (conjoint(e) de fait / époux(se)) peut obtenir un permis de travail ouvert si vous (titulaire du permis de travail) occupez un emploi qualifié, c'est-à-dire appartenant aux niveaux A, B ou 0 de la classification des professions au Canada. Pour les participants à EIC (PVT, Jeunes Professionnels et Jeunes Professionnels-VIE), nous vous encourageons à consulter cet article.

Exemples de permis de travail fermés et ouverts

Parmi les permis de travail fermés, on peut citer :

Les permis de travail ouverts sont moins nombreux, les plus connus étant :

Le permis de travail ouvert, ça se "mérite" !

Le permis de travail ouvert est plus confortable que le permis de travail fermé, lié à un employeur. Mais il ne s'obtient pas forcément facilement, et il faut en quelque sorte le "mériter".

  • Pour le PVT, il faut avoir la chance d'être ressortissant d'un pays disposant d'un accord de PVT avec le Canada, et il faut en plus être tiré au sort.
  • Pour le permis de travail pour les conjoints (d'étudiants ou de travailleurs), le Canada souhaite éviter que des étudiants étrangers ou des travailleurs qualifiés renoncent à leur projet de venir au Canada parce que leur conjoint(e) ne pourra pas venir avec eux. Il offre ainsi une option pour les conjoints de venir au Canada avec l'autorisation de travailler sur place.
  • Le permis de travail postdiplôme permet aux personnes récemment diplômées au Canada de mettre en pratique la formation qu'ils ont acquise au Canada.
  • Le permis de travail ouvert transitoire permet d'éviter à certains candidats à la résidence permanente de devoir rentrer dans leur pays d'origine pendant le traitement de leur demande, ce qui risquerait, dans certains cas, de les pousser à abandonner leur projet d'immigration au Canada.
  • Le permis de travail pour les personnes parrainées permet aux couples de rester ensemble pendant le traitement de la demande de parrainage.

En bref, les permis de travail ouverts ne sont accordés que dans des circonstances bien particulières et tout le monde ne peut pas demander un permis de travail ouvert juste parce que c'est plus facile ou pratique. Les permis de travail ouverts sont plutôt l'exception que la règle.

Pour en savoir plus : Qui peut faire une demande de permis de travail ouvert?

Des frais supplémentaires à prévoir pour un permis de travail ouvert

Tous les permis de travail ouverts font l'objet d'une taxe supplémentaire de 100 $.

Ainsi, si le permis Jeunes Professionnels coûte 238 $, le PVT coûte 338 $ puisque les frais incluent 100 $ de "frais de permis de travail ouvert".

Évaluation de l'article

5/5 (2)

Aucun commentaire

Articles recommandés