Enseigner au Canada

Chapitre 1 : Introduction

Date de publication : 19-12-2012

Auteur

Cyndy

 

Enseignants, ce dossier vous permettra de trouver les bons liens et les bonnes démarches pour continuer à exercer votre profession même de l'autre côté de l'Atlantique ! N'hésitez pas à partager votre expérience et à poser vos questions sur le sujet du forum qui y est dédié : Enseigner au Canada.
Il ne faudra pas non plus oublier que si vous souhaitez travailler avec des enfants en PVT, la visite médicale est requise !

A noter :
En toute logique, si vous n’êtes pas profs en France dans le système publique, vous ne pouvez pas arriver au Canada et espérer devenir prof dans les écoles primaires, au collège ou au lycée, même si vous avez un master en FLE, ou en communication, ou en lettres modernes !
Plus sérieusement, le système éducatif canadien est un système sérieux géré par le ministère de chaque province. On ne peut pas y entrer “juste” parce qu’on parle français et qu’on a fait n’importe quelles études. En tant que remplaçant à la journée dans les coins reculés, pourquoi pas… Mais c’est tout !

Aperçu des chapitres :

47 Commentaires

Syriane
386 360
Merci, Isabelle, je vais effectivement y laisser un mot !!
isa
6.1K 9.1K
Tu peux toujours poser tes questions et faire un « appel à témoignages » sur le forum !
Canada [Dossier] Enseigner au Canada


Syriane
386 360
Merci les filles pour vos réponses !! Effectivement les écoles/Lycée privés seraient peut-être une porte de sortie avec ma licence surtt que c’est en sciences de l’éducation et j’ai plus ou moins 5 ans d’expérience dans l’éducation nationale (assistante d’éduc+aide aux devoirs).. Faudrait dc que je me renseigne sur les établissements privés… Même si je comprends qu’il y a moins d’avantages !! A voir qd même ! Si quelqu’un a été ds ce cas, enseigner ds le privé, je suis preneuse de ttes infos !! Ici ou en mp ! 😉
Mylène
14 62
Sur le site du MELS, il est expliqué que le CAPES fait partie des « pièces justificatives » pouvant donner droit, après examination du MELS, et une lettre envoyée de la part de l’Académie où le concours a été réussi attestant de la validité du concours (lettre devant dater de moins de trois mois et directement au MELS:
« 1. Une copie certifiée du document l’autorisant à enseigner dans le pays ou l’État où elle
a reçu sa formation psychopédagogique ou sa formation à l’enseignement. Ce document
peut porter différents noms : certificat d’inscription, certificat professionnel, certificat
d’aptitude à l’enseignement, certificat de permanence dans l’enseignement, arrêté
ministériel de titularisation, permis, brevet, décision de titularisation, CAPES, etc.;
2. Une lettre attestant que le droit d’enseigner n’a pas été annulé, ni suspendu, ni
retiré. Cette lettre doit parvenir directement de l’organisme qui a délivré l’autorisation
d’enseigner au bureau du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport où la personne
enverra sa demande de permis d’enseigner et doit être datée de moins de trois mois. Si
le pays ou l’État ne délivre pas d’autorisation d’enseigner, une lettre indiquant que la
candidate ou le candidat possède un statut d’enseignant dans son pays doit être envoyée
directement au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport par l’université
fréquentée ou le gouvernement en cause »
Source:
http://www.mels.gouv.qc.ca/fileadmin...llet2012_f.pdf


isa
6.1K 9.1K
Je pense aussi que les équivalences se font finalement au jugé de la Commission de la province dans laquelle tu fais ta demande…

Comme le dit Mylène, tu peux toujours enseigner dans le tutorat (boites privées) et dans les écoles privées, au pire des cas.


Il n’est pas non plus fait mention explicite du fait que le CAPES et l’AGREG soient reconnus en tant que formation, mais ça devrait, vu qu’en France y’a pas forcément de diplômes spécialisés pour les obtenir (surtout dans le système d’avant).
Mylène
2.2K 3.6K
En effet les équivalences sont un peu délicates, je sais que ca passe assez bien pour les masters, mais pour les licences, je ne suis pas sure…

Cependant cet article fait mention des écoles « publiques » Canadiennes, les écoles privés ne demandent pas de certifications, c’est souvent au vu de ton expérience et il est plus facile d’y faire reconnaître ta licence française.


Mais bien sur, les conditions sont souvent meilleures pour les profs en public qu’en privé.
Syriane
386 360
Je te remercie pour ce dossier qui m’intéresse vraiment !! Mais, j’ai l’impression que c’est bien compliqué d’enseigner au Canada. J’ai une licence en sciences de l’éducation. Et, si je regarde sur le net une licence équivaut à un baccalauréat en éducation comme ils le demandent.

Ce qui serait parfait pr moi ! MAIS, quand je lis en profondeur, j’apprends que pr eux un baccalauréat équivaut à des études de 4 ans !!!!

Je comprends rien !! LOL En plus, sur le site de
Les correspondances de diplômes - Consulat général de France à Québec.

Ils font bien la différence entre correspondance et équivalence !!! Je suis paumée !!! Lol

Articles recommandés