Les transports en commun dans les villes japonaises

Chapitre 7 : Les transports en commun à Kobe

Date de publication : 08-12-2018

Auteur

Mylène

Les transports en commun à Kobe

La ville de Kobe étant relativement vallonnée, son système de transport s’y est adapté et vous aurez la surprise de voir que la ville est desservie par plusieurs téléphériques et funiculaires, notamment pour accèder au mont Rokko.
Les centres principaux de Kobe sont Sannomiya, Kobe station, Shin-Kobe et Shin-Nagata.

Le réseau des bus de Kobe est le meilleur moyen de se déplacer dans la ville, le système est similaire à Osaka (on monte par l’arrière, tarif fixe de 210 yen).

Les lignes de métro sont au nombre de deux seulement, le ticket commence à 210 yen. À celles-ci il faut ajouter les téléphériques/ funiculaires et quelques lignes de trains :

  • JR West (2 lignes)
  • Kobe new transit
  • Hankyu railway
  • Hanshin railway
  • Sanyo railway
  • Kobe electric railway
  • Hokushin Kyuko electric railway

Vous trouverez sur cette page une carte avec les principales lignes de train de la ville : Le train à Kobe.

La carte IC de Kobe est également la Icoca.

Entre autres pass, le pass à la journée pour l’utilisation illimitée des bus et du métro (1 030 yen) est une bonne opportunité pour les PVTistes de passage à Kobe. Tous les pass pour Kobe sur cette page : Feel Kobe.

En bref :

L’utilisation du vélo et/ou du taxi est relativement fréquente à Kobe, les distances étant beaucoup plus réduites qu’à Tokyo ou Osaka. Cependant la ville présentant de nombreuses côtes, il faudra être un peu sportif à vélo ! Kobe se visite aussi très bien à pied.

Les transports en commun à Kyoto

Kyoto, victime de son succès depuis l’explosion du tourisme au Japon, voit son système de transports en commun être légèrement saturé à présent. Pas toujours le plus pratique, il est devenu le point noir de la ville et mériterait d’être revu.
Les centres principaux de Kyoto sont Kyoto station, Sanjo, Gion-shijo, Katsura, Karasuma.

Tout comme à Kobe, le système le plus développé est celui des bus (230 yen) qui vous emmèneront partout, un pass à la journée au prix de 600 yen est très avantageux. Attention, ils peuvent être très fréquentés aux abords des grands sites touristiques.

Tout comme à Kobe également, le métro ne compte que deux lignes (210 yen au départ), complété par les lignes de trains :

  • JR West (5 lignes)
  • Keihan railway
  • Hanshin railway
  • Hankyu railway
  • Kintetsu railway
  • Keifuku railway
  • Eizen railway

Vous pouvez télécharger la carte du réseau sur ce site (en pdf).

La carte IC de Kyoto est la Icoca.

Pour les pass à la journée pour Kyoto, allez voir ce site.

En bref :

Le vélo est probablement le moyen de transport préféré des habitants, leur évitant les bus bondés de touristes. La ville étant relativement plate, même sans être un grand sportif, cela se fait facilement. De nombreux magasins de location de vélo se trouvent en centre ville.
Kyoto est également la ville du Japon où il est le plus simple d’attraper un taxi. Il y a de nombreux taxi “foreigner-friendly” ou un service de traduction en anglais est proposé aux voyageurs étrangers. La ville se parcourt également relativement bien à pied.

Chapitre 7 sur 12

3 Commentaires

Quentin
2 7
Dommage que tu n’es pas fait un chapitre sur les bus pour voyager, sinon super topic 😀
Mylène
2.2K 3.6K
Salut Quentin, ce dossier est consacré aux transports dans les villes. Pour voyager à travers le pays, nous avons fait un autre dossier, où les bus longue-distance sont mentionnés 😉 : https://pvtistes.net/dossiers/les-transports-au-japon/
Quentin
2 7
Oui je l’ai déjà lu, c’est juste que j’aurai voulu le voir dans ce dossiers mais merci quand même ^^

Articles recommandés