Partir au Canada avec son animal de compagnie

Article publié le 17-10-2017.

Avant le départ : les autorités canadiennes

Selon le type d’animal que vous souhaitez emporter, il est parfois nécessaire d’obtenir un permis auprès des autorités. Sachez que la France et la Belgique ne sont pas reconnues auprès des autorités canadiennes comme étant des pays exempts de rage. Aussi, il n’est pas nécessaire de mentionner que vous souhaitez partir avec votre animal dans votre demande de PVT.

Chien et chat

DCIM100GOPRO

Les chats et les chiens ne sont pas soumis à des permis d’importation ou à une mise en quarantaine à leur arrivée sur le territoire canadien. Néanmoins, le Canada vous impose de respecter un certain nombre de règles pour pouvoir emporter avec vous votre compagnon à quatre pattes :

À votre arrivée, votre chien ou votre chat passera une inspection auprès de l’Agence des Services Frontaliers du Canada (ASFC). Vous pourriez avoir à payer des frais à hauteur de 30 $ (hors taxes) pour faire inspecter votre animal de compagnie, puis 5 $ par animal supplémentaire.

Lapin domestique

Vous devez effectuer une demande, auprès de l'ACIA (Agence Canadienne d'Inspection des Animaux), de "permis d'importation" avec une déclaration, signée de votre main, attestant :

  • que les lapins qui sont en votre possession immédiate sont reconnus comme vos lapins de compagnie,
  • que vous accompagnerez personnellement ces lapins, de leur pays d'origine au Canada.

La demande doit être faite au moins 30 jours avant le départ. L'ACIA vous expliquera le processus d'acceptation de lieu de quarantaine et une fois ce lieu approuvé, un permis d'importation vous sera délivré. Pour contacter l'ACIA, consultez le site Inspection.gc.ca.
Vous aurez des frais à payer pour la demande de permis d'importation, la mise en quarantaine et l'inspection de votre lapin domestique.

Pour plus d'informations sur l'importation d'un lapin, rendez-vous sur le site de l'ACIA.

Furet

Pour venir avec un furet, vous devez obtenir, au même titre que pour les lapins domestiques, un permis d'importation auprès de l'ACIA. Vous devez également voyager avec votre animal : une personne autre que le propriétaire ne peut pas le faire. Enfin, vous devrez demander à la province dans laquelle vous souhaitez vous rendre s'il est autorisé d'avoir un furet avec vous.

Plus d'informations sont disponibles sur le site de l'ACIA.

Rongeurs

Entrent dans cette catégorie les gerbilles, les cobayes, les hamsters, les gerboises, les souris et les rats entre autres rongeurs. Sont interdits les chiens de prairie, les rats de Gambie et tous les écureuils et rongeurs d'Afrique.

Pour les rongeurs, il n'y a pas besoin de permis d'importation ou de certificat sanitaire. Cependant, les ministères provinciaux peuvent exiger des contrôles. Par exemple, l'Alberta demande un permis spécifique pour les rats. Il faut donc contacter directement les ministères. Vous trouverez des recommandations en matière d'importation de rongeurs sur le site de l'ACIA.

Amphibiens et reptiles

Sont inclus dans ce groupe les grenouilles, les salamandres, les crapauds, les tritons, les serpents, les lézards, les iguanes, les tortues aquatiques et terrestres et les geckos. Ni le permis d'importation, ni l'inspection ne sont exigés, sauf pour les tortues aquatiques et terrestres.
Vous trouverez plus d'informations à ce sujet sur le site de l'ACIA.

Renseignez-vous au niveau des provinces

Les régles varient.Il n’est pas toujours possible de venir accompagné de certaines espèces selon les villes et les régions. Par exemple, le Pitbull est interdit en Ontario et l'Alberta demande expressément un permis spécifique pour pouvoir importer un rat.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (3)

Articles recommandés

[Dossier]

L’assurance santé obligatoire

[Interview]

Perrine : deux PVT, en Nouvelle-Zélande et au Canada

[Récit de voyageur]

On a testé Los Angeles

[News]

Concours « Les 20 ans du PVT », un cadeau à gagner chaque mois !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Julie
50 32
#1175655

Merci pour cet article Marie, il résume bien les démarches et possibilités qui s’offrent à nous si l’on souhaite partir avec un animal de compagnie (et pas seulement un chien ou un chat…).
De notre côte, après avoir beaucoup réfléchi, c’est avec beaucoup de tristesse (et de culpabilité…) que nous allons laisser notre petit lapin à mes parents. Outre le fait qu’on a très peur qu’il supporte mal l’avion, la quarantaine obligatoire et le fait que Corsaifly ne propose pas de vol à nos dates sont les arguments majeurs qui nous ont amenés à prendre cette décision :'(

{{likesData.comment_1175655.likesCount}}
Elodie
1.8K 475
#1175657

Pour la vie des animaux au Canada il serait peut etre bien de rajouter une partie sur les voyages et principalement le passage de la frontiere americaine. De memoire il faut l’identification de l’animal, vaccination contre la rage (au moins 1 mois avant le depart)

{{likesData.comment_1175657.likesCount}}
#1175663

Merci pour les informations, je savais que les vaccins étaient obligatoires, par contre ça m’a permis de savoir que je devrais mettre une puce à mon chat.

{{likesData.comment_1175663.likesCount}}
Marie
32.4K 9.4K
#1175658

Merci Elodie, je viens de mettre les infos à jour. J’ai bien noté pour la rage, mais je n’ai rien vu sur une pièce d’identification de la bestiole. Quoiqu’il en soit, je recommande d’en avoir une au cas où.

{{likesData.comment_1175658.likesCount}}
Marie
32.4K 9.4K
#1175665

Il faut un certification de vaccination contre la rage et non un simple carnet de santé. C’est peut-être pour cette raison que tu as dû refaire les passeports. Merci, je vais insister sur ce point dans le dossier .

{{likesData.comment_1175665.likesCount}}
yann
21 0
#1175664

une fois arrivé au canada j ai du refaire plusieur vaccins … la douaniere ne voulais rien savoir du carnet de santé emis par mon veterinaire francais … et j ai du tout repayer…

{{likesData.comment_1175664.likesCount}}
yann
21 0
#1175668

j oubliais de preciser … la puce electronique qu on nous demande de mettre a l animall avant de partir est tres peu utilisé ici .. je vous recommande fortement de refaire un tatouage reconnu au canada …

{{likesData.comment_1175668.likesCount}}
Mylène
3.8K 2.2K
#1175656

Moi j’avais laissé mon chien a mes parents j’ai trop peur de le mettre en soute, nerveux comme il est il me ferait une crise cardiaque cette andouille….
On les laisse avec beaucoup de culpabilité, mais souvent ils y sont pas si mal! Et en plus nos parents peuvent faire un transfert affectif dessus (le mien a été POURRI gâté) lol !

{{likesData.comment_1175656.likesCount}}
Fanny
583 199
#1175669

Bonjour !
Pour la puce, ce que j’avais compris (mais pas testé donc pas vérifié par moi-même 😉 ), c’est que le code français n’est pas immédiatement reconnu par les lecteurs canadiens. Il faut faire enregistrer le numéro de la puce dans leur fichier pour qu’on puisse identifier l’animal le cas échéant..
Si certains ont vécu ça pour confirmer ?

{{likesData.comment_1175669.likesCount}}
Marine
85 80
#1175670

Merci beaucoup pour ce dossier, très utile et plein de bonnes infos ! Si je pars, j’emmène mon chat, je refuse de le laisser derrière !^^ Je me renseigne en ce moment sur les compagnies qui me permettraient de le prendre en cabine – c’est qu’il pèse déjà plus de 5 kilos tout seul le bougre, alors avec la cage c’est pas gagné d’avance !

{{likesData.comment_1175670.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre