Préparer son arrivée en Nouvelle-Zélande

Article publié le 17-05-2017.

L'arrivée en Nouvelle-Zélande, passage à la douane et bio-sécurité

Toutes les compagnies aériennes qui se rendent en Nouvelle-Zélande diffusent un film, pendant le vol, pour vous parler de l’entrée dans le pays. Ce film intitulé "Declare or Dispose" porte sur les règles en matière de sécurité biologique du pays. Il vous explique ainsi ce que vous avez le droit d’apporter ou non et établit la liste des produits interdits et de ceux qui doivent être déclarés.

Rassurez-vous, si vous avez l’un des produits prohibés figurant dans la vidéo, l’aéroport met à disposition des « amnesty bins » (poubelle d’amnistie) avant d’entrer dans le pays. Si vous pensez que vous avez quelque chose avec vous qui n’est pas légalement autorisé à entrer en Nouvelle-Zélande, vous pouvez le jeter dans cette poubelle et on ne vous posera aucune question à ce sujet. Si vous avez un doute, vous pouvez toujours poser la question à l'agent en charge de la biosécurité.

La liste des produits à déclarer se trouve sur le site Biosecurity. À titre d’illustration, sachez que vous devez déclarer l’eau minérale que vous pourriez avoir sur vous.

L’entrée en Nouvelle-Zélande à proprement parler passe par 3 étapes :

  • L’immigration
  • La récupération des bagages
  • Le passage aux douanes et le contrôle de « bio-sécurité »

L’immigration

Avant le passage à l’immigration, vous devez récupérer une New Zealand Passenger Arrival Card (PAC) (disponible près des cabines de douane). La Nouvelle-Zélande souhaite savoir où vous étiez dans les mois précédant votre arrivée, si vous êtes allé dans des fermes, si vous avez fait de la randonnée, si vous disposez d’équipements particuliers tels qu’une tente ou de produits que vous devriez déclarer. Vous devez compléter ce papier avant de le présenter à l’immigration. Tous les produits que vous ne comptez pas déclarer mais qui doivent l’être devront être jetés dans les « amnesty bins ».

Vous trouverez ici un exemplaire du document que vous devrez remplir. Cependant, vous devrez compléter celui qui vous est fourni à l’aéroport. Vous pouvez même retrouver la traduction sur ce lien.

Vous devez ensuite vous avancer vers l’agent d’immigration et lui présenter votre passeport, votre VVT imprimé (intitulé "Work Permit") et la Passenger Arrival Card. Il vérifiera que tout est au point et peut également vous demander la seconde pièce d’identité à laquelle vous avez fait référence lors de votre demande de VVT, ainsi que votre preuve d’assurance PVT et une attestation de vos fonds. Ces vérifications sont rares mais ayez tout de même ces documents sur vous au cas où.

Une fois que l’agent s’est assuré que vous respectez les conditions d’entrée, il tamponne votre passeport et vous rend tous vos papiers. Ne vous inquiétez pas si rien n’est attaché à votre passeport, le document intitulé « Work Permit » que vous avez fourni est votre PVT. C'est ce document que vous devrez photocopier pour le joindre à votre demande d'IRD (si vous optez pour la demande par courrier) et que vous pourrez montrer à votre employeur qui voudrait s'assurer que vous pouvez travailler légalement en Nouvelle-Zélande.

Récupérer vos bagages

Vous allez ensuite récupérer vos bagages sur les tapis roulants. Parfois, mais pas toujours, des chiens de douane viennent renifler vos bagages. N’essayez pas de les toucher ou de les empêcher de faire leur travail.

La douane et les contrôles de biosécurité

Vous devez présenter votre Passenger Arrival Card à un agent en charge de la biosécurité.

Deux situations peuvent se présenter :

  • Si vous n’avez rien déclaré qui nécessite une inspection approfondie, vous n’aurez qu’à passer votre bagage aux rayons X, le récupérer et sortir de l’aéroport. Des contrôles plus approfondis peuvent tout de même être effectués au hasard.

  • Si vous avez déclaré des aliments ou du matériel outdoor par exemple, les agents vous demanderont de rejoindre une file spéciale où vous devrez ouvrir vos bagages, qui seront fouillés. Vos bagages passeront ensuite aux rayons X. La démarche n'est normalement pas beaucoup plus longue. Ils voudront en priorité voir l'état des affaires que vous aviez déclarées (mettez-les dans un endroit suffisamment accessible dans votre sac ou votre valise).

Si les agents doivent effectuer un nettoyage de vos affaires, vous aurez à patienter à l’extérieur le temps qu’elles soient nettoyées. Vous pourriez avoir à payer des frais de nettoyage.

Combien de temps prennent ces démarches ?

Cela dépend, mais ça ne prend généralement pas plus d’une heure pour sortir de l’aéroport. Bien sûr, s’ils doivent nettoyer vos affaires, vous devrez patienter un peu plus longtemps.

Comment rejoindre le centre-ville d'Auckland et de Wellington ?

Auckland : Vivre à Auckland

Wellington : Premier jour de VVT en Nouvelle Zélande : de la douane à l’auberge

AUTEUR : Marie alias Lamarie

31 ans
Hong Kong Island, Hong Kong

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Un GROS merci encore une fois à toi Marie ! Je pense que ça me sera très utile dans un an tout ça 😉

Merci beaucoup pour toutes ces infos !! Je ne connaissais pas le système de poste restante c’est super pratique :)

Un super dossier complet ! Merci petite Marie 😉

Merci beaucoup pour toutes ces informations ! Je monte mon projet de départ en PVT et c’est une aide très précieuse.

Depuis 4 jours en NZ, ChCh et ce dossier ne me quitte pas. Celui sur l’achat d’un van et sur les jobs par région non plus d’ailleurs. MERCI beaucoup !
Et en plus, vous avez rassuré ma mère lors de votre réunion d’informations à Brest. Que demander de plus!

C’est chouette Yohan, ravie que tout ceci te serve. J’espère que ton expérience en Nouvelle-Zélande se passera bien :)

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App