La téléphonie au Canada : forfaits, opérateurs (comparatif)

Chapitre 1 : Est-ce nécessaire de prendre un abonnement téléphonique au Canada ?

Date de publication : 08-05-2020

Auteur

isa

Même si le service s’est amélioré ces dernières années, vous aurez un choc en découvrant les offres de téléphonie au Canada… Finis les abonnements à deux euros et les forfaits illimités !
Effectivement, le Canada est en retard par rapport à d’autres pays concernant le rapport qualité / prix des offres proposées. En d’autres mots : les forfaits téléphoniques sont très chers par rapport aux services auxquels vous aurez droit. C’est pour ça que la question se pose : avez-vous vraiment besoin d’un forfait téléphonique au Canada ?

Est-ce nécessaire de prendre un abonnement téléphonique au Canada ?

Une fois le NAS/SIN en main et le compte bancaire ouvert, se procurer un numéro de téléphone est généralement l’étape suivante lorsque vous arrivez au Canada !

Vous venez au Canada avec un statut de visiteur (touriste) : si vous passez quelques semaines ou même quelques mois au Canada, il n’est pas forcément nécessaire de prendre un forfait canadien. Vous pourrez tout à fait vous débrouiller avec votre forfait français ou belge : renseignez-vous sur les offres internationales proposées par votre opérateur habituel. Si vous avez droit à peu de données à l’étranger, vous pourrez aussi compter sur le wifi très présent au centre des villes canadiennes et dans énormément de commerces. Si vous faites un road trip, vous trouverez le wifi assez facilement sur la route (campings, stations-service, Tim Horton’s, etc.).

Vous venez avec un permis de travail (PVT, Jeunes professionnels, stage coop) : il est à notre avis indispensable d’avoir rapidement un numéro de téléphone canadien pour pouvoir être joignable (employeurs locaux, propriétaire de logement amis…). Vous indiquerez ce numéro sur votre CV et en plus de vous permettre d’être joignable, c’est une preuve supplémentaire pour l’employeur que vous êtes sur place et disponible pour travailler. Un numéro de téléphone étranger enverrait un mauvais signal. De plus, on vous demandera un numéro de téléphone canadien pour un bon nombre de formalités (inscription à la bibliothèque, au service de livraison de courses, etc.). C’est toujours bon à avoir !
Peut-être une exception à la règle : si vous comptez uniquement voyager et/ou faire du volontariat pendant votre PVT, vous pouvez peut-être attendre avant de souscrire un abonnement téléphonique canadien. Vous n’en aurez peut-être pas l’utilité, à condition de conserver votre abonnement français ou belge, et de peut-être souscrire une offre internationale.

Que penser des forfaits français (Free ou Red) illimités à l’étranger ?

Free Mobile et Red de SFR, opérateurs français, proposent des offres internationales très avantageuses, notamment pour les voyageurs au Canada. Pour un forfait au prix modique, vous pouvez envoyer des SMS, téléphoner et même utiliser les données Internet sans frais supplémentaires. Nous avons consacré un dossier entier à ce sujet : Roaming, des offres de téléphonie pas vraiment adaptées aux pvtistes. Effectivement, si ces offres semblent alléchantes dans le cadre d’un PVT, il y a quand même des petites clauses qui peuvent poser problème… Par exemple, si les opérateurs se rendent compte de l’utilisation abusive de la ligne, ils pourraient facturer la consommation ou même supprimer votre ligne. Effectivement, ces forfaits sont censés être utilisés seulement dans le cadre d’un voyage temporaire à l’étranger, pas d’une installation de plusieurs mois ou années !

Une alternative à l’ouverture d’un forfait classique ?

Certaines applications, comme TextNow ou Fongo, vous permettent, à condition que vous soyez connecté à un réseau Internet, de pouvoir téléphoner et envoyer des SMS gratuitement. Le plus de TextNow par rapport à Whatsapp ? L’application vous fournit également un numéro canadien ! Vous pouvez donc communiquer ce numéro à vos nouveaux amis et votre employeur. Appels, textos : tout se gère via l’interface de l’application.
L’inconvénient, c’est qu’il faut en permanence avoir accès à un réseau internet pour être joignable. Cela est possible si vous êtes ultra-sédentaire ; si vous êtes travailleur autonome ou si vous vivez et travaillez dans un endroit où les réseaux publics (hotspot) sont nombreux… Autre point négatif : l'application a parfois des petits "bugs" et ne vous notifie pas toujours des appels, que vous pourrez rater. Vous ne pouvez pas non plus recevoir les SMS de validation (en cas de paiement sur le net).

Rester en lien avec vos proches du monde entier

On ne va pas vous l’apprendre, vous pourrez rester en lien avec vos proches de France ou de Belgique via des applis comme Whatsapp, Facebook messenger ou Skype (pour appeler directement sur des numéros de téléphone fixe ou portable, pratique pour joindre les personnes âgées, par exemple, qui ne maîtrisent pas les applis de smartphone). Plus récemment et suite à la crise du Covid-19 et la généralisation du confinement, l’application House Party a connu une véritable croissance. Elle permet de passer des appels vidéo avec ses amis proches et propose en plus des mini-jeux à partager avec eux. Pour tout cela, il y a juste besoin de capter un réseau internet !

Garder son abonnement téléphonique français ou belge, une bonne idée ?

Si vous souhaitez garder votre numéro de téléphone habituel, il n’y a pas d’autre solution que de garder votre ligne ouverte. Pour faire des économies, vous pouvez souscrire un abonnement moins cher (c’est possible à condition que vous ne soyez plus sous engagement avec votre opérateur) ou de suspendre votre ligne auprès de votre opérateur, moyennant un frais mensuel. Ainsi, vous garderez votre numéro de téléphone français ou belge, et vous pourrez même continuer à être joignable (sauf en cas de suspension de ligne). Ceux qui possèdent un téléphone avec emplacement double-sim sont chanceux ! 😉

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (2)

3 Commentaires

Alexandre
1 4
Bonjour, faut-il obligatoirement avoir un NAS pour avoir un numéro canadien ?
Carô
5.3K 11.3K
Bonjour Alexandre, Non! Le NAS est un numéro confidentiel qui doit être protégé et ne doit pas être communiqué à n’importe qui. Même si en pratique il est souvent demandé lors de la création d’un compte client pour un forfait mobile ou internet, et malgré ce que certains marchands peuvent affirmer aux nouveaux arrivants encore naïfs, vous n’êtes pas tenus de le leur communiquer. Jamais ! Je te conseille de lire https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/services/numero-assurance-sociale/rapports/responsabilite-partagee.html pour en savoir plus. Si l’exigence vient de la compagnie de téléphonie, fais part de ton souhait de leur transmettre un autre justificatif. S’ils refusent, vas voir la concurrence (tu peux également porter plainter plainte comme précisé sur la page dont je t’ai donné le lien ci-dessus).
Alexandre
1 4

Articles recommandés