Article publié le 01-02-2019.

L’entretien d’embauche

Les standards du pays

Les Japonais se présentent tous aux entretiens d’embauche en costume / tailleur noir, chemise blanche, chaussures de ville, serviette en cuir, ongles impeccables, rasés de près pour les garçons et cheveux tirés avec maquillage naturel pour les filles. L’apparence physique lors de la recherche d’emploi est codifiée à l’extrême, ici. À tel point qu’il existe des magasins spécialisés de costumes et de tailleurs ayant une ligne de vêtements dédiés à la recherche d’emploi (les plus connus sont Aoki et Aoyama). Tout le monde va se fournir là-bas et il ne viendrait à l’idée à PERSONNE de s’habiller autrement pour un entretien.
“Le clou qui dépasse appelle le marteau” est un vieux proverbe japonais qui s’applique à bien des situations et tout particulièrement à celle-ci. Dans l’esprit nippon, une nouvelle recrue doit être telle une page vierge qui se pliera à son entreprise. Aucun individualisme ne doit ressortir.
C’est ainsi qu’à partir du mois d’avril, une armée d’étudiants en noir et blanc débarque dans les rues du pays à courir d’entretiens d’embauche en séminaires, de forum de l’emploi en ateliers pour la rédaction de candidature, du matin au soir. Il y a une façon spéciale de frapper à la porte, de la refermer derrière soi ou encore de s’asseoir en face du recruteur lors de l’entretien. Vous pouvez en avoir un petit aperçu dans cette vidéo en anglais.
La recherche d’emploi est une étape incroyablement stressante pour les Japonais, les étudiants ont souvent l’impression de jouer leur vie durant ces quelques mois comme en témoigne Aala, ancien PVTiste, sur son site.

L’entretien pour un PVTiste

Fort heureusement pour nous, les recruteurs n’attendent pas des étrangers qu’ils se conforment en tous points aux méthodes de recrutement local. Mais tout de même, inutile de vous préciser que la barre est tout de même assez haute.
Pour les petits boulots type “baito” (serveur, plongeur, femme de chambre...), on en attendra encore moins de vous mais assurez le service minimum :

  • Chemise blanche, pantalon noir (veste et cravate si possible)
  • Pas de piercing ni tatouage apparents
  • Cheveux de couleur naturelle
  • Rasé de près
  • Chaussures de ville
  • Chaussettes non trouées (vous devrez peut-être vous déchausser !)
  • Apparence propre et soignée en général (ongles, haleine, cheveux...)

Prévoyez d’arriver 10 minutes avant l’entretien. Être à l’heure au Japon, c’est déjà être en retard.
Emmenez un CV avec vous au cas où. La secrétaire fait un premier scan, elle vous juge et il y a des chances qu’on lui demande comment vous vous êtes comporté en salle d’attente après votre entretien. Restez donc pro en toute circonstance du moment où vous mettez les pieds dans l’entreprise.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Le guide des PVTistes au Japon

[Interview]

Aala, serial PVTiste !

[Récit de voyageur]

Obtenir un visa touriste pour la Russie par soi-même

[News]

Le PVT / WHV Australie passe à 35 ans le 1er juillet 2019 pour les Français !

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Identifiez-vous pour répondre