Tutoriel : demande de 2e et 3 Visa Vacances-Travail pour l’Australie (Working Holiday Visa)

Chapitre 2 : Les conditions d'éligibilité au 2e et au 3e Visa Vacances-Travail pour l'Australie

Date de publication : 28-06-2018

Auteur

Julie

Les conditions d'éligibilité au 2e et au 3e Visa Vacances-Travail pour l'Australie

Posséder un passeport de l'un des pays ayant signé un accord de PVT avec l'Australie

Vous devez disposer d'un passeport de l'un des pays suivants : France, Belgique, Canada, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, Allemagne, Hong Kong, Irlande, Italie, Japon, Corée-du-Sud, Malte, Pays-Bas, Norvège, Suède, Taiwan et Royaume-Uni.

Si vous n'avez pas de passeport mais disposez par exemple d'une carte de séjour de l'un des pays ci-dessus, vous n'êtes pas éligible au Visa Vacances-Travail.

Être âgé·e de 18 à 30 ou 35 ans au moment de votre demande de visa selon votre nationalité

La limite d'âge est fixée à 30 ans pour la grande majorité des pays, à l'exception de la France, du Canada et de l'Irlande. Si vous êtes français, canadien ou irlandais, vous pouvez bénéficier du PVT Australie jusqu'à 35 ans !

Vous pourrez faire votre demande de 2e ou de 3e Visa Vacances-Travail jusqu'à la veille de vos 31 ans ou de vos 36 ans (selon votre nationalité). La limite d'âge concerne la date du dépôt de la demande de visa et non la date à laquelle votre visa vous est délivré ou encore votre date de départ en Australie, donc si le délai de traitement est un peu long (si une visite médicale vous est demandée, par exemple), ne vous inquiétez pas, tant que votre demande est enregistrée, vous répondez aux conditions requises.

Attention cependant, l'heure prise en compte pour votre demande de visa est l'heure australienne, à l'est du pays, plus précisément. N'attendez pas la dernière minute ! Si le site du gouvernement australien venait à être en maintenance ou à buguer (ce qui arrive de temps en temps), vous ne pourriez pas soumettre votre demande de visa à temps.

Si vous faites votre demande de visa la veille de vos 31 ans ou de vos 36 ans, vous pourrez partir en Australie, comme tous les autres pvtistes, dans les 12 mois qui suivent l'obtention de votre visa. Le jour où vous poserez le pied sur le sol australien, votre PVT commence et vous aurez 12 mois pour en (re)profiter !

Marie (qui témoigne ici) a fait sa demande de PVT Australie quelques jours avant ses 31 ans (lorsque le PVT Australie n'était accessible que jusqu'à 30 ans pour les Français), elle a dû passer des examens médicaux et a obtenu son visa à 31 ans et quelques jours. Elle a ainsi pu partir en Australie en ayant déjà 32 ans.

Astuce : si vous arrivez en Australie alors que vous avez déjà 30 ans ou 35 ans (selon votre nationalité) et envisagez de présenter une demande pour un 2e ou un 3e Visa Vacances-Travail, faites rapidement vos 88 ou 179 jours afin d'être en mesure de présenter votre demande avant vos 31/36 ans ! Vous n'avez pas à attendre la fin de votre 1er ou 2e Visa vacances-Travail pour demander votre nouveau visa. Vos 2 visas s'enchaineront directement

[2e PVT Australie] Avoir travaillé au moins 88 jours (3 mois) dans des régions et des domaines précis

Le gouvernement australien impose des régions et des domaines dans lesquels vous devez avoir travaillé pendant au moins 88 jours durant votre premier Visa Vacances-Travail.

[3e PVT Australie] Avoir travaillé au moins 179 jours (6 mois) dans des régions et des domaines précis

Même chose pour le 3e Visa Vacances-Travail, mais ce sont 179 jours* de travail spécifique que vous devez avoir accumulés durant votre 2e Visa Vacances-Travail.

* L'Australie indique que ces 179 jours doivent avoir été effectués pendant votre 2e Visa Vacances-Travail ET/OU pendant le Bridging Visa dont vous avez peut-être bénéficié entre votre visa #1 et votre visa #2 : si vous avez, depuis l'Australie, demandé votre deuxième Visa Vacances-Travail très peu de temps avant l'expiration de votre premier Visa Vacances-Travail, vous avez bénéficié automatiquement d'un "Bridging Visa" dès l'expiration de votre premier visa et ce, jusqu'à la délivrance de votre 2e visa. grâce à ce Bridging Visa, vous avez eu le droit de rester en Australie et d'y travailler en toute légalité. Autrement dit : le travail effectué pendant cette période d'entre deux, est bien comptabilisé pour le troisième Visa Vacances-Travail.

Nous vous expliquerons, dans la suite de ce tutoriel, le calcul de ces périodes de travail et vous préciserons les régions et les domaines concernés.

Ne pas avoir bénéficié d'un Work and Holiday Visa (Subclass 462)

Il existe deux types de PVT en Australie, on vous en parlant en introduction de ce tutoriel : le Working Holiday Visa (visa 417), celui que vous connaissez tous et le Work and Holiday Visa (visa 462), qui est réservé à d'autres pays.

Certains parmi vous ont peut-être deux passeports, leur permettant d'être éligibles à ces deux visas. Sachez, dans ce cas, que vous ne pouvez pas bénéficier de deux visas, vous devez faire un choix. Cela veut dire que si vous avez obtenu par le passé un Work and Holiday Visa (462) avec l'un de vos passeports, vous ne pouvez pas faire de demande de premier ou de deuxième Working Holiday Visa avec votre autre passeport.

En revanche, sous conditions, les détenteurs d'un Work and Holiday Visa peuvent eux aussi demander un 2e ou un 3e Work and Holiday Visa. En savoir plus.

Ne pas être accompagné d'un enfant à charge pendant votre PVT

Par "enfant à charge", le gouvernement australien entend un enfant (ou beau fils/belle fille en cas de famille recomposée) de moins de 18 ans qui n'est ni marié, ni fiancé, ni pacsé (conjoint de fait). Le Canada est le seul pays du PVT à autoriser les voyages avec un enfant.

Cependant, si vous avez un enfant à charge qui ne vous accompagne pas pendant votre PVT, vous pouvez tout à fait bénéficier du Visa Vacances-Travail en Australie.

Faire votre demande de Visa Vacances-Travail un an maximum avant votre départ pour l'Australie

Si vous voulez retourner en Australie dans quelques mois, vous pouvez faire votre demande immédiatement. Si en revanche, vous souhaitez y retourner dans 14 mois, vous devez attendre avant de procéder à votre demande de visa (puisque vous n'aurez que 12 mois pour partir).

Comme il n'y a pas de quota, si vous respectez les conditions que nous venons de lister, vous avez de très bonnes chances d'obtenir votre Working Holiday Visa. Inutile donc, de vous précipiter pour faire votre demande si vous n'êtes pas encore sûr de votre décision.

Notez que si vous obtenez un 2e ou un 3e Visa Vacances-Travail et que vous ne l'utilisez pas, vous pourrez tout à fait refaire une demande (tant que les conditions ci-dessus sont respectées) mais il vous faudra repayer les frais de participation. L'Australie est le seul pays du PVT à vous autoriser à refaire une demande de Visa Vacances-Travail si vous ne partez finalement pas.

Souscrire une assurance maladie, hospitalisation, rapatriement

Ce sont les trois points à ne pas négliger lorsque vous partez dans un pays comme l'Australie. Cette assurance n'est pas obligatoire pour le PVT Australie, mais elle est grandement recommandée par le gouvernement australien. Les frais médicaux sont en effet beaucoup plus élevés en Australie qu'en France ou qu'en Belgique et un rapatriement depuis l'autre bout du monde peut coûter plusieurs milliers d'euros.

Pvtistes.net vous recommande depuis près de 15 ans l'assurance Globe PVT, qui couvrent des milliers de pvtistes et autres voyageurs chaque année. En cas de question avant ou après votre souscription, vous pouvez compter sur l'équipe d'ACS (qui propose l'assurance Globe PVT) pour vous répondre et vous conseiller dans la section Support Globe PVT de notre forum. Globe PVT coûte 33 €/mois, soit 396 €/an.

Attendez bien d'avoir obtenu votre visa avant de souscrire votre assurance !

[Cas particulier] Passer des examens médicaux

En fonction des réponses que vous allez donner au cours de votre demande de visa concernant votre état de santé et sur les pays dans lesquels vous avez voyagé plusieurs mois, vous pourriez être amené à passer des tests de type VIH, Hépatite B et/ou C ou encore radio des poumons. Vous serez informé de cette obligation le cas échéant, après la soumission de votre demande, et ne pourrez pas obtenir votre visa avant de vous être soumis à ces tests. Les résultats de certains examens peuvent vous être envoyés après plusieurs semaines.

Si vous pensez que ces tests vous seront demandés, n'attendez pas la dernière minute pour faire votre demande de visa, puisque cette étape rallonge le traitement de votre demande. Lancez la procédure au moins 3 ou 4 mois avant votre date de départ prévue.

Floriane (qui témoigne ici) nous a indiqué avoir eu un message lui indiquant qu'elle devait passer des examens médicaux et avoir finalement obtenu son visa sans avoir vu de médecin (et c'est arrivé à plusieurs d'entre vous). Ne partez pas du principe que ce sera votre cas, mais si vous n'êtes pas pressé, vous pouvez patienter un petit peu.

Les frais de ces examens médicaux sont à votre charge.

Liens utiles :

[Cas particulier] Fournir votre casier judiciaire

Il se peut que l'on vous demande de fournir un extrait de casier judiciaire pour chaque pays dans lequel vous avez vécu au moins 12 mois au cours des 10 dernières années ou depuis vos 16 ans. Ce n'est pas automatique si vous faites votre demande de visa en dehors de l'Australie, mais les autorités australiennes peuvent vous demander ce(s) document(s) après coup.

En revanche, si vous faites votre demande depuis l'Australie, vous devrez accepter, sur le formulaire 1150, que votre casier judiciaire australien soit accessible au service d'immigration australien.

Si votre casier judiciaire n'est pas vierge, cela ne signifie pas forcément que le Visa Vacances-Travail vous sera refusé.

Liens utiles :

Avoir suffisamment d'argent pour financer les premiers mois de votre PVT

Le gouvernement australien vous impose d'avoir à votre disposition 5 000 AU$ au minimum. Libre à vous d'apporter plus si vous en avez la possibilité ou si vous le jugez nécessaire en fonction de votre projet et du coût de la vie là où vous comptez vous installer en Australie.

Vous devez également avoir un billet d'avion retour (pour n'importe quel pays, ce qui compte, c'est que vous quittiez l'Australie) OU une somme d'argent supplémentaire vous permettant d'en acheter un. Cette somme n'est pas précisée, mais comptez entre 800 et 1 000 euros pour un billet simple.

À votre arrivée en Australie, il se peut que l'on vous demande de présenter un relevé de compte de votre banque et votre billet d'avion retour si vous en possédez un. Pensez donc à vous munir de ces justificatifs. Ces vérifications sont rarissimes, voire inexistantes mais il n'est pas conseillé de partir avec trop peu d'argent : si vous n'avez pas de chance et qu'il y a une vérification, mieux vaut avoir une preuve d'économies sur vous.

Partir avec trop peu d'argent peut aussi remettre en question votre projet australien. Si vous ne trouvez pas de travail aussi rapidement que prévu ou si vous avez mal estimé le coût de la vie en Australie, vous pourriez voir vos économies fondre rapidement.

Vous répondez à l’ensemble de ces critères ?

Il ne vous reste que 2 étapes à passer :

  • Remplir votre demande de visa.
  • Régler les frais de visa.

Où peut-on demander un 2e ou un 3e Visa Vacances-Travail ? En Australie ou en dehors ?

Les deux sont possibles, mais cela dépend de votre situation :

  • Si vous êtes actuellement en Australie en premier ou en deuxième Visa Vacances-Travail : vous pouvez tout à fait faire votre demande de deuxième ou troisième Visa Vacances-Travail depuis l'Australie. Dans ce cas, vous ne devez pas quitter le pays avant d'avoir une réponse à votre demande de visa. Votre nouveau visa sera automatiquement validé, vous n'avez rien à faire.
  • Si vous êtes actuellement en dehors de l'Australie et que votre premier ou votre deuxième Visa Vacances-Travail a expiré (il y a 2 semaines ou 4 ans, peu importe) : vous devez impérativement faire votre demande de deuxième ou troisième Visa Vacances-Travail en dehors de l'Australie. Vous devez dans ce cas attendre d'avoir votre visa pour vous rendre en Australie et ainsi, le valider.

Date d'expiration de votre visa selon votre localisation

  • Si vous êtes en Visa Vacances-Travail en Australie au moment de votre demande de deuxième ou de troisième visa, la date d'expiration de votre visa sera calculée ainsi : jour d'arrivée en Australie avec votre premier ou deuxième Working Holiday Visa + 24 mois. Si vous enchaînez 3 PVT en Australie, la logique veut que la date d'expiration de votre 3e visa soit calculée ainsi : jour d'arrivée en Australie avec votre premier Working Holiday Visa + 36 mois.
  • Si vous êtes en Australie avec un autre visa (touriste, étudiant ou autre), la date d'expiration de votre visa sera calculée ainsi : jour où vous recevez votre e-visa + 12 mois. Donc faites bien la demande au moment où vous souhaitez que votre Visa Vacances-Travail commence et pas avant ! Comme il n'y a pas de quota, inutile de faire votre demande à l'avance.
  • Si en revanche, vous n'êtes pas en Australie (vous pouvez vous trouver n'importe où dans le monde), cela fonctionne comme le premier Visa Vacances-Travail. Vous avez 12 mois pour aller en Australie à partir du jour où vous recevez votre e-visa et une fois sur place, vous avez 12 mois pour en profiter !
Chapitre 2 sur 12

Évaluation de l'article

5/5 (7)

213 Commentaires

Virginie
135 341
Message de sebastiencauque
Bonjour à tous !

Voila maintenant un an que je suis rentré d'Australie, j'y ai passé 3 mois et ai été obligé de rentrer pour diverses raisons. J'aimerai aujourd'hui y retourner car je suis vraiment frustré d'y être rester aussi peu de temps. Mon WHV étant périmé et consommé, n'ayant pas effectué mes 88 jours de ferme, j'aimerai savoir si il existait une quelconque possibilité de repartir la bas ? Eventuellement aller faire mes 3 mois (bénévolement ou contre hébergement) sous un visitor visa pour ensuite demander mon 2nd WHV.

Si quelqu'un se trouve dans ma situation ou aurai ne serai-ce qu'un début d'idée, ce serai géniale

Sébastien CAUQUÉ
Bonjour,
Il fallait faire tes 3 mois de travail régional pendant ton 1er WHV pour être éligible à un 2eme. Donc pas de possibilité pour toi de retourner à part pour faire du tourisme.
Ce sujet ayant été maintes fois abordé sur le forum, n'hésites pas à utiliser la fonction "recherche" pour trouver les réponses à tes questions 😉
Sebastien
0 1
Bonjour à tous !

Voila maintenant un an que je suis rentré d'Australie, j'y ai passé 3 mois et ai été obligé de rentrer pour diverses raisons. J'aimerai aujourd'hui y retourner car je suis vraiment frustré d'y être rester aussi peu de temps. Mon WHV étant périmé et consommé, n'ayant pas effectué mes 88 jours de ferme, j'aimerai savoir si il existait une quelconque possibilité de repartir la bas ? Eventuellement aller faire mes 3 mois (bénévolement ou contre hébergement) sous un visitor visa pour ensuite demander mon 2nd WHV.

Si quelqu'un se trouve dans ma situation ou aurai ne serai-ce qu'un début d'idée, ce serai géniale

Sébastien CAUQUÉ
Raphael
844 2.2K
Salut Charlotte !

Message de lunally
Je suis tentée de contacter l'immigration pour qu'ils puissent m'éclairer, plutôt que de jouer aux devinettes et croiser les doigts au moment de faire la demande. Je sais pas s'ils me renseigneront beaucoup par contre...
Tu peux toujours essayer de leur adresser un message via ce formulaire dédié aux demandes de WHV : Working Holiday maker application enquiry form

N'hésite pas à nous dire si jamais tu obtiens une réponse !
Charlotte
3 11
Message de Marie
Hello,

Tout d'abord, je précise que je ne suis pas du tout agent d'immigration australien et que l'avis que je vais te donner ne s'appuie que sur mon impression à moi, au regarde de ce qu'ils disent sur le site des autorités. C'est mon avis totalement perso, je peux me tromper. Et je pense qu'il faudra surtout voir lors de ta demande officielle ce qu'il en est.


C'était une ferme de quoi ? Fruits et légumes ?
Est-ce que tu travaillais avec d'autres gens, est-ce que ces personnes avaient des heures plus longues ? Si c'est une journée normale, j'aurais tendance à penser que ça compte commun "working day".
Pire des cas : ils comptent une seule semaine
Meilleur des cas : ils comptent les deux semaines.
J'aurais tendance à penser que ça marchera.
Regarde l'exemple de Maria :

Elle travaille 6 heures par jours, et donc 30 heures par semaines.
Même si l'award dit aussi 38 heures, là, vu que ce sont des horaires normales dans sa boîte en quelque sorte, chaque jours compte normalement).


Là aussi, ça va toujours dépendre de l'agent.
Sur 14 jours, ça fait effectivement pas ouf au niveau du nombre de jours. Ils compteront peut-être quelques jours quand ,ême dessus, mais pas forcément les 14 pour le coup.
Toutefois, si tu regardes l'exemple de Jian... :

Pire des cas : ils comptent seulement une semaine.
Meilleur des cas : ils comptent peut-être 10 jours (ou 14 s'ils sont vraiment cool).


Pire des cas : 3-4 jours
Meilleurs des cas : 6 jours


Là, ça risque d'être encore moins clair, mais pour toutes les semaines à 38 heures, je pense que tu pourras compter 7 jours (et non seulement 5). Pour les autres, je miserais sur un comptage "pire des cas" où tu divise tes heures par 8 (ou 7,6) et ça te donne le nombre approximatif (tu peux arrondir un poil au dessus) de jour que tu peux avoir dans le pire des cas.

C'est effectivement assez relou tout ceci.

Merci ! Visiblement on est du même avis, j'avais supposé que ça fonctionnerait comme tu as dit. Mais au final est-ce que tu sais comment ils comptabilisent les jours, surtout quand c'est des semaines assez légères ? Ils prennent le nombre d'heures par semaine et divisent par 6 ou 7 (heures) pour deviner le nombre de jours que ça ferait ?
Je suis tentée de contacter l'immigration pour qu'ils puissent m'éclairer, plutôt que de jouer aux devinettes et croiser les doigts au moment de faire la demande. Je sais pas s'ils me renseigneront beaucoup par contre...
Marie
9.9K 33.2K
Message de lunally
Merci pour ta réponse Marie. Sur le site officiel ils donnent des exemples plutôt évidents, ma situation est un peu plus compliquée.
J'ai d'abord travaillé 2 semaines dans une ferme. Les horaires étaient fixés dès le départ par mes employeurs : 8h à 16h avec 1h de pause, pas de travail le week-end, donc des semaines de 35 heures. Dans ce secteur la norme semble être de 38h, mais j'ai quand même fait des journées complètes donc ça m'embêterait que ça compte pas comme 14 jours...
Après j'ai travaillé dans un vignoble, parfois avec des journées complètes, parfois seulement quelques heures par jour. Ça me fait un total de 41h pour 14 jours.
Puis j'ai récolté des abricots, là aussi les horaires étaient fixes, mais à cause de la pluie j'ai fait des demi journées, comme mes collègues, et comme c'était la fin de la saison je ne suis restée qu'une semaine. En tout j'ai fait 27 heures sur 6 jours.
Et maintenant, depuis 3 mois, je travaille en horticulture. C'est assez flexible, je suis libre de choisir mes horaires en fonction de la météo, du travail à faire, si je veux me balader... donc parfois je fais des semaines de 20 heures, parfois de 38. La norme est de 38h, comme mes autres emplois.
Dans tous les cas les seules preuves de mes horaires sont mes fiches de paye et preuves de virement, je n'ai jamais eu de contrat écrit. Pour 2 emplois j'ai aussi la photo des "timebook" mais je ne sais pas si ça a une valeur pour l'immigration. J'ai aussi toujours été employée en "casual", et en général il n'y avait pas d'autres employés à part mon copain, sauf pour la récolte d'abricots.
Maintenant mon employeur me donne suffisamment de travail pour que je fasse 38h par semaine, ça simplifie les choses, mais j'aimerais quand même savoir si les autres semaines où j'ai fait un peu moins d'heures compte ou pas, comme ça je peux comptabiliser combien de jours ils me restent à faire. C'est pas simple !
Merci encore pour ton aide !
Hello,

Tout d'abord, je précise que je ne suis pas du tout agent d'immigration australien et que l'avis que je vais te donner ne s'appuie que sur mon impression à moi, au regarde de ce qu'ils disent sur le site des autorités. C'est mon avis totalement perso, je peux me tromper. Et je pense qu'il faudra surtout voir lors de ta demande officielle ce qu'il en est.

J'ai d'abord travaillé 2 semaines dans une ferme. Les horaires étaient fixés dès le départ par mes employeurs : 8h à 16h avec 1h de pause, pas de travail le week-end, donc des semaines de 35 heures. Dans ce secteur la norme semble être de 38h, mais j'ai quand même fait des journées complètes donc ça m'embêterait que ça compte pas comme 14 jours...
C'était une ferme de quoi ? Fruits et légumes ?
Est-ce que tu travaillais avec d'autres gens, est-ce que ces personnes avaient des heures plus longues ? Si c'est une journée normale, j'aurais tendance à penser que ça compte commun "working day".
Pire des cas : ils comptent une seule semaine
Meilleur des cas : ils comptent les deux semaines.
J'aurais tendance à penser que ça marchera.
Regarde l'exemple de Maria :
Example: While on her second visa, Maria works on a dairy farm milking and other duties. Maria makes an agreement with her employer to work five days a week (Wednesday to Sunday) from 4am to 7am and 1pm to 4pm each working day (a total of six working hours per day) for six months. These hours are considered normal for this role and Maria is paid the correct legal wage. Maria can count every day of work towards the six month specified work requirement, which she meets.
Elle travaille 6 heures par jours, et donc 30 heures par semaines.
Même si l'award dit aussi 38 heures, là, vu que ce sont des horaires normales dans sa boîte en quelque sorte, chaque jours compte normalement).

Après j'ai travaillé dans un vignoble, parfois avec des journées complètes, parfois seulement quelques heures par jour. Ça me fait un total de 41h pour 14 jours.
Là aussi, ça va toujours dépendre de l'agent.
Sur 14 jours, ça fait effectivement pas ouf au niveau du nombre de jours. Ils compteront peut-être quelques jours quand ,ême dessus, mais pas forcément les 14 pour le coup.
Toutefois, si tu regardes l'exemple de Jian... :
Example: While on his first visa, Jian works on a fruit orchard picking and packing mangoes. Jian is working on a piecework rate and works five or six days a week for three months. Depending on the weather and ripening of crops he works between five to eight hours each working day. Jian can count all of these days of work towards the three month specified work requirement, which he meets.
Pire des cas : ils comptent seulement une semaine.
Meilleur des cas : ils comptent peut-être 10 jours (ou 14 s'ils sont vraiment cool).

Puis j'ai récolté des abricots, là aussi les horaires étaient fixes, mais à cause de la pluie j'ai fait des demi journées, comme mes collègues, et comme c'était la fin de la saison je ne suis restée qu'une semaine. En tout j'ai fait 27 heures sur 6 jours.
Pire des cas : 3-4 jours
Meilleurs des cas : 6 jours

Et maintenant, depuis 3 mois, je travaille en horticulture. C'est assez flexible, je suis libre de choisir mes horaires en fonction de la météo, du travail à faire, si je veux me balader... donc parfois je fais des semaines de 20 heures, parfois de 38. La norme est de 38h, comme mes autres emplois.
Là, ça risque d'être encore moins clair, mais pour toutes les semaines à 38 heures, je pense que tu pourras compter 7 jours (et non seulement 5). Pour les autres, je miserais sur un comptage "pire des cas" où tu divise tes heures par 8 (ou 7,6) et ça te donne le nombre approximatif (tu peux arrondir un poil au dessus) de jour que tu peux avoir dans le pire des cas.

C'est effectivement assez relou tout ceci.
Charlotte
3 11
Message de Marie
Salut,

Tout ça va beaucoup dépendre de ta convention collective et de l'industrie dans laquelle tu travailles. Il faudrait que tu nous dise précisément ce qu'il en est pour toi : dans quelle industrie travailles-tu ? Que fais-tu ? Si tu travailles en ferme, est-ce que tu t'arrêtes de travailler parce qu'il n'y a plus de taf pour la journée, est-ce que tu arrêtes de bosser en même temps que tes autres collègues.

Par exemple, pour te donner une idée : tu bosses dans les vignes, tu récoltes du raisin. Tu dépend donc du Wine industry award - Cette convention collective, c'est normalement 38 heures de travail par semaine pour un temps plein.
Admettons que tu bosses genre de 5 heures du matin à 11 heures (car après, ça n'est plus le bon moment pour récolter), et ce 6 jours par semaine, ça te ferait du 36 heures par semaine. Tu fais ça 3 semaines à la suite : même si tu ne bosses par 38 heures par semaine, en principe, ils te compteraient les 3 semaines de taf (donc 21 jours - en comprenant aussi les jours de congé).

Si tu travailles à la pièce en particulier et que la culture de tel ou tel produit nécessite que ce soit récolté pendant quelques heures au petit matin ou quelques heures en fin de journée, ils peuvent quand même considérer que tu fais une journée complète :

Source : Specified work for Working Holiday visa (subclass 417)

Ils donnent justement des exemples sur le sujet sur ce lien également.

Merci pour ta réponse Marie. Sur le site officiel ils donnent des exemples plutôt évidents, ma situation est un peu plus compliquée.
J'ai d'abord travaillé 2 semaines dans une ferme. Les horaires étaient fixés dès le départ par mes employeurs : 8h à 16h avec 1h de pause, pas de travail le week-end, donc des semaines de 35 heures. Dans ce secteur la norme semble être de 38h, mais j'ai quand même fait des journées complètes donc ça m'embêterait que ça compte pas comme 14 jours...
Après j'ai travaillé dans un vignoble, parfois avec des journées complètes, parfois seulement quelques heures par jour. Ça me fait un total de 41h pour 14 jours.
Puis j'ai récolté des abricots, là aussi les horaires étaient fixes, mais à cause de la pluie j'ai fait des demi journées, comme mes collègues, et comme c'était la fin de la saison je ne suis restée qu'une semaine. En tout j'ai fait 27 heures sur 6 jours.
Et maintenant, depuis 3 mois, je travaille en horticulture. C'est assez flexible, je suis libre de choisir mes horaires en fonction de la météo, du travail à faire, si je veux me balader... donc parfois je fais des semaines de 20 heures, parfois de 38. La norme est de 38h, comme mes autres emplois.
Dans tous les cas les seules preuves de mes horaires sont mes fiches de paye et preuves de virement, je n'ai jamais eu de contrat écrit. Pour 2 emplois j'ai aussi la photo des "timebook" mais je ne sais pas si ça a une valeur pour l'immigration. J'ai aussi toujours été employée en "casual", et en général il n'y avait pas d'autres employés à part mon copain, sauf pour la récolte d'abricots.
Maintenant mon employeur me donne suffisamment de travail pour que je fasse 38h par semaine, ça simplifie les choses, mais j'aimerais quand même savoir si les autres semaines où j'ai fait un peu moins d'heures compte ou pas, comme ça je peux comptabiliser combien de jours ils me restent à faire. C'est pas simple !
Merci encore pour ton aide !
Raphael
844 2.2K
Salut Céline !

J'ai déplacé ton message ici.

Message de CelineGP
J'aimerais avoir le retour de PVTistes qui ont fait leur demande de 2e année de PVT avec cette nouvelle particularité. Il me semble que le tutoriel concernant l'application pour la 2e/3e année dans ce cas n'est pas encore à jour sur ce site.
- Comment se présente la page du gouvernement où il faut habituellement renseigner les fermes ? Est-elle identique ?
- Quels documents fournir lors de l'application sachant que nous n'avons pas de payslips mais un récapitulatif global des jours travaillés ? Faut-il demander d'autres documents avant de quitter l'association ?
En fait si, le tuto est bien à jour concernant le volontariat En revanche la date de mise à jour du dossier, elle n'est pas effectivement ! Je te renvoie donc vers ce lien : Tutoriel - Demande de 2e & 3e Visa Vacances-Travail pour l'Australie

N'hésite pas si tu as d'autres questions !
CelineGP
0 1
Bonjour,

Je suis bénévole pour BlazeAid (une association qui vient en aide aux communautés rurales touchées par des catastrophes naturelles) depuis 3 mois. Le gouvernement a annoncé le 17 février que le volontariat dans les zones sinistrées par les incendies compte pour les 88 jours. J'ai fait plus de 88 jours de "specified work" avec BlazeAid à Kangaroo Island. L'association signe chaque jour de travail volontaire et fournit un document global qui indique la date de début, la date de fin de travail et le nombre de jours travaillés pour l'association.

J'aimerais avoir le retour de PVTistes qui ont fait leur demande de 2e année de PVT avec cette nouvelle particularité. Il me semble que le tutoriel concernant l'application pour la 2e/3e année dans ce cas n'est pas encore à jour sur ce site.
- Comment se présente la page du gouvernement où il faut habituellement renseigner les fermes ? Est-elle identique ?
- Quels documents fournir lors de l'application sachant que nous n'avons pas de payslips mais un récapitulatif global des jours travaillés ? Faut-il demander d'autres documents avant de quitter l'association ?

Par avance merci (:
Marie
9.9K 33.2K
Message de lunally
Hello, j'ai lu tout l'article mais des doutes persistent !
Comment savoir le nombre d'heures à effectuer pour que ça soit comptabilisé comme une semaine complète ? Le site du gouvernement parle de "industry standard", est-ce que ça correspond aux informations que l'on trouve sur le site Fair Work ? Par exemple si le "standard" pour le secteur est de maximum 38 heures par semaine selon Fair Work (donc 7h30 par jour pendant 5 jours) mais que je ne travaille que 6h par jour pendant 5 jours, je ne peux pas comptabiliser 5 jours de travail ?
Autre problème : comment apporter la preuve des 88 jours si on est payé en heures, en contrat "casual" et que l'on a pas de contrat écrit ? Les fiches de paye et les relevés banquaires + preuves des virement et ABN des employeurs sont-ils suffisants ? Mais du coup vu que les journées longues ne peuvent pas compter comme plusieurs jours, comment vérifient-ils que les heures travaillées correspondent bien à 88 jours et pas à moins (en travaillant des journées de 10h par exemple) ?
Peut-être que je me prends un peu trop la tête mais ça a pas l'air évident tout ça 😅
Salut,

Tout ça va beaucoup dépendre de ta convention collective et de l'industrie dans laquelle tu travailles. Il faudrait que tu nous dise précisément ce qu'il en est pour toi : dans quelle industrie travailles-tu ? Que fais-tu ? Si tu travailles en ferme, est-ce que tu t'arrêtes de travailler parce qu'il n'y a plus de taf pour la journée, est-ce que tu arrêtes de bosser en même temps que tes autres collègues.

Par exemple, pour te donner une idée : tu bosses dans les vignes, tu récoltes du raisin. Tu dépend donc du Wine industry award - Cette convention collective, c'est normalement 38 heures de travail par semaine pour un temps plein.
Admettons que tu bosses genre de 5 heures du matin à 11 heures (car après, ça n'est plus le bon moment pour récolter), et ce 6 jours par semaine, ça te ferait du 36 heures par semaine. Tu fais ça 3 semaines à la suite : même si tu ne bosses par 38 heures par semaine, en principe, ils te compteraient les 3 semaines de taf (donc 21 jours - en comprenant aussi les jours de congé).

Si tu travailles à la pièce en particulier et que la culture de tel ou tel produit nécessite que ce soit récolté pendant quelques heures au petit matin ou quelques heures en fin de journée, ils peuvent quand même considérer que tu fais une journée complète :
If you are working on a piecework rate the number of hours can depend on the weather and ripening of crops.
Source : Specified work for Working Holiday visa (subclass 417)

Ils donnent justement des exemples sur le sujet sur ce lien également.
Raphael
844 2.2K
Salut Charlotte !

Alors ce n'est pas une question que je maîtrise à la perfection mais je vais essayer de t'aider quand même

Message de lunally
Comment savoir le nombre d'heures à effectuer pour que ça soit comptabilisé comme une semaine complète ? Le site du gouvernement parle de "industry standard", est-ce que ça correspond aux informations que l'on trouve sur le site Fair Work ?
Oui exactement, tu vas devoir te rendre sur ce lien suivant, choisir le secteur dans lequel tu travailles et le site t'indiquera le nombre d'heures que tu vas devoir réaliser pour remplir une semaine complète : Hours of work - Fair Work Ombudsman !

Par exemple si le "standard" pour le secteur est de maximum 38 heures par semaine selon Fair Work (donc 7h30 par jour pendant 5 jours) mais que je ne travaille que 6h par jour pendant 5 jours, je ne peux pas comptabiliser 5 jours de travail ?
C'est effectivement la logique que j'ai : pour comptabiliser un jour de travail, il faut que les conditions aient été respectées pour une semaine complète... Ça ne semble malheureusement pas être le cas pour toi

Voici ce qu'on dit dans notre tuto à ce sujet :
Un jour complet de travail = un jour comptabilisé. Dans certains domaines, la durée de travail est de 7 heures, dans d'autres, de 8 heures. C'est ce nombre d'heures que vous devrez travailler pour pouvoir comptabiliser votre journée de travail. Généralement en Australie, la durée de travail hebdomadaire est de 35 à 40 heures, selon les domaines. Si vous travaillez 4 ou 5 heures par jour, vous ne pouvez pas comptabiliser vos journées comme des journées de travail complètes.

Message de lunally
Autre problème : comment apporter la preuve des 88 jours si on est payé en heures, en contrat "casual" et que l'on a pas de contrat écrit ? Les fiches de paye et les relevés banquaires + preuves des virement et ABN des employeurs sont-ils suffisants ? Mais du coup vu que les journées longues ne peuvent pas compter comme plusieurs jours, comment vérifient-ils que les heures travaillées correspondent bien à 88 jours et pas à moins (en travaillant des journées de 10h par exemple) ?
Là pour le coup, je n'en ai pas la moindre idée, j'imagine que tu as déjà lu cette partie de notre tuto : Tutoriel - Demande de 2e & 3e Visa Vacances-Travail pour l'Australie ? Peut-être que @Marie pourra t'apporter son aide à ce sujet !

Articles recommandés