Quelles sont les conditions de participation et la marche à suivre pour obtenir son Permis Jeunes Professionnels au Canada ? Réponse ici.
1Conditions de participation à la catégorie Jeunes Professionnels

Le permis Jeunes Professionnels, anciennement appelé « Développement Professionnel » et « Emploi de Perfectionnement » est proposé aux jeunes de 24 pays (dont fait partie la France et le Luxembourg), âgés de 18 à 30 ou 35 ans selon les nationalités (35 ans pour les Français) qui ont trouvé un emploi au Canada en rapport avec leur formation ou leur parcours professionnel. La durée du permis Jeunes Professionnels dépend de l’offre d’emploi délivrée par l’employeur mais elle ne peut pas excéder 12, 18 ou 24 mois selon votre nationalité (24 mois pour les Français).

Si vous envisagez de faire une demande de permis Jeunes Professionnels, nous vous recommandons de consulter notre tutoriel EIC (JP, Stage et PVT Canada) qui vous guidera tout au long de votre demande de permis.

Vous devez :

  • Être âgé de 18 à 30 ou 35 ans selon votre nationalité (35 ans pour les Français) au moment de votre demande de permis. Vous pouvez faire soumettre votre demande jusqu’à la veille de vos 31 ou 36 ans.

  • Disposer d’un passeport de l’un des pays ayant signé un accord avec le Canada. Pour certaines nationalités, il est nécessaire de résider habituellement dans son pays. Les Français ne sont pas concernés par cette condition, ils peuvent tout à faire vivre depuis plusieurs années dans un autre pays, au moment de leur demande de permis Jeunes Professionnels.

  • Les Français ayant déjà participé une seule fois à Expérience Internationale Canada (EIC) avant la saison 2015 peuvent être éligibles à une seconde participation dans la catégorie Jeunes Professionnels, PVT ou Stage, au choix. Pour en savoir plus sur le nombre de participations autorisées à EIC, consultez la page consacrée au permis Jeunes Professionnels pour votre nationalité sur le site des autorités canadiennes. Si vous avez participé une fois à EIC à partir de la saison 2015, notez que vous ne pouvez cumuler que Stage + JP ou Stage + PVT. Le PVT et le JP ne sont pas cumulables.

  • Avoir une offre d’emploi (= promesse d’embauche) au Canada, dans votre champ de compétences, c’est-à-dire en lien direct avec vos études ou votre carrière. L’emploi devra constituer un perfectionnement professionnel.

  • Votre emploi doit être classé dans les niveaux FEER 0, 1, 2 et 3 de la classification des professions au Canada. Votre emploi peut également être de niveau FEER 4 si vous joignez à votre demande un certificat, un grade ou un diplôme d’études postsecondaires. Pour en savoir plus sur ces catégories, consultez notre article Travail au Canada : les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5.

  • Disposer de 2 500 $CA au minimum sur son compte en banque au moment de l’arrivée au Canada.

  • Payer des frais de participation de 257 $CA si vous n’avez jamais fait prélevé vos données biométriques par le Canada. Si vous l’avez déjà fait, vous ne paierez que 172 $CA de frais.

Quels types d’emploi donnent accès au permis Jeunes Professionnels ?

Pour être éligible au permis Jeunes professionnels, l’emploi qui vous est proposé doit appartenir aux niveaux FEER 0, 1, 2, 3 ou (sous condition) 4 de la classification des professions au Canada.

Si vous trouvez un emploi de niveau FEER 4, vous devez prouver que vous disposez d’un certificat, un grade ou un diplôme d’études postsecondaires. Dans le cas contraire, vous n’êtes pas éligible au permis Jeunes Professionnels.

Note : les candidats au VIE (Volontariat International en Entreprise) ne sont pas concernés par cette obligation d’avoir une offre d’emploi spécifiquement dans les niveaux FEER 0, 1, 2 ou 3 de la classification des professions.

Dans tous les cas, l’offre d’emploi doit faire partie de votre champ de compétences et doit être en lien avec votre diplôme et/ou vos expériences professionnelles précédentes.

Comment s’assurer que sa profession fait bien partie des niveaux FEER 0, 1, 2, 3 ou 4 de la Classification Nationale des Professions ?

Nous avons consacré un article entier à cette question : Travail au Canada : les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5.

Dossier publié initialement en octobre 2012. Mis à jour pour la dernière fois en décembre 2022.

Chapitre suivant
Julie

Cofondatrice de pvtistes.net, j'ai fait 2 PVT, au Canada et en Australie. Deux expériences incroyables ! Je vous retrouve régulièrement sur nos comptes Insta et Tiktok @pvtistes avec plein d'infos utiles !
Cofounder of pvtistes.net. I went to Canada and Australia on Working Holiday aventures. It was amazing!

Ajouter à mes favoris
5
15 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

(1450)Commentaires

Margaux I |
Ok! c’est ouvert !

Petite question, au moment ou il demande le type de rémunération, est ce que vous savez ce que veux dire « montant forfaitaire ».


Merci !
Manuel I |
Plus que 5 minutes… !!!
Anonyme I |
Merci Macha pour ces précisions…

Après re-calcul il s’avère qu’ il va me manquer seulement 3 semaines pour couvrir la totalité des 18 mois: moche ;(


Du coup, je pense que le plus simple ça soit que je mette une date de départ du JP un peu plus tôt sur mon dossier de demande…


Si vous avez d’autres commentaires, suis preneuses 😉
Macha I |
Il va falloir que tu refasses ton passeport en cours de ton JP, sur le site de l’EIC il est noté :

»Une photocopie lisible des pages d’identification de votre passeport. Cette photocopie doit montrer clairement vos nom(s), prénom(s), date et lieu de naissance, dates d’émission et d’expiration du passeport ainsi que votre signature. Votre passeport doit être valide au moins jusqu’au lendemain de la date prévue de votre départ du Canada, et il doit renfermer au moins une page vierge autre que la dernière page. »
Anonyme I |
Ah oui et autre question sur la durée du passeport.

Mon passeport actuel est valable jusq’en aout 2015. Mais mon JP, s’il est accepté, commencerait au 9 avril 2014 (fin de mon PVT). Et donc mon passeport actuel ne couvrira pas les 18 mois du JP… Je panique un peu car les délais pour refaire un passeport de BC est de 2 mois et je ne veux pas prendre le risque de ne plus avoir de place …


Ma question est donc, est-il plus avantageux pour moi d’avancer la date de début du JP dans ma demande pour que mon passeport soit encore valable à la fin des 18 mois? ou selon vous ça n’a pas d’importance ?


Merci encore pour vos retours… Céline.
Anonyme I |
Bonjour ou Bonsoir à tous 😉

J’ai une question quant à la langue de rédaction des documents pour le JP (CV, l’offre d’emploi et la lettre justificative). Je suis actuellement Canada en BC avec un PVT et je voudrais faire une demande de JP dans les prochains jours. Par contre, pensez vous que je doive tout rédiger en anglais ou est-ce que je peux rester en français? (même pour la description de l’offre d’emploi avec l’entete de mon entreprise: ma bosse accepte de la faire en français).


Merci pour vos réponses , conseils rapides 😉


Et bon courage à tous pour ces JP 2014!!


Céline;
Macha I |
8 semaines c’est un délai estimatif, l’année dernière j’ai eu mon PVT en 2 semaines alors que les délais étaient entre 8 semaines et plusieurs mois… Ils préfèrent jouer la sécurité.
Pauline I |
Je ne comprends pas, car sur le site ils expliquent que le contrat de travail peut commencer au premier janvier mais si le délai de traitement est de 8 semaines… cela ne colle pas! Pouvez vous m’en dire plus ?
David I |
Oui exact j’ai déja fait un stage à Montréal l’année dernière, c’est un peu confus tout ça car au canada un stage c’est un emploi..
Marie I |
Ca me semble peu probable vu que le permis de stage est fait pour faire effectivement un stage (mais j’imagine que tu as déjà fait le stage).

En gros, si ton offre de stage ressemble plus à une offre d’emploi qu’à une convention de stage et qu’une rémunération est prévue (au niveau du salaire minimum de la province où tu comptes aller), ça pourrait peut-être à l’extrême rigueur le faire.


Mais si c’est une convention de stage pour un stage non rémunérée, je ne suis pas certaine que ça passera on va dire (dans le cas d’une offre de stage) rémunéré non plus remarque.