Le permis Jeunes Professionnels (JP) au Canada

Chapitre 1 : Conditions de participation à la catégorie Jeunes Professionnels et emplois éligibles

Date de publication : 12-12-2022

Auteur

Julie

Le permis Jeunes Professionnels, anciennement appelé « Développement Professionnel » et « Emploi de Perfectionnement » est proposé aux jeunes de 24 pays (dont fait partie la France et le Luxembourg), âgés de 18 à 30 ou 35 ans selon les nationalités (35 ans pour les Français) qui ont trouvé un emploi au Canada en rapport avec leur formation ou leur parcours professionnel. La durée du permis Jeunes Professionnels dépend de l’offre d’emploi délivrée par l’employeur mais elle ne peut pas excéder 12, 18 ou 24 mois selon votre nationalité (24 mois pour les Français).

Depuis la session 2015, il n’est plus possible pour les Français de cumuler un permis Jeunes Professionnels (JP) et un PVT. Pour plus d’informations, consultez notre article Canada : peut-on cumuler un PVT et un permis JP ? 

Si vous envisagez de faire une demande de permis Jeunes Professionnels, nous vous recommandons de consulter notre tutoriel EIC (JP, Stage et PVT Canada) qui vous guidera tout au long de votre demande de permis.

Conditions de participation à la catégorie Jeunes Professionnels

Vous devez :

  • Être âgé de 18 à 30 ou 35 ans selon votre nationalité (35 ans pour les Français) au moment de votre demande de permis. Vous pouvez faire soumettre votre demande jusqu’à la veille de vos 31 ou 36 ans.

  • Disposer d’un passeport de l’un des pays ayant signé un accord avec le Canada. Pour certaines nationalités, il est nécessaire de résider habituellement dans son pays. Les Français ne sont pas concernés par cette condition, ils peuvent tout à faire vivre depuis plusieurs années dans un autre pays, au moment de leur demande de permis Jeunes Professionnels.

  • Les Français ayant déjà participé une seule fois à Expérience Internationale Canada (EIC) avant la saison 2015 peuvent être éligibles à une seconde participation dans la catégorie Jeunes Professionnels, PVT ou Stage, au choix. Pour en savoir plus sur le nombre de participations autorisées à EIC, consultez la page consacrée au permis Jeunes Professionnels pour votre nationalité sur le site des autorités canadiennes. Si vous avez participé une fois à EIC à partir de la saison 2015, notez que vous ne pouvez cumuler que Stage + JP ou Stage + PVT. Le PVT et le JP ne sont pas cumulables.

  • Avoir une offre d’emploi (= promesse d’embauche) au Canada, dans votre champ de compétences, c’est-à-dire en lien direct avec vos études ou votre carrière. L’emploi devra constituer un perfectionnement professionnel.

  • Votre emploi doit être classé dans les niveaux FEER 0, 1, 2 et 3 de la classification des professions au Canada. Votre emploi peut également être de niveau FEER 4 si vous joignez à votre demande un certificat, un grade ou un diplôme d’études postsecondaires. Pour en savoir plus sur ces catégories, consultez notre article Travail au Canada : les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5.

  • Disposer de 2 500 $CA au minimum sur son compte en banque au moment de l’arrivée au Canada.

  • Payer des frais de participation de 246 $CA si vous n’avez jamais fait prélevé vos données biométriques par le Canada. Si vous l’avez déjà fait, vous ne paierez que 161 $CA de frais.

Quels types d’emploi donnent accès au permis Jeunes Professionnels ?

Pour être éligible au permis Jeunes professionnels, l’emploi qui vous est proposé doit appartenir aux niveaux FEER 0, 1, 2, 3 ou (sous condition) 4 de la classification des professions au Canada.

Si vous trouvez un emploi de niveau FEER 4, vous devez prouver que vous disposez d’un certificat, un grade ou un diplôme d’études postsecondaires. Dans le cas contraire, vous n’êtes pas éligible au permis Jeunes Professionnels.

Note : les candidats au VIE (Volontariat International en Entreprise) ne sont pas concernés par cette obligation d’avoir une offre d’emploi spécifiquement dans les niveaux FEER 0, 1, 2 ou 3 de la classification des professions.

Dans tous les cas, l’offre d’emploi doit faire partie de votre champ de compétences et doit être en lien avec votre diplôme et/ou vos expériences professionnelles précédentes.

Comment s’assurer que sa profession fait bien partie des niveaux FEER 0, 1, 2, 3 ou 4 de la Classification Nationale des Professions ?

Nous avons consacré un article entier à cette question : Travail au Canada : les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5.

Attention
Ce sont les agents d’immigration qui évalueront si oui ou non votre profession fait partie des catégories FEER 0, 1, 2, 3 ou 4 de la Classification Nationale des Professions. S’ils jugent que votre profession n’en fait pas partie, votre demande de permis Jeunes Professionnels sera refusée.

Dossier publié initialement en octobre 2012. Mis à jour pour la dernière fois en décembre 2022.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (12)

1364 Commentaires

Jean
0 11
Si je fais une demande de JP pour un travail qui ne durera que quatre mois, cela peut-il poser problème que la période soit courte ?

Et si je demande mon JP pour un emploi qui commence le 20 décembre, sachant qu’avec le délais de 8 semaines je n’aurais pas le JP à temps, même question : est-ce que cela peut-il poser problème ? Vaut-il mieux que je fasse ma demande pour un emploi début janvier ?
Vanessa
948 1.8K
Bonsoir,

Si tu démissionnes, tu ne pourras pas changer d’employeur, ni prétendre à un nouveau JP et ton permis prendras fin vu qu’il est lié à cet employeur.

Topic 2016 : Changement d'employeur EIC - Jeunes Professionnels - Stage coop

Concernant le cumul de permis, seules ces combinaisons sont possibles : JP + stage coop ou bien PVT + stage coop.
Claire
0 4
Bonjour,

J’ai parcouru beaucoup de discussion sur le sujet visa jeune pro. Je suis actuellement en visa jeune pro a Quebec depuis 2 mois, cependant l entreprise ne me convient pas. Je n’ai pas fait de PVT ou autre, c’est mon premier visa au canada.


Si jamais je pars de moi-même est ce que j’ai la possibilité de présenter à nouveau une demande de visa jeune pro? ou est ce qu’on a accès qu une seule fois a ce visa ?
car la règle c est :
« Les Français ayant déjà fait UNE SEULE participation dans le cadre d’EIC (avant le quota 2015) peuvent être éligibles à une seconde participation dans la catégorie Jeunes Professionnels, PVT ou Stage. »
Mais qu’en est-il pour moi? merci pour votre aide
Julie
5.1K 14K
Salut,

Tu trouveras plus d’infos sur le JP ici : Le permis Jeunes Professionnels (JP) au Canada - pvtistes.net
éric
169 502
Canada [JP 2012] Quota JP
…fin décembre pour l’envoi du dossier me parait bon encore pour les quotas …
Flomie
0 3
Bonjour à tous,

Est-ce que vous savez en combien de temps le Permis Jeunes Professionnels s’est écoulé pour l’année passée ? Et à qu’elle date ouvrent les quotas? Est-ce que c’est aux alentours du 11 novembre ? Pensez-vous que j’ai une chance d’obtenir ce Permis en envoyant mon dossier fin décembre ? Par avance merci pour vos conseils !
éric
169 502
« je vais tenter le PVT tout en me demandant si le fait que j’ai un PVT australien ait une influence »

Y’a pas de raison que ça ai une mauvaise influence quelconque ..Si ton dossier est complet et dans les temps ça devrait le faire … (-;
Julie
5.1K 14K
Salut Julien,

Les PVT des différents pays ne sont pas liés, tu peux en demander un en en ayant déjà obtenu un autre, même peu de temps avant 😉


Pour ton cas, je te recommande le PVT pour les raisons déjà évoquées par Éric 😉
Julien
0 9
Par exemple, si je n’ai qu’un contrat de 3 mois, puis-je tout de même bénéficier des 18 mois du Visa ?
Julien
0 9
Mais quel site génial ! (je vais le recommander à quiconque souhaite partir en PVT).

Grâce à pvtistes, je découvre le JP Visa qui m’était totalement inconnu et j’hésite maintenant à faire une demande de PVT ou de JP.

Pouvez-vous me conseiller ?


Je suis un pharmacie de 31 ans.

Je souhaiterai aller travailler à Québec. J’ai trouvé un employeur qui serait susceptible de me prendre par périodes de 2-3 mois.

Dois-je faire une demande de PVT ou de JP ?


Si je fais un JP, puis-je travailler 2-3 mois au Québec, repartir 2-3 mois puis revenir travailler chez le même employeur etc.. ?


Sachant que dans la foulée je souhaite demander la résidence permanente également (et que j’ai un PVT australien en cours).

Articles recommandés