Travail au Canada : à quoi correspondent les niveaux A, B, C, D et 0 ?

Article publié le 04-11-2019.

Au cours de vos recherches d'information sur le travail au Canada, vous avez sans doute entendu parler de niveaux d'emploi. Voici de plus amples informations sur les niveaux A, B, C, D et la catégorie 0 de la Classification Nationale des Professions (CNP) au Canada.

Voici tout d'abord deux liens qui vous seront utiles :

Qu'est-ce que la Classification Nationale des Professions (CNP) ?

La CNP, c'est la façon dont sont classés les emplois au Canada. Ils sont généralement classés par catégorie (ou secteur d'activité au sens large) et par niveau de compétences, classés du niveau A (pour les emplois les plus qualifiés) au niveau D (pour les emplois ne nécessitant pas de formation spécifique).

  • Les emplois de niveau de compétences A sont des emplois pour lesquels un diplôme universitaire est généralement requis.
  • Les emplois de niveau de compétences B sont des emplois qui nécessitent plusieurs années d'études post-secondaires ou de formations en apprentissage (généralement au moins 3 ans).
  • Les emplois de niveau de compétence C sont des emplois pour lesquels un diplôme d'étude secondaire ou des cours de courte durée suffisent, ou encore des "formations de 2 ans maximum en cours d'emploi".
  • Les emplois de niveau de compétence D ne nécessitent généralement qu'une courte "formation pratique en cours d'emploi".

Pour en savoir plus à ce sujet.

Pour un certain nombre de procédures d'immigration (certains permis de travail temporaires et certains programmes de résidence permanente), le classement de l'emploi que vous avez occupé ou que vous comptez occuper au Canada peut jouer un rôle déterminant dans vos démarches. Par exemple, certains permis de travail canadiens nécessitent que vous trouviez en amont un emploi "qualifié", c'est-à-dire que votre emploi doit appartenir aux niveaux d'emploi A ou B ou à la catégorie 0 de la CNP au Canada.

Pour savoir à quelle catégorie votre emploi correspond, voici les étapes par lesquelles vous devez passer.

Identifier votre profession 

Tout d'abord, vous allez devoir essayer d'identifier le titre de votre emploi et le code CNP de 4 chiffres correspondant. Si vous avez reçu une proposition de la part d'un employeur, n'hésitez pas à faire une recherche en utilisant le titre de l'emploi qui vous est proposé. Vous pouvez faire une recherche :

Prenez le temps de bien chercher et de lire le descriptif des professions qui pourraient correspondre à la vôtre. En bas de chaque profession, vous trouverez une liste de professions s'en rapprochant (mais pourtant bien différentes), où vous pourriez trouver le titre exact de votre emploi. N'hésitez pas à demander des détails supplémentaires à votre employeur.

Identifier le niveau de compétence

Une fois que vous avez trouvé le titre de votre métier, vous verrez que chaque profession est classée par un code de 4 chiffres (le code CNP). Les deux premiers chiffres du code CNP vous permettent de déterminer le secteur d'emploi et surtout, le niveau de compétence A, B, C ou D.

Prenons l'exemple d'un boulanger-pâtissier (code 6332)  :

exemple-code-cnp

  • Le 1er numéro identifie le secteur d'activité (le 6 correspond au secteur de la vente et des services).
  • Le 2e numéro identifie le niveau de compétence (le chiffre 3 correspond au niveau B de la classification des professions).
Premier chiffre du code CNP Secteur d'activité / Catégorie
0 Gestion (le niveau de compétence est toujours A)
1 Affaires - finance et administration
2 Sciences naturelles et appliquées et domaines apparentés
3 Secteur de la santé
4 Enseignement - droit et services sociaux - communautaires et gouvernementaux
5 Arts - culture - sports et loisirs
6 Vente et services
7 Métiers - transport - machinerie et domaines apparentés
8 Ressources naturelles - agriculture et production connexe
9 Fabrication et services d'utilité publique
Deuxième chiffre du code CNP Niveau de compétence de la profession (A - B - C ou D)
0 A
1 A
2 B
3 B
4 C
5 C
6 D
7 D

Pour être éligible à un permis de travail nécessitant de trouver un emploi "qualifié", le code CNP de votre emploi doit :

  • Soit commencer par le chiffre 0 (emploi de gestion).
  • Soit avoir comme deuxième chiffre l'un des chiffres suivants : 0, 1, 2 ou 3.

Les emplois de genre de compétence 0

Quand le premier chiffre est un 0, cela correspond aux métiers de la gestion, peu importe le secteur d'activité. Le groupe 0 encadre les emplois cadres supérieurs et cadres intermédiaires. Attention toutefois, le terme "cadre" a une définition un peu plus restrictive que ce que nous connaissons par exemple en France.

Dans la CNP canadienne, les emplois de gestion correspondent, par exemple, à un directeur financier (0111), un directeur des soins de santé (0311), un gestionnaire des systèmes informatiques (0213), un directeur et administrateur d'école (0422), un gérant de boulangerie (0621), un gestionnaire en agriculture (0821), un directeur de la fabrication (0911)...

Les emplois de niveau de compétence A

Les professions dont le 2e numéro du code CNP est 0 ou 1 sont des professions de niveau de compétence A.

Exemples d'emplois de niveau de compétence A : analyste financier (1112), professionnel en ressources humaines (1121), professionnel en marketing, en communication et en relations publiques(1123), biologiste (2121), architecte paysagiste (2152), analyste en informatique (2171), infirmier autorisé (3012), ergothérapeute (3143), enseignant au niveau secondaire (4031) archiviste (5113), conservateur (5112), musicien (5133)...

Les emplois de niveau de compétence B 

Les professions dont le 2e numéro du code CNP est 2 ou 3 sont des professions de niveau de compétence B.

Exemples d'emplois de niveau de compétence B :  adjoint administratif (1241), technicien à la gestion des documents (1253), assureur (1313), courtier maritime (1315), mécanicien d'instruments industriels (2243), technicien de réseau informatique (2281), éducateur de la petite enfance (4214), technicien en graphisme (5223), designer graphique (5241), chef (6321), cuisinier (6322), boucher (6331), boulanger (6332), coiffeur et barbier (6341), cordonnier (6343), embaumeur (6346), mécanicien de véhicules automobiles (7321) chaudronnier (7234), soudeur (7237), plombier (7251), ébéniste (7272), carreleur (7283), grutier (7371)...

Les emplois de niveau de compétence C

Les professions dont le 2e numéro du code CNP est 4 ou 5 sont des professions de niveau de compétence C.

Exemples d'emplois de niveau de compétence C : réceptionniste de bureau (1414), commis à la saisie des données (1422), assistant de bibliothèque (1451), facteur (1512), assistant dentaire (3411), aide-infirmier (3413), gardien d'enfant en milieu familial (4411), aide-enseignant au niveau primaire et secondaire (4413), barman (6512), serveur d'aliments et de boissons (6513), réceptionniste d'hôtel (6525), guide touristique (6531), manutentionnaire (7452), conducteur de camions (7511)...

Les emplois de niveau de compétence D

Les professions dont le 2e numéro du code CNP est 6 ou 7 sont des professions de niveau de compétence D.

Exemples d'emplois de niveau de compétence D : caissier (6611), préposé de station-service (6621), serveur au comptoir (6711), portier d'hôtel (6721), nettoyeur d'hôtel (6731), manœuvre à la démolition (7611), aide-mécanicien (7612), manœuvre de travaux publics (7621), aide-déménageur (7622), manœuvre à la récolte (8611), aide-jardinier (8612), manœuvre de mine (8614), manœuvre de l'exploitation forestière (8616), manœuvre en métallurgie (9612), nettoyeur de machines textiles (9616), empaqueteur d'aliments congelés (9617)...

Attention ! Ce sont les agents d'immigration qui évalueront si oui ou non votre profession fait bien partie des catégories 0, A ou B de la Classification Nationale des Professions. Ils vont notamment s'appuyer sur la description des tâches et des compétences nécessaires établies par l'employeur. S'ils jugent que votre profession n'en fait pas partie, votre permis de travail pourrait vous être refusé si l'une des conditions est d'avoir trouvé un emploi qualifié.

Pour quels permis de travail / procédures de résidence permanente, les niveaux de compétences sont importants ?

Les permis de travail temporaires

Le permis de travail temporaire Jeunes Professionnels 

Le permis Jeunes Professionnels (également appelé JP ou Jeunes Pro) s'adresse aux personnes disposant d'une offre d'emploi de genre 0 ou de niveau A ou B de la CNP. Notez que des emplois de niveau C peuvent aussi être éligibles si le candidat peut présenter un diplôme ou un certificat d'études post-secondaires.

Pour en savoir plus : le permis Jeunes professionnels au Canada.

Le permis de travail temporaire Mobilité francophone 

C'est un permis de travail simplifié à destination des francophones ayant obtenu une offre d'emploi qualifiée (niveau A, B ou 0 de la CNP) de la part d'un employeur pour travailler dans une province où le français est en situation de langue minoritaire (c'est-à-dire l'ensemble du Canada SAUF le Québec).

Pour en savoir plus : le permis Mobilité francophone au Canada.

Le permis de travail ouvert pour les conjoints de travailleurs qualifiés

Si votre conjoint(e)* dispose d'un permis de travail (Jeunes professionnels, Mobilité francophone...) valide plus de 6 mois au Canada et y occupe un emploi qualifié (niveau A, B ou 0 de la CNP), vous pouvez être éligible à un permis de travail ouvert comme conjoint(e) de travailleur(se) qualifié(e).

* Conjoint : conjoint avec qui vous êtes marié ou avec qui vous vivez depuis au moins 12 mois (preuves à l'appui).

Pour en savoir plus : le permis de travail ouvert comme conjoint de travailleur qualifié.

Les programmes de résidence permanente

Entrée Express

Le programme Entrée Express (un des programmes de résidence permanente pour immigrer partout au Canada SAUF au Québec) base sa sélection sur les emplois dits qualifiés (niveau A, B et 0 de la CNP). Les 3 catégories d'Entrée Express (travailleurs qualifiés au fédéral, catégorie de l'expérience canadienne et métiers spécialisés) ne prennent en compte que les expériences acquises dans des emplois de niveau A, B ou 0 de la classification des professions.

Pour en savoir plus : Entrée Express.

Le Programme de l'Expérience Québécoise - volet travailleurs (première étape possible vers la résidence permanente via le Québec)

Le Programme de l'Expérience Québécoise (PEQ) - volet travailleur étranger temporaire, est un des moyens de décrocher un Certificat de Sélection du Québec (CSQ), une étape essentielle pour toute personne souhaitant immigrer au Québec (avant de passer à l'étape fédérale). Il existe d'autres programmes d'accès au CSQ. Le PEQ - volet travailleur étranger temporaire, repose, depuis le 1er novembre 2019, sur le fait d'avoir exercé un emploi présent sur une liste de professions en demande au Québec, qui peuvent être de niveau A, B, C ou encore D.

Pour les emplois de niveau A, B et 0, il est exigé 12 mois d'expérience professionnelle acquise au Québec, tandis que pour les emplois de niveau C ou D, il faut prouver 18 mois d'expérience professionnelle au Québec.

Pour en savoir plus : le PEQ.

Certaines catégories du Programme des Candidats des Provinces

En dehors du Québec, d'autres provinces canadiennes ont la possibilité de sélectionner elles-mêmes leurs candidats, via le Programme des Candidats des Provinces. Chaque province propose ainsi différentes catégories de sélection en fonction de ses propres besoins. De nombreuses catégories se basent notamment sur les niveaux de compétences (A, B, C ou D).

Pour en savoir plus : le programme des candidats des provinces.

Le Programme pilote d'immigration au Canada atlantique

Le programme pilote d'immigration au Canada atlantique est un programme mis en place pour favoriser l'immigration dans les 4 provinces du Canada atlantique (Nouveau-Brunswick, Nouvelle-Écosse, Terre-Neuve-et-Labrador et Île-du-Prince-Édouard). Ce programme est divisé en différentes catégories et ces catégories s'organisent notamment en fonction du niveau d'emploi.

Pour en savoir plus : le programme pilote d'immigration au Canada atlantique.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !
Évaluation de l'article
5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Les programmes pour partir à l’étranger

[Interview]

Michael, ancien PVTiste devenu photographe à Toronto

[Récit de voyageur]

On a testé être malade en voyage aux USA

[News]

PVT Canada 2019 : où en sommes-nous ? (quota, rondes d’invitations…)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Mathieu
21.4K 11.5K

Merci Marie pour cet article très très utile :)

{{likesData.comment_79402.likesCount}}
Julie
14.2K 4.8K

Merci Marie, cette description des niveaux était vraiment utile (on s’y perd un peu sinon :p).

{{likesData.comment_79405.likesCount}}

Ces infos sont très utiles
Merci beaucoup.

{{likesData.comment_79410.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre