Le permis Jeunes Professionnels (JP) au Canada

Chapitre 2 : Les avantages et les inconvénients du permis Jeunes professionnels

Date de publication : 25-12-2020

Auteur

Julie

Les avantages et les inconvénients du permis Jeunes professionnels

Les avantages

  • Une fois que vous avez trouvé un emploi, le permis Jeunes Professionnels est assez simple à obtenir.
  • Pour obtenir un JP, votre employeur n’a pas besoin de faire une Etude d’Impact sur le Marché du Travail (l’EIMT est une démarche qui coûte 1 000 $ et qui nécessite que l’employeur démontre qu’il n’a pas trouvé un Canadien ou un résident permanent au Canada pour exercer votre emploi et que c’est pour cette raison qu’il vous embauche, vous).
  • Le permis Jeunes Professionnel vous permet d’acquérir de l’expérience qui serait utile pour une demande de résidence permanente au Canada. Après une année à occuper votre emploi qualifié à plein temps, vous pourriez être éligible à deux catégories de résidence permanente : la Catégorie de l’Expérience Canadienne via Entrée Express (pour immigrer partout au Canada en dehors du Québec) ou le Certificat de Sélection du Québec via le Programme de l’Expérience Québécoise (PEQ) pour immigrer au Québec.

Les inconvénients

  • Il faut trouver un emploi avant de se rendre au Canada.
  • Cet emploi doit être en rapport avec vos études ou vos expériences professionnelles des années précédentes. Aucune reconversion n’est possible avec le permis Jeunes Professionnels. L’emploi doit faire partie des catégories A, B ou 0 (voire de catégorie C, sous conditions) de la classification nationale des professions au Canada (les VIE ne sont pas concernés par cette condition).

  • Sa durée maximale est de 24 mois et il n’est pas renouvelable (mais vous pourrez, si vous le souhaitez, lancer des démarches pendant votre séjour au Canada, pour immigrer de façon permanente).

  • L’employeur devra débourser 230 $ de frais relatifs à la conformité de l’employeur. Pour plus d’informations sur les démarches que devra effectuer votre employeur, consultez notre article Jeunes pro et Stage coop : les nouvelles démarches des employeurs.

  • C’est un permis de travail fermé : il vous engage à travailler pour un employeur bien précis. Le PVT vous offre la liberté de changer de ville et d’employeur quand bon vous semble. Avec le JP, vous êtes lié à votre employeur. En cas de démission ou de renvoi, notez que vous pourriez, sous conditions, continuer votre JP en changeant d’employeur (vous devrez avoir fait modifier votre permis de travail auprès des autorités canadiennes avant de commencer à travailler pour votre nouvel employeur).

  • Les pigistes et freelance ne peuvent pas bénéficier de ce permis puisque par définition, leur employeur varie d’une période à une autre, tout comme leurs tâches et leur temps de travail hebdomadaire.

  • Le JP ne peut pas être cumulé avec un PVT Canada. Si vous avez obtenu un permis Jeunes professionnels, vous ne pourrez pas demander un PVT par la suite. Une exception toutefois : les candidats qui ont obtenu un permis JP avant le quota 2015 et qui n’ont pas obtenu d’autre permis Expérience Internationale Canada peuvent être candidat au PVT. Pour en savoir plus.
Vous être francophone et vous disposez d’une offre d’emploi en dehors du Québec ? Si vous êtes éligible au programme Jeunes Professionnels parce que vous disposez d’une offre d’emploi pour un emploi de niveau A, B ou 0, le programme Mobilité Francophone pourrait aussi vous convenir. Il n’est pas soumis à des quotas et vous aurez toujours la possibilité de participer à Expérience Internationale Canada (dont le PVT) à l’avenir.
Chapitre 2 sur 7

Évaluation de l'article

5/5 (11)

1306 Commentaires

Max
0 2
Bonjour,
Je voulais savoir quand on remplit l'offre reçu pour notre employeur. Les dates de début/fin d'emploi corresponde au date du permis ou on peut arriver avant cette date ?

Bonne journée
Louise
0 1
Bonjour,

"Un certificat de police si vous avez vécu dans un pays étranger (différent de votre pays de nationalité) pendant plus de 6 mois."
Cela est il nécessaire pour les pays dans lesquels nous avons habité +6 mois avant nos 18 ans?
Pamela
65 254
Message de PChristo6
Bonjour,

Je souhaite réaliser un permis jeune professionnel à Montréal. J'ai actuellement une microentreprise en France car je réalise des prestations pour des professionnels.

Puis-je cumuler le futur emploi au Canada et mon activité de prestation française ?

Merci par avance.
Bonjour PChristo6,
Avec un permis jeunes professionnel, tu ne pourras pas travailler pour d'autres entreprises canadiennes en Freelance au Canada. Mais en tant que micro entreprise en France, j'imagine que oui, tu peux quand même faire ton activité de prestation française en même temps.
PChristo6
0 1
Bonjour,

Je souhaite réaliser un permis jeune professionnel à Montréal. J'ai actuellement une microentreprise en France car je réalise des prestations pour des professionnels.

Puis-je cumuler le futur emploi au Canada et mon activité de prestation française ?

Merci par avance.
larousse
3.5K 9.1K
Message de mialahrichi
Bonjour, merci pour votre réponse. Je ne savais pas que cela prenait autant de temps. Y a-t-il un mail où je peux les contacter (ou autre moyen plus efficace) ?
Le seul moyen est via la formulaire web:

Formulaire Web d’IRCC : Communiquez avec nous en ligne
mialahrichi
0 3
Message de PamelaB
Bonjour,
Malheureusement, IRCC ne prend pas vraiment en compte la date de début des cours.
Les délais de traitement en cette période sont très retardés. Tu peux avoir de la chance comme tu peux avoir à modifier ta date de départ.

En même temps, faire une demande de permis JP à peine 15 jours avant ton voyage est vraiment risqué. Les démarches d'immigration prennent du temps.
Bonjour, merci pour votre réponse. Je ne savais pas que cela prenait autant de temps. Y a-t-il un mail où je peux les contacter (ou autre moyen plus efficace) ?
Pamela
65 254
Message de mialahrichi
Bonjour, j'ai envoyé ma demande pour le JP le 28 août et j'ai rendez-vous demain pour prendre mes empreintes biométriques. Cependant, la date de début de mon contrat est le 15 septembre. Est-ce que les autorités prennent en compte la date du début de contrat dans leur délai de réponse ? Où est-ce qu'il y a un moyen d'accélérer le délai de réponse (email ou autre...)?


Merci d'avance
Bonjour,
Malheureusement, IRCC ne prend pas vraiment en compte la date de début des cours.
Les délais de traitement en cette période sont très retardés. Tu peux avoir de la chance comme tu peux avoir à modifier ta date de départ.

En même temps, faire une demande de permis JP à peine 15 jours avant ton voyage est vraiment risqué. Les démarches d'immigration prennent du temps.
mialahrichi
0 3
Bonjour, j'ai envoyé ma demande pour le JP le 28 août et j'ai rendez-vous demain pour prendre mes empreintes biométriques. Cependant, la date de début de mon contrat est le 15 septembre. Est-ce que les autorités prennent en compte la date du début de contrat dans leur délai de réponse ? Où est-ce qu'il y a un moyen d'accélérer le délai de réponse (email ou autre...)?


Merci d'avance
Hugo
1 5
Message de larousse
Et la réponse est toujours non. Il faut soit oublier le VIE au Canada ou soit trouver un employeur canadien si tu veux travailler au Canada, sous un autre type de permis (avec EIMT, ou Mobilité francophone, par exemple), soit faire ton VIE dans un autre pays!
J'ai eu la confirmation par l'employeur.

Merci beaucoup !
larousse
3.5K 9.1K
Message de HugoC31
Quel type de permis de travail par exemple ?

Sur le site internet du gouvernement, ils disent que le VIE rentre dans la catégorie JP. Il est marqué qu'il faut annoncé que le contrat sera un VIE. Donc, c'est pour cela que je me demande finalement s'il est possible de faire un nouveau visa JP mention VIE.
Et la réponse est toujours non. Il faut soit oublier le VIE au Canada ou soit trouver un employeur canadien si tu veux travailler au Canada, sous un autre type de permis (avec EIMT, ou Mobilité francophone, par exemple), soit faire ton VIE dans un autre pays!

Articles recommandés