Traverser le Canada : les différents moyens de transport

Article publié le 03-09-2018.

Voyager au Canada avec le stop (le pouce) et le covoiturage

En fonction des provinces canadiennes (chacune responsable de leur code de la route), l’autostop est une pratique illégale ou limitée par la loi. C’est par exemple le cas du Québec où la pratique de l’autostop est fortement limitée : il n’est pas possible de faire du stop au bord des bretelles d’autoroutes (pour des raisons évidentes de sécurité), mais il n’est également pas possible de solliciter l’arrêt d’un véhicule dans une portion de route où la vitesse minimale autorisée est de 60 km/h. Vous pourriez écoper d’une amende.

Dans les faits, les autostoppeurs sont très nombreux au Québec, et c’est une pratique courante.
De manière générale, il est conseillé de sortir des grandes villes (à l’aide d’un train de banlieue, par exemple) pour maximiser ses chances de trouver un conducteur. Une fois lancé sur la route, les dépôts routiers sont de bons endroits où trouver des compagnons de voyage.

L’autostop est une fabuleuse façon de rencontrer des Canadiens ou d’autres voyageurs et de partager avec eux un petit bout de vie. En outre, c’est un mode de transport écologique et économique !

À lire :

Le covoiturage est un mode de transport se développant de plus en plus au Canada. Les offres vont vous paraître bien moins nombreuses qu’en Europe, surtout pour les longues distances, mais vous pouvez tenter le coup sur des plateformes telles que AmigoExpress, Poparide, Covoiturage, ou Ridesharing. Dans certaines provinces, le covoiturage est encore un peu inconnu...

Bénéficiez de 5 $ de réduction sur votre premier covoiturage sur Poparide en suivant ce lien.

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (2)

Articles recommandés

[Dossier]

Les divertissements à Toronto

[Interview]

Laura, de Montréal à Vancouver

[Récit de voyageur]

Récit de PVTiste : travailler comme esthéticienne au Japon

[News]

Les âges limites de participation au PVT (29, 30 ou 35 ans ?)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

La nouvelle compagnie aérienne swoop offre des billets d’avion à très bas coût

{{likesData.comment_73498.likesCount}}
isa
9.2K 5.9K

Merci beaucoup pour ta précision !!

{{likesData.comment_73504.likesCount}}

Mercie de votre accompagnement dans mes recherche de voyage, j’apprécie votre aide pour mes dossier de voyage ,car je connaît d’or et déjà , qui où quel groupe contacté pour le voyage touristique.

{{likesData.comment_73558.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre