Le permis Jeunes Professionnels (JP) au Canada

Chapitre 1 : Conditions de participation à la catégorie Jeunes Professionnels et emplois éligibles

Date de publication : 25-12-2020

Auteur

Julie

Le permis Jeunes Professionnels, anciennement appelé « Développement Professionnel » et « Emploi de Perfectionnement » est proposé aux jeunes de 24 pays (dont fait partie la France et le Luxembourg), âgés de 18 à 30 ou 35 ans selon les nationalités (35 ans pour les Français) qui ont trouvé un emploi au Canada en rapport avec leur formation ou leur parcours professionnel. La durée du permis Jeunes Professionnels dépend de l’offre d’emploi délivrée par l’employeur mais elle ne peut pas excéder 12, 18 ou 24 mois selon votre nationalité (24 mois pour les Français).

Depuis la session 2015, il n’est plus possible pour les Français de cumuler un permis Jeunes Professionnels (JP) et un PVT. Pour plus d’informations, consultez notre article Canada : peut-on cumuler un PVT et un permis JP ? 

Si vous envisagez de faire une demande de permis Jeunes Professionnels, nous vous recommandons de consulter notre tutoriel EIC (JP, Stage et PVT Canada) qui vous guidera tout au long de votre demande de permis.

Conditions de participation à la catégorie Jeunes Professionnels

Vous devez :

  • Être âgé de 18 à 30 ou 35 ans selon votre nationalité (35 ans pour les Français) au moment de votre demande de permis. Vous pouvez faire soumettre votre demande jusqu’à la veille de vos 31 ou 36 ans.

  • Disposer d’un passeport de l’un des pays ayant signé un accord avec le Canada. Pour certaines nationalités, il est nécessaire de résider habituellement dans son pays. Les Français ne sont pas concernés par cette condition, ils peuvent tout à faire vivre depuis plusieurs années dans un autre pays, au moment de leur demande de permis Jeunes Professionnels.

  • Les Français ayant déjà participé une seule fois à Expérience Internationale Canada (EIC) avant la saison 2015 peuvent être éligibles à une seconde participation dans la catégorie Jeunes Professionnels, PVT ou Stage, au choix. Pour en savoir plus sur le nombre de participations autorisées à EIC, consultez la page consacrée au permis Jeunes Professionnels pour votre nationalité sur le site des autorités canadiennes. Si vous avez participé une fois à EIC à partir de la saison 2015, notez que vous ne pouvez cumuler que Stage + JP ou Stage + PVT. Le PVT et le JP ne sont pas cumulables.

  • Avoir une offre d’emploi (= promesse d’embauche) au Canada, dans votre champ de compétences, c’est-à-dire en lien direct avec vos études ou votre carrière. L’emploi devra constituer un perfectionnement professionnel.

  • Votre emploi doit être classé dans les catégories A, B, ou 0 de la classification des professions au Canada. Votre emploi peut également être de niveau C si vous joignez à votre demande un diplôme ou un certificat d’études postsecondaires. Pour en savoir plus sur ces catégories, consultez notre article Travail au Canada : à quoi correspondent les catégories A, B, C, D et 0 ?

  • Disposer de 2 500 $CA au minimum sur son compte en banque au moment de l’arrivée au Canada.

  • Payer des frais de participation équivalant à 156 $CA.

Quels types d’emploi donnent accès au permis Jeunes Professionnels ?

Pour être éligible au permis Jeunes professionnels, l’emploi qui vous est proposé doit appartenir aux niveaux A, B, 0 ou C de la classification des professions au Canada.

Note : les candidats au VIE (Volontariat International en Entreprise) ne sont pas concernés par cette obligation d’avoir une offre d’emploi spécifiquement dans les catégories A, B, C ou 0 de la classification des professions.

Si vous trouvez un emploi de niveau C, vous devez prouver que vous disposez d’un diplôme ou d’une certification pour des études postsecondaires. Dans le cas contraire, vous n’êtes pas éligible au permis Jeunes Professionnels.

Dans tous les cas, l’offre d’emploi doit faire partie de votre champ de compétences et doit être en lien avec votre diplôme et/ou vos expériences professionnelles précédentes.

Comment s’assurer que sa profession fait bien partie des catégories 0, A, B ou C de la Classification Nationale des Professions ?

Nous avons consacré un article entier à cette question : Travail au Canada : à quoi correspondent les niveaux A, B, C, D et 0 ?

Attention
Ce sont les agents d’immigration qui évalueront si oui ou non votre profession fait bien partie des catégories 0, A, B ou C de la Classification Nationale des Professions. S’ils jugent que votre profession n’en fait pas partie, votre demande de permis Jeunes Professionnels sera refusée.

Dossier publié initialement en octobre 2012. Mis à jour pour la dernière fois en février 2021.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (11)

1345 Commentaires

Jonas
1 5
Message de larousse
Bonjour Jonas,C’est fort dommage d’avoir fait cette erreur, car une fois rejetée il faut refaire une demande. Or, la saison EIC est terminée maintenant! Il n’y a plus d’invitation.

Quand les bassins seront rouverts, tu seras admissible à t’inscrire de nouveau et soumettre une demande et ce, même si tu as eu un rejet pour cette fois-ci. Le rejet concerne seulement la demande actuelle, il ne t’empêche pas d’en soumettre une autre dans le futur.

Tu dois effectivement quitter ou, si tu souhaites rester, demander une prolongation à titre de visiteur. Tu n’auras évidemment pas le droit de travailler, mais tu pourras rester au pays.

Prolonger votre séjour au Canada : au sujet du document - Canada.ca

Bonjour,

Je me permets de rebondir sur ta réponse de l'autre fois. Je souhaitais demander une fiche visiteur pour pouvoir rester quelques jours de plus à Montréal, après le 30 novembre (5-6 jours).
Après ça, mon objectif est de demander un permis JP à l'ouverture des bassins 2023.

Cependant, j'ai cru comprendre que la fiche visiteur était longue à obtenir. Je crains ainsi que mes deux demandes se chevauchent. Est-ce gênant?
J'ai lu la politique "Demandeur multiples". Ça m'a pas vraiment rassuré. L'objectif pour moi est surtout l'acquisition le plus rapidement possible de mon permis JP en 2023. J'ai pas envie que ça me pénalise.
Quel est ton conseil par rapport à ma situation?

Je te remercie d'avance de ton aide précieuse,
larousse
3.6K 9.5K
Message de Manoopy28
Merci pour ta réponse
en revanche si l’employeur annule le permis de lui-même
A ce moment là je peux re présenter une demande style PVT c’est bien ça ?
j’essaie juste de comprendre si les donnés du site IRCC sont valides/valables ou pas ..
L’employeur ne peut pas annuler un permis de travail. Pour la simple et bonne raison qu’un permis de travail ne s’annule pas et surtout, tu n’en as pas.

l’employeur peut retirer son offre d’emploi dans le portail. Et tu peux demander après un remboursement.
Manoopy28
0 2
Pièce jointe 35231
Message de larousse
Bonjour,

Malheureusement, une fois que la lettre d'introduction est émise, cela est considéré comme une participation au JP (ta demande de permis a déjà été acceptée par l'immigration).

Cela ne bloque pas une future demande de permis de travail, mais tu ne seras pas admissible au PVT Canada, il faudra envisager un autre type de permis de travail, ou faire un PVT dans un autre pays.
Merci pour ta réponse
en revanche si l’employeur annule le permis de lui-même
A ce moment là je peux re présenter une demande style PVT c’est bien ça ?
j’essaie juste de comprendre si les donnés du site IRCC sont valides/valables ou pas ..
larousse
3.6K 9.5K
Message de Manoopy28
Bonjour à tous,
Mon parcours est un peu compliqué.. j’avais demandé un permis JP avec un CHU. Permis accepté, lettre d’introduction reçue.
Or pour raisons personnelles, je ne peux pas honorer ce permis dans cette ville en particulier.
Mais souhaite refaire une demande de PVT plus tard.
Ma question est là suivante : l’employeur peut-il ne pas annuler ma demande de permis JP sur le site de l’immigration et ainsi bloquer mes futures demandes ?
Bonjour,

Malheureusement, une fois que la lettre d'introduction est émise, cela est considéré comme une participation au JP (ta demande de permis a déjà été acceptée par l'immigration).

Cela ne bloque pas une future demande de permis de travail, mais tu ne seras pas admissible au PVT Canada, il faudra envisager un autre type de permis de travail, ou faire un PVT dans un autre pays.
Manoopy28
0 2
Bonjour à tous,
Mon parcours est un peu compliqué.. j’avais demandé un permis JP avec un CHU. Permis accepté, lettre d’introduction reçue.
Or pour raisons personnelles, je ne peux pas honorer ce permis dans cette ville en particulier.
Mais souhaite refaire une demande de PVT plus tard.
Ma question est là suivante : l’employeur peut-il ne pas annuler ma demande de permis JP sur le site de l’immigration et ainsi bloquer mes futures demandes ?
Cordialement
Manon
larousse
3.6K 9.5K
Message de MlanieD24
Bonjour!

Je viens avec des questions!

Je viens de recevoir une invitation pour le visa Jeunes professionnels!

Questions!

-Fournir la preuve de la signature de mon contrat de travail avec une entreprise au Canada suffit ? ou dois je demander à mon employer un autre papier ?

-Est ce qu’en acceptant de faire un visa JP, je n’aurais ensuite plus l’accès au PVT ou y serais je encore éligible pour un autre visa?

Merci de m’aider ! 🙃
Bonjour

Je t'invite à suivre cet article:

Jeunes pro et Stage coop au Canada : les démarches des employeurs

Pour ta 2e question, tu ne seras plus éligible au PVT Canada mais tu auras toujours la possibilité de demander un autre type de permis de travail.
Mélanie
0 2
Bonjour!

Je viens avec des questions!

Je viens de recevoir une invitation pour le visa Jeunes professionnels!

Questions!

-Fournir la preuve de la signature de mon contrat de travail avec une entreprise au Canada suffit ? ou dois je demander à mon employer un autre papier ?

-Est ce qu’en acceptant de faire un visa JP, je n’aurais ensuite plus l’accès au PVT ou y serais je encore éligible pour un autre visa?

Merci de m’aider ! 🙃
larousse
3.6K 9.5K
Message de JonasA2
Merci beaucoup de ta réponse et ton aide! Ça me permet d'y voir plus clair.
Je t'en prie.
Ducoup tu me confirmes que je dois attendre la réouverture des bassins pour la saison 2023? Il n'y a pas d'utilité pour mon employeur de créer en avance une nouvelle offre d'emploi? Je ne peux pas avancer sur des démarches en amont afin d'obtenir rapidement ce permis JP tant que les bassins ne sont pas ouverts?
Non, pas si tu souhaites passer via un permis JP, puisqu'il n'est pas possible pour toi de soumettre ta demande à EIC sans avoir reçu d'invitation. Ton employeur peut toujours soumettre son offre d'emploi dans le portail des employeurs et te donner le numéro d'offre, aucun problème de ce côté mais toi, tu ne sauras rien faire par la suite.

Par contre, tu peux soumettre une demande de permis de travail en dehors de l'initiative EIC. L'inconvénient est que ton employeur devra demander une évaluation de l'impact sur le marché du travail (EIMC) avant de soumettre son offre d'emploi. Cela implique du temps et des frais, mais tu peux toujours lui proposer ce moyen et qui sait s'il acceptera. Avec cette option, tu ne seras pas dans l'obligation d'attendre l'ouverture des bassins ni de te procurer une assurance-voyage (obligatoire seulement chez les participants EIC).
Sais-tu quand est-ce que les bassins pour la saison 2023 vont ouvrir? Je suis tombé sur un article qui disait entre novembre et février mais c'est une grosse tranche.
Non, personne ne sait. Les dates d'ouverture changent chaque année. Il faut attendre les annonces des autorités. Tu peux t'inscrire pour recevoir un SMS quand l'ouverture sera annoncée:

EIC & PVT Canada 2023 : récapitulatif des choses à savoir
Jonas
1 5
Message de larousse
Bonjour Jonas,C’est fort dommage d’avoir fait cette erreur, car une fois rejetée il faut refaire une demande. Or, la saison EIC est terminée maintenant! Il n’y a plus d’invitation.

Quand les bassins seront rouverts, tu seras admissible à t’inscrire de nouveau et soumettre une demande et ce, même si tu as eu un rejet pour cette fois-ci. Le rejet concerne seulement la demande actuelle, il ne t’empêche pas d’en soumettre une autre dans le futur.

Tu dois effectivement quitter ou, si tu souhaites rester, demander une prolongation à titre de visiteur. Tu n’auras évidemment pas le droit de travailler, mais tu pourras rester au pays.

Prolonger votre séjour au Canada : au sujet du document - Canada.ca

Merci beaucoup de ta réponse et ton aide! Ça me permet d'y voir plus clair.

Ducoup tu me confirmes que je dois attendre la réouverture des bassins pour la saison 2023? Il n'y a pas d'utilité pour mon employeur de créer en avance une nouvelle offre d'emploi? Je ne peux pas avancer sur des démarches en amont afin d'obtenir rapidement ce permis JP tant que les bassins ne sont pas ouverts?

Sais-tu quand est-ce que les bassins pour la saison 2023 vont ouvrir? Je suis tombé sur un article qui disait entre novembre et février mais c'est une grosse tranche.

Encore merci de ton aide si précieuse,
larousse
3.6K 9.5K
Bonjour Jonas,
Message de JonasA2
C'est un peu la panique. J'espère que vous allez pouvoir m'aiguiller.
Je suis actuellement en stage via le programme EIC - Stage Coop', depuis Avril 2022. Alors que mon permis de travail actuel prend fin le 30 novembre, mon employeur m'a proposé de continuer en tant que salarié. J'ai donc fait une nouvelle demande pour un EIC - JP. Cependant, elle a été refusée. Après réflexion, je me suis rendu compte que nous avons rentré une mauvaise CNP avec mon employeur (une CNP de catégorie C).
C’est fort dommage d’avoir fait cette erreur, car une fois rejetée il faut refaire une demande. Or, la saison EIC est terminée maintenant! Il n’y a plus d’invitation.

Quand les bassins seront rouverts, tu seras admissible à t’inscrire de nouveau et soumettre une demande et ce, même si tu as eu un rejet pour cette fois-ci. Le rejet concerne seulement la demande actuelle, il ne t’empêche pas d’en soumettre une autre dans le futur.
Après m'être renseigné, j'ai vu que je ne pouvais pas rester sur le territoire en statut implicite avec EIC - Stage Coop'. Je dois donc si je comprends bien quitter le territoire à la fin de mon permis de travail actuel...
Tu dois effectivement quitter ou, si tu souhaites rester, demander une prolongation à titre de visiteur. Tu n’auras évidemment pas le droit de travailler, mais tu pourras rester au pays.

Prolonger votre séjour au Canada : au sujet du document - Canada.ca

Articles recommandés