Quelles sont les conditions de participation et la marche à suivre pour obtenir son Permis Jeunes Professionnels au Canada ? Réponse ici.
1Conditions de participation à la catégorie Jeunes Professionnels

Le permis Jeunes Professionnels, anciennement appelé « Développement Professionnel » et « Emploi de Perfectionnement » est proposé aux jeunes de 24 pays (dont fait partie la France et le Luxembourg), âgés de 18 à 30 ou 35 ans selon les nationalités (35 ans pour les Français) qui ont trouvé un emploi au Canada en rapport avec leur formation ou leur parcours professionnel. La durée du permis Jeunes Professionnels dépend de l’offre d’emploi délivrée par l’employeur mais elle ne peut pas excéder 12, 18 ou 24 mois selon votre nationalité (24 mois pour les Français).

Si vous envisagez de faire une demande de permis Jeunes Professionnels, nous vous recommandons de consulter notre tutoriel EIC (JP, Stage et PVT Canada) qui vous guidera tout au long de votre demande de permis.

Vous devez :

  • Être âgé de 18 à 30 ou 35 ans selon votre nationalité (35 ans pour les Français) au moment de votre demande de permis. Vous pouvez faire soumettre votre demande jusqu’à la veille de vos 31 ou 36 ans.

  • Disposer d’un passeport de l’un des pays ayant signé un accord avec le Canada. Pour certaines nationalités, il est nécessaire de résider habituellement dans son pays. Les Français ne sont pas concernés par cette condition, ils peuvent tout à faire vivre depuis plusieurs années dans un autre pays, au moment de leur demande de permis Jeunes Professionnels.

  • Les Français ayant déjà participé une seule fois à Expérience Internationale Canada (EIC) avant la saison 2015 peuvent être éligibles à une seconde participation dans la catégorie Jeunes Professionnels, PVT ou Stage, au choix. Pour en savoir plus sur le nombre de participations autorisées à EIC, consultez la page consacrée au permis Jeunes Professionnels pour votre nationalité sur le site des autorités canadiennes. Si vous avez participé une fois à EIC à partir de la saison 2015, notez que vous ne pouvez cumuler que Stage + JP ou Stage + PVT. Le PVT et le JP ne sont pas cumulables.

  • Avoir une offre d’emploi (= promesse d’embauche) au Canada, dans votre champ de compétences, c’est-à-dire en lien direct avec vos études ou votre carrière. L’emploi devra constituer un perfectionnement professionnel.

  • Votre emploi doit être classé dans les niveaux FEER 0, 1, 2 et 3 de la classification des professions au Canada. Votre emploi peut également être de niveau FEER 4 si vous joignez à votre demande un certificat, un grade ou un diplôme d’études postsecondaires. Pour en savoir plus sur ces catégories, consultez notre article Travail au Canada : les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5.

  • Disposer de 2 500 $CA au minimum sur son compte en banque au moment de l’arrivée au Canada.

  • Payer des frais de participation de 257 $CA si vous n’avez jamais fait prélevé vos données biométriques par le Canada. Si vous l’avez déjà fait, vous ne paierez que 172 $CA de frais.

Quels types d’emploi donnent accès au permis Jeunes Professionnels ?

Pour être éligible au permis Jeunes professionnels, l’emploi qui vous est proposé doit appartenir aux niveaux FEER 0, 1, 2, 3 ou (sous condition) 4 de la classification des professions au Canada.

Si vous trouvez un emploi de niveau FEER 4, vous devez prouver que vous disposez d’un certificat, un grade ou un diplôme d’études postsecondaires. Dans le cas contraire, vous n’êtes pas éligible au permis Jeunes Professionnels.

Note : les candidats au VIE (Volontariat International en Entreprise) ne sont pas concernés par cette obligation d’avoir une offre d’emploi spécifiquement dans les niveaux FEER 0, 1, 2 ou 3 de la classification des professions.

Dans tous les cas, l’offre d’emploi doit faire partie de votre champ de compétences et doit être en lien avec votre diplôme et/ou vos expériences professionnelles précédentes.

Comment s’assurer que sa profession fait bien partie des niveaux FEER 0, 1, 2, 3 ou 4 de la Classification Nationale des Professions ?

Nous avons consacré un article entier à cette question : Travail au Canada : les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5.

Dossier publié initialement en octobre 2012. Mis à jour pour la dernière fois en décembre 2022.

Chapitre suivant
Julie

Cofondatrice de pvtistes.net, j'ai fait 2 PVT, au Canada et en Australie. Deux expériences incroyables ! Je vous retrouve régulièrement sur nos comptes Insta et Tiktok @pvtistes avec plein d'infos utiles !
Cofounder of pvtistes.net. I went to Canada and Australia on Working Holiday aventures. It was amazing!

Ajouter à mes favoris
5
15 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

(1450)Commentaires

Enola I |
Message de CyrilN3
Merci, et tu pense que je peux continuer a bosser pour eux d'ici la et en avril juste changer de contrat ?
J'ai peur qu'il y ait un probleme du genre je peux pas accepter un contrat pour lequel je bosse deja
Je serais tentée de dire que si tu remplis toutes les conditions du jeune pro je ne pense pas qu'il y aura de problème. Il arrive souvent que les personnes enchainent plusieurs permis de travail différents avec un même employeur.
Cyril I |
Message de EnolaDLT
D'acc je vois. Dans ce cas, je dirais qu'il faut que tu fasses un nouveau contrat pour le jeune pro qui débuterait en avril 2024.
Merci, et tu pense que je peux continuer a bosser pour eux d'ici la et en avril juste changer de contrat ?
J'ai peur qu'il y ait un probleme du genre je peux pas accepter un contrat pour lequel je bosse deja
Enola I |
Message de CyrilN3
Alors je ne suis plus au Québec, j'ai quitté le territoire il y a quelques mois pour faire un pvt en nouvelle zelande.
Ca fais 7 ans que je suis au Québec (études+poste diplome) mon csq a été rejeté pour une connerie, suite a ca, ma demande de prolongement et rétablissement de statut viens d'etre rejeté et la maintenant je me retrouve sans visa pour retourner au québec a la fin de mon pvt en avril.
En gros apres le rejet de mon csq je n'avais plus de statut valide pour pouvoir faire une nouvelle demande de CSQ. Je devais payer un rétablissement de statut pour avoir le droit de payer une nouvelle demande de CSQ.
Je bosse encore avec mon entreprise du québec en télétravail depuis la nouvelle zelande.
Le permis Jp est la seule option que j'ai trouvé pour pouvoir rentrer. Je compte me faire ré embaucher par ma boite en avril pour pouvoir rentrer sur le territoire en gros.
D'acc je vois. Dans ce cas, je dirais qu'il faut que tu fasses un nouveau contrat pour le jeune pro qui débuterait en avril 2024.
Cyril I |
Message de EnolaDLT
Tu es déjà au Canada ? Si oui, tu es sous quel permis de travail actuellement ?
Alors je ne suis plus au Québec, j'ai quitté le territoire il y a quelques mois pour faire un pvt en nouvelle zelande.
Ca fais 7 ans que je suis au Québec (études+poste diplome) mon csq a été rejeté pour une connerie, suite a ca, ma demande de prolongement et rétablissement de statut viens d'etre rejeté et la maintenant je me retrouve sans visa pour retourner au québec a la fin de mon pvt en avril.
En gros apres le rejet de mon csq je n'avais plus de statut valide pour pouvoir faire une nouvelle demande de CSQ. Je devais payer un rétablissement de statut pour avoir le droit de payer une nouvelle demande de CSQ.
Je bosse encore avec mon entreprise du québec en télétravail depuis la nouvelle zelande.
Le permis Jp est la seule option que j'ai trouvé pour pouvoir rentrer. Je compte me faire ré embaucher par ma boite en avril pour pouvoir rentrer sur le territoire en gros.
Enola I |
Message de CyrilN3
Merci pour la réponse.
J'ai une autre question. En faite je travail déja pour l'employeur. Je passe par le Jp parceque j'ai eu pas mal de soucis dans mes visas et ca a l'air que cest ma seule option maintenant pour rester au Québec.
On peux faire une demande de JP en étant déja en contrat avec l'employeur ou il faut que j'arrête mon contrat pour en refaire un autre ?
Tu es déjà au Canada ? Si oui, tu es sous quel permis de travail actuellement ?
Cyril I |
Message de EnolaDLT
Salut,

L'immigration n'indique pas de limite sur son site Guide d’utilisation du Portail des employeurs - Canada.ca donc je pense qu'il n'y aura pas de problème. Avril 2024 reste une date assez proche en plus.
Merci pour la réponse.
J'ai une autre question. En faite je travail déja pour l'employeur. Je passe par le Jp parceque j'ai eu pas mal de soucis dans mes visas et ca a l'air que cest ma seule option maintenant pour rester au Québec.
On peux faire une demande de JP en étant déja en contrat avec l'employeur ou il faut que j'arrête mon contrat pour en refaire un autre ?
Médicament I |
Message de FoucauldT2
Merci beaucoup pour la réponse et ces précisions ! C'est vraiment apprécié

Bonjour,
J’ai fai ma biométrie le 27 juin actuellement je suis dans l’attente de la lettre d’introduction.
Il peut avoir des refus ?
Car j’ai déjà déposé ma démission à mon employeur en France pour le 1er septembre .
Je me pose la question si il y’a déjà eu des refus et quel était leurs motif ? Pour ma part c’est un avocat d’immigration qui a fait toutes les démarches.
Enola I |
Message de CyrilN3
Salut, je voudrais savoir si l'employeur a une date maximum pour le début de mon emploi ?
Je viens de recevoir une invitation a faire ma demande de Jeune pro
Je ne peux partir pour le Québec que l'année prochaine fin avril.
Il y a une date limite pour l offre d'emploi ou l employeur pourrait me faire commencer en fin avril 2024 ?
Merci
Salut,

L'immigration n'indique pas de limite sur son site Guide d’utilisation du Portail des employeurs - Canada.ca donc je pense qu'il n'y aura pas de problème. Avril 2024 reste une date assez proche en plus.
{{likesData.comment_1337302.likesCount}}
Cyril I |
Salut, je voudrais savoir si l'employeur a une date maximum pour le début de mon emploi ?
Je viens de recevoir une invitation a faire ma demande de Jeune pro
Je ne peux partir pour le Québec que l'année prochaine fin avril.
Il y a une date limite pour l offre d'emploi ou l employeur pourrait me faire commencer en fin avril 2024 ?
Merci
Foucauld I |
Message de EnolaDLT
Bonjour,



C'est vrai que sur des messages plus anciens, on peut lire des fois que ce n'est pas possible. Sur le site de l'immigration en tout cas, rien n'indique que ce n'est pas possible et il y a déjà eu des témoignages de personnes qui racontent qu'ils ont pu le faire. Donc je dirais que oui, tu peux.



Normalement non tu ne peux pas. Tu peux rester au Canada en tant que visiteur mais pas continuer de travailler.
Merci beaucoup pour la réponse et ces précisions ! C'est vraiment apprécié