Le fruit picking et le travail saisonnier en Nouvelle-Zélande

Chapitre 8 : Combien peut-on gagner ?

Date de publication : 28-06-2022

Auteur

Pvtistes.net

Combien peut-on gagner ?

Généralités

Il est important de savoir que le fruit picking ne paye pas des fortunes en Nouvelle-Zélande. Vous pourrez essayer d’économiser un peu d’argent, mais vous avez peu de chances de vous enrichir en faisant ce type d’emploi. Généralement, vous serez payé à hauteur du salaire minimum pour du travail dans les vergers et les usines, peut-être un peu plus si vous travaillez dans des stations de ski (notamment si vous y êtes moniteur).

Pour ceux qui viendraient d’Australie, il est à noter que les salaires de Nouvelle-Zélande en fruit picking sont généralement beaucoup moins élevés que les salaires auxquels vous auriez pu vous habituer en Australie.

Vous êtes donc prévenu : le fruit picking ne paye pas exceptionnellement bien en Nouvelle-Zélande. Toutefois, il permet de ne pas avoir à s’engager sur plusieurs mois auprès d’un employeur. Il vous permet de vous promener dans tout le pays selon les opportunités qui se présentent à vous ici et là.

Ce que dit la loi en matière de salaires

À partir du 1er avril 2022, le salaire minimum est fixé à 21,20 dollars brut de par heure en Nouvelle-Zélande. Le salaire minimum net équivaut ainsi à environ 17,70 dollars par heure.

En fruit picking, vous pouvez être payé au rendement/à la tâche (on emploiera souvent le mot bin pour définir un bac à remplir de fruits, des pommes par exemple) ou à l’heure.

  • Si vous êtes très rapide, il peut être intéressant d’être payé à la bin dans la mesure où c’est vraiment votre rapidité qui fera toute la différence. Sachez toutefois que le plus souvent, il faudra plusieurs semaines avant d’arriver à dépasser le niveau du salaire minimum et pour obtenir un salaire intéressant en étant payé à la bin. Vous gérez alors votre temps comme vous l’entendez (notamment si vous êtes rapide) et prenez des pauses quand vous le souhaitez.
  • Si vous êtes payé à l’heure, il existe tout de même une contrainte de rapidité : si votre employeur juge que vous n’êtes pas assez rapide, vous pourriez être licencié (surtout si de nombreux backpackers attendent un emploi à saisir dans votre région. Le paiement à l’heure vous garantit un salaire fixe mais les pauses (smoko) sont prises à heure fixe, et les employeurs sont regardants sur la rapidité d’exécution des tâches et de tout ce que vous faites.

Pour les emplois en extérieur, vous serez le plus souvent payé à la tâche même si certains employeurs payent à l’heure (notamment pour des fruits qui nécessitent un soin particulier) et vous serez le plus souvent payé à l’heure pour les travaux en intérieur.

Sachez toutefois que, même si vous êtes payé à la bin, votre salaire final ne doit pas être en deçà du salaire minimum par heure. Par exemple, si vous travaillez 8 heures dans la journée et que vous avez rempli 2 bins qui vous rapportent chacune 30 dollars, l’employeur doit tout de même vous verser un salaire pour cette journée de travail à hauteur de 151,20 dollars brut (ou environ 128 dollars net). S’il ne le fait pas, il est en situation d’illégalité. Hélas, certains employeurs (surtout certains contractors en fait) ne respectent pas toujours cette loi et le leur faire remarquer pourrait hélas conduire à votre licenciement.

Pour limiter ces risques, prenez soin de bien vous mettre d’accord avec votre employeur avant le début de votre emploi et convenez ensemble du salaire qu’il doit vous verser si vous n’atteignez pas un rendement à hauteur du salaire minimum. Bien sûr, si vous êtes payé au rendement et que vous êtes très lent, que vous multipliez les pauses ou autre, votre employeur risque aussi de vous dire de ne plus revenir.

Le salaire est normalement versé chaque semaine (le mardi ou le mercredi). La plupart du temps, vous serez payé par virement bancaire. Évitez de quitter une région avant de vous être assuré d’avoir été correctement payé, sinon, vous aurez du mal à retourner voir votre employeur pour lui réclamer vos heures non payées et les sommes manquantes sur votre fiche de paye (l’employeur n’est pas obligé par la loi de vous donner une fiche de paye, même si la plupart le font).

Si vous travaillez pendant des jours fériés, votre employeur doit vous rémunérer 1,5 fois votre salaire régulier. Si un jour férié tombe un jour de travail mais que votre employeur vous donne congé, il devra vous payer une journée de travail normale.

Si vous travaillez à plein temps (40 heures) au salaire minimum, vous gagnerez 708 dollars néo-zélandais net par semaine (848 dollars brut).

Chapitre 8 sur 12

Évaluation de l'article

5/5 (2)

37 Commentaires

Audrey
0 1

Bonjour, merci pour ce dossier vraiment clair et riche en infos! J’ai une question supplémentaire. Nous souhaitons passer en NZ 2 mois (de Mi-Décembre 2018 à Février 2019) lors d’un tour du monde. De ce fait nous chercherions un travail (n’importe lequel) pour 1 mois. Problème: Mon ami à plus de 30 ans et de ce fait ne pourra pas demander le PVT. Est-ce tout de même possible de trouver? Merci par avance. Audrey.

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Audrey,
Cela me semble plus que compliqué puisque pour pouvoir travailler, il faudrait qu’il dispose soit d’un autre type de visa de travail (mais il ne l’obtiendra jamais pour genre 1 mois ou 2, et ça ne serait pas n’importe quel boulot, mais un emploi où la Nouvelle-Zélande manque de main d’oeuvre, et où ton copain aurait un employeur prêt à le sponsoriser…), soit que ton copain ait la chance folle qu’il y ait une pénurie de main d’oeuvre au moment où vous y serez pour qu’il obtienne l’autorisation de travailler malgré son statut de touriste (les pénuries n’arrivent pas tous les jours…) : https://pvtistes.net/penurie-main-doeuvre-travailler-nouvelle-zelande-visa-touriste/

Marion
0 1

Whaou super vidéo et dossier un grand Merci ! ça nous permet de savoir à quoi s’attendre et nous aide dans nos recherches. Merci pour votre travail vraiment ! 🙂

Nawel
5 13

Meric poiur ce dossier très complet.
Lorsque j’ai signé mon contrat jeudi les deux premières semaines pour de la cueillette de fruits je devaient être rémunérée au salair mimimum à l’heure et non au rendement (c’est écrit sur mon contrat). Pour évaluer notre capacité selon eux.
Sauf que je viens de recevoir ma paie et elle est inférieure au salaire minimum (avec le compte de mes horaires de travail et le taux horaire minimum).
Quelles sont mes possiblitées pour pouvoir faire valloir mes droits?
Si vous connaisez un moyen, on ne sait jamais 😉
Merci d’avance

Tibana
0 4

Bonjour !

Merci pour ce dossier très complet 🙂 J’aurais juste une question, est-ce que le Work permit c’est notre PVT ou c’est un autre document ?

Merci beaucoup par avance 🙂

Marie
9.8K 32.2K

C’est ton PVT :).

Claire
2 3

Merci beaucoup Marie pour ce dossier bien complet !
Même si j’ai un peu grincé en lisant le passage sur l’élevage des moutons… Pauvres bêtes !
Je préfère cueillir des fruits 😀

Ben
0 2

Bonjour tout le monde, en complement de ce bel article voici un lien vers un site internet qui repertorie beaucoup d’employeurs dans le domaine du fruit picking en NZ mais aussi en Australie et au Canada. Il permet aussi de noter les fermes dans lesquelles on a deja travaille, ceci pour donner plus d’infos pertinentes a ceux qui cherchent et a les aider a eviter les arnaques malheureusement frequentes dans ce domaine. Bonne chance http://www.picktheworld.org

thuram90
0 1

salut les amis!j’ai besoin d’un job.je suis en chomage

Anthony
31 88

Salut tout le monde. J’ai essayé d’envoyer un mail à un contractor sur le lien PickNZ et impossible de lenvlyer.. jai systématiquement un message d’erreur qui me revient alors que c’est la bonne addresse.. et ca fait plusieurs fois que ca me fait ça lorsque j’envoie des dema’de de boulot à des fermes ou autre.. es que ca l’a déjà fait à l’un d’entre vous? J’utilise Gmail.
Et autre question, es que vous aurkez des bon plans de boulot, de ferme etc sur la bay of plenty par hasard ?

Merci la populasse =)

Laura
15 49

Hello Anthony ! Avec un ami on est actuellement sur Bay of Plenty (Tauranga) et on a été démarcher les packhouses directement sur place qui nous ont toutes répété la même chose : c’est pas la saison et y’a pas de boulot. (y’a pas un chien dans les packhouses donc je veux bien les croire). Tu as fini par trouver quelque chose dans le fruitpicking? De notre côté on va virer sur Hawke’s Bay où il semble qu’il y a un peu plus de boulot.

Anthony
31 88

J’ai trouvé un peu de boulot sur pongakawa dans les champs mais cest pas du picking. Mais là je m’en vais jeudi parce que je bosses pas assez et que sans voiture je m’ennuie un peu..
Maks oui sur l’Haweks Bay le thinning commence donc il devrais y avoir plus de boulot dans le secteur des pommes

Julie
7 15

Super dossier! J’ai pris pleins de notes!!!! 🙂

Bertrand
1 12

Très bon dossier merci Marie ! Je pars dans …9 jours !

Articles recommandés