La résidence permanente au Canada via Entrée Express (hors Québec)

Chapitre 13 : Obtenir une nomination par une province ou un territoire pour obtenir 600 points supplémentaires

Date de publication : 23-07-2019

Auteur

Marie

Obtenir une nomination par une province ou un territoire pour obtenir 600 points supplémentaires

Les provinces et territoires peuvent également vous sélectionner grâce au système d’Entrée Express et vous permettre ainsi d’obtenir les 600 points supplémentaires dont vous avez peut-être besoin pour être sélectionné dans le bassin de candidats. En effet, toutes les provinces et territoires (à l’exception du Nunavut et du Québec) ont mis en place des programmes de sélection spécifiques au système Entrée Express. Pour augmenter vos chances d’être sélectionné dans le bassin de candidats, vous pourriez également vous renseigner auprès de votre province de destination sur les façons d’obtenir une désignation de leur part. Pour participer à ces programmes, vous devez au préalable être dans le bassin de candidats à Entrée Express. Les programmes sont souvent soumis à des quotas qui peuvent être atteints ! Renseignez-vous.

Pour chacune des provinces ayant un processus de sélection avec Entrée Express, vous devrez le plus souvent démontrer vos liens avec elle et votre volonté de vous y établir.

Remarques importantes

  • Tous les candidats à l’immigration via le Programme de Candidats des Provinces ne peuvent pas, une fois qu’ils ont été désignés par une province, bénéficier automatiquement du système Entrée Express. En effet, certains programmes des provinces et territoires ne sont pas prévus pour permettre d’obtenir 600 points supplémentaires via Entrée Express mais sont prévus pour le Programme des Candidats des Provinces. Le plus souvent, un programme spécifique pour la province est dédié à Entrée Express. Nous les décrivons ci-dessous. Si vous avez été nominé par une province en dehors du processus d’Entrée Express, vous devrez suivre la démarche classique d’immigration auprès d’IRCC en tant que Candidat des Provinces.
  • Les programmes de désignation par les provinces via le système Entrée Express ne vous serviront pas à contourner les critères d’éligibilité des trois programmes d’immigration d’Entrée Express puisque pour participer à l’un des programmes spécifiques des provinces et territoire dédiés à Entrée Express, vous devez obligatoirement être éligible à l’une des catégories suivantes :
    – Le programme des travailleurs qualifiés (fédéral) (PTQF)
    – Le programme des métiers spécialisés (fédéral) (PMSF)
    – Le programme de la Catégorie de l’Expérience Canadienne (CEC)

L’Alberta 

L’Alberta propose un seul programme sous Entrée Express : l’Alberta Express Entry Stream.

Pour y être éligible, vous devez occuper un emploi qui « soutient le développement économique de l’Alberta et sa diversification ». Aucune précision n’est donnée quant aux professions concernées, mais vous pouvez retrouver sur le site Alis du gouvernement de l’Alberta les professions en forte demande. Par ailleurs, l’Alberta a établi une liste de professions pour lesquelles vous avez moins de chance de recevoir une invitation. Être spécialisé dans une des professions de cette liste va réduire vos chances d’obtenir une notification d’intérêt de la part de l’Alberta.

Vous devez par ailleurs dépassé le score de 300 points sur le système de classement global et évidemment avoir l’intention de résider en Alberta.

Le fait d’être diplômé au Canada, d’avoir des proches (parent, frère, soeur) vivant en Alberta ou avoir une offre d’emploi ou une expérience en Alberta peuvent également augmenter vos chances.

La Colombie-Britannique 

La Colombie-Britannique propose 4 programmes sous Entrée Express réunis au sein d’un tableau récapitulatif plutôt bien fait : BC PNP – Express Entry BC.

Pour retrouver plus en détail les 4 programmes :

  • Skilled Worker  (un employeur est requis avec une offre d’emploi qualifié permanent à plein temps / vous devez avoir au moins 2 ans d’expérience dans ce domaine).
  • Health Care Professional (un employeur est requis avec une offre d’emploi qualifié permanente à plein temps dans le domaine de la santé / vous devez avoir au moins 2 ans d’expérience dans ce domaine).
  • International Graduate (un employeur est requis avec une offre d’emploi qualifié permanent à plein temps / vous devez avoir été diplômé d’un établissement au Canada dans les trois dernières années)
  • International Post-Graduate (aucun employeur n’est requis. Vous devez avoir obtenu un diplôme en Colombie-britannique dans un domaine spécifique dans les 3 dernières années)

Manitoba

Le Manitoba dispose d’un programme spécifique appelé « Manitoba Express Entry Pathway » qui dispose de critères spécifiques. Sous ce volet, les candidats doivent avoir au moins 6 mois d’expérience dans un des emplois figurant sur la liste des emplois en demande du Manitoba. Les candidats doivent en outre démontrer un lien fort qui les unit avec le Manitoba au moyen de 2 éléments possibles :

  • L’appui au Manitoba : il concerne les personnes qui ont un lien avec le Manitoba grâce à un ami ou un parent établi au Manitoba depuis au moins 1 an.
  • Le programme Invitation au Manitoba : ce programme vise à encourager les personnes qui n’ont, au départ, pas ou peu de lien avec la province, à créer ce lien avec la province à travers une invitation officielle à réaliser un voyage exploratoire.

Dans le cadre d’une demande pour Entrée Express, les autorités du Manitoba expliquent également que si vous êtes à la fois éligible à Entrée Express et à l’un des programmes des candidats des provinces offerts par le Manitoba (hors Entrée Express), vous pourriez les contacter pour voir si vous pourriez passer par Entrée Express.

Le Nouveau-Brunswick

Le Nouveau-Brunswick dispose d’un programme de nomination par la province par l’intermédiaire d’Entrée Express : le volet marché du travail. Pour être éligible à ce programme, vous devez résider et travailler au Nouveau-Brunswick au moment de votre demande. Vous devez occuper un emploi qualifié au moment de votre demande (emploi de niveau A, B ou 0 de la CNP). Vous devez également démontrer que vous disposez d’un niveau supérieur ou égale au NCLC 7 et vous devez avoir procédé à une évaluation de vos diplômes d’études. Par ailleurs, vous devez être éligible à la catégorie des travailleurs qualifiés au niveau fédéral.

Si vous souhaitez justement rester vivre au Nouveau Brunswick et que vous êtes éligible au programme des travailleurs qualifiés, le volet du marché du travail du Nouveau Brunswick pourrait accélérer considérablement vos démarches : avec les 600 points de la désignation des provinces, vous serez assuré de recevoir rapidement votre invitation. Les frais s’élèvent à 250 $CA.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce site du gouvernement du Nouveau Brunswick.

Terre-Neuve et Labrador

Terre-Neuve et Labrador propose un programme intitulé Express Entry Skilled Worker Category. Pour pouvoir y participer, vous devez disposer d’une offre d’emploi qualifiée (à plein temps) dans la province de Terre-Neuve et Labrador d’au moins 2 ans et avoir l’intention d’y résider de façon permanente. Vous devez également obtenir au moins 67 points selon le barème établi par le programme des candidats des provinces de Terre-Neuve-et-Labrador (différent du prgramme des travailleurs qualifiés au fédéral – PTQF). Vous devez également avoir procédé à une évaluation de vos diplômes d’études (EDE). La demande coûte 250 $CA.
Les titulaires d’un permis de travail postdiplôme éligibles à Entrée Express peuvent également être éligible à ce programme.

Retrouvez plus d’informations sur le sujet sur ce guide PDF à destination des candidats.  Vous pouvez également consulter cette page en anglais sur le site du gouvernement de Terre-Neuve et Labrador.

Territoires du Nord-Ouest

Les TNO (Territoires du Nord-Ouest) proposent un seul programme en lien avec Entrée Express :

  • Express Entry stream for skilled Worker : il s’adresse avant tout aux employeurs qui souhaitent offrir aux travailleurs qualifiés (catégories A, B et 0 de la classification nationale des professions) une offre d’emploi permanente, avec une EIMT (étude d’impact sur le marché du travail) valide. Vous pouvez retrouver plus d’informations sur le sujet sur ce lien.

Nouvelle-Ecosse

La Nouvelle-Ecosse propose 2 programmes dans le cadre d’Entrée Express :

  • Expérience de la Nouvelle-Écosse : ce programme s’adresse aux personnes ayant déjà au moins une année d’expérience professionnelle qualifié (CNP A, B ou 0) en Nouvelle-Ecosse. Les critères sont ainsi très similaires à ceux demandés dans le cadre de la Catégorie de l’Expérience Canadienne. Si vous avez déjà une année d’expérience professionnelle qualifiée en Nouvelle-Écosse, ce programme pourrait tout à fait vous convenir. Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter le guide des demandes qu’ils ont édité en français.
  • Demande de la Nouvelle-Écosse : ce programme s’adresse aux personnes disposant d’une offre d’emploi en Nouvelle-Écosse (catégorie A du programme) ou ayant au moins une année d’expérience professionnelle  (Catégorie B du programme) dans une des profession particulièrement en demande en Nouvelle-Ecosse (exemple : vérificateur comptable, professionnels en publicité, en marketing et en relations publiques, ingénieur civil, enseignant au niveau collégial, technicien juridique, infirmier auxiliaire, travailleurs des services sociaux…). Vous pouvez retrouver toute la liste sur ce guide Immigration Nouvelle-Ecosse (pages 6). Un niveau de langue au moins équivalent au niveau NCLC 7 est requis.

Vous devez en outre obtenir 67 points sur un barème de 100 points.

Notez que la Nouvelle-Écosse n’applique aucun frais pour le traitement de ces demandes.

Ontario

L’Ontario propose trois programmes de sélection couplés avec le système Entrée Express :

Le volet basé en priorité sur le capital « humain » : ce programme met l’accent sur les bons profils d’Entrée Express qui ont doivent démontrer leur volonté de s’installer en Ontario (à travers des liens déjà établis avec l’Ontario).
Les candidats doivent être éligibles aux catégorie des travailleurs qualifiés au fédéral (PTQF) ou à la Catégorie de l’Expérience Canadienne (CEC). Le programme des métiers spécialisés n’est pas pris en compte. Par ailleurs, ils doivent avoir un niveau d’éducation équivalent à un baccalauréat, une maitrise ou un doctorat canadien (si le diplôme n’est pas canadien, il doit être soumis à une EDE). Vous devez également démontrer un niveau de langue équivalent ou supérieur au niveau NCLC 7 en anglais OU en français. Dans le cadre de ce programme ontarien Entrée Express, les candidats devront avoir effectué l’évaluation de leur diplôme d’études – EDE – (sauf ceux ayant fait leurs études au Canada), y compris ceux qui seraient éligibles à la catégorie de l’expérience canadienne (où cette évaluation est généralement facultative). Vous pouvez également consulter ce guide.

Le volet Métiers spécialisés : ce programme s’adresse aux personnes admissibles à la Catégorie de l’Expérience Canadienne qui auraient acquis leur expérience d’au moins 1 an dans un emploi qualifié en Ontario pour l’un des métiers spécialisés de la catégorie du programme des métiers spécialisés (groupe 633, grands groupes 72, 73 et 82 de la classification des professions au Canada). Vous devez actuellement résider en Ontario avec un permis de travail valide. Vous pouvez également consulter ce guide.

Le volet des travailleurs qualifiés francophones : dans le cadre de sa politique en faveur de l’immigration francophone, l’Ontario a également mis en place un programme spécifique destiné aux francophones ayant aussi un bon niveau d’anglais. Pour être éligible, il faut au préalable être éligible à l’une des catégories d’Entrée Express des travailleurs qualifiés (PTQF) ou de l’expérience canadienne (CEC) et avoir rejoint le bassin de candidat. Ensuite, il faut avoir des niveaux minimum NCLC 7 en français et NCLC 6 en anglais. Il faut également avoir un niveau minimum de l’équivalent du baccalauréat canadien et l’intention de résider en Ontario, bien évidemment (vous devrez prouver que vous avez commencé à établir des liens avec l’Ontario). Ce programme est particulièrement intéressant pour les Français et les Belges francophones dont le niveau d’anglais est satisfaisant et qui ont la volonté de s’installer en Ontario. Vous pouvez également consulter ce guide).

Les frais de demande s’élèvent à 1 500 $CA pour ces 3 demandes.

Ile-du-Prince-Édouard

L’Ile-du-Prince-Édouard dispose d’un programme lié à Entrée Express : le PEI PNP Express Entry Stream. Une fois votre profil accepté dans le bassin de candidats d’Entrée Express, vous pouvez les contacter par mail pour soumettre votre candidature. Votre candidature sera fixé en fonction d’un barème sur 100 points.

Deux barèmes existent :

  • le premier pour ceux qui disposent d’une offre d’emploi pour travailler sur l’IPE,
  • la second pour ceux qui n’ont pas d’offre d’emploi.

La priorité est donné aux personnes habitant et travaillant actuellement sur l’IPE (mais ça n’est pas une obligation). Les frais d’étude de dossier sont de 300 $CA .

Pour en savoir plus, vous pouvez également consulter leur foire aux questions.

Saskatchewan : SINP (Saskatchewan Immigrant Nominee Program)

La Saskatchewan a mis en place un processus de désignation de la province par l’intermédiaire d’Entrée Express.

Saskatchewan Express Entry Sub-Category : il s’adresse aux personnes ayant eu au moins 12 mois à 24 mois d’expérience de travail au Canada ou à l’étranger dans des professions qualifiées au cours des dernières années et au moins 60 points sur 100 dans la grille d’évaluation de la SINP (basés sur l’éducation, les expériences d’emploi qualifié, le niveau de langue ou encore vos liens avec la Saskatchewan).

Les frais de demande s’élèvent à 300 $CA.

Yukon : PTCI (Programme territorial de candidature à l’immigration)

Depuis mars 2015, le Yukon a mis en place des démarches spécifiques dans son programme d’immigration via Entrée Express. Ce programme s’adresse aux personnes ayant une offre d’emploi valide (avec EIMT) permanente pour un emploi dans les catégories A, B ou 0 de la classification des professions au Yukon. En savoir plus…

Chapitre 13 sur 16

Évaluation de l'article

5/5 (8)

748 Commentaires

Fidji
0 21
Bonjour,

Je souhaiterai savoir: est-il possible de demander une entrée Express si on est déjà au Canada sur un PVT? Ou alors faut-il absolument être hors du territoire ?
Est-ce compatible avec un PVT?

Je m'explique, j'ai un PVT que je n'ai tjrs pas activé, dûe à la crise sanitaire. Je devrais partir aux alentours de février mars 2021. Cependant je dois trouver une offre d'emploi pour pouvoir entrer sur le territoire et activer mon PVT. Du coup, voyant que je suis éligible à l'entrée express, et qu'il faut de tte manière chercher un travail pour activer mon PVT, je me suis dit que si j'en trouve un via guichet emploi, autant que je fasse ma demande entrée express et que je m'inscrive dans le bassin. Comme ça j'arrive sur le territoire avec mon PVT le temps ou non d'être invité à présenter une demande pour L' EE.
Est -ce possible de faire ça ?

Je suis désolée pour le pavé, j'espère ne pas avoir été trop brouillon 😅.

Merci d'avance pour vos réponses!
Sarah
0 7
Bonjour, voila je ne suis jamais parti au Canada, mais j'aimerai faire une demande d'entrée express pour obtenir la résidence permanente ? Est-ce que c'est possible de faire cette demande depuis la France ? je compte faire quelques petite séjours au Canada avant histoire de dire que j'ai déjà mis un pied la bas. Merci pour votre aide.
matthieu
2 12
Bonjour Cyrielle ,

Merci infiniment pour ta réponse claire et complète !
Cyrielle
1 7
Bonjour Matthieu,

Déjà, je te rassure, tu n'es pas le seul dans ce cas-là (entreprises fermées, difficultés avec l'employeur, etc.).

Ta tâche sera alors de prouver au mieux, à l'agent qui va étudier ton dossier, que tu as bien tel nombre d'années d'expérience dans la CNP choisie pour ta demande.

Pour ce faire, il est conseillé de joindre les documents suivants : une lettre de ta part expliquant la problématique (l'entreprise a fermé, par exemple) + un max de preuve que tu as travaillé pour cette entreprise : bulletins de salaire, contrat, attestation d'employeur quand tu as quitté l'entreprise,... et pourquoi pas article de presse / mention sur le site de la CCI montrant que la société a fermé.

Le plus dur en général, c'est souvent de prouver que, dans ce job, tu avais les fonctions listées de la CNP, car en France on n'a pas de traces écrites de cela. Si le nom du métier correspond en tout point car c'est un métier "classique" (genre tu es "gestionnaire" et la fonction principale c'est la "gestion"), l'agent devrait être facilement convaincu de ton expérience. Sinon, tu peux peut-être essayer de retrouver quelqu'un qui a travaillé avec toi là-bas, de préférence dans une fonction + hiérarchique, et lui demander une attestation sur l'honneur que tu faisais bien telles et telles missions dans ce poste...

Pour ce qui est des jobs où l'entreprise ne veut pas nous donner la lettre, il est conseillé de faire de même et de prouver que tu as bien demandé une telle lettre à ta hiérarchie. A titre perso, j'ai joint à mon contrat et à mes bulletins une demi-douzaine d'e-mails que j'ai envoyé, en vain, à la RH. Tu peux donc p-e tenter ça pour ton job actuel... surtout si tu n'as aucune autre année d'expérience prouvée "à 100%" (avec la lettre demandée par IRCC).

Bon courage !
matthieu
2 12
Bonjour Cyrielle,

Du coup en lisant votre conversation je viens d'apprendre à ma grande surprise qu'en cas d'invitation à présenter une demande pour le programme des travailleurs qualifiés, il sera nécessaire de justifier son expérience avec une lettre de référence de son employeur.... la 1ère société pour laquelle j'ai travaillé 7 ans a fermée. Comment faire ?Et celle pour laquelle je travaille actuellement, ben disons que mon employeur n'est pas au courant de mes intentions de quitter la France. Je ne compte pas l'informer dans l'immédiat et même en cas d'invitation, je pense qu'il ne sera pas conciliant pour me faire
une lettre de référence... comment faire ?

Merci pour tes réponses
Matthieu
Cyrielle
1 7
Bonjour Julia,

Voici une copie d'écran de ce qui est demandé sur le site quand tu es invité à présenter ta demande EE travailleurs qualifiés : Pièce jointe 34640

A titre perso, j'ai fourni la lettre + la copie du contrat + le premier et le dernier bulletin de paie, pour chaque emploi.
Julia
1 5
Bonjour,
Je n'arrive pas à trouver une info concernant la catégorie des travailleurs qualifiés.
Quelles sont les info précises que mon employeurs hors Canada doit fournir sur la lettre.
Il y a-t-il un format spécial ? Une simple lettre que mon ancien employeur me fournit est-elle suffisante ou est-ce qu'il y a d'autres info nécessaires tel que bulletin de salaire ? Dans mon cas, j'étais sous visa dans un autre pays, est-ce je dois fournir copies de mes visas ?
Merci d'avance
Marie
9.9K 32.9K
Message de YouriB
Bonjour Marie,

J'ai soumis ma demande de RP via entrée express (catégorie de l'expérience canadienne) en juillet dernier. J'en suis à un peu plus de 50% du process, selon l'estimation affichée sur monCIC.

Est-ce qu'en attendant je peux demander un permis de mobilité francophone ? Est-ce que les autorités canadiennes délivrent encore ce type de permis de travail, aux vues du contexte actuel ?

Merci beaucoup
Bonjour Youri et désolée pour le retard ,

Oui, rien ne t'empêche de demander un permis sous Mobilité francophone. Ils continuent normalement d'en attribuer. Par contre, il pourrait y avoir un souci avec la collecte des données biométriques (le centre risque de fermer à cause du confinement).
Message de kylelowry
Bonjour @Marie,

Je voudrais juste confirmer ceci: une offre d'emploi n'est pas obligatoire/nécessaire dans le programme CEC?

Merci!
Non, avoir une offre d'emploi n'est pas obligatoire / nécessaire pour le programme de la Catégorie de l'Expérience Canadienne.



Message de Jaylore
Bonjour à tous
Merci pour tous les conseils de cet article et des réponses apportées en commentaire
J'ai une expérience rentrant dans les conditions de l'expérience canadienne ... au Québec. Je ne vois aucune limite écrite ici ou sur le site de l'immigration quand à avoir eu son expérience au Québec. Evidemment, je dois ensuite m'établir dans la province d'élection (et donc non au québec), mais ma question est : étant donné que le Québec est exclu du programme, une personne ayant travaillé au Québec mais souhaitant s'établir dans une autre province peut-elle utiliser cette expérience via le programme de l'expérience canadienne?
J'ai entendu des bruits de couloir qui disent que les provinces refusent les candidats ayant eu exclusivement une expérience au Québec, car elles considèrent que l'on essaye de détourner le système Québécois et pas l'intention de s'établir dans la province demandée. Etant donné que je trouve cette information nulle part officiellement, je me demandais si c'était effectivement une situation qui arrive régulièrement? Et que par conséquent, si je souhaite immigrer dans une province autre que Québec, il faut passer par les autres programmes, car je serai automatiquement exclue pour celui-ci...
Merci de m'avoir lu et par avance pour toute réponse à ce doute
Bonjour Jaylore,

Le fait d'avoir acquis une expérience qualifiée au Québec peut te rendre éligible à Entrée Express. Néanmoins, une des conditions d'Entrée Express est prévoir de t'établir hors du Québec. Au niveau fédéral, si tu fais ta demande depuis le Québec, que tu es intégré au Québec (expérience pro, tout ça tout ça), il est normal qu'ils se mettent à douter de ta véritable intention de t'établir hors du Québec.

Ensuite, pour ce qui est des sélections par les provinces :
Entrée Express ne nécessite pas obligatoirement d'avoir une sélection d'une province. Être sélectionné par une Province, c'est avoir la garantie de recevoir une invitation rapidement. Mais sans sélection d'une province, les gens avec pas mal de points dans le système de classement global peuvent tout à fait recevoir une invitation.
Là, lors de la dernière ronde de sélection, le score minimum était de 471. Les gens qui avaient genre 472 points n'étaient pas des personnes sélectionnées par une province.

Il est légitime que certaines provinces aient des doutes sur ta volonté de t'installer dans une province si tu as acquis ton expérience dans une autre province. C'est plutôt logique après tout. Les Provinces veulent s'assurer que tu viendras vraiment t'installer, et que tu ne prendras pas la place d'une personne qui aurait vraiment l'intention de s'y établir.
Jaylore
0 1
Bonjour à tous
Merci pour tous les conseils de cet article et des réponses apportées en commentaire
J'ai une expérience rentrant dans les conditions de l'expérience canadienne ... au Québec. Je ne vois aucune limite écrite ici ou sur le site de l'immigration quand à avoir eu son expérience au Québec. Evidemment, je dois ensuite m'établir dans la province d'élection (et donc non au québec), mais ma question est : étant donné que le Québec est exclu du programme, une personne ayant travaillé au Québec mais souhaitant s'établir dans une autre province peut-elle utiliser cette expérience via le programme de l'expérience canadienne?
J'ai entendu des bruits de couloir qui disent que les provinces refusent les candidats ayant eu exclusivement une expérience au Québec, car elles considèrent que l'on essaye de détourner le système Québécois et pas l'intention de s'établir dans la province demandée. Etant donné que je trouve cette information nulle part officiellement, je me demandais si c'était effectivement une situation qui arrive régulièrement? Et que par conséquent, si je souhaite immigrer dans une province autre que Québec, il faut passer par les autres programmes, car je serai automatiquement exclue pour celui-ci...
Merci de m'avoir lu et par avance pour toute réponse à ce doute
kylelowry
0 4
Bonjour @Marie,

Je voudrais juste confirmer ceci: une offre d'emploi n'est pas obligatoire/nécessaire dans le programme CEC?

Merci!

Articles recommandés