Tous les visas pour la Nouvelle-Zélande

Article publié le 14-02-2017.

La catégorie des qualifications essentielles (Essential Skills Work visa)

Ce visa s'adresse aux personnes qui se voient offrir un emploi en Nouvelle-Zélande par une entreprise qui a des difficultés à trouver localement un candidat pour combler le poste. L'employeur peut avoir à démontrer qu'il y a un manque de main-d'oeuvre dans son secteur et qu'il n'a pas d'autres choix que de recruter un travailleur étranger.

Pour démontrer un manque de main-d'oeuvre, l'employeur a plusieurs possibilités :

  • Il peut se référer à la liste des qualifications essentielles en demande en Nouvelle-Zélande (Essential Skills in Demand list - ESID ) si votre emploi en fait partie. Si le job proposé figure dans cette liste, l'employeur n'a pas à prouver qu'il n'arrive pas à embaucher de Néo-Zélandais pour occuper cet emploi.
  • L'employeur peut prouver qu'il n'arrive pas à recruter de Néo-Zélandais pour occuper le job. Pour un emploi qualifié, l'employeur devra fournir le texte de l'offre d'emploi et stipuler où elle a été publiée, quand elle a été publiée et pendant combien de temps. Pour des emplois avec de faibles qualifications, l'employeur doit en outre fournir un "Skills Match Report" de la part du ministère Work and Income prouvant qu'il n'arrivait pas à recruter de Néo-Zélandais pour occuper cet emploi.
  • S'il souhaite recruter plusieurs employés sans avoir à refaire à chaque fois les démarches, il peut obtenir une approbation de principe (Approval in principle) de la part des autorités néo-zélandaises qui vont vérifier si effectivement, ces qualifications ont des difficultés à être trouvées. Cette démarche coûte 440 $NZ aux employeurs

La liste des qualifications essentielles en demande (Essential Skills in Demand list - ESID) est divisée en 3 catégories : long term skilled shortage, immediate skill shortage et Canterbury skill shortage). Vous pouvez retrouver ces trois listes sur le site de l'immigration néo-zélandaise. Le fait que l'emploi qui vous est proposé fasse partie de l'une de ces trois listes constitue une preuve que l'employeur est en manque de main-d'oeuvre en Nouvelle-Zélande.
De votre côté, vous devez également prouver que vous détenez les qualifications requises, grâce à vos expériences professionnelles passées et/ou à vos diplômes. 
Ce visa peut vous permettre de rester de 12 mois à 5 ans en Nouvelle-Zélande, selon votre niveau de compétences et votre niveau de salaire. Pour en savoir plus.

Coût du visa : 485 $NZ.

Ses avantages

  • En fonction de votre niveau d'emploi et de votre salaire, ce permis peut être valable jusqu'à 5 ans.
  • Pour ceux qui souhaitent immigrer en Nouvelle-Zélande, c'est une belle porte d'entrée, surtout si votre profession fait partie de la liste "long term skilled shortage".

Ses inconvénients 

  • Votre profession doit véritablement faire l'objet d'un manque de main-d'oeuvre en Nouvelle-Zélande. Elle doit faire partie d'un secteur qui sorte un peu de l'ordinaire ou qui soit très qualifié.
  • L'approbation de principe coûte 440 $NZ. C'est à l'employeur de payer ces frais et il peut être réticent à l'idée de le faire (il est possible que les autorités néo-zélandaises l'informent au final que l'emploi qu'il vous propose ne souffre pas d'un manque de main d'oeuvre en Nouvelle-Zélande).
  • Votre visa est lié à un employeur, il n'est pas possible de travailler pour un autre employeur sans avoir fait de nouvelles démarches auprès des autorités néo-zélandaises

Pour en savoir plus 

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Guide Vivre à Auckland

[Interview]

Jeanne, en stage en évènementiel à Auckland, en Nouvelle Zélande

[Récit de voyageur]

À la découverte de la comuna 13, Medellín (Colombie)

[News]

Nouvelle-Zélande : augmentation du prix du PVT, mise en place d’une ETA…

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
#1032755

Top!!!

{{likesData.comment_1032755.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K
#1032834

Super boulot! Merci Marie!!!

{{likesData.comment_1032834.likesCount}}
#1032861

Merci beaucoup pour ce gros travail! 👍👍

Petite question en passant, au cas où

Je suis assistante/secrétaire, un job qui ferait partie de la liste des skilled occupations (cat C).
Au niveau des diplômes, j'ai une Licence en Anglais et un BTS Assistant de Direction trilingue (sous un autre nom m'enfin). Le premier rapporterait plus de points mais n'a rien à voir avec le job, au contraire du second, mais qui rapporte moins de points, et qui en plus, je crois (j'ai plus vérifié), n'est pas reconnu dans les équivalences. Penses-tu qu'il soit plus judicieux de mettre la Licence ou d'entreprendre les démarches pour faire reconnaître le BTS?

Encore merci pour ce sujet!

{{likesData.comment_1032861.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1032988

Message de Titiramone
Je suis assistante/secrétaire, un job qui ferait partie de la liste des skilled occupations (cat C).
Au niveau des diplômes, j'ai une Licence en Anglais et un BTS Assistant de Direction trilingue (sous un autre nom m'enfin). Le premier rapporterait plus de points mais n'a rien à voir avec le job, au contraire du second, mais qui rapporte moins de points, et qui en plus, je crois (j'ai plus vérifié), n'est pas reconnu dans les équivalences. Penses-tu qu'il soit plus judicieux de mettre la Licence ou d'entreprendre les démarches pour faire reconnaître le BTS?
Alors, je crois aussi qu'il faudrait te faire reconnaître ta licence en anglais. JE ne suis pas certaine que ce soit là aussi automatique.

Pour le système de points, cela va se jouer sur ton niveau d'études et sur tes expériences pro. En effet, je crois que les deux doivent aussi être liés... Donc je ne sais pas trop si je t'aide, mais bon...

{{likesData.comment_1032988.likesCount}}
#1033023

Message de Marie
Alors, je crois aussi qu'il faudrait te faire reconnaître ta licence en anglais. JE ne suis pas certaine que ce soit là aussi automatique.

Pour le système de points, cela va se jouer sur ton niveau d'études et sur tes expériences pro. En effet, je crois que les deux doivent aussi être liés... Donc je ne sais pas trop si je t'aide, mais bon...
Merci pour ta réponse!
J'avais regardé ça y a longtemps, mais je crois que la Licence, comme un certain nombre de diplômes, n'ont pas besoin de reconnaissance. Mais je vérifierai encore!

Sais-tu s'il existe des organismes, ou "avocats" spécialisés à qui je pourrais demander conseil, sans craindre que ce soit l'arnaque?

{{likesData.comment_1033023.likesCount}}
#1033051

Bonjour,

Je travaille dans la finance d'entreprise et souhaiterais savoir avec quel Visa il est plus facile de trouver un employeur dans ce domaine : working holiday visa ou silver fern job search visa?

Merci

Cindy

{{likesData.comment_1033051.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1033201

Message de Cindy23
Bonjour,

Je travaille dans la finance d'entreprise et souhaiterais savoir avec quel Visa il est plus facile de trouver un employeur dans ce domaine : working holiday visa ou silver fern job search visa?

Merci

Cindy

Salut Cindy,

Alors le Silver fern Job Search visa te permettrait effectivement de démontrer à ton employeur que tu es ici pour rester et prête à faire les démarches pour rester tout en étant qualifiée pour faire le job. Toutefois, le quota pour le Silver Fern Job search visa est très limité, donc il n'est pas certain que tu obtiennes une place.
Le PVT est très très simple à obtenir, mais les employeurs peuvent avoir des réticences, penser que tu peux démissionner quand tu veux pour partir voyager ailleurs. Et certains employeurs pensent que tu peux être limité pour travailler pour eux en fonction du nombre de mois (ce qui est le cas pour certaines nationalités, mais pas pour les Français qui n'ont juste pas le droit en principe de prendre de job "permanent").

{{likesData.comment_1033201.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1033202

Message de Titiramone
Merci pour ta réponse!
J'avais regardé ça y a longtemps, mais je crois que la Licence, comme un certain nombre de diplômes, n'ont pas besoin de reconnaissance. Mais je vérifierai encore!

Sais-tu s'il existe des organismes, ou "avocats" spécialisés à qui je pourrais demander conseil, sans craindre que ce soit l'arnaque?

Alors oui, cela existe, mais je serais hyper hyper prudente avec les personnes à qui tu fais appel. D'une part, cela coûte cher, et d'autre part, ils ne peuvent pas te garantir que tu auras automatiquement un visa. Ils peuvent t'aider pour ta demande, mais si tu en as qui disent "ouai, on peut faire pousser les dossiers limite" ou "on peut f

{{likesData.comment_1033202.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1033203

Message de Titiramone
Merci pour ta réponse!
J'avais regardé ça y a longtemps, mais je crois que la Licence, comme un certain nombre de diplômes, n'ont pas besoin de reconnaissance. Mais je vérifierai encore!

Sais-tu s'il existe des organismes, ou "avocats" spécialisés à qui je pourrais demander conseil, sans craindre que ce soit l'arnaque?

Alors oui, cela existe, mais je serais hyper hyper prudente avec les personnes à qui tu fais appel. D'une part, cela coûte cher, et d'autre part, ils ne peuvent pas te garantir que tu auras automatiquement un visa. Ils peuvent t'aider pour ta demande, mais si tu en as qui disent "ouai, on peut faire pousser les dossiers limite" ou "on peut f

{{likesData.comment_1033203.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#1033205

Message de Titiramone
Merci pour ta réponse!
J'avais regardé ça y a longtemps, mais je crois que la Licence, comme un certain nombre de diplômes, n'ont pas besoin de reconnaissance. Mais je vérifierai encore!

Sais-tu s'il existe des organismes, ou "avocats" spécialisés à qui je pourrais demander conseil, sans craindre que ce soit l'arnaque?

Alors oui, cela existe, mais je serais hyper hyper prudente avec les personnes à qui tu fais appel. D'une part, cela coûte cher, et d'autre part, ils ne peuvent pas te garantir que tu auras automatiquement un visa. Ils peuvent t'aider pour ta demande, mais si tu en as qui disent "ouai, on peut faire pousser les dossiers limite" ou "on peut faire en sorte que la demande aille plus vite", perso, je pense que ça ne sont pas des personnes sérieuses.
N'hésite pas à choisir un consultant qui dispose d'une licence obtenue auprès du gouvernement néo-zélandais. Pour en savoir plus : http://www.immigration.govt.nz/migrant/stream/advice/

{{likesData.comment_1033205.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre