Faire son PVT à Montréal

Chapitre 3 : L’arrivée à Montréal en PVT : premiers pas

Date de publication : 12-12-2019

Auteur

isa

L’arrivée à Montréal en PVT : premiers pas

L’arrivée à l’aéroport et la délivrance du PVT

L’aéroport Pierre-Elliot Trudeau est de taille moyenne, il est difficile de s’y perdre, tout est bien balisé. Après être descendu de l’avion, l’objectif est de retirer votre permis de travail ! Nous détaillons avec précision les premiers pas au Canada, le passage de l’immigration canadienne et de la douane dans notre dossier : Préparer son arrivée au Canada, les premiers jours.
Habituellement, cela prend au maximum une heure, en fonction de l’attente aux bornes automatiques puis au bureau d’immigration.

Quitter l’aéroport pour se rendre dans la ville de Montréal

En taxi, il faut compter environ 50 $ pour se rendre au cœur de Montréal. Il existe également des VTC qui desservent l’aéroport.
Plus économique, la ligne régulière de bus 747 de la STM (Société de Transport de Montréal) vous emmène jusqu’au centre-ville (il y a de nombreux arrêts, dont la station de métro Lionel-Groulx et son terminus, la station Berri-UQAM). Ce trajet coûte 10 $. Si vous payez dans le bus, les pièces de monnaie sont les seules acceptées, et il faut avoir l’appoint. Vous pouvez aussi prendre votre billet avec votre carte bancaire à un guichet automatique de la STM à l’aéroport (ou même carrément prendre un abonnement hebdomadaire ou mensuel immédiatement sur une carte OPUS, si vous avez l’intention de rester quelques temps à Montréal).
À noter que, si Montréal n’est pas votre destination finale et si vous avez une correspondance en bus, la gare d’autocars se trouve à la station Berri-UQAM.

Se lancer dans les démarches en arrivant à Montréal

Eh oui, il y a encore quelques démarches à réaliser avant de vous installer à Montréal ! Chronologiquement, les voici :

1. Faire la demande de votre NAS (Numéro d’Assurance Sociale) : nous vous détaillons la procédure dans notre dossier : Obtenir son NAS/SIN. En fonction du temps d’attente au bureau de Service Canada, cela pourrait vous prendre jusqu’à une heure.

2. Ouvrir un compte en banque : avec votre NAS fraîchement en poche, vous pouvez désormais ouvrir un compte en banque. Cela sera nécessaire pour réaliser des achats avec une carte bancaire locale (et donc, pour limiter les frais) et surtout pour pouvoir recevoir les salaires que vous versera votre futur employeur ! Au Québec, la banque Desjardins est très présente (littéralement à tous les coins de rue !). Desjardins propose des frais bancaires offerts (pendant un an) aux pvtistes, stagiaires, jeunes professionnels, résidents permanents et (pendant la durée de leurs études) aux étudiants.
Bon plan supplémentaire pour les pvtistes et jeunes professionnels : Desjardins vous rembourse un mois d'assurance Globe PVT.
En savoir plus. La BNC vous propose 3 ans de gratuité et 50 $ offerts à l'arrivée.
Les banques sont très nombreuses et à vous de choisir celle qui correspond le mieux à votre projet ! Pour en savoir plus : Quelle banque avez-vous choisie au Canada et pourquoi ?
Si vous avez déjà un rendez-vous (et donc, pas d’attente préalable), il faut compter environ une heure pour ouvrir votre compte.

3. Ouvrir une ligne canadienne et acheter un forfait téléphonique : une fois votre RIB en main, vous serez en mesure d’ouvrir une ligne téléphonique canadienne et d’avoir un numéro de téléphone canadien ! Il est aussi possible d’acheter une carte prépayée (à régler en liquide) si vous ne voulez pas attendre d’ouvrir votre compte en banque. Ce numéro canadien sera extrêmement important pour deux raisons : avoir un numéro de téléphone local sur votre CV (prouvant au recruteur que vous êtes déjà sur place et prêt à l’embauche) et pouvoir commencer votre vie sociale !

4. Vous inscrire au consulat : démarche non obligatoire mais conseillée ! En savoir plus : l’inscription consulaire à l’étranger.

Nous vous détaillons toutes ces étapes dans notre dossier Préparer son arrivée au Canada, les premiers jours.

Prendre des cours de langue en arrivant ?

Aller vivre au Québec dans le but d’améliorer son anglais, ce n’est pas forcément le meilleur calcul. Effectivement, le Québec est une province francophone ! Montréal se démarque un peu du reste du Québec puisque c’est une métropole internationale, où l’anglais comme d’autres langues sont plus répandues. Il est courant, notamment dans l’ouest de l’île, d’entendre parler anglais. Certains emplois exigent que vous ayez un bon niveau d’anglais en plus d’un bon niveau de français. Si vous souhaitez améliorer votre anglais, vous pouvez bien sûr opter pour une colocation anglophone, mais vous pouvez aussi vous offrir des cours d’anglais, notamment si vous avez besoin de vite progresser !
Pour suivre des cours d’anglais, vous pouvez profiter de notre bon plan au YMCA (10 % de réduction) ou à ILSC (jusqu’à 20 % de réduction).

Chapitre 3 sur 11

Évaluation de l'article

5/5 (4)

31 Commentaires

Raphael
669 1.7K
Message de Lalou206
Bonjour,
Je suis actuellement étudiante et je souhaiterai l’année prochaine emménager avec une amie au Canada à Montréal de préférence et j’aurai souhaite pouvoir échanger à propose de mes interrogations sur le départ, la vie là-bas etc avec quelqu’un qui aurait quitté la France pour le Canada.
Je vous remercie
Aude
Salut Aude !

J'ai déplacé ton message ici.

Tu peux d'ores et déjà lire ce guide sur Montréal qui peut te donner un certain nombre de réponses sur la vie là-bas : Faire son PVT à Montréal - pvtistes.net

Et là, tu as un guide plus général sur le Canada qui va t'apprendre énormément de choses sur ce magnifique pays : Le guide des pvtistes au Canada (gratuit en PDF) !

Et si tu as diverses questions n'hésite pas à me les poser ici, je suis à Montréal depuis un an maintenant donc je pourrai y répondre
Lalou206
0 1
Bonjour,
Je suis actuellement étudiante et je souhaiterai l’année prochaine emménager avec une amie au Canada à Montréal de préférence et j’aurai souhaite pouvoir échanger à propose de mes interrogations sur le départ, la vie là-bas etc avec quelqu’un qui aurait quitté la France pour le Canada.
Je vous remercie
Aude
Coralie et Sébastien
0 21
Merci pour ces liens !! Super intéressant et pratique.
isa
6.1K 9.1K
Au contraire, pour moi il y a énormément de petites villes sur l’île de Montréal en plus de Montréal (qui possède des arrondissement )

J’ai trouvé cette carte :
http://www.ville.montreal.qc.ca/pls/...TREALARRON.pdf

Ce sont des municipalités indépendantes (mais bon, qui doivent bosser avec Montréal), tout comme Westmount qui est devenue indépendance il y a quelques dizaines d’années d’ailleurs. 😀
melaniefontaine
40 494
Excellent article! À noter par contre que l’île de Montréal est une ville en soi, il n’y a pas d’autres villes sur l’île de Montréal. On va plutôt parler dans ce cas d’arrondissements ou de secteur. Notez qu’il y a trois grandes divisions: Le centre de Montréal, rive-sud et rive nord de Montréal. Lorsque vous sortez de l’île, vous êtes automatiquement dirigé dans une autre ville.

Transport avec STM: Prix d’un passage en bus ou métro: 3,00 $ / Carte mensuel pour étudiant: 48,00 $ ou régulier: 80,00 $.

Voir détail: http://www.stm.info/sites/default/fi.../fr/tarifs.pdf


Pour les fans de Taco Bell, il n’y a malheureusement pas de restaurants Taco Bell à Montréal. Il va falloir aller du côté des États-Unis. Pour les bars et clubs, les secteurs les plus populaires sont le centre-ville, le plateau et le mille-end. Bon voyage
Marpeza
0 5
Excellent…après avoir rêvé pendant ces quelques minutes de lecture je pense sincèrement avoir mon PVT 2014.

Merci.
Macha
899 2.1K
C’est 9 $ le bus pour aller ou venir de l’aéroport
Florence
4 20
Merci beaucoup pour ce dossier très complet
Fabienne
0 2
En parlant de location de voiture la société entreprise est elle faible ?
Location de véhicule à Montréal, Québec - Tarifs bas Canada | Enterprise Rent-A-Car


Ils ont des prix vraiment intéressant si quelqu’un connait ?
eunice
0 5
Je le vois pas moi …

Articles recommandés