Tout savoir sur le PVT au Yukon : Whitehorse et Dawson

Article publié le 10-07-2012.

Le tourisme au Yukon

Il serait bien vain de notre part de vouloir parler de tout ce qui est faisable. Voici donc cependant quelques highlights intéressants et qui valent définitivement un petit détour !

Se déplacer

Une solution parfaite ; la voiture, qui reste le meilleur moyen pour parcourir sans soucis les routes locales. Si en plus on peut dormir dedans, alors vous touchez du doigt le Paradis du road-trip.

Dans le cas contraire, pas d'inquiétude ; une tente suffira, tant il est virtuellement possible de dormir partout.

Il est cependant nécessaire de se rappeler d'un petit détail d'une certaine importance : le Yukon est très grand et sous peuplé. Autrement dit, sur 600 bornes de route, vous n'allez parfois croiser que trois véhicules. Organisez-vous donc en conséquence pour ne jamais vous retrouver en manque d'essence, de pneu de secours, d'un cric ou de liquide de refroidissement : ce serait très, très, très bête.

Pour les autres (les non-véhiculés), plusieurs solutions : le stop (sauf en hiver...), le covoiturage (ça marche très bien, en laissant des annonces dans les auberges ou sur les babillards) ou les compagnies de bus : Husky Bus - Klondike Experience (entre Dawson et Whitehorse), Alaska/Yukon Trails (entre Whitehorse et Anchorage en Alaska), et ainsi de suite (n’oubliez pas le vélo !).

Les plus courageux/fous/enthousiastes pourront également s'amuser à étudier la voie des eaux : il parait que c'est un plaisir de descendre et/ou remonter la Yukon River et ses multiples méandres, à canoë ou en radeau.

Les festivals

En été comme en hiver, les habitants du Yukon savent faire la fête ! Voici un petit récapitulatif des principaux festivals de notre cher territoire :
Festival, Ville, Période de l'année
Le Sourdough Rendez,Whitehorse, En février
Le festival Frostbit, Whitehorse, En mars
Le Celebration of Swans bird festival, Whitehorse, Avril
Festival du court métrage de Dawson, Dawson, Avril
Le Midnight Sun golf Tournament, Dawson, Juin
Le festival d'Adaka,Whitehorse, Fin juin - début juillet
Le Dawson city music Festival  Dawson, En juillet
Yukon Riverside Art Festival, Dawson, En août
Une course de WCs sur route..., Dawson, Début septembre
Le Yukon Beer Festival, Whitehorse, En octobre

Vous pourrez trouver un compte-rendu (avec d'autres événements) chronologique sur cette page de l'Office du Tourisme du Yukon.

Les courses

La Yukon Quest

Tout simplement la plus fameuse course de chiens de traîneaux au monde, avec 1 000 miles à couvrir entre Fairbanks (Alaska) et Whitehorse. Les années paires, la course va de Fairbanks à Whitehorse. Les années impaires, la course a lieu dans l'autre sens. Elle a lieu chaque année au mois de février.

C'est une épreuve où la rigueur, la foi, le courage et la confiance en son attelage sont des vertus essentielles voire même vitales. Les Mushers sont seuls entre les checkpoints : le vainqueur de l'édition 2018, 

Le vainqueur de l'édition 2018, Allen Moore, a parcouru la distance en 8 jours 12 heures et 21 minutes.

Si les départs et arrivées de la Yukon Quest sont toujours des instants de fête, il est intéressant de savoir qu'une grande part de l'organisation repose sur le bénévolat/volontariat. Il est tout à fait possible pour le PVTiste de se retrouver ainsi intégré à une course de dimension internationale dans un univers particulier. C'est de plus, pour beaucoup d'amoureux des chiens, le rêve d'une vie qui se réalise.

Pour les infos supplémentaires : Yukon Quest 1,000 Mile International Sled Dog Race et Volunteer at the Yukon Quest; Alaska, Yukon Territory Dog Sled Race

La Yukon River Quest

La plus grande course de canoë au monde, organisée tous les ans en été, entre fin juin et début juillet, entre Whitehorse et Dawson, soit 715 kilomètre de pagayage intensif ! Moins médiatisée que sa grande soeur de l'hiver, cette course rassemble quand même tous les ans plus 60 équipes venus souvent d'une dizaine de pays différents.

Ici aussi, des volontaires/bénévoles sont mis à contribution pour des taches variées (votre humble serviteur a été par exemple Juge affecté au matériel, oui oui !).

Pour les infos: Yukon River Quest: Race to the Midnight Sun et Volunteers Needed !

La Wildlife

Qui dit Yukon dit Nature. Qui dit Nature dit... Wildlife !

Le territoire regorge d'animaux tous plus sympathiques les uns que les autres avec notamment la Star incontestée du Bestiaire : les ours !

Ours-Yukon

Le sujet ayant été abordé moult fois de par et d'autres de ce légendaire forum (notamment ici, ou encore  ), je me contenterais de vous signaler ce lien - Assurer sa sécurité au pays des ours - ainsi que cette superbe brochure, disponible gratuitement en ligne : Sécurité au pays des ours.

N'hésitez pas à consulter de même Se déplacer dans la nature, très bien fait.

Notez qu'il existe 3 types d'ours au Yukon :

  • L'ours noir
  • Le grizzli
  • L'ours polaire (pas trop présent au sud du Yukon...)

Pour le reste, vous rencontrerez au cours de votre balade bon nombre de sympathiques bestiaux, allant du Spermophile arctique au Moose, en passant par le démoniaque carcajou (pas sûr que vous le voyiez celui-là), des porc-epic, des coyotes, des bisons et ainsi de suite.

spermophile-arctique-yukon

moose

Carcajou-yukon

porc-epic

Vous trouverez une liste (probablement) exhaustive ici : Mammals

Juste, n'oubliez pas que ceux sont des animaux sauvages et non pas de grosses peluches à prendre dans les bras (les accidents mortels n'arrivent pas qu'aux autres) !

Eté et hiver au Yukon

Un été et un hiver au Yukon sont deux univers diamètralement opposés et il vaut vraiment le coup de les vivre, ne serait ce que pour apprécier la beauté enchantesse des paysages du Grand Nord sous des lueurs différentes.

Il se trouve aussi, Dame Nature étant remarquablement bien faite, que l'on peut expérimenter au Yukon, des phénomènes assez étonnants, ravissants voire déstabilisant : les aurores boréales (en hiver) et le soleil de minuit (en été).

Les aurores boréales

Avant toute chose, ce sujet devrait être (vraiment) plus parlant qu'une longue et barbante explication scientifique (à venir de toute façon) : Prendre en photo les aurores boréales

aurore-boreale-yukon

Maintenant, qu'est ce donc qu'une aurore boréale ?

La réponse de Wikipedia

"Une aurore polaire (également appelée aurore boréale dans l'hémisphère nord et aurore australe dans l'hémisphère sud) est un phénomène lumineux caractérisé par des sortes de voiles extrêmement colorés dans le ciel nocturne, le vert étant prédominant.
Provoquées par l'interaction entre les particules chargées du vent solaire et la haute atmosphère, les aurores se produisent principalement dans les régions proches des pôles, dans une zone annulaire justement appelée « zone aurorale » (entre 65 et 75° de latitude). En cas d'activité magnétique intense, l'arc auroral s'étend et commence à envahir des zones beaucoup plus proches de l'équateur."

Pour en voir dans le Yukon, c'est donc en hiver, de nuit et de préférence loin de toute source lumineuse ! On peut observer des aurores boréales au Yukon de l'automne au printemps.

Pour aller plus loin, n'hésitez pas à consulter Aurore Forecast et aller visiter le Northern Space and Light Center de Watson Lake

Le Soleil de Minuit

Pour faire simple : il fait jour en pleine nuit, ni plus ni moins.

soleil-de-minuit

Scientifiquement, voici comme s'explique le jour polaire :

Du fait de l’inclinaison de l’axe de la Terre sur le plan de son orbite, toutes les régions de la Terre ne sont pas éclairées de la même façon par le Soleil au cours de sa révolution annuelle. Entre l’équinoxe de mars et septembre dans l’hémisphère Nord, le Soleil éclaire le pôle Nord en permanence. Le même phénomène se produit au pôle Sud entre l’équinoxe de septembre et mars.
En réalité, en raison de la réfraction de la lumière du Soleil dans l’atmosphère, celui-ci est visible durant les 24 heures de la journée, au moment du solstice d’été, jusqu’à quelques dizaines de kilomètres en deçà du cercle polaire.

Ce phénomène reste relativement faible du côté de Whitehorse (il fait nuit quand même, ne serait-ce qu'une heure) mais devient franchement invivable (ou presque) si vous montez du côté d'Inuvik.

La Dempster Highway et Tombstone

Avant de vous aventurer là-bas, soyez équipés !

Dempster-highway

La Dempster Highway est une aventure à elle toute seule : 736 kilomètres de route de gravier (bon ok, il y a 6 kilomètres de route bétonnée) reliant Dawson à Inuvik (dans les Territoire du Nord-Ouest), avec deux ferrys (un pour traverser la rivière Peel, et un pour traverser le lac Mackenzie), deux stations essence (et encore) et la seule nature comme compagnon de voyage.

Se lancer à sa conquête, c'est un peu comme faire un trip initiatique : on est seul au milieu de nulle part, entouré par les montagnes et les animaux, sans ligne blanche, avec la route faisant office d'aéroport, visant vaguement un point quelconque que l'on n'est même pas sur d'atteindre.

Ce que vous verrez sur votre route :

Route-Dempster-Hihgway

Vous traverserez le parc de Tombstone (cf. juste ci-dessous), vous passerez le cercle arctique à proximité d'Eagle Plains (le lieu principal de ravitaillement) et pourrez vous prendre en photo au niveau du panneau d'entrée dans le cercle arctique, Vous traverserez la frontière entre le Yukon et les TNO, pour enfin rejoindre Inuvik.

En ce qui concerne la partie nordique, la discussion sur Inuvik comporte un lot intéressant d'informations supplémentaires. Parmi ces témoignages, nous vous recommandons celui de Muriel sur la traversée de la Dempster Higway.

Pour aller plus loin, nous vous recommandons ces quelques liens :

Tombstone Territorial Park

Probablement l'un des plus beaux (et méconnus) coins du Canada, et ce en toute objectivité. C'est un joyau bien planqué qui ne se livre qu'à ceux qui vont le chercher eux-mêmes, sans attendre qu'on leur prenne la main et qu'on les mette dans le joli bus jaune à grandes fenêtres.

Tombstone-Park

Pour y aller, rien de bien compliqué en soi : c'est le long de la Dempster Highway ! Une fois engagé dessus, vous roulez jusqu'à tomber sur l'Interpretative Center et le Campground, qui sont d'ailleurs les deux seuls points "civilisés" avant d'arriver à Eagles Plains (bien plus loin...).

Le parc en lui-même couvre une zone d'environ 2 200 kilomètres carrés, est fréquenté par des ours, des hardes de caribous et constitue le paradis du randonneur.

Pour toutes les informations, ça se passe via le site officiel remarquablement bien fait (mais on commence à avoir l'habitude !) : Tombstone Territorial Park avec notamment un Planning de randonnée et la brochure du parc et la carte du parc (tous en PDF).

Carte-Tombstone-Territorial-Park

Pour les amateurs de Backcountry, c'est ici Camping in Tombstone Park avec un système de permis et de réservation pour les emplacements de tente.

Rappelez vous bien cependant encore une fois que les infrastructures sont au minimum, que le temps est changeant en montagne, que vous êtes dans le Pays des Ours et que votre randonnée sera tout sauf une partie de plaisir ou une balade de santé (et de toute façon, les gens de l'accueil insisteront bien à ce sujet !).

Les parcs nationaux du Yukon

Il y en a 3 :

Kluane

Si le premier nommé est le plus connu, tous valent le déplacement : des lacs, des montagnes, des glaciers, des randonnées légendaires (la Chilkoot dont Béa vous raconte ici son expérience), des coins inscrits au Patrimoine de l'Unesco...

Aller en Alaska

Une destination mythique qui mériterait un dossier à elle toute seule ! De par sa proximité avec le Yukon (Skagway n'est qu'à deux heures de route de Whitehorse), c'est une région prisée par les pêcheurs/touristes/chasseurs pour prendre des vacances allant d'une journée à une vie.

Si les grandes villes (Anchorage, Fairbanks ou Juneau) ne présentent pas d'intérêt particulier, il en va autrement pour le reste du "Last Frontier State" qui est probablement l'une des dernières régions sauvages de l'Amérique du Nord.

Quelques trucs à sympas à faire pour un roadtrip:

  • Le passage intérieur en ferry de Haines à Skagway
  • La Top of the World Highway, jusque Tok depuis Dawson
  • Le parc national de Denali (Into the wild, si ça vous cause !) avec le Mont Denali (anciennement MckInley)
  • Aller pêcher le saumon à Haines (et visiter le musée du Marteau)
  • Chercher de l'or à Chicken
  • Aller voir les mines de Kennecott et errer dans le Parc National de Wrangell Saint Elias
  • Faire la boucle Whitehorse-Dawson-Fairbanks-Denali-Anchorage-Dawson en prenant le maximum de routes différentes (il y a de quoi s'amuser !)
  • Les plus aventureux pourront tenter l'excursion jusqu’à l'île de Kodiak pour voir les plus gros grizzlys du monde ou encore tenter le diable en prenant LA highway de tous les dangers : la légendaire Dalton longue de 666 km ! Même si cette route est ouverte toute l'année, les conditions peuvent être extrêmes même en avril ou en mai. Les tempêtes de neige peuvent réduire totalement la visibilité (vous ne voyez plus rien... du tout) et des congères peuvent bloquer la route. Il n'y a pas de réseau téléphonique, ni de connection Internet le long de la Dalton Highway.

Bref, l'Alaska n'attend que vous !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Articles recommandés

[Dossier]

Le pourboire dans les pays du PVT

[Interview]

Florent, un PVT, une RP et des stand up au Canada

[Récit de voyageur]

On a testé le LCBO, le magasin de l’alcool

[News]

Nouvelle-Zélande : augmentation du prix du PVT, mise en place d’une ETA…

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Charlotte
852 437
#1171794

Tu as oublié le Rock Pub, juste à côté du fameux 98 ! Et puis, le Jarvis Street Saloon (http://www.saloononjarvis.com/) aussi qui est sympa pour aller jouer au pool ! Et le bar de la Yukon Inn (http://www.yukoninn.com/) pour son super karaoké 😀

Aaaah, qu’ils me manquent ces bars et leur ambiance yukonnaise !!! *nostalgie*

{{likesData.comment_1171794.likesCount}}
Charlotte
852 437
#1171796

Contacte donc Laine sur le forum, elle pourra peut-être t’aiguiller sur un lodge où elle a travaillé dans les environs de Whitehorse !

{{likesData.comment_1171796.likesCount}}
Ann
107 111
#1171795

Nous cherchons un volontariat dans un lodge pour mars à mai/juin, connais tu des adresses sympas vers Whitehorse ou Dawson ou même plus reculé ?

{{likesData.comment_1171795.likesCount}}
Ann
107 111
#1171797

Ok sweet ! Je vais la contacter donc

{{likesData.comment_1171797.likesCount}}
claire
44 10
#1171798

Dossier super complet et hyper intéressant !

THX

{{likesData.comment_1171798.likesCount}}
#1171799

Merci beaucoup !

Je part au Yukon en juin prochain et je trouve tous se que je cherchais !

{{likesData.comment_1171799.likesCount}}
Cedric
3.3K 2.8K
#1171800

Bon anniversaire le Yukon !

115 ans aujourd’hui que le Territoire a été créé !

{{likesData.comment_1171800.likesCount}}
#1171801

Des indices sur le coût de la vie à Dawson ? Est-ce plus cher (ou beaucoup plus cher) qu’ailleurs à cause de l’isolement ?

Merci pour ce super dossier.. je compte bien y aller à mon tour !

{{likesData.comment_1171801.likesCount}}
Cedric
3.3K 2.8K
#1171802

Les produits alimentaires (par ex) sont un tantinet plus chers qu’à Whitehorse et il n’y pas (dans mon souvenir) de gros supermarché.

En dehors de ça, je présume que l’immobilier doit être au même niveau que dans le reste du territoire (accessible sans être forcement donné).


Nagrom (l’un des membres du forum et ancien du Staff) vit là-bas et s’il donne signe de vie, on pourra lui demander directement

{{likesData.comment_1171802.likesCount}}
#1171803

Merci pour ta réponse !

Le prix du logement est abordé quelque part dans le dossier il me semble, ma question portait plutôt sur la nourriture et autres articles quotidiens.

{{likesData.comment_1171803.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre