Comprendre son permis de travail canadien

Date de publication : 05-01-2022

Auteur

Marie

Vous trouverez ci-dessous un exemplaire type d’un permis de travail délivré au Canada. Il diffère selon les situations de chacun mais les explications ci-dessous pourront vous éclairer sur certains points et/ou vous aider à bien vérifier les informations au moment de son obtention, lorsque vous arriverez au Canada.

Permis de travail Canada

Information du client

Dans cette rubrique, vous trouverez vos informations personnelles :

  • Nom(s) de famille
  • Prénom(s)
  • Date de naissance
  • Sexe
  • Pays de naissance
  • Pays de citoyenneté
  • Numéro de passeport

Information supplémentaire

Ici, vous trouverez les spécificités relatives à votre permis de travail.

  • Date de délivrance : elle correspond à la date d’arrivée sur le territoire canadien et à l’obtention de votre permis de travail,
  • Date d’expiration : cela va dépendre de la durée de votre permis de travail. Par exemple, si vous êtes français, un PVT est valable maximum deux ans. Si vous êtes belge, sa durée est d’un an maximum. Vous devez faire attention à bien avoir une assurance qui couvre l’ensemble du séjour que vous souhaitez effectuer sur le territoire. En effet, si vous prenez une assurance pour 6 mois dans l’optique de la prolonger plus tard, l’agent d’immigration est susceptible de vous fournir un permis de travail valable seulement 6 mois (c’est arrivé à pas mal de pvtistes !). Il faut donc prendre une assurance qui couvre la totalité de la durée de votre présence au Canada. À noter qu’avec Globe PVT, vous pouvez souscrire pour 2 ans et échelonner les paiements. De même, si vous souhaitez rentrer de manière définitive plus tôt que prévu, vous pouvez vous faire rembourser les mois non effectués sur place.
  • Genre de cas : ce point concerne le type de permis de travail. 58 correspond au programme vacances-travail, 52 correspond au programme des jeunes professionnels ou stage Coop international.
  • Numéro de l’EIMT (Étude d’Impact sur le Marché du Travail) ou dispense : cela concerne les personnes qui se verront remettre un permis de travail fermé, avec donc un employeur précis. C’est le cas pour les programmes jeunes professionnels et stage coop, par exemple.
  • Employeur : il est indiqué “ouvert” dans le cadre d’un PVT car ce permis de travail n’est pas relié à un employeur précis. Vous pourrez travailler pour plusieurs employeurs, si vous le désirez, ou ne pas travailler du tout selon votre projet. Il sera cependant “fermé” si votre permis de travail est relié à un employeur.
  • Emplacement de l’emploi : il sera “inconnu” si vous avez un permis de travail ouvert. La ville de votre emploi sera indiquée si vous avez un permis de travail fermé.
  • Profession : votre profession sera “ouverte” dans le cas d’un permis de travail ouvert, ce qui est le cas du PVT. Dans le cas d’un permis de travail fermé, l’intitulé de votre poste sera inscrit.
  • En vigueur le : votre permis de travail est valide à partir du jour où il vous est remis.

Les conditions spécifiques à votre permis de travail

Selon votre permis de travail, vous aurez différentes règles à respecter. Voici ci-dessous les plus courantes dans le cadre d’un PVT :

  • Doit quitter le Canada au plus tard le XXXX/XX/XX.
  • Non valide pour un emploi dans une entreprise liée au commerce du sexe comme les bars de danseuses nues, les salons de massage ou les services d’escorte.
  • Pas autorisé à exercer un emploi relié aux soins des enfants, à l’enseignement au primaire ou au secondaire, au domaine de la santé. Si vous souhaitez travailler dans ces domaines, vous devrez réaliser une visite médicale au cours de votre demande de permis, qui vous permettra d’exercer. Pour en savoir plus, consultez le chapitre dédié à la visite médicale dans notre tutoriel EIC.
  • Interdiction de fréquenter un établissement d’enseignement ou de suivre un cours théorique ou professionnel à moins d’avoir une autorisation. Dans le cadre du PVT, par exemple, vous n’avez le droit d’étudier que pendant 6 mois maximum. Pour suivre une formation plus longue au Canada, d’autres programmes sont possibles.

Si vous êtes en permis de travail fermé, vous aurez les restrictions suivantes :

  • Interdiction d’exercer une profession autre que celle indiquée.
  • Interdiction de travailler pour un employeur autre que celui indiqué.

Si vous souhaitez changer d’emploi ou d’employeur, vous devrez demander un nouveau permis de travail.
Dans le cas des permis Jeunes professionnels ou Stage coop International, si vous êtes licencié, si votre employeur ne vous rémunère pas comme cela était initialement prévu ou si vos tâches ne sont pas celles convenues, par exemple, vous pourriez changer d’employeur sans avoir à refaire des démarches pour obtenir un nouveau permis de travail. Pour savoir dans quels cas cela est possible, consultez notre article Permis Jeunes professionnels / Stage coop : comment changer d’employeur ?

Ceci n’autorise pas la ré-entrée

Tout en bas de votre permis de travail, on trouve la mention “Ceci n’autorise pas la ré-entrée”. Qu’est-ce que cela signifie ?

Ne vous inquiétez pas. Vous avez tout à fait le droit de quitter le territoire canadien et d’y revenir pendant la durée de validité de votre permis de travail. Si vous souhaitez retourner quelques jours, semaines ou plus dans votre pays d’origine ou prendre des congés à l’étranger, par exemple, vous pourrez bien sûr rentrer au Canada.

Cependant, vous aurez besoin d’avoir sur vous votre passeport et votre permis de travail pour pouvoir entrer une nouvelle fois au Canada. L’agent d’immigration réévalue à chaque passage votre admissibilité.

Vous ne devriez pas rencontrer d’obstacle à votre retour si vous avez sur vous les documents nécessaires. Toutefois, si vous faites un aller-retour à quelques jours de la fin de votre permis de travail, l’agent pourrait vous soupçonner de chercher à rester sur le territoire au-delà de la durée de validité de votre permis de travail et ainsi vous refuser l’entrée.

IMPORTANT – Quel que soit votre statut, vérifiez bien tous les éléments de votre permis de travail avant de quitter le guichet de l’agent d’immigration, afin d’éviter toute erreur, notamment la date d’expiration de votre permis ou encore le droit ou non de travailler dans tel ou tel secteur.

Évaluation de l'article

5/5 (1)

2 Commentaires

Anatole
0 1

Bonjour,
Pouvez-vous indiquer ou se trouve le numéro de permis (cela doit être une des deux lignes en haut a droite du document)?
Merci.

Marie
381 1.3K

Bonjour c’est bien ça, en haut à droite, celui qui est écrit en noir et commence par un U 🙂

Articles recommandés