Le logement au Canada : les différentes options et quartiers, comment trouver ?

Chapitre 6 : Choisir la colocation

Date de publication : 18-01-2020

Auteur

isa

Choisir la colocation

Les avantages de la colocation

La colocation est un mode de logement beaucoup plus souple qui peut correspondre à bon nombre de pvtistes. C'est vraiment la meilleure façon de vous immerger rapidement dans un univers canadien et de faire de nouvelles connaissances ! La colocation est aussi plutôt économique.
L'autre avantage, c'est que parfois, vous n'aurez pas de bail à signer. Vous ne vous engagez donc pas légalement auprès de vos autres colocataires, vous aurez une plus grande liberté de mouvement, quand, par exemple, vous souhaiterez partir découvrir une autre ville canadienne. L'inconvénient, c'est que sans bail, vous n'avez légalement pas non plus de droit sur votre chambre, et l'on pourra vous demander de partir !

Les inconvénients de la colocation et les choses à "borner"

Il est toutefois conseillé de signer un bail de colocation, notamment pour bien définir le partage des charges et du loyer. Cependant, il arrive que vous puissiez occuper une chambre en colocation juste en ayant un accord à l'amiable. Légalement, vous ne serez pas "colocataire" mais seulement "occupant". Malgré tout, vous avez tout de même le devoir de payer votre part et de ne pas endommager les lieux. Si vous ne formalisez pas votre occupation par écrit, il sera plus difficile de faire valoir vos droits en cas de problèmes (le colocataire ne vous a pas rendu l'argent que vous lui aviez versé, vous pouvez être mis à la porte sans préavis…).
Lors de la signature du bail de colocation, vous vous engagez à la fois auprès de vos autres colocataires, mais aussi du propriétaire.
Il est plus difficile de trouver une chambre en colocation en étant en couple, mais pas du tout impossible ! C'est beaucoup plus courant au Canada que cela ne peut l'être en France ou en Belgique.

L'obligation de payer le loyer est conjointe, c'est-à-dire que chaque colocataire doit payer sa part du loyer (pour un loyer de 800 $, chacun paie directement 400 $). Dans certains cas et si une clause est signée sur le bail, l'obligation de loyer peut être solidaire, c'est-à-dire qu'un seul des colocataires doit payer les 800 $. A défaut d'entente, l'obligation de loyer sera automatiquement conjointe.

Vous êtes complètement indépendants de vos autres colocataires et vous pouvez décider indépendamment d'eux de reconduire ou de rompre votre bail. Il est fortement conseillé de mettre par écrit toutes les clauses régissant votre colocation, entre colocataires. Par exemple : « Chacun doit payer une part égale de la somme de XX $ liée à l'abonnement Internet. X aura la jouissance intégrale de la chambre n°1, etc. »

Chapitre 6 sur 12

Évaluation de l'article

5/5 (7)

61 Commentaires

Raphael
819 2.1K
Message de nmetzger
Bonjour,


Suite aux événements récents, j'ai dû quitter le Canada où j'effectuais un semestre au Cégep de Matane,
J'ai un bai de 6 mois, ce finissant le 30 juin, ma propriétaire m'a indiqué que j'étais dans l'obligation de m'acquitter du loyer jusqu'à la fin de celui-ci.
Est-ce vrai? Comment contourner cela?

Merci d'avance
Hello Nathan !

J'ai déplacé ton message ici.

Malheureusement pour toi, tu as signé un bail avec ta propriétaire et tu te dois de le respecter : ce qui arrive aujourd'hui, ce n'est pas de ta faute ni de la sienne

Ensuite, as-tu pensé à un transfert de bail ? Voici un lien qui devrait t'intéresser : Cession d'un bail ou sous-location | Régie du logement !

Essaie de te mettre d'accord avec elle et vois si tu arrives à trouver quelqu'un qui serait susceptible d'être intéressé pour la reprise de ton logement

Bon courage !
nathan
0 1
Bonjour,


Suite aux événements récents, j'ai dû quitter le Canada où j'effectuais un semestre au Cégep de Matane,
J'ai un bai de 6 mois, ce finissant le 30 juin, ma propriétaire m'a indiqué que j'étais dans l'obligation de m'acquitter du loyer jusqu'à la fin de celui-ci.
Est-ce vrai? Comment contourner cela?

Merci d'avance
Raphael
819 2.1K
Hello tout le monde !

Je partage avec vous cette infographie que l'on vient tout juste de mettre à jour

Elle vous donne une très bonne idée du prix du logement au Canada et ce à quoi vous devez vous attendre selon la ville où vous aurez décidé de vous installer !

Pour plus d'informations sur le logement, n'hésitez pas à consulter notre article en question : Le logement au Canada : prix, quartiers, comment trouver ?

Pièce jointe 34145
Muriel
10.2K 21.7K
Bonjour,
Message de estelleelc
un dépôt de garantie correspondant à 1 voire 3 mois de loyer. Nous avons lu que cela était illégal au Québec.
En effet, ça l'est. Mais comme le marché de l'immobilier locatif est très favorables aux bailleurs en ce moment (taux d'innoccupation très bas), de plus en plus de proprio se permettent de demander un dépôt de garantie. Je ne vous encourage pas à accepter mais vous n'aurez peut-être pas le choix. Par contre, trois mois, ça me paraîtr très très abusif.
Message de estelleelc
Aussi, je me demandais, que pouvons-nous faire face à cela? Comment convaincre les propriétaires? Nous avons quelques économies et pouvons leur montrer nos relevés bancaires. Est-ce que cela a fonctionné pour certains? Sinon, comment avez-vous fait au début pour trouver un logement sans historique de crédit? Comment avez-vous convaincu les propriétaires?
Ne pas avoir d'historique de crédit n'est normalement pas insurmontable : il y a tellement de nouveaux arrivants qu'ils ne peuvent pas non plus refuser tous les gens qui n'ont pas d'historique de crédit. En compensation, vous pouvez fournir : des historiques bancaires, une lettre de votre propriétaire en France indiquant que vous avez toujours payé rubis sur l'ongle, une preuve de vos économies, etc. Tout ce qui montre que vous avez les moyens de payer même si vous n'avez encore de travail, quoi.
Le dépôt de garantie (ou premier loyer + dernier loyer) sera aussi, hélas, un moyen de compenser cette absence d'historique de crédit.
Raphael
819 2.1K
Message de estelleelc
Bonjour à tous,

Mon copain et moi arrivons sur Montréal dans 2 jours. Nous avons commencé à prendre contact avec quelques propriétaires pour programmer des visites dès notre arrivée et trouver un logement rapidement.

Malheureusement, cela coince souvent avec certains qui exigent une enquête de crédit (que nous n'avons pas) ou un dépôt de garantie correspondant à 1 voire 3 mois de loyer. Nous avons lu que cela était illégal au Québec.

Aussi, je me demandais, que pouvons-nous faire face à cela? Comment convaincre les propriétaires? Nous avons quelques économies et pouvons leur montrer nos relevés bancaires. Est-ce que cela a fonctionné pour certains? Sinon, comment avez-vous fait au début pour trouver un logement sans historique de crédit? Comment avez-vous convaincu les propriétaires?

Merci d'avance pour votre aide et bonne soirée!

Estelle
Hello Estelle !

J'ai déplacé ton message ici.

J'étais un peu dans la même situation que toi car mon historique de crédit n'avait pas assez de recul afin qu'il puisse être pris en compte

Mon propriétaire m'a alors demandé à la place des garants : j'ai donné comme garant ma maman (qui habite en France) et ça n'a posé aucun problème à mon niveau. Je n'ai même pas eu à donner de fiches de paie ou quoi que ce soit !

On en parle également dans ce dossier-là : Le logement au Canada : prix, quartiers, comment trouver ?
Estelle
0 9
Bonjour à tous,

Mon copain et moi arrivons sur Montréal dans 2 jours. Nous avons commencé à prendre contact avec quelques propriétaires pour programmer des visites dès notre arrivée et trouver un logement rapidement.

Malheureusement, cela coince souvent avec certains qui exigent une enquête de crédit (que nous n'avons pas) ou un dépôt de garantie correspondant à 1 voire 3 mois de loyer. Nous avons lu que cela était illégal au Québec.

Aussi, je me demandais, que pouvons-nous faire face à cela? Comment convaincre les propriétaires? Nous avons quelques économies et pouvons leur montrer nos relevés bancaires. Est-ce que cela a fonctionné pour certains? Sinon, comment avez-vous fait au début pour trouver un logement sans historique de crédit? Comment avez-vous convaincu les propriétaires?

Merci d'avance pour votre aide et bonne soirée!

Estelle
Mégane
6 17
Message de murielj
Bonjour,

Mais si tu es en volontariat, c'est l'assurance de ton hôte qui est censée te couvrir c'est chez lui même s'il t'y accueille et c'est donc sa responsabilité, pas la tienne.
C'est noté. Je vous remercie pour toutes ces réponses.
Carô
5.2K 11.1K
Message de Pliz
Si tu es hébergée, pour la partie dommages dont tu serais la victime, il faut voir les garanties au niveau de l'assurance de l'hébergeur (s'il en a une).
Et si c'est dans le cadre du travail, c'est l'assurance de l'employeur.
Muriel
10.2K 21.7K
Bonjour,
Message de Ganemay
elpx /woofing/ Workaway, si je n'ai pas d'assurance habitation (car je ne loue aucun logement) et que mon assurance telle que Globe PVT ne prend pas en charge la responsabilité locative ni les dommages en cas d'incendie, dégâts des eaux etc. Comment dois-je faire ? et Vers quoi dois-je me tourner pour être couverte dans ces cas là ?
Mais si tu es en volontariat, c'est l'assurance de ton hôte qui est censée te couvrir c'est chez lui même s'il t'y accueille et c'est donc sa responsabilité, pas la tienne.
Mégane
6 17
Message de Pliz
Non. Incendie et dégâts des eaux sont typiquement des exclusions.
Cf. Pages 12-13 de la notice pour le Canada.
Assurance PVT / WHV - pvtistes.net
Pièce jointe 34063
C'est l'assurance habitation qui garantit certaines conséquences de certains sinistres causés depuis ton logement.
AH oui effectivement j'avais oublié cette exclusion. Mais alors, je m'excuse pour toutes ces questions, mais en tant que Helpx /woofing/ Workaway, si je n'ai pas d'assurance habitation (car je ne loue aucun logement) et que mon assurance telle que globe PVT ne prend pas en charge la responsabilité locative ni les dommages en cas d'incendie, dégâts des eaux etc. Comment dois-je faire ? et Vers quoi dois-je me tourner pour être couverte dans ces cas là ?

Articles recommandés