Le permis de travail sans EIMT grâce à Mobilité francophone au Canada

Chapitre 5 : La cléGC et votre compte sur le site de l'immigration canadienne

Date de publication : 12-08-2020

Auteur

Marie

La cléGC et votre compte sur le site de l’immigration canadienne

Ce chapitre concerne :

  • Ceux qui présentent une demande en ligne depuis le Canada.
  • Ceux qui présentent une demande en ligne depuis l’étranger.

Si vous disposez déjà d’une cléGC et d’un compte sur le site des autorités canadiennes, vous n’avez pas besoin d’en recréer un nouveau. Rendez-vous simplement sur cette page puis connectez-vous à votre compte.

Si vous ne disposez pas encore d’un compte et d’une cléGC (les identifiants pour accéder à ce compte), vous allez devoir en créer un en vous rendant sur cette page. Cliquez ensuite sur « Ouvrir une session avec une CléGC » puis, sur la page suivante, cliquez sur le bouton à droite de la page : S’enregistrer. La création du compte ne présente pas vraiment de difficultés. Mais si vous avez besoin d’aide, vous pouvez suivre les consignes pour le faire dans ce chapitre de notre tutoriel sur les permis Expérience International Canada. La procédure de création de compte est identique.

Une fois sur la page d’accueil de votre compte de l’immigration, pour entamer votre demande, vous allez cliquer sur « Présenter une demande pour venir au Canada », dans la partie « Commencer une demande ».

acceuil-compte-immigration-canadienne

Sur la page suivante, vous devez entrer le code de référence personnel que vous avez obtenu après avoir répondu aux questions de l’outil Venir au Canada. Si ce code ne fonctionne pas ou si vous l’avez perdu, vous pouvez tout simplement cliquer sur « Visa de visiteur, permis d’études et/ou permis de travail ». Vous pourrez reprendre les questions auxquelles vous deviez répondre sur l’outil Venir au Canada.

code-reference-perso-mobilite-franco

Si vous avez saisi votre code de liste personnel, vous avez toujours la possibilité de réviser vos questions en cliquant sur la petite icône en forme de crayon à droite des réponses que vous avez fournies. En bas de la page, cliquez sur « Continuer ». Lisez attentivement l’ensemble des consignes présentes sur la nouvelle page, puis cliquez de nouveau sur « Continuez ».

Vous retrouverez alors la liste des documents qui vous sont demandés. C’est sur cette interface que vous devrez joindre les différents documents requis.

Pour une demande présentée à l’extérieur du Canada :

liste-documents-demande-ext-can-mobilite-francophone

Pour une demande présentée à l’intérieur du Canada :

liste-documents-demandes-int-can-mobilite-francophone

Remarques :

  • Nous vous expliquerons dans les deux prochains chapitres comment ouvrir et compléter le formulaire IMM1295 (pour une demande présentée à l’extérieur du Canada) et le formulaire IMM5710 (pour une demande présentée à l’intérieur du Canada).
  • Les documents justificatifs sont les documents que vous devez obligatoirement fournir.
  • Les documents optionnels sont les documents que vous n’avez pas l’obligation de fournir. Vous devrez compléter le document « Annexe 1 » si vous répondez « Oui » à des questions sur vos antécédents, sur le formulaire IMM1295 ou le formulaire IMM5710. Vous ou votre employeur ne devez pas compléter le formulaire IMM5802 dans la mesure où votre employeur déposera votre offre d’emploi sur le Portail des employeurs. Si vous avez besoin d’expliciter une situation qui n’est pas claire, vous pouvez joindre un message dans la partie consacrée à la « lettre d’explication ».
Chapitre 5 sur 9

Évaluation de l'article

5/5 (6)

1093 Commentaires

manon
0 1
Bonjour,

Pour la mobilité francophone, qu’est ce que la lettre d’invitation à fournir ?
Je suis déjà au Canada , est ce que ce document est obligatoire ?

Merci pour votre aide !
S
0 2
Message de Lilou
Bonjour,

Je ne sais pas, généralement ça doit être signé, pour qu'on soit sûr que c'est un document vraiment validé par ton employeur. Par contre l'employeur a dû faire d'autres démarches de son côté je crois, déposer ton offre sur le portail des employeurs non ?
Si oui, ça pourrait passer mais vraiment je ne sais pas
Merci beaucoup pour votre réponse

Oui, l'employeur a déposé l'offre sur le portail

Et j'ai ajouté numéro d'offre dans le formulaire IMM1295 dans partie détails du travail

Bref, merci beaucoup je vous tiendrai au courant dès que j'aurai la réponse
Julie
4.9K 13.8K
Message de DABACH
Bonjour à tous

S'il vous plaît, j'ai une question concernant le contrat de travail. J'ai joint une copie non signée du contrat de travail. Comme je l'ai reçu de mon employeur juste fichier PDF

Cela affectera-t-il ma demande?
Bonjour,

Je ne sais pas, généralement ça doit être signé, pour qu'on soit sûr que c'est un document vraiment validé par ton employeur. Par contre l'employeur a dû faire d'autres démarches de son côté je crois, déposer ton offre sur le portail des employeurs non ?
Si oui, ça pourrait passer mais vraiment je ne sais pas
max4550
1 3
Message de Lilou
Bonjour Maxime, un employeur peut tout à fait te rédiger une offre d'emploi, grâce à laquelle tu demanders ton permis Mobilité francophone, ce n'est pas gênant, c'est le processus pour tous les permis de travail qui te lient à un employeur (les permis de travail fermés, par opposition aux permis de travail ouverts comme le PVT).

Ce programme est valable partout hors Québec
Pour ta conjointe, si vous avez bien la preuve de 12 mois de vie commune (on en parle ici : https://pvtistes.net/permis-de-travail-ouvert-conjoint.../), elle pourra tout à fait demander un permis de travail ouvert en tant que ta conjointe

Enfin, pour Mobilité francophone, tu n'as pas l'obligation de trouver un emploi dans ton domaine, ça peut être un autre domaine, du moment que c'est un emploi qualifié.

Bonne chance !

Merci énormément pour ces réponses instructives!
S
0 2
Bonjour à tous

S'il vous plaît, j'ai une question concernant le contrat de travail. J'ai joint une copie non signée du contrat de travail. Comme je l'ai reçu de mon employeur juste fichier PDF

Cela affectera-t-il ma demande?
Julie
4.9K 13.8K
Message de max4550
Bonjour,

Merci pour vos articles, ils aident beaucoup!

Il y a cependant quelques points que j'ai des difficultés à saisir.

Je suis citoyen belge et après un PVT Canada débuté en mai 2017, je souhaite immigrer au Canada, en Colombie Britannique.

Je m'intéresse donc au programme de la mobilité francophone mais me pose certaines questions ; peut-être pouvez-vous m'aider.

En effet, certaines parties sont floues pour moi :

Comment obtenir une offre d'emploi, si je n'ai actuellement pas de permis de travail? Comme je l'ai compris, je peux démarrer les démarches de ce programme si j'ai une offre d'emploi d'un employeur canadien. Comment un employeur peut accepter de me faire une offre si je n'ai pas de permis? Ai-je mal compris quelque chose? Peut-on obtenir un visa de travail via des démarches administratives, sans offre d'emploi au préalable?

Au niveau du travail en question, peut-on accéder à une profession que l'on n'a pas "étudiée"? J'ai en effet l'idée de chercher un emploi en tant qu'apprenti menuisier (groupe d'emploi B), ce que je ne suis pas. Il y a cependant une logique derrière : j'ai un bac+3 en construction (aspects techniques : gestion de chantier, dessin assité par ordinateur, estimations, métrés, ...) ; devenir apprenti menuisier pourrait donc me mettre "à jour" sur les techniques canadiennes en construction, et en menuiserie, avant de prétendre à de la gestion de chantier (groupe d'emploi 0 ou B).

Ensuite, le programme de la mobilité francophone est-il valable partout (hors Québec), ou uniquement valable en cas d'offre d'emploi dans (ou à proximité) d'une communauté francophone?

Enfin, ma compagne, allemande, ayant également réalisé un PVT dans l'Ouest canadien, peut-elle m'accompagner, si je trouve un emploi? Nous ne sommes pas mariés mais sommes en relation fixe et stable depuis 3 ans. Ou, doit-elle demarrer des démarches de manière indépendante de moi?

Ca fait beaucoup, et je vous serai grandement reconnaissant pour tout ce que vous pourrez éclaircir par vos réponses. Merci!

Maxime Irgel

Bonjour Maxime, un employeur peut tout à fait te rédiger une offre d'emploi, grâce à laquelle tu demanders ton permis Mobilité francophone, ce n'est pas gênant, c'est le processus pour tous les permis de travail qui te lient à un employeur (les permis de travail fermés, par opposition aux permis de travail ouverts comme le PVT).

Ce programme est valable partout hors Québec
Pour ta conjointe, si vous avez bien la preuve de 12 mois de vie commune (on en parle ici : https://pvtistes.net/permis-de-travail-ouvert-conjoint.../), elle pourra tout à fait demander un permis de travail ouvert en tant que ta conjointe

Enfin, pour Mobilité francophone, tu n'as pas l'obligation de trouver un emploi dans ton domaine, ça peut être un autre domaine, du moment que c'est un emploi qualifié.

Bonne chance !
max4550
1 3
Bonjour,

Merci pour vos articles, ils aident beaucoup!

Il y a cependant quelques points que j'ai des difficultés à saisir.

Je suis citoyen belge et après un PVT Canada débuté en mai 2017, je souhaite immigrer au Canada, en Colombie Britannique.

Je m'intéresse donc au programme de la mobilité francophone mais me pose certaines questions ; peut-être pouvez-vous m'aider.

En effet, certaines parties sont floues pour moi :

Comment obtenir une offre d'emploi, si je n'ai actuellement pas de permis de travail? Comme je l'ai compris, je peux démarrer les démarches de ce programme si j'ai une offre d'emploi d'un employeur canadien. Comment un employeur peut accepter de me faire une offre si je n'ai pas de permis? Ai-je mal compris quelque chose? Peut-on obtenir un visa de travail via des démarches administratives, sans offre d'emploi au préalable?

Au niveau du travail en question, peut-on accéder à une profession que l'on n'a pas "étudiée"? J'ai en effet l'idée de chercher un emploi en tant qu'apprenti menuisier (groupe d'emploi B), ce que je ne suis pas. Il y a cependant une logique derrière : j'ai un bac+3 en construction (aspects techniques : gestion de chantier, dessin assité par ordinateur, estimations, métrés, ...) ; devenir apprenti menuisier pourrait donc me mettre "à jour" sur les techniques canadiennes en construction, et en menuiserie, avant de prétendre à de la gestion de chantier (groupe d'emploi 0 ou B).

Ensuite, le programme de la mobilité francophone est-il valable partout (hors Québec), ou uniquement valable en cas d'offre d'emploi dans (ou à proximité) d'une communauté francophone?

Enfin, ma compagne, allemande, ayant également réalisé un PVT dans l'Ouest canadien, peut-elle m'accompagner, si je trouve un emploi? Nous ne sommes pas mariés mais sommes en relation fixe et stable depuis 3 ans. Ou, doit-elle demarrer des démarches de manière indépendante de moi?

Ca fait beaucoup, et je vous serai grandement reconnaissant pour tout ce que vous pourrez éclaircir par vos réponses. Merci!

Maxime Irgel
Marie
9.9K 32.9K
Message de benn51
Salut Marie,
Effectivement, nous sommes actuellement tous les deux en PVT et conjoints de faits, l'avocat a depose un dossier pour nous deux simultanement (un permis de travail ferme pour moi et un permis ouvert pour elle). Nous nous retrouverons donc tous deux en statut implicite si nous ne recevons pas de reponse avant l'expiration de notre PVT.
Sais-tu s'il est possible de changer d'employeur pendant le statut implicite dans le cas ou nous recevrions pas de permis de travail a temps?

Dans l'absolu, pour toi, j'aurais tendance à penser que ça n'est pas une bonne idée (puisque j'imagine que tu travaille déjà pour les employeurs qui vont te faire un permis).
En revanche, pour ta conjointe, en principe, elle y est autorisée (c'est un statut implicite d'un permis ouvert). Toutefois, quand le nouvel employeur voudra vérifier son statut, il verra son PVT expiré et ne pourra à peu près que la croire sur parole qu'elle est en statut implicite.
Donc légalement, c'est possible. Ensuite, sur le plan pratique, le mieux serait qu'elle trouve un nouvel emploi avant l'expiration de son PVT actuel.
Benjamin
0 3
Message de Marie
Salut Benjamin,
Ta copine (êtes-vous conjoints de fait) est-elle en PVT ?
J'imagine que les avocats présentent en même temps que ta demande une demande pour un permis de travail ouvert pour ta conjointe (en tant que conjointe de travailleur qualifié) non ?

Salut Marie,
Effectivement, nous sommes actuellement tous les deux en PVT et conjoints de faits, l'avocat a depose un dossier pour nous deux simultanement (un permis de travail ferme pour moi et un permis ouvert pour elle). Nous nous retrouverons donc tous deux en statut implicite si nous ne recevons pas de reponse avant l'expiration de notre PVT.
Sais-tu s'il est possible de changer d'employeur pendant le statut implicite dans le cas ou nous recevrions pas de permis de travail a temps?
Marie
9.9K 32.9K
Message de SoukainaB3
Bonsoir @Marie,
J ai reçu une offre de travail au canada plus précisément la nouvelle ecosse en qualité de podologue, vu que j opterai pour le programme de mobilité Francophone ma question se tourne autour des fonds dont j aurai besoin à savoir que mon époux viendera avec moi et qu'on est résidant au Portugal actuellement.
Pourriez vous s'il vous plait m aider en m informant d avantage sur ce sujet et me confirmer si les fonds sont une exigence dans notre cas ou bien les garanties se définissent dans le fait que je dispose d un contrat de travail Canadien en catégorie employé qualifié.
Merci par avance pour ton aide.
Excellente soiree.

Bonjour Soukaina,
Le permis de travail Mobilité francophone est un permis de travail temporaire qui n'exige pas particulièrement que tu disposes de fonds à l'arrivée. Ça n'est pas comme pour la résidence permanente où il faut démontrer généralement des fonds d'établissement.
Toutefois, j'ignore quelle va être la situation de ton conjoint, mais si celui-ci essaye de venir avec un statut de visiteur, là, il vaudrait mieux qu'ils dispose de fonds pour démontrer qu'il pourra subvenir à ses besoins.

Articles recommandés