1Introduction et nouveautés 2023

Qu’est-ce que Mobilité francophone ? Quand on souhaite partir travailler temporairement au Canada, il est presque toujours nécessaire d’obtenir un permis de travail. Dans la plupart des cas (il existe des exceptions comme les permis Expérience International Canada), l’obtention d’un permis de travail est conditionnée par l’obtention, au préalable, d’une Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT) favorable.

Nous allons y revenir plus bas, mais l’EIMT n’est pas demandée dans le cadre du programme Mobilité francophone. C’est le gros atout de ce programme !

Qu’est-ce que l’EIMT ?

L’Étude d’Impact sur le Marché du Travail (ou Labour Market Impact Assessment – LMIA – en anglais) est un avis donné par le ministère Emploi et Développement Social Canada (EDSC), qui vise à vérifier que le travailleur étranger qui demande un permis de travail ne prend pas la place d’un citoyen canadien ou d’un résident permanent au Canada en recherche d’emploi.

Pour en savoir plus, nous vous invitons à consulter notre article L’Etude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT) au Canada.

Qu’est-ce que Mobilité francophone ?

Mobilité francophone programme permet aux francophones qui disposent d’une offre d’emploi en dehors du Québec dans une profession qualifiée, de bénéficier d’une exemption d’EIMT. Dans le cadre de Mobilité Francophone, les employeurs n’ont pas à prouver qu’aucun Canadien ou résident permanent ne peut occuper l’emploi qu’ils souhaitent proposer à un travailleur étranger francophone. En outre, l’employeur n’a pas à débourser 1 000 $, comme c’est le cas avec l’EIMT.

Des frais de 230 $CA (des frais de conformité de l’employeur) restent tout de même à sa charge.

Le permis de travail émis dans le cadre de Mobilité francophone coûte 240 $CA au demandeur du permis :

  • 155 $CA de frais de participation.
  • 85 $ de frais de collecte des données biométriques

Quels sont les critères pour demander un permis sous Mobilité francophone ?

  • Vous devez être francophone (on y revient plus bas).
  • Vous devez disposer d’une proposition d’emploi pour un poste en dehors du Québec. Les personnes qui souhaitent partir travailler au Québec ne peuvent pas bénéficier de ce programme. A priori, les emplois à temps partiel sont éligibles à Mobilité francophone, en revanche, comme le permis de travail que vous allez obtenir est un permis fermé, vous ne pourrez pas travailler pour un autre employeur le reste de la semaine.
  • L’emploi figurant sur votre offre d’emploi doit appartenir au niveau de compétences FEER 0, 1, 2 ou 3 de la Classification Nationale des Professions au Canada. Les professions de niveau de compétences 4 et 5 ne sont pas admises dans le cadre de Mobilité francophone. Nous y reviendrons plus en détail plus bas sur cette page. Dès juin 2023 et pour 2 ans, toutes les catégories d’emploi sont éligibles à Mobilité francophone à l’exception des emplois en agriculture primaire.
  • Sur cette page du site des autorités canadiennes, il est indiqué que lorsque vous présentez une demande, vous devez fournir une lettre expliquant brièvement en quoi vous respectez ces exigences.

Que signifie être francophone ?

Les autorités canadiennes à Paris précisent ce qu’elles entendent par « francophone » :

Quels types d’emploi sont éligibles ?

Dès juin 2023 et pour une durée de 2 ans, vous pouvez demander un permis de travail sous Mobilité francophone, quelle que soit votre catégorie d’emploi (habituellement, il faut que l’emploi soit qualifié !), à l’exception des emplois en agriculture primaire.

Comment s’assurer que sa profession est bien une profession qualifiée ?

Pour que l’emploi qui vous est offert soit considéré comme qualifié, il doit appartenir au niveau de compétences FEER 0, 1, 2 ou 3 de la Classification Nationale des Professions du Canada (CNP).

Le code CNP de votre emploi doit donc :

  • Soit commencer par le chiffre 0 (emploi de gestion).
  • Soit avoir comme deuxième chiffre l’un des chiffres suivants : 0, 1, 2 ou 3.

Pour bien comprendre comment fonctionne la CNP, nous vous invitons à consulter notre article Travail au Canada : comprendre les niveaux FEER 0, 1, 2, 3, 4 et 5 ?

Notez que vous pouvez bénéficier d’un traitement accéléré de votre demande : les autorités pourraient vous délivrer un permis de travail en seulement 2 semaines, si vous disposez :

  • d’une offre d’emploi pour occuper un poste de gestion (genre de compétence 0) OU
  • d’une offre d’emploi pour occuper un poste de niveau de compétence 1.

Toutefois, ce traitement accéléré n’est possible que si vous présentez une demande à l’extérieur du Canada (cela ne fonctionne pas pour les demandes faites à l’intérieur du Canada). Pour en savoir plus.

Attention ! Ce sont les agents d’immigration qui évalueront si oui ou non votre profession appartient bien au niveau de compétences FEER 0, 1, 2 ou 3 de la Classification Nationale des Professions. Ils vont notamment s’appuyer sur la description des tâches et des compétences nécessaires établies par l’employeur. S’ils jugent que votre profession n’en fait pas partie, votre permis Mobilité Francophone pourrait vous être refusé.

Avant de passer à la suite, nous vous recommandons de consulter les pages consacrées à Mobilité francophone sur le site officiel de l’immigration canadienne :

En complément de ce dossier thématique, vous pouvez consulter le replay de notre webinaire sur Mobilité francophone où les conditions d’accès à ce programme en 2023-2024 sont expliquées :

Dossier publié initialement en juin 2016, mis à jour pour la dernière fois en septembre 2023.

Chapitre suivant
Pvtistes.net

L'équipe de pvtistes.net vous informe depuis 2005 sur tous les aspects d'un PVT et vous accompagne dans vos projets de mobilité à l'international !

The pvtistes.net team has been around since 2005, guiding thousands of young adults through all aspects of their working holiday!

Ajouter à mes favoris
4.9
16 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

(1331)Commentaires

Jad I |
Message de JadI
J'ai encore soumis ma demande alors comment informer l'ircc ?

Je volait dire j ai pas encore soumis ma demade
Jad I |
Message de EnolaDLT
Bonjour,

Normalement tu peux oui, mais il faudra que tu informes IRCC

J'ai encore soumis ma demande alors comment informer l'ircc ?
Enola I |
Message de JadI
Bonjour, j’ai un contrat de travail et mon employeur veut que je suive le programme Mobilité Francophone, où je lui ai envoyé une copie de mon passeport, et il m’a envoyé le numéro de l’offre d’emploi, et j’ai créé mon compte via le site Web de l'ircc, et j’ai fait la demande de permis de travail fermé, mais je n’ai pas encore soumis ma demande, et j’ai fait une visite médicale de préalable, et le médecin a envoyé le rapport médical à l'ircc, qui porte mon numéro de passeport, j’ai remarqué que mon passeport expirera dans moins de une année . Est ce que je peux le renouveler sans que ça me crie un problème l'heure de soumission ?
Bonjour,

Normalement tu peux oui, mais il faudra que tu informes IRCC
Jad I |
Bonjour, j’ai un contrat de travail et mon employeur veut que je suive le programme Mobilité Francophone, où je lui ai envoyé une copie de mon passeport, et il m’a envoyé le numéro de l’offre d’emploi, et j’ai créé mon compte via le site Web de l'ircc, et j’ai fait la demande de permis de travail fermé, mais je n’ai pas encore soumis ma demande, et j’ai fait une visite médicale de préalable, et le médecin a envoyé le rapport médical à l'ircc, qui porte mon numéro de passeport, j’ai remarqué que mon passeport expirera dans moins de une année . Est ce que je peux le renouveler sans que ça me crie un problème l'heure de soumission ?
Sarah I |
Message de PaulLefort
RETOUR D’EXPERIENCE (23/10/23)
J'ai fait le tour du Poteau au poste frontiere routier de Cornwall, avec tous mes documents pour ma demande de permis de Mobilite Francophone. Tout s'est bien passe.
La douane US n'a pas ete tres agreable avec moi et ca m'a pris 30min.
Cote canadien, super accueil, dossier traite rapidement et avec bienveillance.
La date de prise de poste qui etait 3 mois plus tard ne les a pas gene, car j'avais un permis de travail qui couvrait ces 3 mois.
Mais le permis qu'ils m'ont delivre (permis ferme) a une date de debut du jour de ma demande (le 23/10/23) pour une duree de 2 ans.
Je m'y attendais, pas un probleme pour moi, je devrais avoir assez de temps pour faire la RP dans ce delais.
Aussi, ils m'ont juste demande ma lettre d'offre d'emploi (qui etait tres solide pour etre honnete, elle incorporait tous les conseils de pvtistes et toutes les infos soumis sur le portail IRCC, ainsi que le numero de demande obtenu par l'entreprise apres la demande).

Ps: j'ai laisse plusieurs commentaire sur mon experience sur cette page mais j'ai l'impression d'y etre tout seul. Mais j'espere que tout ca servira a quelqu'un dans le futur, meme dans plusieurs annees.
Enjoy Canada!

Merci beaucoup pour ton retour d'expérience! Je vais demander également le permis MF directement a l'aéroport à mon arrivée, et ça me rassure que cela se soit bien passé pour toi.
Enola I |
Message de PaulLefort
RETOUR D’EXPERIENCE (23/10/23)
J'ai fait le tour du Poteau au poste frontiere routier de Cornwall, avec tous mes documents pour ma demande de permis de Mobilite Francophone. Tout s'est bien passe.
La douane US n'a pas ete tres agreable avec moi et ca m'a pris 30min.
Cote canadien, super accueil, dossier traite rapidement et avec bienveillance.
La date de prise de poste qui etait 3 mois plus tard ne les a pas gene, car j'avais un permis de travail qui couvrait ces 3 mois.
Mais le permis qu'ils m'ont delivre (permis ferme) a une date de debut du jour de ma demande (le 23/10/23) pour une duree de 2 ans.
Je m'y attendais, pas un probleme pour moi, je devrais avoir assez de temps pour faire la RP dans ce delais.
Aussi, ils m'ont juste demande ma lettre d'offre d'emploi (qui etait tres solide pour etre honnete, elle incorporait tous les conseils de pvtistes et toutes les infos soumis sur le portail IRCC, ainsi que le numero de demande obtenu par l'entreprise apres la demande).

Ps: j'ai laisse plusieurs commentaire sur mon experience sur cette page mais j'ai l'impression d'y etre tout seul. Mais j'espere que tout ca servira a quelqu'un dans le futur, meme dans plusieurs annees.
Enjoy Canada!
Bonjour Paul,

Même si les gens ne répondent pas, ils lisent beaucoup. Donc merci beaucoup pour tous tes témoignages, ils aideront les autres c'est sûr.

(PS : j'ai copié ton dernier message dans une autre discussion Vos retours - tour du poteau 2023-2024 pour qu'il puisse toucher plus de monde)
Paul I |
RETOUR D’EXPERIENCE (23/10/23)
J'ai fait le tour du Poteau au poste frontiere routier de Cornwall, avec tous mes documents pour ma demande de permis de Mobilite Francophone. Tout s'est bien passe.
La douane US n'a pas ete tres agreable avec moi et ca m'a pris 30min.
Cote canadien, super accueil, dossier traite rapidement et avec bienveillance.
La date de prise de poste qui etait 3 mois plus tard ne les a pas gene, car j'avais un permis de travail qui couvrait ces 3 mois.
Mais le permis qu'ils m'ont delivre (permis ferme) a une date de debut du jour de ma demande (le 23/10/23) pour une duree de 2 ans.
Je m'y attendais, pas un probleme pour moi, je devrais avoir assez de temps pour faire la RP dans ce delais.
Aussi, ils m'ont juste demande ma lettre d'offre d'emploi (qui etait tres solide pour etre honnete, elle incorporait tous les conseils de pvtistes et toutes les infos soumis sur le portail IRCC, ainsi que le numero de demande obtenu par l'entreprise apres la demande).

Ps: j'ai laisse plusieurs commentaire sur mon experience sur cette page mais j'ai l'impression d'y etre tout seul. Mais j'espere que tout ca servira a quelqu'un dans le futur, meme dans plusieurs annees.
Enjoy Canada!
Paul I |
QUESTION - J'aimerais éclaircir un doute .
Je souhaite faire ma demande de permis «mobilite francophone» à un point d’entrée terrestre.
1.Concernant la date de prise de poste à mettre sur l’offre d’emploi, faut-il mieux mettre une date juste après la fin de mon permis en cours (qui se termine dans trois mois), ou une date plus proche de la date actuelle (quitte à ce que ça devienne une date antérieure à la date à laquelle je vais demander mon permis en PDE) ?
2.Si l’entreprise a soumis son offre en ligne et a payé, mais qu’elle a besoin de modifier la date de prise de poste pour ce nouveau permis, est il possible de retirer cette offre, de se faire rembourser et de refaire une nouvelle demande avec une nouvelle date de prise de poste ?
Merci d’avance pour vos retours .
Paul I |
RETOUR D’EXPERIENCE (21/10/23)- Demande de permis Mobilité francophone en PDE, à l’aéroport de Toronto: je ne recommande pas!
Pour information: j’ai un PVT en cours donc j’aurais pu rentrer au Canada avec. Mais j’ai voulu saisir l’occasion de franchir un PDE pour obtenir mon permis de mobilité francophone puisque j’avais tous les documents.
Arrivé à l’aéroport de Toronto depuis Paris le 21/10/23, j’explique que je veux appliquer pour un permis de travail. On me fait cheminer de points de contrôle en point de contrôle jusqu’au service d’immigration.
En entrant dans la pièce, je vois une longue file de personnes qui attendent et ça n’a pas l’air d’avancer. Environs 35 personnes devant moi, avec 3 agents frontaliers qui traitent les dossiers et qui prennent 30min à 1h pour chaque demande. Il y a visiblement beaucoup de cas d’immigration compliqués et une dame de la sécurité m’explique que des gens sont dans la file depuis plus de 8h. Ca tousse, ca pleure, ca se perd dans des regards vides et inquiets au milieu des valises, sac à dos et kabas.
On a vraiment l’air d’un groupe de migrants européens à Ellis Island au début du siècle précédant, qui attendent que leurs sort soit scellés.
Après un peu d’attente, je me rappelle que j’ai un vol pour Ottawa dans 1h30 et je me dis que je préfère ne pas le louper. Tant pis, je décide que j’utiliserai mon PVT pour cette fois-ci et j’irai candidaté à un PDE terrestre pour le permis de mobilité francophone.
Le problème, c’est que ce n’était pas aussi facile que ça de sortir de cette zone... Je reprend mon récit.
Comme tous les agents de l’immigration sont occupés, je n’ai que des agents de sécurité comme interlocuteurs (ils sont tous habillés en gris, comme dans Kafka). Je parle avec un, puis deux, puis trois. Je prend le temps d’expliquer que j’ai déjà un PVT, mais j’ai toujours la même réponse déconcertante: «Si on vous a amené là, c’est pour répondre à des questions de l’immigration, attendez votre tour comme tout le Monde, vous n’êtes pas autorisé à sortir de cette salle ni à rejoindre votre vol de connection avant ça». Ca fait froid dans le dos, non?
Il faut croire que leurs connaissances en matière de droit de l’immigration sont très limitées. Mon désarroi devait transpirait sur mon visage quand une quatrième dame de la sécurité a finit par prendre le temps d’écouter ce que j’avais à dire.
Elle a pris mon PVT et mon passeport et elle a été voir le «super-intendant» du service de l’immigration . Il a réglé la situation en deux minutes, à coups de tampon. J’ai pu rentrer au Canada avec mon PVT et rejoindre mon vol de connection.
Ouf! Je me suis échappé d’un livre de Kafka.
Paul I |
Message de CharlineC19
Bonjour,
À la question 5, vous devez indiquer les dates de début et de fin de votre emploi. du formulaire IMM5710, j'ai commencé mon emploi en 06.2023 mais ça ne me l'accorde pas car il faut que ce soit une date APÈRE avoir envoyer ma demande.
Sachant que je vais rester avec mon employeur au moins pour 2ans.

Dois-je mettre une date au hasard ?

J'ai exactement la même question. Au plaisir de voir une réponse .