Trouver du travail en Australie

Chapitre 2 : Droit du travail : salaires, horaires et congés

Date de publication : 17-07-2020

Auteur

Julie

Le droit du travail : salaires, droits, horaires et congés

Avant de lire la suite, vous pouvez consulter cette vidéo des autorités australiennes :

Les salaires minimums en Australie

Il n’y a pas un, mais plusieurs salaires minimums en Australie. En effet, beaucoup de salaires minimums dépendent de conventions collectives par secteur d’activité (appelés awards). Le salaire minimum dépend donc le plus souvent du secteur d’activité dans lequel vous travaillez, de votre âge (les employés âgés de moins de 21 ans peuvent avoir une paie inférieure à celle d’un collègue plus âgé) mais aussi de votre niveau de compétences et des heures pendant lesquelles vous travaillez.

Le salaire minimum dépend également du fait que vous soyez employé sur un contrat régulier (à mi-temps ou à plein-temps) ou sur un contrat irrégulier en extra. Les employés en extra (casual employees) n’ont pas d’heure garantie de travail, travaillent à des heures irrégulières et ne bénéficient pas de congés payés ou d’un maintien de salaire s’ils tombent malades. Pour ces raisons, le salaire des employés en « casual » est plus élevé, avec une sorte de prime (casual loading) équivalant à environ 25 % du salaire d’un employé régulier. Si le salaire minimum d’un employé régulier est de 20 $ de l’heure, celui de l’employé en casual est de 25 $ de l’heure.

La liste des conventions collectives en matière de salaire se trouve sur ce lien : Pay guides.

À titre d’information, voici le montant du salaire minimum au 25 novembre 2020 pour certaines professions (au niveau professionnel le moins élevé) pour des personnes âgées de 21 ans et plus :

Emploi Salaire horaires Award
Emploi non soumis à un award (national minimum wage) 19.84 $ Non applicable
Emploi  en picking / entretien dans les vignes 19.78 $ Wine industry award
Emploi en  picking / entretien dans les vignes (casual) 24.73 $ Wine industry award
Emploi dans l’horticulture (fruit picking / packing) 19.84 $ Horticulture award
Emploi dans l’horticulture (fruit picking / packing) en casual 24.80 $ Horticulture Award
Emploi dans la vente (retail) 21.41 $ General retail industry award
Serveur / serveuse 20.06 $ Restaurant industry award
Serveur / serveuse en extra (casual) 25.08 $ Restaurant industry award
Commis de cuisine 20.06 $ Restaurant industry award
Commis de cuisine en extra (casual) 25.08 $ Restaurant industry award
Cuisinier 20.82 $ Restaurant industry award
Emploi dans une usine de transformation du poisson et des fruits de mer 19.84 $ Seafood processing award
Emploi dans une usine de transformation de volaille 20.50 $  Poultry processing award
Emploi dans un abattoir de viande 19.84 $ Meat industry award
Coiffeur / coiffeuse 21.41 $ Hair and beauty industry award
Journaliste 25.20 $ Journalists Published Media award
Jardinier à plein temps  19.84 $ Gardening and Landscaping Services award
Employé dans un fast food 21.41 $ Fast food industry award

Pour les pvtistes les plus jeunes (entre 18 et 20 ans) 

Les pvtistes de moins de 21 ans ne sont pas forcément soumis au même salaire minimum que les pvtistes plus âgés. En effet, il existe un « junior pay rate » dans un certain nombre de conventions collectives (pas toutes). Renseignez-vous sur les guides de paies fournis par le ministère des relations de travail, Fairwork. Regardez plus spécifiquement les parties consacrées au « Juniors ».
Par exemple, un jeune de 18 ans pourrait être payé à 80 % du salaire minimum fixé par une industrie et celui de 19 ans pourrait être payé à 90 %. Cela varie d’une industrie à une autre.

L’outil Pay check Plus 

Le site du gouvernement australien vous propose l’outil Pay calculator qui vous permet de vous faire une idée de la paie que vous pourrez toucher une fois sur place en fonction de votre métier et de votre expérience. Regardez cette rapide vidéo pour en savoir plus (ce sera peut-être aussi l’occasion pour vous de découvrir l’accent australien !).

Le paiement à la tâche (piecework rate)

Si vous êtes payé au rendement, les employeurs n’ont pas l’obligation de vous payer au moins au niveau du salaire minimum.

Toutefois, la convention collective de la viticulture (wine industry award) précise qu’un employé « moyen » (employee of average capacity) doit gagner au moins 20 % de plus par heure que le salaire minimum dont il dépend.

Du côté de la convention collective de l’horticulture (horticulture award), on retrouve un principe similaire puisqu’il est précisé que l’employé qualifié moyen (average competent employee) doit pouvoir gagner au moins 15 % de plus par heure que le salaire minimum dont il dépend.

Si vous et l’ensemble de vos collègues n’arrivez jamais à obtenir une paie plus ou moins équivalente, c’est qu’il y a peut-être un souci au niveau de l’employé moyen vu par votre employeur.

Pour en savoir plus sur la rémunération dans la viticulture et l’horticulture, nous vous recommandons la lecture de ce chapitre de notre dossier sur le fruit picking en Australie.

La discussion Le droit du travail en Australie de notre forum vous fournira également un grand nombre d’informations !

À quelle fréquence reçoit-on son salaire  ? Sous quelle forme ? 

Cela dépend de votre profession. Cela peut être toutes les semaines, toutes les 2 semaines, toutes les 4 semaines ou encore à une date précise, chaque mois. Cela dépend des entreprises, mais également des conventions collectives qui peuvent fixer des fréquences spécifiques.

Dans le cas de l’horticulture, votre dernier salaire doit être versé lors de votre dernier jour de travail ou au plus tard envoyé par la poste le 1er jour ouvré suivant.

Le salaire est généralement payé en liquide ou via virement bancaire.

Notez que l’expression « cash in hand » décrit un paiement en cash pour un job non déclaré (sur lequel ni votre employeur ni vous ne payez de taxe). Notez que le cash in hand n’est pas légal.

Par ailleurs, si vous souhaitez rester une deuxième année en Australie en bénéficiant une deuxième fois du PVT, sachez que vos jours de travail payés avec un système de cash in hand ne compteront pas pour le calcul des 88 jours. Vous devez travailler de manière déclarée et rémunérée pour pouvoir prétendre au 2nd Working Holiday Visa.

Pour en savoir plus sur vos droits, nous vous recommandons de consulter cette page du site de Fairwork Australia.

Connaître ses droits, éviter les abus

Les pvtistes ne sont pas toujours bien traités en Australie. Certains employeurs peu scrupuleux (pas tous, heureusement) n’hésitent pas à miser sur la méconnaissance des travailleurs pour imposer des conditions de travail qui ne respectent pas forcément le droit du travail australien. En PVT, vos droits sont les mêmes que n’importe quel autre travailleur australien. En cas d’abus, vous pouvez demander à faire valoir vos droits auprès de votre employeur. Et si cela ne fonctionne pas, vous pouvez aussi déposer plainte auprès de Fairwork, l’entité qui gère les relations de travail entre employeurs et salariés.

Le site Internet de Fairwork vous informe sur toutes les conditions liées au droit du travail australien. N’hésitez pas à le consulter si vous avez un doute quant à une décision ou un comportement de votre employeur.

Notez également qu’aucun employeur ne peut avoir d’influence sur votre PVT. Si un employeur vous menace de vous faire perdre votre statut en Australie, sachez qu’il bluffe, et qu’il n’a aucun pouvoir à ce niveau-là. De même, si un employeur vous demande de signer des papiers ou un contrat de travail, prenez toujours le temps de le lire (pour connaître les conditions qui s’appliquent) et demander une copie (ou bien prenez-le en photo avec votre téléphone avant de le remettre à votre employeur) de façon à toujours avoir une trace des documents que vous signez.

Les employeurs peuvent vous demander de signer un contrat vous faisant entrer dans un arrangement individuel entre votre employeur et vous (vous ne dépendez alors plus de la convention collective de votre emploi). Cela s’appelle un « Individual Flexibility arrangements » (IFA). Vous pouvez accepter cet arrangement (si vous le souhaitez, votre employeur ne peut pas vous forcer à le faire), mais ayez à l’esprit qu’il ne doit pas être moins avantageux (pour vous !) que la convention collective dont vous dépendez.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cette page de site de  Fairwork, spécialement dédiée aux pvtistes.

Les horaires

La semaine de travail en Australie est légalement fixée à 38h. Votre employeur peut vous demander de travailler des heures supplémentaires, appelées overtime, tant qu’elles restent « raisonnables ». De même, avec votre accord (c’est obligatoire !), votre employeur peut mettre en place un système de moyenne horaire : vous pourriez travailler plus d’heures une semaine, mais moins d’heures les semaines suivantes. Et au final, en moyenne, vous travaillerez 38 heures par semaine.

En fonction de votre convention collective, vous pourriez  toucher un salaire plus élevé pour vos heures supplémentaires (overtime).

Par exemple, dans le domaine de l’horticulture, si vous faites des heures supplémentaires alors que vous avez un statut de casual, vous pourriez toucher 175 % du salaire minimum horaire (incluant les 25 % de salaire supplémentaire en contrat casual). Ces heures supplémentaires s’appliquent si vous travaillez plus de 304 heures sur une période de 8 semaines, ou plus de 12 heures par jour.

Dans le cas de la restauration, vous devez être payé en heures supplémentaires si, en tant qu’employé à plein temps, vous travaillez plus de 11 heures 30 dans une journée (hors période de pause), si vous travaillez plus de 10 heures par jour pendant 3 jours de suite, ou encore si vous travaillez plus de 38 heures par semaine. Pour les employés en casual, vous devez être payé en heures supplémentaires si vous travaillez plus de 12 heures par jour / par shift, ou bien si vous travaillez plus de 38 heures par semaine.

À chaque fois, vous devez consulter les conditions de votre convention collective pour vérifier dans quelles situations un employeur peut être tenu de vous payer des heures supplémentaires.

Il arrive, à l’inverse, que vous travailliez peu d’heures pour un employeur. C’est le cas de beaucoup de pvtistes, qui décident alors de cumuler plusieurs jobs, afin de travailler en quelque sorte à temps plein.

Dans tous les cas, et plus particulièrement si vous avez un job en statut casual : tous les jours, notez vos heures de travail (sans inclure les temps de pause). De cette façon, vous pourrez vérifier que vous êtes bien payé comme il se doit.

Les congés et les jours fériés

Les congés payés et les vacances scolaires

Les congés payés

Si vous travaillez en Australie, vous aurez droit à 4 semaines de congés payés par an si vous êtes sur un contrat régulier (part-time, full time). Si vous ne travaillez que quelques mois, vos congés payés seront comptabilisés au prorata de votre temps passé dans l’entreprise.

Nous en avons déjà parlé plus haut, les contrats de type « casual » ne permettent pas d’obtenir des congés payés. C’est le cas de beaucoup de contrats en fruit picking et dans la restauration, notamment. Si vous êtes dans ce cas, vous allez devoir mettre de l’argent de côté par vous-même pour financer vos vacances.

Si vous trouvez un emploi régulier ou partez dans le cadre d’un autre visa, le site Fairwork vous sera utile, notamment son outil Leave Calculator !

Les vacances

Ce sont des périodes où il peut y avoir une recrudescence de boulots de remplacement puisque les Australiens partent en vacances. Mais il peut également y avoir une foule d’étudiants attendant leur rentrée et prêts à travailler pour gagner un peu d’argent.

Vous le savez, les saisons sont inversées dans l’hémisphère sud :

  • Les vacances d’été ont lieu en décembre et janvier.
  • Les vacances d’automne ont lieu en avril.
  • Les vacances d’hiver ont lieu en juin et/ou juillet selon les États et Territoires.
  • Les vacances de printemps ont lieu en septembre et/ou octobre.

Chaque État ou Territoire a son fonctionnement propre. Voici donc les liens correspondant à chacun d’entre eux. Les sites n’affichent pas les informations de la même façon. Certains font apparaître les « holidays » ou « breaks« , les vacances scolaires, quand d’autres font apparaître les « terms » : les périodes de cours. Ne vous trompez pas !

Les absences

Que vous soyez malade (sick leave) ou que vous ayez besoin d’une journée de congé pour des raisons personnelles, sachez qu’à temps plein, vous avez le droit à 10 jours d’absence de ce type par an. Les employés à temps partiel bénéficient du même nombre de jours, au prorata de leur nombre d’heures travaillées. Pour en savoir plus, consultez le site de Fairwork.

Les travailleurs avec un statut « casual » ne sont pas rémunérés s’ils sont absents, quelle que soit la raison de l’absence.

Le congé maternité

Si vous travaillez depuis au moins 12 mois dans une entreprise et tombez enceinte, vous pouvez bénéficier d’un congé parental de 12 mois maximum. Pendant 18 semaines, vous toucherez le salaire minimum australien. La suite du congé n’occasionne le versement d’aucune aide.

Pour plus d’informations, consultez ce document très complet.

Les jours fériés

Certains jours fériés s’appliquent à l’ensemble du pays, d’autres sont propres à chaque État ou Territoire.

Si vous êtes un employé régulier (les pvtistes en statut casual ne sont pas concernées), votre employeur est tenu de vous rémunérer pour ce jour férié. Par contre, si vous n’étiez pas censé travailler ce jour-là (vous travaillez à mi-temps, vous ne travaillez jamais le mardi, et le jour férié tombe un mardi, par exemple), votre employeur n’est pas tenu de vous payer.

Si vous travaillez un jour férié, vous serez payé comme c’est le cas habituellement. Votre convention collective (award) peut également préciser si vous avez le droit de bénéficier d’un salaire supplémentaire ou prévoir que vous puissiez récupérer ce jour férié à un autre moment.

Par exemple :

  • Dans le cas de la restauration, les employés à plein temps qui travaillent un jour férié doivent recevoir un salaire plus élevé et peuvent récupérer ce jour férié plus tard.
  • Dans l’horticulture, les employés réguliers (plein temps ou mi-temps) qui travailleraient un jour férié doivent être payés 2 fois plus que leur salaire normal (ex : 40 $ au lieu de 20 $ de l’heure). Les employés avec un statut de casual doivent de leur côté être payés 2,25 fois plus que le salaire minimum qui les concerne.

Jours fériés communs

  • 1er janvier : Nouvel An (New Year’s Day)
  • 26 janvier : Fête Nationale (Australia Day)
  • Mars-Avril : Pâques (Easter), vendredi saint et lundi de Pâques
  • 25 avril : Journée de commémoration pour les militaires qui ont servi l’Australie et de ceux morts au combat (Anzac Day)
  • 25 décembre : Noël (Christmas)
  • 26 décembre : Jour des soldes (Boxing Day)

Jours fériés propres à chaque État ou Territoire

Pour retrouver ces jours fériés, nous vous recommandons de jeter un coup d’œil au site de Fairwork Australia.

Chapitre 2 sur 13

Évaluation de l'article

5/5 (6)

57 Commentaires

CamOntheRoad
1 2
Bonjour à tous ! j'ai une question concernant la rémunération en australie. Etant donné que le coût de la vie y est élevé, et que nous sommes imposés à environ 32% sur notre salaire -non récupérable désormais - diriez-vous encore qu'il est avantageux de travailler dans le pays ? votre niveau de vie sur place est-il correct ou il faut se serrer la ceinture au nom de l'aventure australienne ? dans le cas contraire, arrivez-vous encore à revenir en France en ayant fait des économies significatives ? (1 an = 10 à 15.000 €?) Merci pour vos futurs retours !!
Jonathan
1 3
Message de Raphael
Salut Jonathan !

J'ai déplacé ton message ici.

En ce qui concerne l'Australie, puisque tu ne sembles pas avoir de réelles questions à proprement parlé la concernant, je t'invite à lire notre guide ultra complet sur ce pays ! Tu en apprendras énormément à ce sujet : Le guide des pvtistes en Australie, téléchargeable gratuitement !

Concernant le fait de travailler dans la construction, tu peux d'ores et déjà regarder les ressources qui te sont données dans le tout premier message de cette conversation mais aussi lire ce dossier qui t'explique vraiment tout à ce sujet : Travailler dans la construction en Australie en PVT (Visa Vacances-Travail) !
Merci beaucoup
Raphael
875 2.1K
Message de JonathanD27
Bonjour

J aimerai avoir quelque renseignement sur l australie, je souhaiterai pas là-bas pour améliorer mon anglais et aussi travailler dans le batiment
Actuellement je travaille dans la climatisation.
Merci
Salut Jonathan !

J'ai déplacé ton message ici.

En ce qui concerne l'Australie, puisque tu ne sembles pas avoir de réelles questions à proprement parlé la concernant, je t'invite à lire notre guide ultra complet sur ce pays ! Tu en apprendras énormément à ce sujet : Le guide des pvtistes en Australie, téléchargeable gratuitement !

Concernant le fait de travailler dans la construction, tu peux d'ores et déjà regarder les ressources qui te sont données dans le tout premier message de cette conversation mais aussi lire ce dossier qui t'explique vraiment tout à ce sujet : Travailler dans la construction en Australie en PVT (Visa Vacances-Travail) !
Jonathan
1 3
Bonjour

J aimerai avoir quelque renseignement sur l australie, je souhaiterai pas là-bas pour améliorer mon anglais et aussi travailler dans le batiment
Actuellement je travaille dans la climatisation.
Merci
madvic
0 1
(je viens de voir que l'article est aussi en français, je vais alors mettre aussi mon commentaire en français)
De très bonnes ressources a prendre sur la plateforme https://www.picktheworld.org/.
Des articles sur le picking en Australie et un listing d'un maximum de sociétés qui recrutent dans les fruits et légumes principalement. Sur chaque fiches on peut retrouver les retours d'expériences des backpackers.
Voici les article sur l'Australie (un peu vieux mais très intéressant) :
https://www.picktheworld.org/pear-picking-in-australia-the-reliable-fruit/ https://www.picktheworld.org/apple-picking-australia/ https://www.picktheworld.org/prepare-your-cherry-season-in-australia/

Voici la liste des sociétés : https://www.picktheworld.org/location/australia/
lyly
1 8
Message de Neuch82
Ca dépend de ton expérience mais au vu de ton age je te conseillerai de faire une page recto-verso maxi.
Merci pour le conseil
lyly
1 8
Message de Neuch82
Bonjour Lyly,
tu peux parfaitement démarrer tes recherches d'emploi. Le probleme si tu n'as pas ton TFN c'est que tu ne pourras pas etre payée mais comme tu es payée tous les 15 jours il y a fort a parier que tu recevras ton TFN dans ce laps de temps meme si tu trouves un travail illico. Tu peux indiquer a ton employeur a l'embauche que ta demande de TFN est en cours et régulariser ta situation par la suite .
Merci beaucoup pour ta réponse.
J'ai une autre question le cv dois faire combien de page.
Je voie écris 1 à 3 pages maximum 1 page je suis perdu

Merci par avance pour la réponse
lyly
1 8
Bonjour,

Faut il attendre t'avoir reçu son TFN avant de chercher du travail ou on peut chercher en attendant t'avoir reçu son TFN ?

Merci d'avance pour vos réponses
Marie
9.8K 32.2K
Message de KevinG15
Bonjour , merci pour cette article
J'aimerais essayer le PVT pour partir a sydney essayer d'y travailler dans mon métier (boulangerie/patisserie ).
Je me demandais comment réussir a trouver un travail dans ce domaine et si il y avait une certaine difficulté a trouver ?
Salut Kevin,

Tout d'abord, je t'invite à lire le récit de Cédric : Travailler comme pâtissier en Australie (PVT / WHV)
Comme je te le disais dans une autre discussion, il ne devrait pas être trop trop impossible de trouver un travail comme boulanger, notamment si ton niveau d'anglais n'est pas trop faible.
Je pense que beaucoup de choses vont se faire par relation. Choisis une ville en particulier, essaye d'entrer en contact avec la communauté française qui se trouve là-bas (pas forcément limité aux pvtistes mais plus largement), identifie des boulangeries dans la ou les villes où tu souhaiterais te rendre.
C'est un travail de recherche en amont, et aussi, une fois directement sur place.
Quand tu dis pâtisserie, est-ce que tu es aussi en mesure de travailler en restaurant ? Car ça serait aussi une option envisageable.
N'hésite pas à voir les sites d'annonces que nous avons mis dans ce dossier. Tu verras sûrement des annonces. Ça te donnera une idée sur les opportunités qui pourraient exister.
Cherche en ligne des terme comme "french bakery + le nom de la ville qui t'intéresse, pour voir un peu combien il y a de boulangeries, s'ils ont un site Internet, s'ils ont une rubrique emploi, une page Facebook ou ce genre de chose.
Kevin
0 10
Bonjour , merci pour cette article
J'aimerais essayer le pvt pour partir a sydney essayer d'y travailler dans mon métier (boulangerie/patisserie ).
Je me demandais comment réussir a trouver un travail dans ce domaine et si il y avait une certaine difficulté a trouver ?

Articles recommandés