Trouver du travail au Canada

Chapitre 7 : La première expérience canadienne

Date de publication : 31-01-2019

Auteur

Julie

La première expérience canadienne

Même si on a de l'expérience professionnelle en France ou en Belgique, celle-ci n'a pas la même valeur qu'une expérience professionnelle canadienne aux yeux d'un employeur canadien. Pour cette raison, obtenir sa première expérience canadienne est souvent un cap à passer. La recherche de travail peut s’avérer difficile, car les employeurs sont plus méfiants s'ils ne voient aucune expérience canadienne. Ils se demandent si vous disposez effectivement des autorisations de travail (ou s'ils vont être contraints de faire des démarches pour vous embaucher), si vous comprenez le fonctionnement du monde du travail canadien ou encore si vous avez intégré cette nouvelle façon de faire. Par ailleurs, ils ne peuvent pas non plus se tourner vers d'autres employeurs canadiens pour connaître vos références.

Une fois que vous avez travaillé au Canada, tout a l'air de se dérouler plus facilement et la machine est lancée ! Les employeurs canadiens seront intéressés par le fait que vous ayez déjà eu une expérience locale, que vous vous soyez déjà confronté au monde du travail canadien et il sera de plus en plus facile de la valoriser et de trouver d'autres emplois. Quand bien même cette expérience n'aurait rien à voir avec votre champ de compétence, ce qui compte, c'est de prouver que vous êtes intégré sur le marché du travail canadien.

Pour ces raisons, ne cherchez pas forcément à travailler dans votre domaine de compétences. Apprenez à vous remettre en cause, à commencer en bas de l'échelle, à faire ce que vous considérez comme des "petits boulots", pour vous forger cette expérience canadienne, tout en vous faisant un peu d'argent au passage pour ne pas plomber votre budget. Cette expérience permettra d'enclencher le processus. Vous pouvez aussi envisager d'occuper un poste en deçà de vos compétences dans une entreprise qui vous intéresse. Les possibilités d'évolution existent au Canada, et dans tous les cas, cela vous fera déjà au moins une expérience.

Voici trois exemples d'emploi qui permettent d'obtenir cette première expérience.

La restauration

Il faut savoir qu'ici la rémunération du personnel en restauration est un peu différente : le salaire fixe est assez bas (souvent au niveau du salaire minimum fixé par la province, certaines ayant même fixé un salaire minimum différent pour ces professions), mais vous touchez des pourboires (qui s'élèvent à environ 15 % du montant hors taxes de l'addition). Il est donc possible de faire de bonnes fins de mois, au final ! Sachez tout de même que dans les provinces anglophones, la plupart des restaurateurs exigent que vous ayez un niveau d'anglais assez bon pour communiquer avec la clientèle.

Les centres d'appel

Les centres d'appel ou call centers recherchent régulièrement des employés francophones, et ce, dans toutes les provinces. Le salaire va généralement de 11 à 25 $/h. C'est un bon moyen de payer ses factures et d'avoir une première expérience canadienne. Et si, pendant votre journée de travail, vous devez téléphoner du côté du Canada anglophone, ce sera un excellent moyen pour améliorer votre niveau d'anglais. Le téléphone est un très bon exercice, notamment pour la compréhension orale !

Vendeur/vendeuse dans un magasin / supermarché

Passez devant les magasins proches de chez vous et déposez votre CV aux cadres. Par exemple : vous êtes sportif ? Tentez votre chance dans un magasin d'articles de sport ! Vous pourrez montrer vos connaissances et votre motivation.

Une autre option peut aussi être le bénévolat dont nous vous parlons dans le chapitre suivant.

Chapitre 7 sur 14

Évaluation de l'article

5/5 (6)

66 Commentaires

Clément
1 9
Bonjour @Lilou, tu indiques dans le chapitre 6 sur le CV, qu’il ne faut pas mettre de nationalité. Cela veut-il dire que, contrairement aux CV français, il ne faut pas mettre les villes de nos expériences professionnelles (qui pourraient donc indiquer qu’on a travaillé en France) ? Merci d’avance.
Julie
4.9K 14K
Salut Clément, si si tu peux bien tout mettre mais tu ne dois pas préciser dans le haut de ton CV que tu es français. On va le deviner au vu de ton parcours mais pour certaines personnes ayant vécu dans beaucoup de pays différents, ça ne serait pas le cas.
Arsène
0 3
Bonjour, J’ai lu que faire du bénévolat peut être valorisé comme première expérience de travail canadienne pour avoir une référence et faciliter ensuite sa recherche d’emploi. Comme je n’ai pas encore mon PVT, je pensais à une mission de volontariat à distance, c’est-à-dire en ligne (e-volunteer) auprès d’une association canadienne. Quelqu’un a déjà essayé, avez-vous des contacts ? Merci
Delphine
9 35
Bonjour Julie et bonjour à tous Je pense que je suis nulle avec les nouveaux réseaux ? je suis inscrite a LinkedIn depuis longtemps mais j’ai l’impression que c’est surtout France. Y a t il un autre LinkedIn pour le Canada? Ou c’est bien le même lien et donc réseau pour l’ international? Je ne sais pas si je suis très claire … En gros je ne sais pas comment faire pour que mon profil apparaisse chez les canadiens. (j’ai mis Toronto dans mon titre mais je ne sais pas si cela Suffit ). Merci d’avance pour votre aide! Delphine
Marie
9.9K 33.1K
Salut Delphine, Alors LinkedIn, c’st la même chose en France et au Canada (c’est même peut-être encore plus présent en proportion au canada). Ensuite, c’est bien d’avoir un profil LinkedIn. Tu dois te localiser au Canada (tu dois éditer la ville et le pays sur ton profil sur LinkedIn. À ce moment là, oui, le profil devrait plus facilement apparaître sur les recherches des employeurs. Toutefois, il ne suffit pas d’attendre et d’attendre que le job t’arrive tout cru dans le bec. Il faut postuler à des emplois (les employeurs iront potentiellement voir ton profil à ce moment là), identifier les boîtes dans ton secteur et les suivre, voir si elles publient des offres d’emploi sur LinkedIn ou ce genre de chose.
Delphine
9 35
Super merci Marie ça doit être ça mon problème. Je dois mettre une adresse au Canada sur mon profil. Pour le moment je n’y suis pas encore. J’anticipe les préparations. Avec mon métier j’ai la chance d’être appelée tous les jours (du moins en France mais à priori partout dans le monde, j’avais obtenu 2 visas permanents en NZ juste sur coup de téléphone. Alors je croise les doigts pour le Canada ??comme je n’ai pas eu le PVT changement de plan). Mais du coup je trouvais bizarre de n’avoir que des recruteurs français sur mon profil. Mais bien évidement je démarcherai quand j’y serai :-)
Marie
9.9K 33.1K
Ah oui, là c’est parce que tu ne te mettais pas au Canada :). Tu ne veux pas essayer aussi de chercher depuis la France ?
Delphine
9 35
Oui c’est ça. En fait je trouvais bizarre de ne voir que les publications de la France . C’est la que je me suis dit “mais pourquoi je ne vois pas le reste du monde”. Je vais commencer un peu avant d’arriver au Canada. Mais la je suis encore en “tour du monde” et l’un des problèmes avec mon métier (bien que ça n’en soit pas un mais depuis la France si) c’est qu’ils cherchent tellement qu’avec le système anglo-saxon qui n’ont pas les mois de préavis, ils te veulent tout de suite. Avec mes soucis de visa ça sera plus compliqué à les motiver. Trouver un sponsoring sera plus dur vu qu’ils ne me connaissent pas. Mais quoiqu’il en soit le poste sera vacant pour eux. On a un turn over tellement important dans mon domaine que ça a ses avantages et ses inconvénients. De toute façon je finis au Canada pour mon voyage. Je me laisse de août à novembre pour trouver un sponsoring. Sinon j’ai d’autres cartouches dans mon sac lol. Le PVT aurait permis de faciliter les démarches. A mon arrivée je regarderai l’entrée express aussi mais là je ne pouvais pas monter le dossier. et j’essaie de profiter des derniers moments de mon grand voyage bien que le prochain ne devrait pas être mal non plus :-)
mawouko
0 2
Salut,je suis togolais et je vie au ghana Je suis peintre batiment J’aimerais trouver un emploi au canada et m’immigrer Svp,ai-je la chanse?
Julie
4.9K 14K
Salut Mauric, Si tu veux consulter des offres d’emploi, je te conseille ce site gouvernemental : https://www.guichetemplois.gc.ca/accueil, je vois des offres dans ton domaine : https://www.guichetemplois.gc.ca/jobsearch/jobsearch?sort=M&searchstring=peintre+en+batiment&button.submit=Chercher. Si tu veux travailler au Canada, différents permis de travail sont envisageables pour toi (https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/travailler-canada/permis/temporaire/types-permis-travail.html) : – Si tu veux aller au Québec, tu vas devoir te tourner vers un permis de travail traditionnel (l’employeur va demander faire une Etude d’Impact sur le Marché du Travail). – Si tu veux aller en dehors du Québec (par exemple à Toronto ou Vancouver), comme tu es francophone, tu peux prétendre au permis Mobilité Francophone (l’employeur n’a pas besoin de faire une Etude d’Impact sur le Marché du Travail). Ton métier est de catégorie B (7294 : http://noc.esdc.gc.ca/Francais/CNP/Matrice2016.aspx?ver=16) donc tu es éligible à ce programme :) Mais dans tous les cas, tu dois d’abord postuler et obtenir une « offre d’emploi » (une promesse d’embauche) d’un employeur canadien pour ensuite passer à la demande de permis de travail, donc mon conseil c’est de commencer à envoyer des candidatures et prévoir ensuite avec l’employeur, s’il veut t’embaucher, la demande de visa. Bonne chance !
mawouko
0 2
Merci beaucoup pour votre réponse
PIERRE
0 2
Bsr, je suis camerounais en thèse de doctorat finance et J’aimerais bien continuer mes études au Canada avec possibilité d’enseigner. Suis marié et ma femme est titulaire d’une licence en psychologie et enseignante de maternelle (elle a aussi une attestation de formation en tant que maîtresse) Svp aider nous en nous proposant des options pour travailler et vivre au Canada. Merci d’avance!
Julie
4.9K 14K
Bonjour Pierre, Si tu pars au Canada pour faire des études (avec ce visa : http://www.cic.gc.ca/francais/information/demandes/etudiant.asp), ta femme pourra faire une demande de permis de travail en tant que conjoint de fait. Elle aura ainsi le droit de travailler sur le sol canadien pendant toute la durée de tes études.
PIERRE
0 2
Merci bien ma chère Julie
LAURE
1 2
Bonjour, Je pense sérieusement à venir en PVT au Canada et je me renseigne pour pouvoir y exercer mon métier. Je suis actuellement aide soignant dit préposé aux bénéficiaires code CNP 3413. Je ne comprends pas les demarches a faire pour faire valider mon diplôme. Merci de votre aide
Christopher
0 1
Bonjours à tous, Je tien à vous remercier pour cette article enfin dossier sur comment trouver du travaille aux canada, ça aide beaucoup à se préparé ou même se faire une idée avant de faire le PVT.
Mikael
0 7
Hello à vous ! J’ai vu un article qui parle de 12,65$ au 1er juin pour la Colombie Britannique comme salaire minimum. Des infos dessus ? J’arrive la bas fin mai donc ca m’intéresse :) Merci
Marie
9.9K 33.1K
Salut Mickael, Le salaire minimum en Colombie britannique passera effectivement à 12,65 $ le 1er juin prochain.
Mikael
0 7
Super ! Merci pour cette bonne nouvelle :)
Maïté
4 14
Bonjour à tous Est ce que quelqu’un peut m’éclairer sur la différence entre une entente de travail et une offre d’embauche? Peut-on bosser juste avec l’offre d’embauche? Merci de vos réponses
Julie
4.9K 14K
Hello ! Une offre d’emploi, en canadien, ça veut dire une promesse d’embauche. Une offre d’emploi doit être rédigée par l’employeur, à ton intention, pour qu’elle soit recevable dans le cadre d’une demande de permis de travail fermé. Hope it helps :)
Jo
0 1
Je cherche du travail dans le sounddesign ,production musicale ,creation des beat, instrumentale et autre

Articles recommandés