Tous les permis et visas pour partir au Canada

Chapitre 1 : Introduction

Date de publication : 20-01-2021

Auteur

Julie

Sur Internet aujourd’hui, plusieurs sites vous proposent de vous accompagner dans vos démarches, moyennant finances (ils sont parfois très chers !). Faites attention, beaucoup de ces sites n’ont aucune légitimité, voire aucune utilité. Nous vous proposons donc un article à lire avant toute chose : Faut-il se faire aider (avocat ou consultant) pour immigrer au Canada ? Et si vous avez des questions ou des inquiétudes pendant vos démarches, nous vous invitons à vous rendre sur notre forum de discussions consacré au Canada, la communauté pvtistes essaiera de vous aider autant que possible 🙂

Que vous souhaitiez partir au Canada pour y voyager, y faire un stage, des études, y travailler ou encore y immigrer, voici un dossier qui devrait vous intéresser puisque nous passons en revue toutes vos options pour vous rendre au Canada de façon temporaire ou permanente.

Dans ce dossier, nous allons vous présenter :

  • Les notions à bien comprendre avant même de vous lancer dans vos démarches : a-t-on besoin d’un visa, d’un permis, d’une AVE pour se rendre au Canada ? Qu’est-ce qu’un permis de travail fermé ? Un permis de travail ouvert ? Qu’est-ce qu’une EIMT ? Que signifie emploi « qualifié » ?
  • Expérience Internationale Canada : le Permis Vacances-Travail (PVT), le permis Jeunes professionnels (JP), le permis Stage coop International et le Volontariat International en Entreprise (VIE).
  • Le statut de touriste et vos droits et devoirs en tant que visiteur.
  • Le permis d’études et le permis de travail postdiplôme, proposé à ceux qui ont étudié au Canada.
  • Le travail en tant qu’au pair au Canada, qu’il n’est pas possible de faire avec un statut de touriste.
  • Le permis de travail fermé classique (partout au Canada) et le permis Mobilité francophone (en dehors du Québec).
  • Le permis de travail ouvert, que vous pouvez obtenir, sous conditions, si votre conjoint travaille ou étudie au Canada.
  • Le statut implicite, qui peut, sous conditions, vous permettre de rester au Canada entre l’expiration de votre permis de travail et l’obtention du suivant.
  • La résidence permanente canadienne.
  • La citoyenneté canadienne.

Ce dossier, publié initialement le 15 novembre 2012 a été mis à jour pour la dernière fois le 20 janvier 2020.

Aperçu des chapitres :

Évaluation de l'article

5/5 (13)

341 Commentaires

Estelle
0 4
Message de larousse
C'est effectivement une option!

Tu peux demander un permis Jeune Pro ou PVT (EIC) si tu es admissible, mais tu sais sûrement que ça marche par tirage au sort et qu'il y a un délai de traitement de 8 semaines. Alors je te conseille d'entamer les démarches plusieurs semaines avant l'expiration de ton permis de travail Stage Coop.
Il sera valide seulement pour l'employeur qui est indiqué sur ton permis, donc seulement pour travailler au lab en question. Ce sera un permis de travail fermé (1 seul employeur).

Petite précision : le permis de travail est délivré à la frontière, ce que tu as en main est la lettre d'introduction (et non le permis).

L'autre option serait, vers la fin de ton stage, de demander une prolongation de ton séjour à titre de visiteur. Tu pourras voyager, mais pas travailler.

Dans tous les cas, toujours entamer tes démarches AVANT l'expiration de ton permis pour éviter de te retrouver sans statut au Canada (même pour quelques jours c'est en infraction avec la loi).

Merci beaucoup pour vos conseils !
Si je choisi la première option dois-je refaire une demande avant d'avoir le permis ?
larousse
3.6K 9.4K
Message de EstelleF8
Cependant j'aimerais rester 10 mois au Canada.
J'ai donc pensé a deux possibilités :
1) Etaler les 924h du stage sur 10 mois en ayant des jours de congé ou de vacances par exemple
C'est effectivement une option!
2) Enchainer un travail au Canada après les 6 mois de stage Coop. Dois-je demander un visa ?
Une d'elle est-elle possible ? Quelles démarches auprès de EIC dois-je faire ?
Tu peux demander un permis Jeune Pro ou PVT (EIC) si tu es admissible, mais tu sais sûrement que ça marche par tirage au sort et qu'il y a un délai de traitement de 8 semaines. Alors je te conseille d'entamer les démarches plusieurs semaines avant l'expiration de ton permis de travail Stage Coop.
Le permis de travail que j'ai reçu est-il toujours valable si je fais uniquement les 6 premiers moi ?
Voyez-vous une autre solution ?
Merci d'avance pour votre aide.
Il sera valide seulement pour l'employeur qui est indiqué sur ton permis, donc seulement pour travailler au lab en question. Ce sera un permis de travail fermé (1 seul employeur).

Petite précision : le permis de travail est délivré à la frontière, ce que tu as en main est la lettre d'introduction (et non le permis).

L'autre option serait, vers la fin de ton stage, de demander une prolongation de ton séjour à titre de visiteur. Tu pourras voyager, mais pas travailler.

Dans tous les cas, toujours entamer tes démarches AVANT l'expiration de ton permis pour éviter de te retrouver sans statut au Canada (même pour quelques jours c'est en infraction avec la loi).
Estelle
0 4
URGENT
Bonsoir,
J'ai été acceptée en tant Stage coop international et suite à leur demande pour valider mon dossier j'ai dû leur envoyer ma lettre d'invitation du laboratoire universitaire. Mon stage devait durer 10 mois (ce qui était indiqué sur la lettre). Cependant en France un stage ne doit pas dépasser 924h.
Le laboratoire serait d'accord pour me prendre finalement seulement 6 mois.

Cependant j'aimerais rester 10 mois au Canada.
J'ai donc pensé a deux possibilités :
1) Etaler les 924h du stage sur 10 mois en ayant des jours de congé ou de vacances par exemple
2) Enchainer un travail au Canada après les 6 mois de stage Coop. Dois-je demander un visa ?
Une d'elle est-elle possible ? Quelles démarches auprès de EIC dois-je faire ? Le permis de travail que j'ai reçu est-il toujours valable si je fais uniquement les 6 premiers moi ?
Voyez-vous une autre solution ?
Merci d'avance pour votre aide.
larousse
3.6K 9.4K
Message de Juliaa1
Bonjour,

Ce message car j'ai obtenu un permis d'étude d'un an à partir de aout pour une formation pro au Quebec. A quelques semaines du départ, je viens d'être tirée au sort pour le pvt (2ans cette fois). J'ai cru comprendre que les deux permis étaient cumulables.

- Comment expliquer cela lors de mon passage aux douanes ?
- Est-ce que je peux débuter sous statut étudiant pendant 1 an, puis enchainer avec la dernière année en pvt du coup ?
- Est ce que si j'arrête mes études en cours de route et que j'ai activé le pvt, je peux changer de statut en cours de route ?

Merci d'avance pour vos réponse et votre aide !!
Julia
Bonjour Julia,

1) "Je viens pour étudier et travailler au Canada" ou "Je viens pour étudier pendant 1 an et après je fais un PVT";

2) Oui, puisque la LI est valide 12 mois, tu peux l'activer plus tard à l'intérieur de la date de validité;

3) Je ne recommande pas d'activer la LI pour le permis d'études en plus du PVT en simultané car pour ce dernier tu as besoin d'une assurance obligatoire...Si tu fais par exemple 6 mois d'études et que tu actives ta LI de PVT en même temps, tu devras acheter une assurance pour 2 ans et tu vas "gaspiller" 6 mois de ton PVT en plus de devoir payer pour l'assurance...

Si tu actives les 2 LI tu auras 2 statuts: étudiante et travailleuse (PVTISTE). Ce n'est pas interdit. Mieux vaut choisir un seul projet à la fois et ne rien faire en simultané.
Julia
0 2
Bonjour,

Ce message car j'ai obtenu un permis d'étude d'un an à partir de aout pour une formation pro au Quebec. A quelques semaines du départ, je viens d'être tirée au sort pour le pvt (2ans cette fois). J'ai cru comprendre que les deux permis étaient cumulables.

- Comment expliquer cela lors de mon passage aux douanes ?
- Est-ce que je peux débuter sous statut étudiant pendant 1 an, puis enchainer avec la dernière année en pvt du coup ?
- Est ce que si j'arrête mes études en cours de route et que j'ai activé le pvt, je peux changer de statut en cours de route ?

Merci d'avance pour vos réponse et votre aide !!
Julia
larousse
3.6K 9.4K
Message de ValentineCanada
Bonjour! Pourriez-vous m'aider? Je suis actuellement en Stage de 6 mois avec un permis Stage coop, mon employeur souhaite m'embaucher en utilisant la mobilité francophone. J'ai lu que je ne bénéficiais pas d'une potentielle situation implicite. Je ne sais donc pas si je dois aller faire le tour du poteau pour obtenir une mobilité francophone alors même que je suis encore en stage ou juste après ? Combien de temps prennent les démarches, vais-je pouvoir travailler immédiatement si je fais le tour du poteau ? Peut-être devrais-je faire les demarches en ligne ?
Bonjour,

La procédure c'est de demander une prolongation de ton permis de travail en ligne via IRCC, dans le cadre de la Mobilité francophone. Tu pourras rester au pays et bénéficier des conditions de ton permis actuel jusqu'à ce que tu reçoives une réponse de IRCC.
ValentineCanada
0 1
Bonjour! Pourriez-vous m'aider? Je suis actuellement en Stage de 6 mois avec un permis Stage coop, mon employeur souhaite m'embaucher en utilisant la mobilité francophone. J'ai lu que je ne bénéficiais pas d'une potentielle situation implicite. Je ne sais donc pas si je dois aller faire le tour du poteau pour obtenir une mobilité francophone alors même que je suis encore en stage ou juste après ? Combien de temps prennent les démarches, vais-je pouvoir travailler immédiatement si je fais le tour du poteau ? Peut-être devrais-je faire les demarches en ligne ?
larousse
3.6K 9.4K
Message de Lauradugalic83
Est-il possible d’arriver sur le territoire canadien en décalé, car mon conjoint a des obligations professionnelles et pourrais arriver que fin septembre, alors que moi se serait pour le 1er Août…
Bonjour,

Bien sûr, aucune obligation d'arriver ensemble!
Laura
0 4
Bonjour je m’appelle Laura et j’ai été admise à l’école pour 3 ans à Montréal!
Mon conjoint me suis, pour lui faire un permis de travail ouvert en tant que conjoint accompagnateur.
Notre CAQ à été validé, nous avons envoyé nos deux demandes de permis nous attendons les réponses.
Néanmoins j’ai une question:
Est-il possible d’arriver sur le territoire canadien en décalé, car mon conjoint a des obligations professionnelles et pourrais arriver que fin septembre, alors que moi se serait pour le 1er Août…
Est-ce que cela poserait un problème lors du passage de l’agent de l’immigration?

Merci beaucoup!

Laura
larousse
3.6K 9.4K
Message de FredM88
Bonjour,
Actuellement salariée en France, mon entreprise dispose d'agences au Canada et je souhaite partir à Montréal. Mon objectif est de m'y installer définitivement. Je ne sais pas quelle est la meilleure option dans ce cas pour pouvoir partir mais ça serait certainement dans un premier temps en tant que travailleur détaché (donc 3 ans max renouvelable). Si je pars en tant que travailleur détaché, je comprends que je n'ai pas besoin d'un permis de travail. Confirmez-vous ?
Bonjour Fred,

Il faut absolument un permis de travail, tu n'es pas dispensé. Il faut aussi que l'entreprise canadienne pour laquelle tu comptes travailler fasse une demande d'EIMT, à moins que tu répondes aux critères de l'Accord économique Canada-Union Européenne, dans tel cas l'EIMT peut être dispensé:

Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne (UE) – Personnes faisant l’objet d’un transfert temporaire intragroupe visées au R204a) (permis de travail requis/code de dispense de l’EIMT T44) et conjoints (permis

En gros, tu dois être un cadre supérieur, un spécialiste ou un stagiaire diplômé qui part en perfectionnement pour l'entreprise en question.

Mais dans tous les cas, tu auras besoin d'un permis de travail, sans l'ombre d'un doute.
Partir en tant que travailleur détaché facilite-t-il la possibilité d'obtenir une résidence permanente ? Si non, que me conseillez-vous de faire pour avoir la chance de pouvoir rester au Canada ?
Non, cela ne facilite pas la résidence permanente. Tu devras choisir un programme d'immigration et rencontrer les exigences pour être sélectionné. Je te conseille de lire le Guide de la RP pour en savoir plus:

Guide des programmes de résidence permanente au Canada

Articles recommandés