Trouver un travail en Nouvelle-Zélande

Article publié le 04-04-2018.

Quels secteurs recrutent en Nouvelle-Zélande ?

En janvier 2014, le ministère du business, de l'innovation et de l'emploi a publié son rapport annuel intitulé Occupational Outlook sur les perspectives d'emploi en Nouvelle-Zélande. Ce dossier propose un rapport sur une cinquantaine de professions en donnant des informations sur les perspectives d'emploi, les salaires, les qualifications recherchées, les obligations de disposer d'une licence et les débouchés. N'hésitez pas à consulter ce dossier très bien fait pour savoir si votre métier s'y trouve et vous informer sur les opportunités d'emploi.

Pour nous aider à rédiger cette partie, nous avons également consulté cette page du gouvernement néo-zélandais consacrée aux opportunités d'emploi pour les immigrants. N'hésitez pas à consulter les articles spécifiques à votre branche. Toutes les branches ne s'y trouvent pas puisque la Nouvelle-Zélande n'a pas besoin de tous les corps de métier.

Nous allons vous fournir des liens utiles pour quelques domaines de profession. Toutefois, nous vous recommandons également de consulter d'autres sites Internet et d'autres supports pour votre recherche d'emploi. Pour en savoir plus, consultez la dernière partie de ce dossier.

Le secteur du tourisme

Le secteur du tourisme est très important en Nouvelle-Zélande (environ 6 % des travailleurs ont un emploi lié à ce domaine). A cause d'un important turn over et d'un besoin croissant de main-d'œuvre dans le domaine, vous n’aurez pas trop de difficulté à trouver un emploi dans le secteur si vous avez déjà de l’expérience.

Le secteur du tourisme est intrinsèquement lié à ceux de l'hôtellerie et de la restauration.

Les principales destinations touristiques sont Auckland, Wellington, les régions de Canterbury (avec Kaikoura notamment), le Central Otago, Taupo, et Rotorua. C’est donc dans ces zones que vous devez chercher en priorité. Toutefois, dans certaines régions, comme celle de Queenstown (très populaire en hiver), la concurrence peut être assez rude puisque de nombreux PVTistes viennent aussi y chercher du travail.

La saison touristique est principalement en été (entre décembre et février) : 1/3 des touristes viennent à cette période contre 1/5 en hiver. Alors qu’ils sont plus disséminés en été, les travailleurs dans le tourisme se rendent dans les mêmes endroits en hiver.

Si vous envisagez de faire une saison d'hiver (entre mi-juin et mi-septembre) dans une station de ski néo-zélandaise, nous vous encourageons à consulter notre dossier sur le fruit picking et le travail saisonnier en Nouvelle-Zélande. Vous y trouverez notamment des liens vers les sites de recrutement dans les stations de ski.

Quelques grands groupes internationaux (comme Accor, SkyCity ou InterContinental Hotel Group), recrutent régulièrement des employés dans ce secteur. Voici quelques liens qui vous informeront également sur l'emploi et les opportunités dans le domaine :

La restauration et l'hôtellerie

En Nouvelle-Zélande, un mot est utilisé pour englober ces secteurs : hospitality qui signifie aussi bien accueil qu'hospitalité. Ces deux secteurs sont très liés à celui du tourisme (mais pas seulement). Là aussi, il y a de bonnes opportunités à saisir si vous avez de l’expérience dans le domaine. Si vous n’en avez pas, des boulots de petites mains peuvent aussi être envisagés (comme travailler à la plonge d’une cuisine, ou comme runner en salle de restaurant). Les possibilités en tant que chef, second de cuisine, serveur ou barman sont plutôt bonnes dans les grandes villes et dans les coins touristiques (selon la saison).  Les Français disposent d'une bonne réputation pour les emplois de bouche.

Dans l’hôtellerie, outre les métiers de l’accueil (réceptionniste, par exemple) qui sont ouverts essentiellement à ceux qui ont une très bonne maîtrise de l’anglais et de l’expérience, vous pouvez également occuper des emplois auxquels on pense moins comme le nettoyage des chambres, l’entretien des locaux ou des jardins (dans les resorts de Paihia dans le Northland, par exemple).

Vous pouvez également envisager de passer par des agences de placement (comme Hospoworld à Auckland, par exemple) qui - si vous avez de l’expérience dans le domaine et un bon niveau d’anglais - devraient pouvoir vous mettre rapidement en relation avec des employeurs (mais n’arrêtez pas pour autant de chercher par vous-même !)

Pour en savoir plus sur les emplois de barista, de serveur et de runner dans la restauration, vous pouvez consulter cette discussion de notre forum.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans le secteur de l'hospitality :

Agriculture, horticulture et industrie forestière

Les opportunités d’emplois dans ces trois secteurs sont aussi très bonnes. Nombreux sont les PVTistes à travailler en particulier dans l’horticulture (fruit picking, emploi en pack house). Le secteur recherche aussi bien des employés peu qualifiés que des employés qualifiés. Si vous avez peu d’expérience professionnelle ou un niveau d’anglais encore hésitant mais que vous avez plein de motivation, l’horticulture est l’un des secteurs qui vous permettra d’acquérir de l’expérience de travail en Nouvelle-Zélande, tout en apprenant l’anglais à votre rythme et en vous assurant des revenus. Vous pouvez bien sûr le faire bénévolement (contre le logement et la nourriture, comme c’est le cas pour les fermes appartenant aux réseaux WWOOF et HelpX) mais vous pouvez tout aussi bien être rémunéré. Pour en savoir plus sur l'état actuel du secteur : Great job opportunity : Agriculture and forestry.

Nous vous invitons également à consulter les trois dossiers que nous avons consacré aux emplois saisonniers :

Si vous avez des qualifications spécifiques en agronomie (et une bonne expérience dans le domaine), sachez que les employeurs du secteur sont également en demande. Il en est de même pour le secteur de l’industrie laitière qui a régulièrement besoin de main-d’œuvre.

Envie de travailler avec les moutons ?

Avec plus de 30 millions de moutons, la Nouvelle-Zélande est le premier pays exportateur d’ovins au monde. Certains PVTistes ont déjà essayé de travailler dans le secteur. Toutefois, il est à noter que le nombre de moutons a réduit drastiquement depuis les années 1980 (les moutons étaient alors 70 millions !). Par conséquent, l’industrie est un peu moins florissante qu’auparavant. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter ces discussions de notre forum : Les Marlboroughs Sounds et ses moutonsTonte de mouton / Sheep Shearing et ce chapitre de notre dossier sur le travail saisonnier en Nouvelle-Zélande. Alex et Cécilia, nos reporters PVTistes en Nouvelle-Zélande ont également testé le lambing et vous ont fait une vidéo sur le sujet.

En plus des liens disponibles dans nos dossiers, vous pouvez également consulter les sites suivants pour trouver un emploi dans ces secteurs qui sont surtout utiles pour les personnes ayant des métiers dans l'agriculture ou la sylviculture :

Les technologies de l’information et de la communication (TIC)

Ce secteur recrute également plutôt bien en Nouvelle-Zélande. Les développeurs, les administrateurs systèmes, les ingénieurs réseaux, les spécialistes en sécurité informatique, les programmeurs, ou les architectes software y ont de bonnes opportunités. La Nouvelle-Zélande souffre un peu du manque de travailleurs dans le domaine des TIC et recrute donc par conséquent souvent à l’étranger. Si vous avez un métier plus créatif dans ce domaine (designer graphique ou web designer), les opportunités y sont un peu moins importantes du fait de l'afflux de jeunes travailleurs récemment formés. Toutefois, quelques entreprises ont récemment fermé leur porte dans ce secteur, à commencer par Gameloft qui a fermé ses portes en 2016 après que le bureau de Paris ait considéré que les bureaux en Nouvelle-Zélande coûtaient trop chers (160 emplois supprimés).

Les emplois se trouvent principalement à Auckland (46 % des emplois), Wellington (24 %) et Christchurch (11 %). Certaines grandes entreprises sont bien implantées dans le pays comme SAPRakonDatacomXeroOrion Health ou Fujitsu.

Pour en savoir plus sur ce secteur : Great job opportunities - Information Technology jobs.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans ces secteurs :

Le secteur de la construction

Les opportunités d’emplois dans ce secteur sont actuellement très bonnes en Nouvelle-Zélande. L’emploi est plus particulièrement disponible à Auckland (la ville continue chaque jour de grandir) et dans la région de Canterbury près de Christchurch (un tremblement de terre en 2011 a fait de très nombreux dégâts dans la région). Il existe également de bonnes opportunités à Wellington et dans la région de Bay of Plenty. 124 000 personnes travaillent en lien avec le secteur de la construction en Nouvelle-Zélande. Ils sont répartis ainsi :

  • 25 % travaillent dans les grands travaux (constructions de routes, de ponts)
  • 25 % travaillent dans l'installation de services (plomberie, électricité)
  • 15 % travaillent dans des entreprises de construction de résidences
  • 7 % travaillent dans des entreprises de construction non-résidentielles
  • 8 % travaillent pour les services de construction (préparation de site, peinture, décorations...)

Les employés chargés de la supervision sont particulièrement recherchés.
Attention toutefois, les métiers les plus qualifiés (tels que les ingénieurs civils par exemple) doivent souvent faire une demande d’équivalence de diplôme entre leur diplôme français et leur diplôme néo-zélandais. N’hésitez pas à contacter des employeurs potentiels pour en savoir plus sur leurs attentes. Pour en savoir plus : Job opportunities - Construction.

La profession a mis en place un guide à l’usage des travailleurs étrangers. Nous vous recommandons fortement de le lire : Construction Guide Migrant.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans le secteur de la construction :

Le premier message de cette discussion sur l'emploi dans le bâtiment en Australie contient un lien vers un lexique du BTP. Ce document peut vous être très utile pour connaître tout le lexique nécessaire pour travailler dans la construction et le bâtiment.

Le secteur de la santé

La Nouvelle-Zélande a d’importants besoins en matière de médecins, de sages-femmes et de chirurgiens. Plus généralement, les opportunités sont plutôt bonnes (ou moyennes) dans la plupart des professions de la  santé.
Beaucoup de professionnels de santé en Nouvelle-Zélande viennent de l’étranger (environ 4 personnes sur 10). Toutefois, il faut au préalable voir ses qualifications être reconnues en Nouvelle-Zélande.
Si vous souhaitez travailler dans le secteur de la santé et que votre profession est soumise à un enregistrement en Nouvelle-Zélande, il est recommandé de commencer les démarches pour le faire au moins 4 mois avant votre arrivée en Nouvelle-Zélande (d’autres peuvent prendre encore plus de temps) en prenant contact avec les organismes professionnels des différentes professions. Vous pouvez retrouver les professions concernées sur cette page du site de l’immigration néo-zélandaise.

Les ingénieurs et les techniciens biomédicaux ont également de bonnes opportunités d’emploi en Nouvelle-Zélande, avec certaines grandes entreprises du secteur comme Fisher and Paykel HealthcareOrion HealthDynamic Controls ou Atlantis Healthcare. De manière générale, ce secteur est en pleine expansion pour de nombreuses professions.

Nous vous recommandons de consulter ces sites spécialisés sur les professions médicales :

L'ingénierie

Comme souvent, ce domaine fait l’objet d’une attention toute particulière de la part des employeurs en Nouvelle-Zélande. Ils recherchent effectivement des ingénieurs civils, des ingénieurs en chimie, des ingénieurs électriques, des ingénieurs spécialisés dans l'environnement, dans le secteur minier et dans les transports. Pour en savoir plus : Great Job opportunities - Engineering.
Les ingénieurs n’ont pas besoin d’être enregistrés. Du moins, ça n’est pas une obligation légale. Mais trouver un emploi dans le domaine nécessite d'obtenir une équivalence de vos diplômes en Nouvelle-Zélande.

Si votre formation d’ingénieur s’est faite à l’étranger, ce pays est peut-être signataire des accords de Washington, Dublin et Sydney qui permettent d’obtenir une reconnaissance directe de votre qualification d’ingénieur auprès de l’association des ingénieurs en Nouvelle-Zélande (IPENZ). A noter que ni la France, ni la Belgique ne sont signataires de tels accords (le Canada l’est).
Comme l’appartenance à cette association professionnelle n’est pas obligatoire, il est envisageable de trouver un emploi dans ce secteur en Nouvelle-Zélande, mais votre tâche sera toutefois beaucoup plus ardue. Une expérience d’emploi conséquente dans ce domaine dans des pays signataires d'un de ces accords pourrait être un atout.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans ces secteurs :

L'exploitation pétrolifère et gazière

Les personnes disposant de qualifications dans ces secteurs sont assez recherchées en Nouvelle-Zélande, en particulier dans la région de Taranaki où des gisements de gaz et de pétrole continuent d’être découverts. Les employeurs recherchent surtout des opérateurs extérieurs, des géologues, des soudeurs, des électriciens, des monteurs d’installations au gaz, des techniciens d’instruments, et des ingénieurs dans le domaine. Pour en savoir plus : Job opportunities - Oil and Gas.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans ces secteurs :

Business et Finance

Le secteur de la finance est assez important en Nouvelle-Zélande. On y trouve 21 banques nationales et un certain nombre d’institutions financières. Ceux qui travaillent dans le secteur des assurances ne seront pas non plus en reste.
La Nouvelle-Zélande recherche notamment des vérificateurs, des experts comptables ou des gestionnaires d’approvisionnement par exemple. Pour en savoir plus : job opportunities - Business and Finance.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans ces secteurs :

La publicité et le marketing

En 2008-2009, la crise a également touché la Nouvelle-Zélande. Les budgets des entreprises dans la publicité et le marketing ont été fortement réduits et le marché s’est contracté. Même si le secteur a depuis repris, nombreux sont les jeunes en Nouvelle-Zélande à embrasser une carrière dans ce secteur. Par conséquent, les jobs qui peuvent convenir à votre profil font l’objet d’une forte concurrence. Dans ces domaines, il est recommandé d’avoir une expérience conséquente (de préférence à l'étranger), et un très bon niveau d’anglais. Vous pouvez également envisager de faire du volontariat dans le domaine pour acquérir une expérience en Nouvelle-Zélande.

Les sites suivants peuvent vous être utiles pour trouver un emploi dans ces secteurs :

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Préparez sereinement votre PVT et vivez-le pleinement grâce à nos bons plans ! Ils vous permettront de bénéficier de réductions et d'avantages !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Le retour en France après un PVT

[Interview]

Après un PVT au Japon, Claire s’envole pour la Nouvelle-Zélande… et l’Australie !

[Récit de voyageur]

On a testé l’ascension du Mont Washington (USA)

[News]

PVT Canada 2019 : où en sommes-nous ? (quota, rondes d’invitations…)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.
Gégé
112 34
#918393

Merci pour ce dossier, qui tombe à pic (nous commençons la recherche d’emploi en NZ) !

{{likesData.comment_918393.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#918394

Super ! Bon courage à vous !

{{likesData.comment_918394.likesCount}}
Johanna
2.9K 1.8K
#918395

Merci et bravo Marie pour ce dossier complet.

{{likesData.comment_918395.likesCount}}
#918396

Merci pour ce dossier

{{likesData.comment_918396.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#918397

Message de Okeanoos
Merci pour ce dossier
N’hésite pas à me faire des retours de ta recherche d’emploi (en espérant que tout ceci t’aide!)

{{likesData.comment_918397.likesCount}}
#918400

Parfait pour mon projet !

{{likesData.comment_918400.likesCount}}
#918398

Message de Marie
N’hésite pas à me faire des retours de ta recherche d’emploi (en espérant que tout ceci t’aide!)
Oui beaucoup ! Dossier super bien fait et très complet. Ça marche ! Je vais m’y mettre dans une dizaine de jours

{{likesData.comment_918398.likesCount}}
Gégé
112 34
#918399

Petit retour sur la recherche d’emploi : même si la liste de postulants devant vous est longue, l’inscription direct en packhouse fonctionne ! J’ai été appelé pour 4 jours de travail, une semaine après mon inscription

{{likesData.comment_918399.likesCount}}
Marie
32.6K 9.4K
#918401

Merci Gege, c est vrai qu’on va pouvoir ajouter ce bout là, en particulier dans la partie consacrée au travail en packhouse.
Si ca te dit d’ailleurs, n’hésite pas a poster un petit message sur le forum emploi pour expliquer comment tu as cherché du boulot dans les packhouse

{{likesData.comment_918401.likesCount}}
Mariama
100 36
#918402

Excellent dossier, ça donne un très bon aperçu des attentes des employeurs et surtout ça nous donne les outils pour une bonne recherche d’emploi. Dans mon cas, ça me rassure aussi : la phobie d’être complètement paumé, je pense qu’elle est assez commune ici ?!
Merci en tout cas ! J’irai regarder les liens plus en détail plus tard.

{{likesData.comment_918402.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre