Vous avez décroché un PVT, un permis Stage coop, Jeunes pro, VIE, ou encore un permis d’études pour partir au Canada ? Félicitations !

Il ne vous reste maintenant qu’à préparer votre départ et surtout votre arrivée au Canada, en respectant bien les règles et restrictions mises en place par le Canada. On vous propose donc une checklist, qui vous permettra de ne rien oublier !

1 – Votre billet d’avion

Pvtistes.net est partenaire :

  • De Air Canada, qui vous permet (si vous partez au Canada pour étudier ou travailler de façon temporaire, quel que soit le type de permis de travail) de bénéficier de billets d’avion à prix préférentiels (2 bagages en soute inclus) modifiables et annulables. En savoir plus.
  • D’Air Transat, qui vous permet (si vous partez au Canada pour étudier ou travailler avec un permis EIC) de bénéficier de billets d’avion avec un supplément de 23 kg de bagages offerts. En savoir plus.

Vous pouvez partir au Canada avec un aller-retour ou avec un aller simple mais dans le deuxième cas, vous devez avoir plus d’économies sur votre compte bancaire pour pouvoir vous payer un billet retour ultérieurement.

2 – Votre passeport

Votre passeport doit être valide pendant toute la durée de votre séjour. S’il expire avant, vous aurez un permis plus court que prévu, que vous pourrez faire prolonger depuis le Canada, une fois votre nouveau passeport obtenu. Pour éviter ces démarches, nous vous recommandons de faire refaire votre passeport avant de partir au Canada.

Si vous changez de passeport entre l’obtention de votre permis de travail / d’études et votre départ au Canada, prenez quelques minutes pour lire notre article Départ au Canada et validité du passeport.

3 – Votre Lettre d’introduction ou Lettre de correspondance

Ayez sur vous la lettre des autorités canadiennes vous annonçant que votre demande de permis a été acceptée.

Ne partez pas pendant le traitement de votre demande de permis, vous risqueriez de vous faire refuser l’entrée au Canada. Attendez d’avoir reçu votre lettre pour partir.

Si vous partez prochainement au Canada en tant que touriste/visiteur (par exemple, parce que vous accompagnez votre conjoint qui part étudier ou travailler au Canada), vous devez impérativement demander soit un visa de visiteur, soit une AVE (selon votre nationalité) avant votre départ. Pour les Français et les Belges, entre autres, aucun visa n’est nécessaire, une AVE suffit ! En savoir plus.

Note : si vous avez obtenu un permis de travail ou d’études, vous avez automatiquement obtenu une AVE. Celle-ci apparaît sur votre lettre d’introduction / de correspondance.

Si vous l’avez perdue ou égarée, voici les consignes pour en obtenir une nouvelle copie.

4 – (Pour les pvtistes, jeunes pro et stagiaires) L’assurance PVT/EIC

Si vous partez au Canada avec un permis EIC (PVT, Stage coop ou Jeunes professionnels), vous devez être en mesure de présenter la preuve d’une assurance santé valable pendant toute la durée du séjour (attention, si votre assurance ne dure que quelques mois, vous obtiendrez, en cas de contrôle, un permis de la même durée et non prolongeable).

Voici ce qu’indique le Canada aux détenteurs d’un permis EIC :

« Si votre contrat d’assurance ne couvre pas toute la durée de votre séjour, on vous délivrera un permis de travail qui expirera au même moment que votre assurance. Dans ce cas, vous ne pourrez pas demander une modification des conditions associées à votre permis de travail à une date ultérieure. » Source officielle.

Depuis 2005, nous sommes partenaires de Globe PVT, une assurance qui présente de nombreux avantages :

  • Elle coûte 363,60 €/an – 727,20 €/2 ans.
  • Elle vous rembourse les mois d’assurance non utilisés si vous rentrez de votre séjour au Canada de façon prématurée et définitive (20 € de frais de dossier sont à prévoir). Vous pouvez donc souscrire votre assurance pour toute la durée de votre PVT sans crainte de la payer pour rien si vous rentrez plus tôt que prévu.
  • Elle vous propose une interface de remboursement dédiée, pour vos frais de santé au Canada.
  • Elle est souple en termes de démarches : pour vous faire rembourser vos soins, vous n’avez pas besoin de faire remplir un document particulier au médecin, il peut rédiger un rapport de votre consultation sur papier libre.

Si vous êtes étudiant ou si avez un autre statut que celui de pvtiste, stagiaire ou jeune professionnel, vous pouvez vous tourner vers les assurances Globe Partner ou Globe Traveller, selon vos besoins et votre budget.

5 – La preuve de vos économies

Selon le statut avec lequel vous arrivez au Canada, vous pourriez avoir à prouver que vous avez des économies.
Pour un départ avec un permis EIC (PVT, Jeunes professionnels ou Stage coop), vous devez être en mesure de prouver que vous avez au moins 2 500 $CA sur votre compte (ou la somme équivalente en euros ou dans n’importe quelle devise). Il peut s’agir de la somme en liquide (mais attention à bien veiller sur votre argent !), d’une attestation ou d’un relevé de compte de votre banque française ou belge (ou d’un autre pays dans lequel vous résidez actuellement) ou, si vous pré-ouvrez un compte au Canada à distance, une attestation ou un relevé de compte canadien.

Note : cette somme doit être disponible (sur un compte courant ou sur un compte épargne classique), elle ne doit pas se trouver sur un compte bloqué (de type PEL).

Ce document doit dater de moins d’une semaine.

Note : d’après de nombreux retours de pvtistes, vous pouvez également présenter une capture d’écran de votre compte bancaire datant de moins de 7 jours et sur laquelle on peut voir votre nom / prénom, et le montant disponible. Si besoin, en complément, vous pourrez vous connecter directement à votre application bancaire devant l’agent d’immigration pour qu’il vérifie lui-même. Mais on vous recommande de toujours avoir une preuve imprimée à fournir à l’agent.

Pour estimer au mieux votre budget en fonction de votre projet et de votre ville d’arrivée, pensez à consulter le replay de notre live dédié à la question du budget quand on part en PVT et notre article Prévoir son budget pour partir au Canada.

Les étudiants doivent pouvoir justifier d’une somme plus importante, qui dépend de leur province d’arrivée.

Notes :

  • Si vous partez avec un aller simple, vous devez disposer, en plus de ces 2 500 $, d’économies pour vous payer ultérieurement un billet retour (prévoyez la somme correspondant au prix de votre billet aller).
  • Si vous faites un stage non rémunéré au Canada, vous devez avoir suffisamment d’argent pour subvenir à vos besoins pendant tout votre séjour (environ 1 000 $CA/mois).

Bons plans sur pvtistes.net (pré-ouverture de compte à distance possible) :

  • La Banque Nationale du Canada propose jusqu’à 3 ans sans frais bancaire + 100 $CA offerts (une fois votre ouverture de compte finalisée, au Canada). En savoir plus.
  • Desjardins propose 2 ans sans frais bancaire + un mois d’assurance Globe PVT remboursé (une fois votre ouverture de compte finalisée, au Canada). En savoir plus.

6 – Les autres éventuels documents

Si vous avez dû fournir es documents supplémentaires lors de votre demande, par exemple un extrait de casier judiciaire, emportez-les avec vous, pour le cas où.

Si dans le cadre de votre demande de permis, vous avez passé une visite médicale, notez que vous devez arriver au Canada sous 12 mois qui suivent votre rendez-vous chez le médecin. Si vous arrivez après ce délai, vous devrez en repasser une pour pouvoir présenter les résultats à l’agent de services frontaliers qui vous accueillera. Dans le cas contraire, il indiquera sur votre permis de travail que vous n’êtes pas autorisé à travailler dans le domaine hospitalier ou avec des enfants.

Si vous n’avez pas passé de visite médicale dans le cadre de votre demande de permis mais qu’entre temps, vous avez changé d’avis et souhaitez travailler dans le domaine hospitalier ou avec des enfants, il vous suffira de passer une visite médicale (chez un médecin agréé !) avant votre départ, pour être en mesure de présenter les résultats à l’agent canadien qui vous accueillera. En savoir plus sur le passage de la visite médicale (avant ou après l’obtention du PVT).

Si vous êtes stagiaire ou Jeunes pro, vous devez être en mesure de présenter votre convention de stage ou votre offre d’emploi.

Si votre stage est non rémunéré, vous devrez également fournir une preuve que vous disposez de fonds pour subvenir à vos besoins pendant tout votre séjour au Canada.

7 – Un logement pour le début de votre séjour

Pour vous loger au début de votre séjour, vous pouvez opter pour un hôtel, un airbnb ou encore une auberge de jeunesse. N’hésitez pas également à utiliser Booking mais surtout Hostelworld, qui permet de comparer les auberges et de voir les notes données par d’autres voyageurs.

Bons plans à Montréal et Ottawa

Si vous arrivez à Montréal ou Ottawa, notez que les auberges Saintlo offrent 10 % de réduction aux visiteurs de pvtistes.net (quel que soit votre statut au Canada).

L’auberge du Plateau, à Montréal, vous offre elle aussi 10 % de réduction via pvtistes.net, que vous soyez pvtistes, étudiants, touristes…

Et pour trouver un logement à plus long terme ?
Retrouvez le replay de notre live dédié à la recherche d’un logement au Canada :

8 – En cas de départ en famille

Départs en couple

Les informations qui suivent concernent les couples mariés ou conjoints de fait (vie commune depuis au moins 12 mois), de même genre ou non.

Conjoint d’un pvtiste (emploi qualifié ou non qualifié)

Vous pouvez accompagner votre conjoint au Canada librement, vous devez simplement demander une AVE (ou un visa de touriste selon votre nationalité – Les Français et les Belges notamment n’ont pas besoin de visa. L’AVE suffit). Vous n’aurez pas le droit de travailler au Canada.

Si au Canada, le pvtiste occupe un emploi, vous pourrez demander un permis de travail ouvert en tant que conjoint.

Conjoint d’un jeune professionnel ou d’un étudiant

Vous pouvez accompagner votre conjoint au Canada librement, vous devez simplement demander une AVE (ou un visa de touriste selon votre nationalité – Les Français et les Belges notamment n’ont pas besoin de visa. L’AVE suffit). À l’arrivée au Canada, vous devriez être en mesure de demander un permis de travail ouvert auprès de l’agent d’immigration qui vous accueille. Ayez sur vous tous les documents qui prouvent vous êtes mariés ou conjoints de fait.

Départ avec un enfant

Vous devrez demander pour votre enfant une Autorisation de Voyage Electronique (AVE) (ou un visa de touriste selon votre nationalité – Les Français et les Belges notamment n’ont pas besoin de visa. L’AVE suffit).

Si votre enfant a 5 ans ou plus, informez-vous selon la province dans laquelle vous vous installez pour savoir si la scolarisation est obligatoire dès 5 ans ou 6 ans. Si votre enfant doit être scolarisé, notez que la « fiche de visiteur » qu’il obtiendra en arrivant au Canada lui permettra d’étudier au Canada.

9 – Argent liquide, cartes bancaires et transfert d’argent

En termes d’argent, vous avez plusieurs options possibles :

  • Partir sans argent liquide mais avec votre carte bancaire d’une banque physique et/ou d’une banque en ligne telle que celle-ci (carte bancaire gratuite + une prime de bienvenue de 80 € – jusqu’au 21 juin 2024 à 10 h, elle passe à 130 €). Avoir deux cartes bancaires peut toujours être pratique si vous atteignez les plafonds de la première ou si l’une des deux ne fonctionne pas.
  • Partir avec des euros et les changer en arrivant au Canada. Dans ce cas, évitez de changer votre argent à l’aéroport, les taux de change sont généralement moins intéressants qu’en ville.
  • Partir avec des dollars canadiens, en ayant changé des devises avant votre départ, dans un bureau de change, par exemple. Notez que CCO vous propose de changer votre argent à Paris à un taux préférentiel, via pvtistes.net, ou de recevoir des dollars chez vous, partout en France métropolitaine (Corse incluse), par courrier sécurisé. En savoir plus.
  • Une fois sur place (ou avant votre départ, si vous avez préouvert votre compte en banque), vous pourrez faire un transfert d’argent, par exemple avec Wise, qui propose aux lecteurs de pvtistes.net un premier transfert sans frais (note : si vous optez pour la Banque Nationale du Canada, votre tout premier transfert d’argent doit impérativement être fait de banque à banque et non via un organisme de transfert tel que Wise).

10 – Téléchargez (en PDF) ou achetez (en version papier) notre Guide des pvtistes au Canada

Vous êtes plus de 140 000 à l’avoir téléchargé ou acheté, et ça nous fait extrêmement plaisir ! 🙂

Ce guide a pour objectif de vous donner toutes les clés pour que votre PVT se passe au mieux. En savoir plus sur le Guide des pvtistes au Canada.

Et on vous propose également un recueil de plus de 40 témoignages de pvtistes au Canada : Paroles de pvtistes Canada (téléchargement gratuit). A NE PAS MANQUER !

11 – S’inscrire à notre prochain atelier de préparation au départ en PVT Canada

Vous êtes sur le point de partir en PVT au Canada ? Participez à l’un de nos ateliers virtuels, qui ont pour but de vous aider à organiser votre départ et répondre à toutes vos interrogations. Cela vous intéresse ? Alors inscrivez-vous à notre prochain atelier et vous pourrez poser toutes vos questions à Marie ou à Lisa, de pvtistes.net 🙂

12 – Améliorez-vous en anglais ou prévoyez de prendre des cours d’anglais au Canada

Avant votre départ au Canada, si vous pensez que l’anglais vous sera utile (soit au quotidien si vous prévoyez de vivre dans une province ou un territoire anglophone, soit pour travailler, si votre domaine professionnel requiert un minimum d’anglais), envisagez de :

13 – Informez-vous sur la recherche d’emploi au Canada !

Pour ceux qui partent au Canada sans emploi qui les attend (c’est le cas de la très grande majorité des pvtistes, on vous rassure !), commencez à vous informer sur l’emploi au Canada : Liste de liens utiles pour trouver du travail au Canada.

Pour retrouver plus de démarches à faire avant de partir en PVT (non liées à la pandémie), consultez notre Liste de choses à faire généraliste avant un PVT.

Julie

Cofondatrice de pvtistes.net, j'ai fait 2 PVT, au Canada et en Australie. Deux expériences incroyables ! Je vous retrouve régulièrement sur nos comptes Insta et Tiktok @pvtistes avec plein d'infos utiles !
Cofounder of pvtistes.net. I went to Canada and Australia on Working Holiday aventures. It was amazing!

Ajouter à mes favoris
5
10 avis

Connectez-vous pour pouvoir voter.

(182) Commentaires

Estelle I |

Bonjour,
Voilà je suis Belge, j’ai bien reçu une LI qui prend fin le 04/11/2023.
J’ai donc droit à 1 ans sur le territoire Canadiens en pvt cependant je trouve cela peu et j’aimerais voyager un peu (3-4 mois) dans le pays avant de directement travailler etc.
J’ai cru comprendre que je peux me rendre en séjour touristique pendant 6 mois cependant si j’ai bien tout compris j’ai une AVE valable dans mon pvt, du coup dois-je prendre une AVE touriste ou un autres document/visa si je me présente à la douane avec un billet retour de 3/4 mois mais sans présenter ma LI pour ne pas l’activer directement.. ??

Au delà de ça, ai-je besoin de l’assurance globe pvt même pour les quelques mois « touriste » ??
Merci, Estelle

Julie I |

Salut Estelle, ça risque d’être compliqué de vouloir passer 3/4 mois au Canada pour voyager avant de valider ton PVT car comme le PVT est initialement fait pour voyager, avec le droit de travailler, l’agent risque de ne pas trop comprendre ta demande, et il risque surtout de craindre que si quelqu’un te propose un emploi pendant ton séjour touristique, tu l’acceptes sans en avoir le droit (car comme tu as un PVT, il connaît ta volonté de travailler au Canada). Donc je te recommande de valider ton PVT et de voyager avec, comme ça il n’y aura pas l’ambiguïté et pas de risque que ça se passe mal pour toi à l’arrivée au Canada 🙂
Tu peux aussi faire ton PVT et avant la fin, tu fais une demande de prolongation de statut pour rester : canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/visiter-canada/prolonger-sejour.html pour obtenir un statut de touriste/visiteur 🙂

{{likesData.comment_86350.likesCount}}
Elena I |

Bonjour,

Je pars fin mars pour activer mon pvt car mon invitation se périme début avril.
Je compte rester quelques jours, et passer par les états unis pour un projet et ensuite rentrer en Belgique fin avril.
L’idée étant de revenir en été pour vraiment commencer mon PVT.
Que dois-je dire à Immigration ? Et dois-je souscrire à l’assurance dès maintenant même si je ne suis pas encore tout à fait là ?
merci d’avance !!!

Marie I |

Hello,
Tu n’as rien à leur préciser. Il faut simplement que tu actives ton PVT pour 2 ans, ensuite tu fais les allers-retours que tu veux :).
La durée du contrat d’assurance = la durée du permis de travail, tu dois donc bien souscrire à 2 ans d’assurance :).

{{likesData.comment_86344.likesCount}}
Elena I |

Merci Marie !!!!
Super (ouf!).

Chloé I |

Bonjour ! J’ai reçu aujourd’hui un mail de la part d’Ulysse, indiquant de penser à préparer son passeport vaccinal ou ses résultats de test. Savez-vous s’il est toujours nécessaire de fournir ces documents ?

Merci d’avance !

Julie I |

Bonjour Chloé, j’ai fait remonter l’information à Ulysse, ils ont dû oublier de mettre à jour un e-mail automatique, car je te confirme que tu n’as besoin ni de preuve de vaccin ni de test pour aller au Canada 🙂

{{likesData.comment_86311.likesCount}}
Chloé I |

Nickel, merci beaucoup ! 😊

{{likesData.comment_86312.likesCount}}
Anaïs I |

Bonjour, pour information j’ai reçu mon e-mail d’Ulysse hier et la mention du passeport vaccinal + tests covid y est encore. J’ai fait un petit tour sur TravelDoc (mentionné dans l’email) et les sites officiels pour confirmer que ce n’est plus nécessaire, et ça m’a rassurée 🙂

{{likesData.comment_86608.likesCount}}
Clement I |

Bonjour,
J’ai reçu ma LI.
Ma conjointe de fait m’accompagnera dans un 1er temps en attendant que je trouve un travail.

Question : est-elle obligée de prendre un billet retour ? Car dans le cas où elle sera rattachée à mon pvt, aucun intérêt de prendre un billet retour ? Un preuve de fonds suffirait ?

Merci

Julie I |

Bonjour Clément, à son arrivée au Canada, elle aura un statut de touriste, elle n’aura aucun bénéfice lié à ton PVT du coup elle sera vue comme n’importe quelle touriste et il est toujours recommandé d’avoir un billet retour. Il y a toujours des agents qui peuvent laisser passer avec un aller simple mais comme on ne sait pas sur qui on tombe, il vaut mieux suivre cette règle 🙂

{{likesData.comment_86166.likesCount}}
Valentin I |

Bonjour,

Je vis actuellement en Belgique depuis 10 mois. J’ai obtenue le PVT il y a 5 ou 6 mois. A cette époque on ne m’a pas demandé de casier judiciare belge. Est ce que je vais avoir besoin d’en présenter un à la douane ? J’ai bien reçu ma lettre d’introduction.

Merci

Julie I |

Salut Valentin, non c’est tout bon, si ça ne t’a pas été demandé au moment de la demande de PVT, ça ne te sera pas demandé pour arriver au Canada. Il te faudra ton passeport, ta lettre d’introduction, ta preuve d’économies de moins d’une semaine et ta preuve d’assurance PVT et tu pourras passer l’immigration sereinement 🙂

{{likesData.comment_86066.likesCount}}
Valentin I |

Super merci beaucoup !

Cherile I |

Bonjour,

Je viens à l’instant de recevoir deux lettres de correspondances. L’une m’informant que mes données biométriques ont été validées et l’autre m’informant que (je cite) : “ Votre demande de permis de travail au Canada a fait l’objet d’une approbation initiale de la part d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). La décision définitive de vous délivrer un permis de travail et de vous autoriser l’entrée au Canada sera prise à la suite d’un examen par un agent au Canada. Cet agent déterminera si vous satisfaites toujours aux exigences de la Loi sur l’immigration et la protection des réfugiés (LIPR), de son règlement et de toute autre loi canadienne.“

Date de validité de la lettre d’introduction : 2024/01/23

Mes questions sont les suivantes :
– Cela veut-il dire je peux partir au Canada ? Si oui, il faut que je fasse une demande d’AVE ou je peux y aller avec juste la lettre d’introduction ?

– Le permis de travail définitif est donné à mon arrivée à l’immigration après avoir présenter les documents officiels ( billet d’avion, assurance, passeport, preuve de moyens financiers) ?

Merci par avance de vos retours.

Julie I |

Hello Cherile, oui c’est bon tu peux bien partir 🙂
Tu dois normalement voir sur ta lettre de correspondance la mention à une AVE avec sa date d’expiration (plus d’infos ici : https://pvtistes.net/lettre-de-correspondance-jp-stage-pvt-canada/).
Et oui c’est tout à fait ça, tu obtiendras ton permis de travail à l’arrivée au Canada 🙂

Félicitations à toi pour l’un des premiers PVT de l’année 2023 !!

Cherile I |

Salut Julie 😊
C’est super je te remercie pour ton retour ! Et oui j’ai bien le numéro d’AVE et sa date de validité.

Merci encore 🫶🏾

{{likesData.comment_86053.likesCount}}
Alexi I |

Bonjour,

J’avais une petite question qui me trotte dans la tête et cela me stresse un peu.
Je suis titulaire d’un PVT pour le Canada. Normalement je devrais partir entre mi et fin mai 2023. J’ai commencé à réunir tous les documents nécessaires pour la douane tout ça.
Je suis parti une semaine en vacances en octobre 2022 à Montréal. J’ai eu besoin d’un AVE. Ma question est la suivante : Est-ce que j’ai besoin d’en faire un autre ou celui-co est toujours valable ?
Parce que l’autre jour je me suis connecté sur mon compte là où j’ai fait la demande pour le pot et je crois que c’était écrit que le statut n’était plus valide… Alors comment faire? Ça me stresse pas mal.
merci d’avance pour votre aide ! 🙂

Annelise I |

Salut ! Tu n’avais pas à demander une autre AVE pour ton séjour touristique si tu avais déjà reçu ta lettre d’introduction, tu en avais reçu une qui était valide. Mais si tu as demandé une nouvelle AVE après la réception de ta LI, celle-ci a « écrasé » celle de ta lettre d’introduction. Une AVE est valable 5 ans, tu ne dois donc pas faire de nouvelle demande et conserver le numéro de celle que tu as demandée en dernier.

Sonia I |

Bonjour

Concernant l’assurance PVT il est aussi obligatoire pour mon conjoint et mes 2 enfants qui m’accompagne et qui sont rattachés à mon PVT ? J’ai vu que pour les enfants peur beneficier de la RAMQ (enfant 4 ans et 1 an et demi au moment du départ) était possible dans un délai de 6 mois à peu près donc prendre 6mois uniquement d’assurance pvt c’est possible et pour mon mari si il trouve un contrat de travail avec une mutuelle d’entreprise c’est suffisant ? Il peut prendre lui aussi seulement 6 mois et auquel cas le prolonger ?
J’ai plusieurs avis sur la question et je ne voudrais pas avoir de problème le jour j.

Merci pour tout.
Sonia

Annelise I |

Salut ! On parle de l’assurance pour la famille par ici : https://pvtistes.net/dossiers/partir-au-canada-en-famille/4/
Pour compléter, si tu pars au Québec vos enfants devraient en effet pouvoir bénéficier de la RAMQ au bout de 6 mois. Il faudrait alors souscrire à une assurance rapatriement en plus pour eux (https://pvtistes.net/assurance-rapatriement-et-responsabilite-civile/).
Pour ton mari, il peut en effet d’abord prendre 6 mois puis, s’il trouve un emploi, voir s’il est suffisamment couvert (le rapatriement ne sera dans tous les cas pas couvert, donc il pourra aussi souscrire une assurance rapatriement en parallèle).

Sonia I |

Super je n’arrivais pas à trouver l’info top j’ai vu que c’est n’est ps obligatoire. Comme je dois activer mon pvt prochainement mais ferais mon installation qu’en septembre, je peux à ce moment là prendre que pour moi pour couvrir les 2ans en mars (date butoirs pour l’activer) et souscrire l’assurance en septembre pour le reste de la famille ?
Merciii pour ces précieuses infos
Sonia

Julie I |

Salut, oui exactement, tu pourras prendre les assurances pour ta famille en septembre 🙂

Christian I |

Bonjour à tous,

J’arrive maintenant dans moins d’une semaine, un peu stressé
J’ai préparé en amont les documents nécessaires pour la douane, à savoir :
– ma lettre d’introduction
– mon nouveau passeport
– une photocopie de mon ancien passeport (celui avec lequel j’ai fais ma demande de PVT et qui est inscrit sur la lettre)
– un relevé de tout mes comptes bancaires
– une attestation d’assurance

1. Est ce qu’il manque quelque chose?
2. En cas de renouvellement de passeport, suffit-il simplement d’avoir une photocopie de son ancien passeport (le numéro de passeport indiqué dans la lettre d’introduction est l’ancien)
3. Je suis venu en escale à Montréal en sept 2022, de ce fait je peux conserver le numéro d’ AVE même s’il ne correspond pas au numéro de ma lettre d’introduction pour venir? Cela ne va pas poser problème?

Merci de votre aide !

Cordialement

CK.

Annelise I |

Salut ! Tout est bon, pour ton passeport également. Tu as eu une nouvelle AVE avec ta lettre d’introduction qui a « écrasé » la précédente. L’ancienne n’est plus valide.

Pierre-Alexandre I |

Bonjour,

j’ai obtenu mon EIC le 15/07/22 et je compte partir en Mai2023 , j’hésite à m’intaller à Montréal (pas trop fan des grandes villes) , est-ce que Québec ville serait une bonne alternative car je voudrais profiter pendant la période estivale ( acheter van/voiture et voyager) puis travailler ensuite pendant l’hiver ?
Autre question : je viens de recevoir une offre pour commencer à travailler dans une usine du groupe Bimbo à Québec en Janvier 2023 mais je me dit que je trouverais peut-être plus facilement sur place surtout que je compte partir 4 mois plus tard. Si vous avez des avis , je suis preneur!
Merci

Marie I |

Bonjour, je te conseille de consulter ce dossier : https://pvtistes.net/dossiers/quelle-ville-choisir-pvt-canada/ 🙂