Guide des programmes de résidence permanente au Canada

Chapitre 14 : Le Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord (PPICRN)

Date de publication : 07-09-2020

Auteur

Pvtistes.net

Le Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord (PPICRN)

En 2019, le Canada a lancé un Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord, le PPICRN (Rural and Northern Immigration Pilot Program (RNIP) en anglais. Il est initialement prévu pour durer 5 ans. Le but de ce programme est de faire venir (et rester) des travailleurs qualifiés étrangers dans des communautés « rurales » de l’Ontario, du Manitoba, de la Saskatchewan, de l’Alberta et de la Colombie britannique.

C’est quoi les « communautés rurales et du Nord » ?

Attention à ne pas vous faire avoir par le nom et imaginer que vous allez devoir vous installer dans un minuscule village avec une dizaines d’habitants ou encore dans le Nord Canadien.
En réalité, ces communautés sont de taille très variables. Quand certaines sont composées de quelques milliers d’habitants, d’autres sont des villes de plusieurs dizaines de milliers d’habitants et certaines dépassent même largement les 100 000 habitants. Vous avez ainsi le choix entre petites, moyennes et grandes communautés de plusieurs dizaines de milliers d’habitants !


Au moment de la mise à jour de ce dossier (octobre 2020), seules les communautés en bleu sur la carte ci-dessus participent au programme.

Sur quoi le Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord met-il l’accent ?

Ce programme d’immigration s’appuie sur l’offre d’emploi d’un employeur admissible au sein d’une de ces communauté. Les candidats sont alors invités à soumettre une demande de recommandation auprès de la communauté (qui disposent de leurs propres conditions d’éligibilité et leurs propres processus de recommandation). Si la communauté accepte votre demande, vous pourrez présenter votre demande de résidence permanente.

Quels sont les critères d’éligibilité ? 

Même si chaque communauté peut avoir ses propres critères pour répondre positivement à une demande de recommandation, des critères d’admissibilité minimales au niveau fédéral existent :

  • Vous devez avoir travaillé au moins 1 an au cours des 3 dernières années (au Canada ou ailleurs). Si vous êtes un jeune diplômé ayant étudié dans l’une des communautés, vous pourriez être exempté de cette exigence de travail.
  • Vous devez disposer d’une offre d’emploi à plein temps au sein de la communauté.
  • Vous devez avoir un niveau de langue en anglais ou en français suffisant. Pour les postes de niveau A et 0, vous devez démontrer un niveau de compétence en anglais ou en français de niveau NCLC 6 ou supérieur. Pour les postes de catégorie B, vous devez démontrer un niveau de compétence en anglais ou en français de niveau NCLC 5 ou supérieur. Pour les postes de catégorie C ou D, vous devez démontrer un niveau de compétence en anglais ou en français de niveau NCLC 4 ou supérieur.
    Vous devrez passer un test de langue auprès d’un organisme agréé par le gouvernement canadien pour prouver votre niveau.
  • Vous devez obligatoirement disposer d’un diplôme canadien OU d’un rapport d’évaluation de vos diplômes d’études (EDE) fait par un organisme agréé par le gouvernement canadien pour des études secondaires ou post-secondaires.
  • Vous devez disposer de ressources suffisantes pour vous établir au Canada
  • Vous devez avoir l’intention de vivre dans la communauté où vous postulez.

Nous allons vous proposer ici un exemple (concis) de certains programmes de sélection offerts par les communautés dans le cadre du Programme pilote d’immigration dans les communautés rurales et du Nord.

Sudbury (Population : 165 000 habitants) : le programme de Sudbury s’adresse aux personnes qui disposent d’une offre d’emploi dans le secteur minier et du tourisme (une liste de professions précise existe) de la part d’un employeur approuvé par la communauté. Ceux qui disposent d’une offre d’emploi dans un autre secteurs doivent vivre actuellement à Sudbury pour être éligible au programme de Sudbury. En savoir plus.

Timmins (Population : 43 000 habitants) : le programme de Timmins s’adresse aux personnes qui disposent d’offres d’emploi dans des métiers spécifiques dans les secteurs des soins de santé, du travail social, de métiers (ex : soudeur), gestion d’entreprise et des technologies de l’information de la part d’un employeur approuvé par la communauté. Par ailleurs, un système de points est mis en place pour sélectionner les candidats disposant du plus grand nombre de points. D’autres professions pourraient être acceptées au cas par cas. En savoir plus.

Sault Ste. Marie (Population : 73 000 habitants) : le programme de Sault Ste. Marie s’adresse aux candidats qui travaillent actuellement à Sault Ste. Marie ou qui disposent d’une offre d’emploi à plein temps (certains secteurs sont prioritaire) pour venir y travailler. Un système basé sur un barème de point sélectionne les candidats.
En savoir plus.

Thunder Bay (Population 120 000 habitants) : le programme de Thunder Bay s’adresse aux personnes qui détiennent une offre d’emploi dans un secteur prioritaire de la part d’un employeur éligible. Un système avec un barème de points est là aussi mis en place.
En savoir plus.

Claresholm (Population 3 780 habitants) : le programme de Claresholm prévoit la sélection d’une vingtaine de personne et de leur famille pour 2020. Il faut disposer d’une offre d’emploi permanente d’un employeur approuvé pour occuper un emploi à Claresholm et dans les 20 kilomètres aux alentours. Il ne semble pas y avoir de restrictions concernant le type d’industries éligibles.
Pour en savoir plus.

Lien officiel :

Chapitre 14 sur 17

Évaluation de l'article

5/5 (8)

298 Commentaires

Kenza
243 292
Message de Idepatoul
-- retour d'expérience via EXPRESS ENTRY fédéral --
Bonjour ! Je vais commencer ma procédure de Résidence Permanente depuis Vancouver via l'Express Entry (pour fédéral).
Ils disent que le processus peut prendre jusqu'à 10 mois pour avoir les papiers ---> est-ce que quelqu'un est passé par là et pourrait partager son expérience ? Pour avoir une idée à quoi m'attendre
PS : maintenant qu'on est post-covid je pense que les dossiers se sont accélérés !
L'outil de vérification des délais de traitement indique 26 mois pour le programme des travailleurs qualifiés via Entrée Express : Vérifier les délais de traitement - Canada.ca
Isabelle
2 20
-- retour d'expérience via EXPRESS ENTRY fédéral --
Bonjour ! Je vais commencer ma procédure de Résidence Permanente depuis Vancouver via l'Express Entry (pour fédéral).
Ils disent que le processus peut prendre jusqu'à 10 mois pour avoir les papiers ---> est-ce que quelqu'un est passé par là et pourrait partager son expérience ? Pour avoir une idée à quoi m'attendre
PS : maintenant qu'on est post-covid je pense que les dossiers se sont accélérés !
larousse
3.6K 9.5K
Message de Hinkypunk
Bonjour Larousse,

Merci pour ta reponse. Mais donc requerant = repondant ou demandeur ? Je remplis la partie provincial et sur le document pour le paiement il y a le terme requerant.
Désolée, je pensais que tu parlais de la demande fédérale!

Requérant est le demandeur, mais ça dépend de quel formulaire tu parles? Pour être accepté comme garant ou pour devenir résident permanent?
Geraldine
123 350
Message de larousse
Salut,

Le répondant est celui qui parraine
Le demandeur est la personne qui se fait parrainer.

Tu as les définitions ici:

Guide 5525 – Guide de base : Parrainez votre époux, conjoint ou enfant - Canada.ca
Bonjour Larousse,

Merci pour ta reponse. Mais donc requerant = repondant ou demandeur ? Je remplis la partie provincial et sur le document pour le paiement il y a le terme requerant.
larousse
3.6K 9.5K
Message de Hinkypunk
Bonjour, j'ai une question qui est le requerant dans une demande de reidence par parrainage : la personne qui parraine ou celui qui est parraine ?
Salut,

Le répondant est celui qui parraine
Le demandeur est la personne qui se fait parrainer.

Tu as les définitions ici:

Guide 5525 – Guide de base : Parrainez votre époux, conjoint ou enfant - Canada.ca
Geraldine
123 350
Bonjour, j'ai une question qui est le requerant dans une demande de reidence par parrainage : la personne qui parraine ou celui qui est parraine ?
larousse
3.6K 9.5K
Message de JClaudepierre
Bonjour,
J'ai présenté une demande de RP via le programme Entrée Express Expérience Canadienne en Juillet 2021. Selon votre article, j'estime me situer entre l'étape 6 et 8, à savoir en attente de confirmation de ma RP.
Il y a quelques semaines j'ai reçu directement dans ma boîte email un courriel intitulé "IRCC Permanent Residence Confirmation Portal", comprenant mon numéro de demande, confirmant que celle-ci a été approuvée et me demandant de répondre en fournissant les informations suivantes: nom, IUC, courriel, date d'entrée initiale, date de dernière entrée, lieu de dernière entrée, si je suis actuellement au Canada, et si non quelle est la date prévue de mon retour.
Je me questionne beaucoup sur la légitimité de cet email, même s'il semble provenir d'IRCC (adresse email en @CIC.gc.ca). Seulement tout me laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un spam (aucun logo d'IRCC, absence de signature, mise en page douteuse, adresse email: [email protected]). En me connectant à ma session IRCC, le statut de mon application est toujours le même, à savoir "demande en cours de traitement".
Pouvez-vous s'il vous plait m'indiquer si je m'inquiète pour rien et si je peux faire confiance à cet email en y répondant avec les informations demandées?
Merci beaucoup.
Bonjour,

C'est légitime. IRCC ne signe pas les lettres. L'adresse e-mail est correcte et provient de IRCC.
JClaudepierre
0 2
Bonjour,
J'ai présenté une demande de RP via le programme Entrée Express Expérience Canadienne en Juillet 2021. Selon votre article, j'estime me situer entre l'étape 6 et 8, à savoir en attente de confirmation de ma RP.
Il y a quelques semaines j'ai reçu directement dans ma boîte email un courriel intitulé "IRCC Permanent Residence Confirmation Portal", comprenant mon numéro de demande, confirmant que celle-ci a été approuvée et me demandant de répondre en fournissant les informations suivantes: nom, IUC, courriel, date d'entrée initiale, date de dernière entrée, lieu de dernière entrée, si je suis actuellement au Canada, et si non quelle est la date prévue de mon retour.
Je me questionne beaucoup sur la légitimité de cet email, même s'il semble provenir d'IRCC (adresse email en @CIC.gc.ca). Seulement tout me laisse penser qu'il pourrait s'agir d'un spam (aucun logo d'IRCC, absence de signature, mise en page douteuse, adresse email: [email protected]). En me connectant à ma session IRCC, le statut de mon application est toujours le même, à savoir "demande en cours de traitement".
Pouvez-vous s'il vous plait m'indiquer si je m'inquiète pour rien et si je peux faire confiance à cet email en y répondant avec les informations demandées?
Merci beaucoup.
larousse
3.6K 9.5K
Message de Tinelag
Bonjour,

Je suis en PVT depuis le 12 Août 2020, je fais partie de ceux qui ont besoin de 24 mois de travail pour faire la demande de RP, je suis au Québec.

Ma question est la suivante, d'après vous quelle est l'option la plus pratique, rapide et simple ?

Option 1 : Faire une demande pour un permis fermé EIMT (à noter que : je suis actuellement en recherche d'emploi ), d'ailleurs comment présenter le processus d'EIMT à un employeur sans lui faire peur

Option 2 : Mon conjoint est citoyen canadien, on vit ensemble depuis le 1er Juillet 2021. On aimerait passer par un parrainage.

D'après vous quelle est la meilleure option, est ce que vous me conseillez de passer par un avocat en immigration ?
Bonjour,

Les 2 options nécessitent des démarches, des papiers et beaucoup de patience!

Option 1 : c'est de trouver un employeur qui fera la demande d'EIMT suivi de la demande du permis de travail fermé. Tu ne pourras travailler que pour un employeur spécifique.

Option 2: ton conjoint devra faire sa demande de parrainage et une fois celle-ci acceptée il faut soumettre la demande de RP pour toi. Tu pourras par la suite demander un permis de travail ouvert en attendant que ta demande de RP soit approuvée, ce qui te permettra de travailler n'importe où jusqu'à l'obtention de la RP.

Les 2 options se valent et il n'y a pas besoin de passer par un avocat, ton cas est simple.

Pour les délais, je n'ose pas trop m'avancer...

L' option 2 aurait été plus rapide si vous étiez déjà conjoints de fait depuis 1 an, car vous auriez pu entamer la demande de CSQ immédiatement, tandis que pour l'option 1 tu dois attendre d'avoir tes 24 mois d'expérience pour faire la demande de CSQ, et tu n'as pas d'emploi présentement...

À moins de vous marier, il faudra attendre jusqu'en juillet pour la demande de regroupement familial (parrainage). Et pour l'option 1 (PEQ), il faut attendre que tu cumules tes 24 mois et on ne sait pas combien de temps ça va prendre pour le faire...

Si tu habites en région, tu peux passer par le Programme régulier des Travailleurs Qualifiés (PRTQ) apparemment la sélection peut être rapide selon ton domaine d'emploi...
Valentine
0 2
Bonjour,

Je suis en PVT depuis le 12 Août 2020, je fais partie de ceux qui ont besoin de 24 mois de travail pour faire la demande de RP, je suis au Québec.

Ma question est la suivante, d'après vous quelle est l'option la plus pratique, rapide et simple ?

Option 1 : Faire une demande pour un permis fermé EIMT (à noter que : je suis actuellement en recherche d'emploi ), d'ailleurs comment présenter le processus d'EIMT à un employeur sans lui faire peur

Option 2 : Mon conjoint est citoyen canadien, on vit ensemble depuis le 1er Juillet 2021. On aimerait passer par un parrainage.

D'après vous quelle est la meilleure option, est ce que vous me conseillez de passer par un avocat en immigration ?

Merci d'avance pour vos réponses.

Articles recommandés