Le guide des pvtistes en Nouvelle-Zélande

Chapitre 41 : Repartir avec un autre PVT

Date de publication : 19-02-2018

Auteur

Marie

05. REPARTIR AVEC UN AUTRE PVT ?

Même si vous ne pouvez pas refaire de PVT en Nouvelle-Zélande, rien ne vous empêche (si vous êtes toujours éligible) de repartir dans un autre pays pour faire un nouveau PVT. Les serial pvtistes sont de plus en plus nombreux !

Difficile de goûter au PVT et de s’arrêter net une année plus tard. Certains se contentent très bien d’une expérience d’un an, d’autres ne quittent plus leur nouveau pays, quand d’autres encore décident de profiter de l’opportunité que leur offre le PVT pour découvrir le monde. Les destinations proposées dépendent de votre nationalité.

Le Canada a signé 31 accords de PVT avec l’Allemagne, l’Australie, la Belgique, le Chili, la Corée du Sud, le Costa Rica, la Croatie, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, la France, la Grèce, HongKong, l’Irlande, l’Italie, le Japon, la Lettonie, la Lituanie, le Mexique, la Norvège, la NouvelleZélande, les Pays-Bas, la Pologne, la République Tchèque, le Royaume-Uni, Saint-Marin, la Slovaquie, la Slovénie, la Suède, Taïwan et l’Ukraine.

Les Français disposent de 13 destinations PVT, contre 5 pour les Belges. On vous en parle plus en détails ci-dessous.

Les PVT proposés aux Français, aux Belges et aux Canadiens

L’Australie

Vous rêvez de revenir en Océanie pour explorer les différents aspects de l’Australie pendant une année (voire deux puisque l’Australie permet de faire deux PVT) ? Vous avez bien raison ! À l’ouest, une côte sauvage où voyager au calme ; un désert à la terre rouge et à la culture aborigène omniprésente au centre du pays ; une côte est où le soleil, les plages, la Grande barrière de corail et les rencontres vous éblouissent, et des villes, Sydney, Melbourne, Brisbane, Perth, Adelaide, Cairns ou Darwin, où il fait bon vivre. C’est ça l’Australie !

Partez à la rencontre d’une faune que l’on ne trouve qu’en Australie : des kangourous, des koalas, des wombats, des quokkas ou encore des petits diables en Tasmanie. Majoritairement vécu à la baroudeur, mais pas seulement, ce PVT est l’occasion de vivre une nouvelle expérience sauvage sur un immense territoire très différent de la Nouvelle-Zélande.

Pour plus d’informations, consultez notre page Australie.

La Corée du Sud

La Corée du Sud est le pays idéal pour les pvtistes qui rêvent de dépaysement et qui souhaitent s’immerger dans une culture souvent méconnue. Séoul est l’une des villes asiatiques les plus dynamiques (avec plus de 10 millions d’habitants) mais la Corée du Sud peut aussi plaire aux pvtistes qui recherchent la tranquillité, qui souhaitent goûter à une cuisine savoureuse et découvrir une histoire unique. Alors si pour vous, le PVT rime avec challenge et découverte du monde, il prendra tout son sens lorsque vous vous envolerez pour la Corée du Sud.

La demande de PVT Corée du Sud se fait en personne, à Paris pour les Français et à Bruxelles pour les Belges. Les Canadiens peuvent soumettre une demande par courrier ou en personne. Un quota annuel de 2 000 places (pour le moment jamais atteint) est proposé aux Français (4 000 pour les Canadiens, 200 pour les Belges). Il est donc possible de faire une demande de visa tout au long de l’année. Attention : vous devez partir en Corée du Sud assez rapidement après l’obtention de votre visa (1 ou 3 mois, selon votre nationalité).

Pour plus d’informations, consultez notre page Corée du Sud.

Taïwan

Globe trotteurs, à vous les délices de la cuisine taïwanaise, l’apprentissage d’une nouvelle langue (le mandarin) et la découverte de paysages magnifiques. L’île de Taïwan, à la différence de Hong-Kong, est plus vaste et nettement moins urbanisée qu’on peut l’imaginer. À proximité de villes technologiques comme Taïpei, se trouve aussi une partie méconnue, plus sauvage, naturelle, constituée de reliefs montagneux (le plus haut sommet culmine à près de 4 000 mètres !) et de plages de sable fin au nord. À Taïwan, il est simple et rapide de s’évader le temps d’un week-end.

L’île constitue en outre un mélange culturel étonnant de par son histoire, influencé par les cultures européenne, japonaise et chinoise. La demande de PVT Taiwan doit se faire en personne pour les Belges et les Français (les Canadiens peuvent le faire par courrier). Une fois le PVT obtenu, vous avez 12 mois pour vous rendre à Taïwan. D’une durée initiale de 180 jours, il est possible de prolonger votre visa de 6 mois supplémentaires.

Pour plus d’informations, consultez notre page Taïwan.

Les PVT proposés aux Français et aux Canadiens

Hong-Kong

Hong-Kong, territoire bouillonnant, peut aussi être la porte ouverte vers la Chine continentale pour les pvtistes qui souhaitent découvrir en touriste cette partie du monde surprenante, dérangeante, fascinante… Vous pourrez y contempler, entre autres choses, la vue magnifique sur la ville depuis le Pic Victoria ou encore le majestueux Grand Bouddha de Lantau Island et les accros au shopping seront comme des poissons dans l’eau ! Vous pourrez y entendre parler cantonais, mandarin mais aussi anglais. Avec 7 millions d’habitants massés sur 1 000 km2 et un climat subtropical, le dépaysement est assuré à Hong-Kong !

La demande de PVT se fait par correspondance (à envoyer à Hong-Kong). Un quota annuel de 500 places est imposé aux Français (200 places pour les Canadiens). Vous pouvez faire votre demande tout au long de l’année tant que des places sont disponibles mais attention, ce faible quota est désormais régulièrement atteint.

Pour plus d’informations, consultez notre page Hong-Kong.

Le Chili

Si le PVT Chili est récent et encore peu connu des pvtistes Français, il est bien connu des Canadiens qui peuvent effectuer ce PVT depuis plusieurs années maintenant. Le Chili, séparé de l’Argentine par la cordillère des Andes, est réputé pour ses paysages sublimes, son histoire autochtone et contemporaine riche, ainsi que pour ses villes captivantes. En quelques heures, vous pouvez quitter la frénésie de Santiago, situé au pied d’une chaîne de montagnes, et avoir les pieds dans l’eau dans la station balnéaire de Vina del Mar ou la jolie ville colorée de Valparaiso. Si ce sont les étendues sauvages et arides qui vous attirent, filez vers le nord (et le désert d’Atacama) ou vers la terre de feu au sud, qui sauront combler vos envies d’aventures. Les plus aventureux tenteront peut-être même une excursion sur l’Île de Pâques !

Pour les Français, la demande de PVT Chili se fait par courrier. Les candidats doivent se rendre au consulat du Chili à Paris pour payer et retirer leur visa. Les Canadiens peuvent procéder par Internet, par courrier ou en personne, mais un entretien (en personne ou en ligne) reste obligatoire. Une fois le visa obtenu, vous disposez de 3 mois pour entrer sur le territoire chilien. Pour l’instant, le quota est fixé à 300 places par an pour les Français et 725 places pour les Canadiens.

Pour plus d’informations, consultez notre page Chili.

Les PVT proposés aux Français et aux Belges

Le Canada

C’est sans doute le PVT qui fait le plus parler de lui car ses heureux bénéficiaires sont limités chaque année (6 550 Français et 750 Belges pour le quota 2017), ce qui ne permet pas de satisfaire tous les candidats intéressés par cette destination.

Le Canada propose de grandes métropoles où il est possible de profiter de quantité d’activités, en hiver comme en été, et éventuellement de trouver un emploi dans son domaine. En anglais, en français, ou les deux, le Canada offre de belles opportunités. Le Canada, ce sont aussi – et surtout – de grands espaces, des provinces et territoires qui vous promettent de vivre des expériences (humaines et professionnelles) riches et hors des sentiers battus. Le PVT Canada, c’est aussi l’occasion pour ceux qui en rêvent, de se rendre aux Etats- Unis, le temps d’un week-end comme pour un road trip de quelques semaines ou quelques mois. Nombreux sont d’ailleurs les pvtistes qui voyagent en fin de PVT, direction (le plus souvent) l’est canadien et l’ouest américain. La demande de PVT Canada se fait en ligne, depuis n’importe quel pays, à une période bien précise annoncée par les autorités canadiennes peu de temps à l’avance (généralement de novembre à mars). Le nombre de candidats au PVT Canada est supérieur au nombre de places disponibles, renseignez-vous bien ! Le PVT Canada est le seul PVT qui permet de partir avec ses enfants et qui, pour les Français, est accessible jusqu’à l’âge de 35 ans !

Pour plus d’informations, consultez notre page Canada et notre dossier Le permis Vacances- Travail au Canada.

Les PVT proposés aux Français

L’Argentine

Premier pays d’Amérique Latine à faire son apparition dans la liste des destinations PVT proposées aux Français, l’Argentine a suscité l’attention de tous dès son annonce officielle fin 2011. Rien d’étonnant lorsqu’on se penche d’un peu plus près sur la culture et les paysages que propose de découvrir cette destination. Si découvrir ce qui se trouve « au bout du monde », à Ushuaia, est dans votre liste de rêves à accomplir à tout prix, si vous souhaitez tenter de vivre et de travailler dans l’une des villes les plus peuplées d’Amérique du Sud, Buenos Aires, ou que ce soit le tango ou le boeuf le plus savoureux du monde qui vous attirent, lancez-vous !

La demande de PVT Argentine se fait dans un premier temps par courrier. Ensuite, vous pouvez soumettre vos originaux directement au consulat ou les envoyer par courrier. Un quota annuel de 700 places est imposé. Vous pouvez faire votre demande de visa à tout moment mais attention à ce quota peu élevé, qui peut être atteint avant la fin de l’année. Vous devez partir en Argentine dans les 3 mois qui suivent l’obtention de votre PVT.

Pour plus d’informations, consultez notre page Argentine.

La Russie

Le PVT Russie est confidentiel, bien qu’existant déjà depuis plusieurs années. Seuls quelques dizaines de jeunes Français s’y sont aventurés depuis son entrée en vigueur. Les Français peuvent partir en Russie pour 4 mois (jusqu’à 12 mois s’ils trouvent un employeur) dans le cadre du Programme Vacances-Travail. La demande s’effectue en personne à l’ambassade de Russie à Paris.

Pour plus d’informations, consultez notre page Russie.

La Colombie

La Colombie est actuellement une destination touristique qui a le vent en poupe. Les voyageurs des quatre coins du monde se hâtent de découvrir un pays où il a longtemps été difficile de séjourner. Les premiers pvtistes n’ont pas tardé à partir une fois l’accord entré en vigueur, dès le début de l’année 2016. Le pays offre aussi bien l’exploration de plages paradisiaques que de nombreux parcs naturels, de villes colorées et de magnifiques sites archéologiques. Saisissez l’un des 300 PVT mis à disposition par les autorités colombiennes et lancez-vous dans l’aventure !

Pour plus d’informations, consultez notre page Colombie.

L’Uruguay

Des derniers pays accessibles aux pvtistes français (depuis août 2016), l’Uruguay est sans doute le plus méconnu de tous. Au carrefour des cultures argentines et brésiliennes, l’Uruguay est un pays à part, en Amérique Latine. Montevideo, capitale dynamique, se situe au coeur d’une région encore à l’écart des circuits touristiques traditionnels. Sa découverte promet d’être une expérience hors du commun, surtout si vous êtes l’un des premiers à tenter cette aventure !

Pour plus d’informations, consultez notre page Uruguay.

Le Mexique

C’est le petit dernier des accords de PVT passés par la France, entré en vigueur en septembre 2016. Nous ne disposons pour l’instant d’aucun retour de pvtistes déjà sur place. Les plages paradisiaques au bord de l’Océan Pacifique et de la mer des Caraïbes ne manqueront pas d’attirer certains d’entre vous. Les autres jetteront leur dévolu sur les pyramides mayas du Yucatan, exploreront la ville tentaculaire de Mexico City ou viseront un peu plus petit avec Guadalajara. Ou peut-être rejoindront-ils les montagnes du Chiapas, qui sait !

La demande de PVT Mexique se fait obligatoirement en France : un dossier doit en effet être déposé à l’ambassade du Mexique en France. Le quota de participants a été fixé pour le moment à 300 places. Vous devez obligatoirement résider en France au moment de votre demande de visa (une preuve vous sera demandée) et vous devez partir dans les 6 mois qui suivent l’obtention de votre visa.

Pour plus d’informations, consultez notre page Mexique.

Qu’en est-il du Brésil ?

L’accord de PVT Brésil, signé en décembre 2013, n’est malheureusement pas encore entré en vigueur. Pour rester informé sur cette destination, consultez notre page Brésil.

Chapitre 41 sur 43

Évaluation de l'article

5/5 (7)

46 Commentaires

Anaïs
2 2

Bonjour, est-il possible de commander ce guide en livre? Merci pour votre réponse!

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Anais,
Malheureusement non, nous ne proposons pas actuellement une version papier de ce guide.

Shana
1 8

Bonjour,
Mon compagnon et moi même comptons partir en PVT en nouvelle Zélande l’année prochaine, dans un éventuel espoir de poursuivre sur une demande de visa permanent. Seule hombre au tableau, si pour ma part j’aurais 26 ans, Mon compagnon lui en aura 30. Nous savons que ça sera la limite pour obtenir un PVT, mais quand sera t il pour un visa permanent étant donné qu’il fêtera ses 31 ??!
Nous sommes inquiets de voir notre rêve s’effondrer ?… si vous avez une réponse ? Merci !

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Shana,
Il n’y a pas de limites d’âge à 30 ans pour la résidence permanente…
Quand il y a une limite d’âge, celle-ci est généralement de 55 ans. Information que vous pouvez trouver sur le site de l’immigration néo-zélandaise quand vous cherchez des informations sur la résidence permanente en Nouvelle-Zélande en regardant les différentes options possibles 😉 (https://www.immigration.govt.nz/new-zealand-visas/options/live-permanently/all-resident-visas).

Charline
0 7

Bonjour,

J’ai passé les douanes sans faire valider mon visa. (Non volontaire bien sûre, tout est allé vite j’avais sortie tous les papiers pourtant bref s’est arrivé). Quel moyen pour faire valider mon pvt? Je pensais aller voir à l’aéroport demain.

Merci Charline

Marie
9.8K 32.2K

Saut Charline,
Tu as validé ton visa automatiquement à ton arrivée :). Pas besoin d’aller à l’aéroport.

Charline
0 7

Ah merci !!

Renaud
0 2

Bonjour,
Le 24 septembre 2018, je vais avoir 31ans.
Je suis français et je suis en train de faire ma demande de WHV pour la Nouvelle-Zélande.
Ma question est la suivante:
Si je reçois ma confirmation de WHV avant le 24 septembre prochain, cela veut dire que je pourrais arriver en NZ jusqu’au 23 septembre 2019 et donc profiter de mon voyage jusqu’au 23 septembre 2020?
Merci d’avance pour vos retours.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

Salut Renaud,

Oui, c’est ça.
Alors ensuite, cela dépend de ton âge. Si tu n’as pas encore 30 ans, autant demander ton PVT Nouvelle-Zélande quand tu es vraiment près à partir, quelques mois avant ton départ envisagé.
Les choses sont un peu différentes si tu vas bientôt avoir 31 ans. En effet, dans ce cas, fait-le relativement rapidement. Si c’est ton cas, et que tu veux attendre le dernier moment pour faire ta demande, il y a deux choses à prendre en compte :
– Le décalage horaire : si tu fais ta demande la veille de tes 31 ans, fais très attention car ils tiendront compte de l’heure néo-zélandaise. Ainsi, si tu fais ta demande en soirée, la veille de tes 31 ans, on sera déjà le lendemain avec le décalage horaire et tu seras alors trop vieux.
– La durée du trajet : tu arriveras automatiquement le lendemain de ton départ. Cela signifie donc que tu ne dois pas partir, dans ton exemple, le 23 septembre

Enfin, je te recommanderais de ne pas attendre le tout dernier jour pour prendre ton visa, ou partir : il peut y avoir des soucis techniques sur le site de l’immigration, une maintenance ou des choses de ce type. Idem, il peut y avoir des éléments extérieurs qui pourraient t’empêcher d’arriver au bon moment (annulation de vol, tempête, retards de vol, tu te blesses juste avant le départ).

Renaud
0 2

Salut Marie,
Et bien super!!!
Merci beaucoup pour ton retour.
J’ai fait ma demande de WHV hier, j’attends maintenant l’email d’acceptation de celui-ci.
J’ai 31ans dans 8 jours!!!
Ça va passer tout juste, je l’espère!!!
Pour ensuite pouvoir partir au mois d’août 2019.
À bientôt.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

La date qui compte est celle du dépôt de la demande.

Charline
0 1

Bonjour,
Petite question sommes nous obligés de prendre un billet aller retour ? Pour le pvt nz ?

Marie
9.8K 32.2K

Salut Charline,
Non, ça n’est pas obligatoire. Tu peux avoir un aller-simple si tu le souhaites. Mais si tu optes pour cette option, nous te recommandons EXTRÊMEMENT FORTEMENT de toujours garder les fonds pour te payer un billet retour à n’importe quel moment. Genre, tu gardes par exemple cette somme sur ton compte français et tu n’y touches que si tu décides de rentrer.

Anonyme
0 0

Bonjour !

J’ai une question svp. Alors ce n’est peut-être pas ici qu’il faut poser cette question mais bon.
J’ai un visa pour la NZ que je dois l’utiliser avant le 6 juillet 2018. Je voudrais savoir est-ce que je dois vraiment partir avant le 6 juillet ou alors puis-je partir le jour-même donc le 6 juillet ?
Merci pour toutes vos réponses.

bise

Marie
9.8K 32.2K

Salut Tony,
Je dirais que cela dépend du visa avec lequel tu souhaites partir… Tu pars avec un PVT (Working Holiday visa) ?
Attention toutefois, Si tu pars le 6 juillet, tu as de grandes chances d’arriver au moins le 7 juillet en Nouvelle-Zélande…

Anonyme
0 0

Salut Marie,

Heureusement que je demande car j’avais oublié ces détails. Merci pour ta réponse qui m’aide beaucoup. Je me permets stp de t’en poser une deuxième si tu veux bien ? On est bien d’accord qu’il est impossible d’annuler le working holiday NZ visa pour en avoir un autre ? Il n’y a aucune exceptions ?

Merci Marie,

Marie
9.8K 32.2K

Salut Toni et désolée pour le délai.
Non, il n’y a aucune exception (du moins, on n’en a jamais vu). Si tu n’entres pas en Nouvelle-Zélande, tu perds ton PVT Nouvelle-Zélande pour toujours. PAr contre, rien ne t’empêchera de faire un autre PVT dans un autre pays.

CYNLEH
1 8

Bonjour à tous !
Je me trouve actuellement sur Wellington (NZ). J’ai des vaccins à faire et je ne sais pas bien où me rendre. Je veux aller dans un endroit sûr ?. Est ce que certains d’entre vous des adresses ? Ça m’aiderait bien. Cheers.

Marie
9.8K 32.2K

Salut, tu cherches à faire quels types de vaccins ?

CYNLEH
1 8

Salut, j’ai besoin de faire mon rappel ROR et le vaccin pour l’hépatite A.

Marie
9.8K 32.2K

Tu peux aller voir Travel Doctor par exemple. Ce sont des médecins spécialisés en médecine de voyage.
A noter, dans tous les cas, que tes vaccins ne seront pas remboursés par ton assurance.

CYNLEH
1 8

C’est ce que j’ai fait ce jour même. J’ai rendez vous jeudi. Les prix sont pas mal élevés mais la santé n’a pas de prix ?. J’avais contacté hier mon assurance et effectivement cela n’est pas pris en charge. Merci en tout cas d’avoir pris le temps de répondre à ma question j’apprécie réellement. En espérant que cela puisse servir à d’autres ?

Morille
0 3

Bonsoir,
Pour information, il n’est plus possible de demander à faire traduire gratuitement son permis de conduire à l’ambassade de France à Wellington. J’ai tenté pas plus tard que ce vendredi 4 mai, la personne à la réception m’a redirigée vers le Département des Affaires Internes. Il est effectivement possible de faire la démarche auprès de ce dernier, moyennant 75§…

Marie
9.8K 32.2K

Merci Morille,
On va effectivement modifier ça (on l’avait changé il y a quelques temps dans les dossiers sur les préparatifs, mais pas sur le guide).

Quentin
0 3

Bonjour, sans doute que la question a déjà été posé mais désolé je ne trouve pas (ou dans une discussion très ancienne) et nous partons pour la Nouvelle Zélande dans 24h… Bref, voici la question : Nous voulons prendre notre assurance glob pvt. A la base, ne sachant pas combien de tems nous allons rester, nous comptions prendre au mois. Nous avons après lu dans votre article, que ca pouvait être dangereux si on nous demandait notre assurance à la douane, que notre la durée de notre visa corresponderait à la durée de notre assurance (surtout au Canada visiblement). Bref, est-ce risqué de fonctionner ainsi ( au mois par mois) en Nouvelle Zélande? Est-ce préférable de prendre l’année directement? Merci pour votre réponse

Marie
9.8K 32.2K

Salut,
C’est beaucoup moins risqué en Nouvelle-Zélande. Ensuite, la prendre mois par mois n’est pas non plus la meilleure solution dans la mesure où vous multipliez les risques de vous retrouver sans assurance pendant un certain laps de temps.
Or, si vous resouscrivez a une assurance avec ces quelques jours de trous, cela pourrait constituer un motif de refus pour les assurances qui pourraient faire valoir que tu devais être assuré pendant tout le séjour.
1 mois par 1 mois, c’est risqué. Mais si vous voulez le tenter, vous devez absolument vous ajouter des rappels par mail et sur votre téléphone pour ne pas oublier de souscrire de nouveau avant de vous retrouver sans assurance.

Quentin
0 3

Bonjour, j’ai une petite question 🙂
Nous arrivons bientôt à Auckland de Belgique mais nous souhaitons prendre un vol (avec une compagnie différente) direct pour Christchurch. Nous voudrions savoir si notre visa va être activé à Auckland ou Christburg. En fait, on voudrait juste savoir combien de temps nous avons besoin à l’aeroport d’Auckland pour enchainer les 2 vols…car si nous devons passer à la douane pour activer notre visa, nous avons peur que ca prenne du temps…
Un grand merci d’avance pour votre réponse et une belle soirée!

Marie
9.8K 32.2K

Salut Quentin,
Oui, vous devrez passer par l’immigration pour activer vos visa. Vous arrivez d’un vol international, et entrer sur le territoire néo-zélandais à votre arrivée à Auckland.

Quentin
0 3

Merci….je me doute que c’est difficile d’y répondre mais pensez vous qu’il est possible d’envisager d’atterrir à 18h30 et de redécoller à 21h? C’est le dernier vol de la journée et voudrions éviter de passer la nuit à auckland pour ne pas perdre du temps mais difficile de savoir si c’est trop risqué?

Articles recommandés