Le guide des pvtistes en Nouvelle-Zélande

Chapitre 12 : Ouvrir un compte en banque et transférer son argent

Date de publication : 19-02-2018

Auteur

Marie

03. OUVRIR UN COMPTE EN BANQUE ET TRANSFÉRER SON ARGENT

Les principales banques néo-zélandaises vous proposent des services à des tarifs assez similaires. Notez que la plupart du temps, les comptes sur Internet sont peu coûteux, voire gratuits ! Les banques sont généralement ouvertes du lundi au vendredi de 9 h à 16 h 30.

La Kiwibank, la BNZ, la Westpac et l’ANZ sont les banques les plus présentes sur tout le territoire. La Kiwibank est par exemple disponible partout où se trouve un bureau de poste (appelé Post New Zealand). Pour en savoir plus sur les différentes banques néo-zélandaises et leurs offres, nous vous recommandons de consulter notre dossier consacré à l’ouverture d’un compte en banque. Au besoin, n’hésitez pas à consulter ou à intervenir dans la discussion Ouvrir un compte en banque en Nouvelle-Zélande de notre forum.

Remarque : si vous souhaitez gagner de l’argent une fois en Nouvelle-Zélande, vous aurez besoin d’obtenir un numéro de l’Inland Revenue Department (IRD number). Depuis octobre 2015, il est obligatoire de disposer d’un compte en banque fonctionnel dans une banque néo-zélandaise pour obtenir ce numéro IRD.

Quelles démarches pour ouvrir son compte en banque ?

Ouvrir un compte en banque en Nouvelle-Zélande était auparavant très simple. Il suffisait généralement de vous munir de votre passeport et d’une facture de votre auberge de jeunesse en Nouvelle-Zélande. Depuis juillet 2013, de nouvelles réglementations mises en place pour lutter contre le blanchiment d’argent compliquent un peu la chose dans certaines banques.

En effet, il est toujours nécessaire d’avoir une pièce d’identité et une preuve de résidence pour ouvrir un compte, mais aujourd’hui, toutes les banques n’acceptent plus les documents émis par les auberges de jeunesse ou les hôtels. Les preuves de résidence demandées sont ainsi devenues l’un des éléments déterminants dans le choix de votre banque. Retrouvez dans ce tableau les preuves de résidence acceptées par les principales banques néo-zélandaises :

ouverture-compte-en-banque-nz

Plusieurs témoignages indiquent également que selon l’agence bancaire dans laquelle vous allez, les modalités et les documents demandés peuvent varier. N’hésitez donc pas à faire plusieurs agences, même au sein d’une même institution bancaire si vous constatez des blocages.

Depuis la mise en place de cette nouvelle politique, une banque en particulier semble tirer son épingle du jeu auprès des backpackers : l’ANZ. Cette banque propose une pré-ouverture de compte en ligne et facilite l’ouverture des comptes en banque pour les jeunes en PVT. Ils organisent également des réunions d’information à votre arrivée en Nouvelle-Zélande pour vous expliquer comment le système bancaire néo-zélandais fonctionne.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter cette discussion : Pré-ouvrir un compte avec l’ANZ.

En plus de ces documents, la plupart des banques vous demandent de faire un dépôt initial (entre 50 et 500 $ selon les banques). Si vous n’avez pas suffisamment de liquide, n’hésitez pas à leur demander si l’ouverture d’un compte reste tout de même possible, les banquiers peuvent parfois accepter des dépôts moins importants (en particulier si vous prévoyez de transférer de l’argent depuis la France, la Belgique ou le Canada après l’ouverture de votre compte).

Quand vous disposez de tous les documents nécessaires à votre ouverture de compte, rendez-vous dans la banque de votre choix. L’ouverture d’un compte en banque ne prend généralement pas plus d’une heure ou deux. Vous avez le choix entre différents types de comptes. Vous devez ouvrir un compte courant pour effectuer vos paiements quotidiens ou recevoir votre salaire. En anglais, ce type de compte peut s’appeler transaction account, cheque account ou everyday account.

Il est aussi possible de cumuler ce compte avec un compte épargne (saving account) si vous comptez économiser de l’argent une fois sur place et gagner des intérêts dessus. Toutefois, vous pouvez avoir à payer des frais supplémentaires pour ce second compte. Après avoir choisi votre type de compte, vous devez choisir une carte de paiement.

Les différents types de cartes bancaires

Trois types de carte de paiement existent en Nouvelle-Zélande :

  • La carte EFTPOS/ATM permet de faire des paiements dans les commerces et les restaurants. Elle vous permet également de retirer de l’argent dans les distributeurs automatiques de billets (ATM). Cette carte fonctionne avec un code PIN et il est possible de l’obtenir dès l’ouverture de votre compte en banque. Par contre, vous ne pouvez pas effectuer de paiement par Internet (même si cette technologie est en cours de développement). À chaque opération, votre banque est interrogée pour savoir si vous disposez de suffisamment de fonds sur votre compte en banque. Aucun découvert n’est permis sur le compte lié à cette carte.
  • La carte Visa debit ou Mastercard debit est une carte EFTPOS améliorée. Avec cette carte, vous pouvez retirer de l’argent dans les distributeurs, payer dans les commerces et les restaurants, et vous êtes aussi en mesure d’effectuer des paiements par Internet, de réserver des chambres d’hôtel ou des auberges par téléphone et vous pouvez même effectuer des paiements à l’étranger (il faut toutefois parfois activer ce service au préalable). Cette carte est elle aussi une carte anti-dépassement. Vous ne pouvez pas obtenir directement cette carte, qui doit être commandée par votre banque. Une carte EFTPOS vous est généralement fournie en attendant.
  • La carte de crédit n’est pas nécessaire du fait de l’existence de la carte de débit. Surtout, elle n’est généralement pas proposée aux pvtistes. Les cartes de crédit sont différentes de celles que l’on trouve en France ou en Belgique (mais sont similaires aux cartes utilisées au Canada) : lorsque vous effectuez un paiement, vous payez à crédit, c’est-à-dire avec de l’argent qui ne vous appartient pas et que vous devrez rembourser en fin de mois, en payant vos factures (ce que vous devez à la banque). L’usage d’une carte de crédit n’est pas utile à moins que vous envisagiez de vous installer en Nouvelle-Zélande pour plusieurs années ou de façon permanente (avec l’idée d’acheter une maison, par exemple).

Transférer votre argent

Il n’est pas nécessaire de transférer tout votre argent français, belge ou canadien en Nouvelle-Zélande, mais vous pouvez avoir besoin de fonds importants à votre arrivée. Dans la partie de ce guide consacrée aux moyens d’emporter votre argent en Nouvelle-Zélande, nous avions esquissé la question des transferts d’argent. Voici quelques précisions.

Le retrait au guichet

Si votre banque française, belge ou canadienne dispose d’un partenariat intéressant avec une banque en Nouvelle-Zélande, il est possible d’effectuer des retraits sans frais. Par exemple, en raison de son accord avec la BNP Paribas (pour les Français) et la Scotiabank (pour les Canadiens), vous pouvez effectuer des retraits sans frais aux distributeurs de la banque Westpac en Nouvelle-Zélande. Après avoir retiré cet argent, vous êtes libre d’aller le placer directement sur votre nouveau compte néozélandais (ce compte peut être à la Westpac ou dans une autre banque bien entendu).

Si votre banque ne dispose pas de partenariats, vos retraits donnent le plus souvent lieu à des frais, appliqués par votre banque néozélandaise (de 2 à 5 $ environ) et par votre banque d’origine. Il s’agit généralement d’un pourcentage (environ 2 ou 3 % du montant retiré) et/ou de frais fixes (quelques euros ou dollars).

Le virement international entre votre compte d’origine et votre compte néo-zélandais

Vous pouvez également organiser un virement directement depuis votre compte français, belge ou canadien vers votre compte néozélandais. Informez-vous auprès de vos deux banques concernant les frais de virements et les taux de change en vigueur au moment du virement.

Une fois votre compte ouvert en Nouvelle-Zélande, vous devez fournir à votre banque française, belge ou canadienne tout ou partie de ces informations :

  • le nom de la banque néo-zélandaise,
  • ses coordonnées,
  • le numéro de banque,
  • le numéro d’établissement,
  • votre numéro de compte en banque,
  • le BIC (Bank Identifier Code) ou le code SWIFT de votre banque,
  • le numéro IBAN (International Bank Account Number) si votre banque en dispose (ce n’est pas toujours le cas, mais ce n’est pas problématique).

Le conseil de Gaël, PVTiste client de la Banque Postale

 » Via le compte en ligne, l’ajout d’un bénéficiaire pour un virement doit être validé par un code envoyé par SMS au numéro de téléphone enregistré auprès de la banque. Ainsi, si vous désirez rajouter votre nouveau compte néo-zélandais en bénéficiaire de votre compte de la Banque Postale et pouvoir ainsi y virer de l’argent, veillez à ce que le numéro de téléphone rattaché au service CERTICODE puisse recevoir ce code (indiquez le numéro d’un proche resté en France avant votre départ). Parfois votre carte SIM française ne marche pas à l’étranger ! Cela semble un détail, mais à cause de ça, j’ai dû retirer aux ATM avec ma carte française pendant deux semaines le temps que la situation se débloque. »

Le plus souvent, des frais sont prélevés par votre banque française, belge ou canadienne, et d’autres frais sont ponctionnés pas votre banque néo-zélandaise à l’arrivée de l’argent sur votre compte. Vous devez donc vous renseigner des deux côtés pour connaître les frais estimés pour un virement international (entrant et sortant).

Les transferts d’argent liquide à l’international via des organismes spécialisés

Des organismes proposent des transferts d’argent en liquide ou directement sur des comptes bancaires. C’est par exemple le cas de Western Union. Les transferts d’argent liquide permettent d’obtenir de l’argent dans un délai très court (quelques minutes seulement). Toutefois, les taux de change sont peu intéressants et le recours à ces organismes reste utile surtout en cas de véritable urgence. À noter que vous ne devez jamais faire appel à ce genre d’organisme si vous ne connaissez pas personnellement le destinataire de l’argent.

C’est le principal moyen utilisé par les arnaqueurs sur Internet, ce type de transfert ne permettant pas de tracer l’argent. Par exemple, ne faites jamais de transfert d’argent liquide via des organismes comme Western Union pour acheter un véhicule ou avancer des fonds pour un logement. En savoir plus…

D’autres entreprises proposent des transferts d’argent sur des comptes bancaires d’un pays à un autre, souvent dans des délais plus courts que les banques et de façon plus sécurisée. C’est par exemple le cas de Transfermate.

La solution Transfermate

Transfermate propose des transferts d’argent rapides vers votre compte néo-zélandais pour 10 euros (grâce à la réduction de 30 % offerte via pvtistes.net) à des taux de change très intéressants. Aucun frais supplémentaire n’est pris sur votre compte français, belge ou canadien et aucun frais n’est ponctionné sur la somme qui arrive en Nouvelle-Zélande. Si vous avez donné un ordre de virement de 4 200 dollars néo-zélandais par exemple, 4 200 dollars néo-zélandais arriveront sur votre compte.

Concrètement, comment cela fonctionne ?

Vous transférez votre argent sur le compte de Transfermate de votre pays de résidence. Une fois l’argent reçu, Transfermate transfère la somme sur votre compte néo-zélandais depuis son propre compte néo-zélandais.

Le transfert en 4 étapes

Étape 1 – Inscrivez-vous avant votre départ sur Transfermate. Vous aurez besoin :

  • D’un formulaire d’inscription signé à la main et précisant votre adresse dans votre pays de résidence (France, Belgique ou Canada) ;
  • une copie des pages d’identification de votre passeport ;
  • un justificatif d’adresse de moins de 3 mois.

Étape 2 – Ajoutez le numéro de compte fourni par Transfermate sur votre liste de bénéficiaires potentiels de virements. Il est recommandé de faire cette étape avant votre départ pour ne pas perdre de temps sur ce point une fois à l’étranger.

Étape 3 – Peu avant votre arrivée en Nouvelle-Zélande (si vous avez pré-ouvert un compte à distance), ou une fois sur place, regardez les taux de change pratiqués et comparez-les (avec ceux de votre banque d’origine, par exemple). Ils sont fluctuants et évoluent des dizaines de fois par jour. Quand un taux de change sur Transfermate vous convient, vous pouvez le bloquer. Une fois le taux bloqué, vous devez virer les fonds sous 48 heures sur le compte de Transfermate.

Étape 4 – Une fois que le virement a été reçu par Transfermate, ils organisent le transfert de votre argent sur votre compte néo-zélandais sous 48 heures.

Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à entrer en contact avec Transfermate. Les premiers transferts se font toujours via une confirmation par téléphone pour s’assurer qu’il n’y a pas de problème ou d’erreur et que vous comprenez bien le processus. Vous pouvez également en savoir plus en consultant notre bon plan Transfermate : 30 % de réduction.

Dès lors, comment faire son choix ?

La meilleure solution pour vous reste de comparer les différentes offres en prenant en compte trois éléments :

  • Les délais proposés
  • Les commissions ou frais de transfert
  • Le taux de change

Les délais sont variables, allant de quelques instants à deux semaines environ. Pour des organismes comme Western Union (avec l’option d’une remise en espèces), c’est quasiment instantané, mais les prix sont bien plus élevés que tous les autres transferts. Dans le cas de certains virements interbancaires, les délais peuvent être de 10 à 15 jours. Sachez trouver le bon équilibre selon vos besoins et vos projets de voyage.

Les frais de virement (ou la commission) correspondent au montant (ou au pourcentage) pris par votre banque ou l’opérateur de transfert international.

Les taux de change sont les taux proposés par l’opérateur pour échanger vos euros ou vos dollars canadiens en dollars néo-zélandais (ou l’inverse). Certains opérateurs de transfert d’argent proposent parfois de ne prendre aucune commission. Toutefois, ils se rattrapent le plus souvent sur les taux de change qui sont alors moins avantageux. Inversement, certains opérateurs facturent des frais de transfert ou une commission, mais leurs taux de change sont parfois plus intéressants.

Vous devez donc prendre en compte le taux de change et les frais de transfert pour faire votre choix au mieux.

Astuce ! Pour comparer les différentes offres, prenez la somme en euros / en $CA que vous souhaitez convertir. Si l’agence de transfert vous demande des frais de change fixes (pas un pourcentage), soustrayez ces frais à la somme en euros/ en $CA que vous échangez. Faites ensuite le calcul avec les taux de change pratiqués. Si une autre agence de transfert vous offre les frais de change, faites directement le calcul avec les taux de change pratiqués.

Comparez toutes les offres et optez pour celle qui vous permet d’avoir la somme la plus importante en dollars néo-zélandais. Exemple : pour changer 2 500 euros

exemple-frais-de-change

Dans l’exemple ci-dessus, vous obtenez la somme la plus importante en payant les frais de change les plus élevés.

Retrouvez également notre dossier très complet sur les banques françaises et leurs offres pour un départ à l’étranger.

Chapitre 12 sur 43

Évaluation de l'article

5/5 (7)

46 Commentaires

Anaïs
2 2

Bonjour, est-il possible de commander ce guide en livre? Merci pour votre réponse!

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Anais,
Malheureusement non, nous ne proposons pas actuellement une version papier de ce guide.

Shana
1 8

Bonjour,
Mon compagnon et moi même comptons partir en PVT en nouvelle Zélande l’année prochaine, dans un éventuel espoir de poursuivre sur une demande de visa permanent. Seule hombre au tableau, si pour ma part j’aurais 26 ans, Mon compagnon lui en aura 30. Nous savons que ça sera la limite pour obtenir un PVT, mais quand sera t il pour un visa permanent étant donné qu’il fêtera ses 31 ??!
Nous sommes inquiets de voir notre rêve s’effondrer ?… si vous avez une réponse ? Merci !

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Shana,
Il n’y a pas de limites d’âge à 30 ans pour la résidence permanente…
Quand il y a une limite d’âge, celle-ci est généralement de 55 ans. Information que vous pouvez trouver sur le site de l’immigration néo-zélandaise quand vous cherchez des informations sur la résidence permanente en Nouvelle-Zélande en regardant les différentes options possibles 😉 (https://www.immigration.govt.nz/new-zealand-visas/options/live-permanently/all-resident-visas).

Charline
0 7

Bonjour,

J’ai passé les douanes sans faire valider mon visa. (Non volontaire bien sûre, tout est allé vite j’avais sortie tous les papiers pourtant bref s’est arrivé). Quel moyen pour faire valider mon pvt? Je pensais aller voir à l’aéroport demain.

Merci Charline

Marie
9.8K 32.2K

Saut Charline,
Tu as validé ton visa automatiquement à ton arrivée :). Pas besoin d’aller à l’aéroport.

Charline
0 7

Ah merci !!

Renaud
0 2

Bonjour,
Le 24 septembre 2018, je vais avoir 31ans.
Je suis français et je suis en train de faire ma demande de WHV pour la Nouvelle-Zélande.
Ma question est la suivante:
Si je reçois ma confirmation de WHV avant le 24 septembre prochain, cela veut dire que je pourrais arriver en NZ jusqu’au 23 septembre 2019 et donc profiter de mon voyage jusqu’au 23 septembre 2020?
Merci d’avance pour vos retours.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

Salut Renaud,

Oui, c’est ça.
Alors ensuite, cela dépend de ton âge. Si tu n’as pas encore 30 ans, autant demander ton PVT Nouvelle-Zélande quand tu es vraiment près à partir, quelques mois avant ton départ envisagé.
Les choses sont un peu différentes si tu vas bientôt avoir 31 ans. En effet, dans ce cas, fait-le relativement rapidement. Si c’est ton cas, et que tu veux attendre le dernier moment pour faire ta demande, il y a deux choses à prendre en compte :
– Le décalage horaire : si tu fais ta demande la veille de tes 31 ans, fais très attention car ils tiendront compte de l’heure néo-zélandaise. Ainsi, si tu fais ta demande en soirée, la veille de tes 31 ans, on sera déjà le lendemain avec le décalage horaire et tu seras alors trop vieux.
– La durée du trajet : tu arriveras automatiquement le lendemain de ton départ. Cela signifie donc que tu ne dois pas partir, dans ton exemple, le 23 septembre

Enfin, je te recommanderais de ne pas attendre le tout dernier jour pour prendre ton visa, ou partir : il peut y avoir des soucis techniques sur le site de l’immigration, une maintenance ou des choses de ce type. Idem, il peut y avoir des éléments extérieurs qui pourraient t’empêcher d’arriver au bon moment (annulation de vol, tempête, retards de vol, tu te blesses juste avant le départ).

Renaud
0 2

Salut Marie,
Et bien super!!!
Merci beaucoup pour ton retour.
J’ai fait ma demande de WHV hier, j’attends maintenant l’email d’acceptation de celui-ci.
J’ai 31ans dans 8 jours!!!
Ça va passer tout juste, je l’espère!!!
Pour ensuite pouvoir partir au mois d’août 2019.
À bientôt.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

La date qui compte est celle du dépôt de la demande.

Charline
0 1

Bonjour,
Petite question sommes nous obligés de prendre un billet aller retour ? Pour le pvt nz ?

Marie
9.8K 32.2K

Salut Charline,
Non, ça n’est pas obligatoire. Tu peux avoir un aller-simple si tu le souhaites. Mais si tu optes pour cette option, nous te recommandons EXTRÊMEMENT FORTEMENT de toujours garder les fonds pour te payer un billet retour à n’importe quel moment. Genre, tu gardes par exemple cette somme sur ton compte français et tu n’y touches que si tu décides de rentrer.

Anonyme
0 0

Bonjour !

J’ai une question svp. Alors ce n’est peut-être pas ici qu’il faut poser cette question mais bon.
J’ai un visa pour la NZ que je dois l’utiliser avant le 6 juillet 2018. Je voudrais savoir est-ce que je dois vraiment partir avant le 6 juillet ou alors puis-je partir le jour-même donc le 6 juillet ?
Merci pour toutes vos réponses.

bise

Marie
9.8K 32.2K

Salut Tony,
Je dirais que cela dépend du visa avec lequel tu souhaites partir… Tu pars avec un PVT (Working Holiday visa) ?
Attention toutefois, Si tu pars le 6 juillet, tu as de grandes chances d’arriver au moins le 7 juillet en Nouvelle-Zélande…

Anonyme
0 0

Salut Marie,

Heureusement que je demande car j’avais oublié ces détails. Merci pour ta réponse qui m’aide beaucoup. Je me permets stp de t’en poser une deuxième si tu veux bien ? On est bien d’accord qu’il est impossible d’annuler le working holiday NZ visa pour en avoir un autre ? Il n’y a aucune exceptions ?

Merci Marie,

Marie
9.8K 32.2K

Salut Toni et désolée pour le délai.
Non, il n’y a aucune exception (du moins, on n’en a jamais vu). Si tu n’entres pas en Nouvelle-Zélande, tu perds ton PVT Nouvelle-Zélande pour toujours. PAr contre, rien ne t’empêchera de faire un autre PVT dans un autre pays.

CYNLEH
1 8

Bonjour à tous !
Je me trouve actuellement sur Wellington (NZ). J’ai des vaccins à faire et je ne sais pas bien où me rendre. Je veux aller dans un endroit sûr ?. Est ce que certains d’entre vous des adresses ? Ça m’aiderait bien. Cheers.

Marie
9.8K 32.2K

Salut, tu cherches à faire quels types de vaccins ?

CYNLEH
1 8

Salut, j’ai besoin de faire mon rappel ROR et le vaccin pour l’hépatite A.

Marie
9.8K 32.2K

Tu peux aller voir Travel Doctor par exemple. Ce sont des médecins spécialisés en médecine de voyage.
A noter, dans tous les cas, que tes vaccins ne seront pas remboursés par ton assurance.

CYNLEH
1 8

C’est ce que j’ai fait ce jour même. J’ai rendez vous jeudi. Les prix sont pas mal élevés mais la santé n’a pas de prix ?. J’avais contacté hier mon assurance et effectivement cela n’est pas pris en charge. Merci en tout cas d’avoir pris le temps de répondre à ma question j’apprécie réellement. En espérant que cela puisse servir à d’autres ?

Morille
0 3

Bonsoir,
Pour information, il n’est plus possible de demander à faire traduire gratuitement son permis de conduire à l’ambassade de France à Wellington. J’ai tenté pas plus tard que ce vendredi 4 mai, la personne à la réception m’a redirigée vers le Département des Affaires Internes. Il est effectivement possible de faire la démarche auprès de ce dernier, moyennant 75§…

Marie
9.8K 32.2K

Merci Morille,
On va effectivement modifier ça (on l’avait changé il y a quelques temps dans les dossiers sur les préparatifs, mais pas sur le guide).

Quentin
0 3

Bonjour, sans doute que la question a déjà été posé mais désolé je ne trouve pas (ou dans une discussion très ancienne) et nous partons pour la Nouvelle Zélande dans 24h… Bref, voici la question : Nous voulons prendre notre assurance glob pvt. A la base, ne sachant pas combien de tems nous allons rester, nous comptions prendre au mois. Nous avons après lu dans votre article, que ca pouvait être dangereux si on nous demandait notre assurance à la douane, que notre la durée de notre visa corresponderait à la durée de notre assurance (surtout au Canada visiblement). Bref, est-ce risqué de fonctionner ainsi ( au mois par mois) en Nouvelle Zélande? Est-ce préférable de prendre l’année directement? Merci pour votre réponse

Marie
9.8K 32.2K

Salut,
C’est beaucoup moins risqué en Nouvelle-Zélande. Ensuite, la prendre mois par mois n’est pas non plus la meilleure solution dans la mesure où vous multipliez les risques de vous retrouver sans assurance pendant un certain laps de temps.
Or, si vous resouscrivez a une assurance avec ces quelques jours de trous, cela pourrait constituer un motif de refus pour les assurances qui pourraient faire valoir que tu devais être assuré pendant tout le séjour.
1 mois par 1 mois, c’est risqué. Mais si vous voulez le tenter, vous devez absolument vous ajouter des rappels par mail et sur votre téléphone pour ne pas oublier de souscrire de nouveau avant de vous retrouver sans assurance.

Quentin
0 3

Bonjour, j’ai une petite question 🙂
Nous arrivons bientôt à Auckland de Belgique mais nous souhaitons prendre un vol (avec une compagnie différente) direct pour Christchurch. Nous voudrions savoir si notre visa va être activé à Auckland ou Christburg. En fait, on voudrait juste savoir combien de temps nous avons besoin à l’aeroport d’Auckland pour enchainer les 2 vols…car si nous devons passer à la douane pour activer notre visa, nous avons peur que ca prenne du temps…
Un grand merci d’avance pour votre réponse et une belle soirée!

Marie
9.8K 32.2K

Salut Quentin,
Oui, vous devrez passer par l’immigration pour activer vos visa. Vous arrivez d’un vol international, et entrer sur le territoire néo-zélandais à votre arrivée à Auckland.

Quentin
0 3

Merci….je me doute que c’est difficile d’y répondre mais pensez vous qu’il est possible d’envisager d’atterrir à 18h30 et de redécoller à 21h? C’est le dernier vol de la journée et voudrions éviter de passer la nuit à auckland pour ne pas perdre du temps mais difficile de savoir si c’est trop risqué?

Articles recommandés