Le guide des pvtistes en Nouvelle-Zélande

Chapitre 17 : Le travail : un autre pays, des codes différents

Date de publication : 19-02-2018

Auteur

Marie

IV. LE TRAVAIL ET LE BÉNÉVOLAT

01. LE TRAVAIL ; UN AUTRE PAYS, DES CODES DIFFÉRENTS

Le salaire en Nouvelle-Zélande

Le salaire minimum

Depuis le 1er avril 2017, le salaire minimum brut est fixé à 15,75 $ de l’heure. Le salaire minimum est revu chaque année au 1er avril, c’est-à-dire au début de l’année fiscale. Dans les offres d’emploi, le salaire peut être affiché soit à l’heure, soit sur une base annuelle (à temps plein). Généralement, les salaires des petits boulots sont plutôt affichés à l’heure (même chose pour les jobs contractuels et en extra) tandis que les annonces pour des pleins-temps (full-time) dans des domaines spécialisés indiquent plus souvent un barème annuel.

Si vous faites du fruit picking ou un emploi rémunéré au rendement (piece rate ou bin rate) ou à la commission, vous devez au moins être payé à hauteur du salaire minimum. C’est une obligation selon la loi néo-zélandaise. Les employeurs se gardent bien souvent de le dire, mais si votre rendement est inférieur au salaire minimum, vous devrez tout de même être payé 15,75 $ brut de l’heure, au minimum. Quand vous travaillez les jours fériés, votre employeur doit vous rémunérer 1,5 fois votre salaire.

En revanche, il n’existe pas de rémunération supplémentaire pour les personnes qui travaillent tard le soir ou pendant la nuit. La plupart des salaires sont versés toutes les semaines (le mardi ou le mercredi matin).

Le niveau de salaire

Beaucoup de petits boulots et d’emplois peu qualifiés sont payés au salaire minimum. Toutefois, en fonction de votre expérience, il est souvent possible d’obtenir un peu plus. C’est lors de votre embauche que vous devez négocier au mieux votre salaire. Si vous avez de l’expérience dans le secteur, essayez de négocier un salaire intéressant dès le début. Certains jobs (les jobs qualifiés ou les jobs spécialisés) peuvent être plutôt bien rémunérés. En mai 2017, le salaire horaire moyen des jeunes entre 20 et 24 ans se situait à 19,68 $ de l’heure et celui des 25-29 ans se situait autour de 24,41 $ de l’heure.

À titre indicatif, vous pouvez trouver ci-dessous le niveau de salaire médian des différentes industries :

le-guide-des-pvtistes-en-nouvelle-zelande_salaires

Source : Stats.gov.nz.

Le salaire médian est tel que la moitié des salariés d’une branche professionnelle gagne moins que ce salaire. L’autre moitié gagne plus.

Les chiffres ci-dessus méritent toutefois d’être nuancés. Tout d’abord, vous devez garder à l’esprit qu’en tant que travailleur étranger temporairement en Nouvelle-Zélande en PVT, votre salaire a plus de chances d’être inférieur aux salaires des Néo-Zélandais (maîtrise de l’anglais imparfaite, méconnaissance de la profession en Nouvelle-Zélande). Surtout, ces chiffres ne font pas de distinction selon le niveau de qualification et les années d’expérience des travailleurs.

Pour connaître le type de salaires que touchent les pvtistes, vous pouvez consulter la partie consacrée aux salaires de notre dossier sur le coût de la vie en Nouvelle-Zélande et en discuter dans la discussion Quel est votre salaire hebdomadaire ? de notre forum.

Les types de contrats de travail

Il existe 4 types de contrat :

      • Le full time job : emploi à plein-temps basé généralement sur 40 heures de travail par semaine. L’appellation “full-time job” est utilisée en Nouvelle-Zélande à partir de 30 heures de travail par semaine.
      • Le part time job : emploi à mi-temps (ou largement inférieur à 40 heures de travail par semaine). Le mi-temps peut vous dégager un peu de temps libre pour continuer à chercher un emploi qui vous convient mieux, cumuler plusieurs jobs ou explorer la région où vous vous trouvez.
      • Le Contract job / Temporary / Fixed term : emploi temporaire pour une mission qui peut aller de plusieurs heures à plusieurs mois.
      • Le Casual job / Vacation : c’est l’équivalent d’un extra. Vos horaires sont variables d’une semaine à l’autre, pouvant même dépasser le plein-temps. Bien qu’il n’y ait pas d’heures garanties d’emploi, vos horaires sont parfois donnés en avance sur un planning (roster). Ce type de contrat est très courant dans la restauration.

LES CONDITIONS MINIMALES DE TRAVAIL

Les relations de travail en Nouvelle-Zélande sont marquées par une grande liberté laissée à l’employeur et l’employé pour élaborer ensemble un contrat de travail. Néanmoins, l’État a fixé un ensemble de règles en matière de droits minimum du travail que les employeurs sont tenus de respecter. Avant d’être embauché, il peut donc être utile de les connaître : Minimum employment rights.

Les pauses

Elles sont à fixer avec votre employeur au moment de l’embauche. Toutefois, un minimum légal est à respecter :

      • 10 minutes (rémunérées) de pause si vous travaillez pendant 2 à 4 heures.
      • 10 minutes (rémunérées) de pause et 30 minutes (non rémunérées) pour votre déjeuner si vous travaillez entre 4 heures et 6 heures.
      • 2 fois 10 minutes de pause (rémunérées) et 30 minutes de pause (non rémunérées) si vous travaillez entre 6 et 8 heures.
      • Si vous travaillez plus de 8 heures, le décompte repart à 0 après 8 heures de travail.

Les horaires de bureau

Il n’existe pas de règle spécifique quant au nombre d’heures maximal que vous pouvez faire sur une semaine. 40, c’est le nombre moyen d’heures travaillées pour un plein-temps, mais vous pouvez travailler plus ou moins d’heures. Dans les bureaux, les horaires de travail habituels sont du lundi au vendredi de 8 h à 17 h avec une pause de 30 minutes pour le déjeuner.

Les congés payés

Un salarié néo-zélandais bénéficie normalement de 4 semaines de congés payés par an. Ce droit est obtenu après la première année d’emploi dans une même entreprise. Dans la mesure où il y a peu de chance que vous travailliez 12 mois pour une même entreprise, vous devriez recevoir, à la fin de votre contrat, l’équivalent de 8 % de vos revenus nets en “holiday pay”. Pour les employés en contrat temporaire ou en extra, un pourcentage de congés payés est directement ajouté au salaire (casual holiday pay).

Les jours fériés

Il y a 11 jours fériés en Nouvelle-Zélande. Dix de ces journées sont nationales et l’une est provinciale (Provincial Anniversary Days) :

      • Le 1er janvier : Nouvel an
      • Le 2 janvier : le jour après le Nouvel an (pour se remettre de ses émotions)
      • Le 6 février : Waitangi Day
      • Le vendredi qui précède le dimanche de Pâques : Good friday
      • Le lundi de Pâques : Easter Monday
      • Le 25 avril : Anzac Day
      • Le premier lundi de juin : Queen’s Birthday
      • Le quatrième lundi d’octobre : Labour Day
      • Le 25 décembre : Christmas Day
      • Le 26 décembre : Boxing Day

L’anniversaire provincial varie évidemment selon les régions (en janvier pour les régions de Wellington, d’Auckland et pour le Northland, en février pour la région de Nelson, en mars pour l’Otago, le Southland et la région de Taranaki, en septembre pour la région de Canterbury du Sud, en novembre pour les régions d’Hawke’s Bay et de Marlborough et en décembre pour les régions de Canterbury et Westland). Si le Nouvel an, le 2 janvier, Waitangi Day (6 février), l’Anzac day (6 février), Noël (25 décembre) ou le Boxing Day (26 décembre) tombent un week-end, le jour férié est transféré au lundi suivant.

Si vous travaillez pendant un jour férié, vous devez être rémunéré 1,5 fois votre salaire comme nous vous le disions plus haut. Il est à noter que vous et votre employeur pouvez vous mettre d’accord (à l’écrit) pour “transférer un jour férié” sur un autre jour : si votre employeur a besoin de vous pendant un jour férié (où vous serez rémunéré normalement), vous pouvez prévoir de ne pas travailler un autre jour (pendant lequel vous serez tout de même rémunéré). Dans ce cas, vous ne serez par rémunéré à hauteur de 1,5 fois votre salaire.

Les relations professionnelles

Les rapports sont moins formels en Nouvelle-Zélande que ce à quoi les Français et les Belges ont pu être habitués. Les Canadiens seront sûrement moins dépaysés. Les entreprises néo-zélandaises sont souvent de petites structures (moins de 14 personnes en moyenne contre environ 33 en France et 15 au Canada, par exemple). Les rapports hiérarchiques y sont un peu moins stricts. Du fait de la taille réduite des entreprises, il est tout à fait possible de faire vos preuves, d’essayer de proposer des idées ou des solutions.

Les employeurs vont plutôt rechercher des personnes ayant des compétences variées, sachant prendre des initiatives et travailler de manière autonome sans avoir en permanence besoin qu’on leur explique les tâches à effectuer. Il est commun de se retrouver avec des collègues lors d’un afterwork dans un bar pour boire un verre (notamment le vendredi) ou de se retrouver à l’occasion d’une sortie ou d’un barbecue. Ça n’est toutefois pas une règle générale et absolue. Pour en savoir plus, le gouvernement néozélandais a mis à disposition des nouveaux migrants un document sur les relations de travail avec son employeur et ses collègues : More than words.

Chapitre 17 sur 43

Évaluation de l'article

5/5 (7)

46 Commentaires

Anaïs
2 2

Bonjour, est-il possible de commander ce guide en livre? Merci pour votre réponse!

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Anais,
Malheureusement non, nous ne proposons pas actuellement une version papier de ce guide.

Shana
1 8

Bonjour,
Mon compagnon et moi même comptons partir en PVT en nouvelle Zélande l’année prochaine, dans un éventuel espoir de poursuivre sur une demande de visa permanent. Seule hombre au tableau, si pour ma part j’aurais 26 ans, Mon compagnon lui en aura 30. Nous savons que ça sera la limite pour obtenir un PVT, mais quand sera t il pour un visa permanent étant donné qu’il fêtera ses 31 ??!
Nous sommes inquiets de voir notre rêve s’effondrer ?… si vous avez une réponse ? Merci !

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Shana,
Il n’y a pas de limites d’âge à 30 ans pour la résidence permanente…
Quand il y a une limite d’âge, celle-ci est généralement de 55 ans. Information que vous pouvez trouver sur le site de l’immigration néo-zélandaise quand vous cherchez des informations sur la résidence permanente en Nouvelle-Zélande en regardant les différentes options possibles 😉 (https://www.immigration.govt.nz/new-zealand-visas/options/live-permanently/all-resident-visas).

Charline
0 7

Bonjour,

J’ai passé les douanes sans faire valider mon visa. (Non volontaire bien sûre, tout est allé vite j’avais sortie tous les papiers pourtant bref s’est arrivé). Quel moyen pour faire valider mon pvt? Je pensais aller voir à l’aéroport demain.

Merci Charline

Marie
9.8K 32.2K

Saut Charline,
Tu as validé ton visa automatiquement à ton arrivée :). Pas besoin d’aller à l’aéroport.

Charline
0 7

Ah merci !!

Renaud
0 2

Bonjour,
Le 24 septembre 2018, je vais avoir 31ans.
Je suis français et je suis en train de faire ma demande de WHV pour la Nouvelle-Zélande.
Ma question est la suivante:
Si je reçois ma confirmation de WHV avant le 24 septembre prochain, cela veut dire que je pourrais arriver en NZ jusqu’au 23 septembre 2019 et donc profiter de mon voyage jusqu’au 23 septembre 2020?
Merci d’avance pour vos retours.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

Salut Renaud,

Oui, c’est ça.
Alors ensuite, cela dépend de ton âge. Si tu n’as pas encore 30 ans, autant demander ton PVT Nouvelle-Zélande quand tu es vraiment près à partir, quelques mois avant ton départ envisagé.
Les choses sont un peu différentes si tu vas bientôt avoir 31 ans. En effet, dans ce cas, fait-le relativement rapidement. Si c’est ton cas, et que tu veux attendre le dernier moment pour faire ta demande, il y a deux choses à prendre en compte :
– Le décalage horaire : si tu fais ta demande la veille de tes 31 ans, fais très attention car ils tiendront compte de l’heure néo-zélandaise. Ainsi, si tu fais ta demande en soirée, la veille de tes 31 ans, on sera déjà le lendemain avec le décalage horaire et tu seras alors trop vieux.
– La durée du trajet : tu arriveras automatiquement le lendemain de ton départ. Cela signifie donc que tu ne dois pas partir, dans ton exemple, le 23 septembre

Enfin, je te recommanderais de ne pas attendre le tout dernier jour pour prendre ton visa, ou partir : il peut y avoir des soucis techniques sur le site de l’immigration, une maintenance ou des choses de ce type. Idem, il peut y avoir des éléments extérieurs qui pourraient t’empêcher d’arriver au bon moment (annulation de vol, tempête, retards de vol, tu te blesses juste avant le départ).

Renaud
0 2

Salut Marie,
Et bien super!!!
Merci beaucoup pour ton retour.
J’ai fait ma demande de WHV hier, j’attends maintenant l’email d’acceptation de celui-ci.
J’ai 31ans dans 8 jours!!!
Ça va passer tout juste, je l’espère!!!
Pour ensuite pouvoir partir au mois d’août 2019.
À bientôt.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

La date qui compte est celle du dépôt de la demande.

Charline
0 1

Bonjour,
Petite question sommes nous obligés de prendre un billet aller retour ? Pour le pvt nz ?

Marie
9.8K 32.2K

Salut Charline,
Non, ça n’est pas obligatoire. Tu peux avoir un aller-simple si tu le souhaites. Mais si tu optes pour cette option, nous te recommandons EXTRÊMEMENT FORTEMENT de toujours garder les fonds pour te payer un billet retour à n’importe quel moment. Genre, tu gardes par exemple cette somme sur ton compte français et tu n’y touches que si tu décides de rentrer.

Anonyme
0 0

Bonjour !

J’ai une question svp. Alors ce n’est peut-être pas ici qu’il faut poser cette question mais bon.
J’ai un visa pour la NZ que je dois l’utiliser avant le 6 juillet 2018. Je voudrais savoir est-ce que je dois vraiment partir avant le 6 juillet ou alors puis-je partir le jour-même donc le 6 juillet ?
Merci pour toutes vos réponses.

bise

Marie
9.8K 32.2K

Salut Tony,
Je dirais que cela dépend du visa avec lequel tu souhaites partir… Tu pars avec un PVT (Working Holiday visa) ?
Attention toutefois, Si tu pars le 6 juillet, tu as de grandes chances d’arriver au moins le 7 juillet en Nouvelle-Zélande…

Anonyme
0 0

Salut Marie,

Heureusement que je demande car j’avais oublié ces détails. Merci pour ta réponse qui m’aide beaucoup. Je me permets stp de t’en poser une deuxième si tu veux bien ? On est bien d’accord qu’il est impossible d’annuler le working holiday NZ visa pour en avoir un autre ? Il n’y a aucune exceptions ?

Merci Marie,

Marie
9.8K 32.2K

Salut Toni et désolée pour le délai.
Non, il n’y a aucune exception (du moins, on n’en a jamais vu). Si tu n’entres pas en Nouvelle-Zélande, tu perds ton PVT Nouvelle-Zélande pour toujours. PAr contre, rien ne t’empêchera de faire un autre PVT dans un autre pays.

CYNLEH
1 8

Bonjour à tous !
Je me trouve actuellement sur Wellington (NZ). J’ai des vaccins à faire et je ne sais pas bien où me rendre. Je veux aller dans un endroit sûr ?. Est ce que certains d’entre vous des adresses ? Ça m’aiderait bien. Cheers.

Marie
9.8K 32.2K

Salut, tu cherches à faire quels types de vaccins ?

CYNLEH
1 8

Salut, j’ai besoin de faire mon rappel ROR et le vaccin pour l’hépatite A.

Marie
9.8K 32.2K

Tu peux aller voir Travel Doctor par exemple. Ce sont des médecins spécialisés en médecine de voyage.
A noter, dans tous les cas, que tes vaccins ne seront pas remboursés par ton assurance.

CYNLEH
1 8

C’est ce que j’ai fait ce jour même. J’ai rendez vous jeudi. Les prix sont pas mal élevés mais la santé n’a pas de prix ?. J’avais contacté hier mon assurance et effectivement cela n’est pas pris en charge. Merci en tout cas d’avoir pris le temps de répondre à ma question j’apprécie réellement. En espérant que cela puisse servir à d’autres ?

Morille
0 3

Bonsoir,
Pour information, il n’est plus possible de demander à faire traduire gratuitement son permis de conduire à l’ambassade de France à Wellington. J’ai tenté pas plus tard que ce vendredi 4 mai, la personne à la réception m’a redirigée vers le Département des Affaires Internes. Il est effectivement possible de faire la démarche auprès de ce dernier, moyennant 75§…

Marie
9.8K 32.2K

Merci Morille,
On va effectivement modifier ça (on l’avait changé il y a quelques temps dans les dossiers sur les préparatifs, mais pas sur le guide).

Quentin
0 3

Bonjour, sans doute que la question a déjà été posé mais désolé je ne trouve pas (ou dans une discussion très ancienne) et nous partons pour la Nouvelle Zélande dans 24h… Bref, voici la question : Nous voulons prendre notre assurance glob pvt. A la base, ne sachant pas combien de tems nous allons rester, nous comptions prendre au mois. Nous avons après lu dans votre article, que ca pouvait être dangereux si on nous demandait notre assurance à la douane, que notre la durée de notre visa corresponderait à la durée de notre assurance (surtout au Canada visiblement). Bref, est-ce risqué de fonctionner ainsi ( au mois par mois) en Nouvelle Zélande? Est-ce préférable de prendre l’année directement? Merci pour votre réponse

Marie
9.8K 32.2K

Salut,
C’est beaucoup moins risqué en Nouvelle-Zélande. Ensuite, la prendre mois par mois n’est pas non plus la meilleure solution dans la mesure où vous multipliez les risques de vous retrouver sans assurance pendant un certain laps de temps.
Or, si vous resouscrivez a une assurance avec ces quelques jours de trous, cela pourrait constituer un motif de refus pour les assurances qui pourraient faire valoir que tu devais être assuré pendant tout le séjour.
1 mois par 1 mois, c’est risqué. Mais si vous voulez le tenter, vous devez absolument vous ajouter des rappels par mail et sur votre téléphone pour ne pas oublier de souscrire de nouveau avant de vous retrouver sans assurance.

Quentin
0 3

Bonjour, j’ai une petite question 🙂
Nous arrivons bientôt à Auckland de Belgique mais nous souhaitons prendre un vol (avec une compagnie différente) direct pour Christchurch. Nous voudrions savoir si notre visa va être activé à Auckland ou Christburg. En fait, on voudrait juste savoir combien de temps nous avons besoin à l’aeroport d’Auckland pour enchainer les 2 vols…car si nous devons passer à la douane pour activer notre visa, nous avons peur que ca prenne du temps…
Un grand merci d’avance pour votre réponse et une belle soirée!

Marie
9.8K 32.2K

Salut Quentin,
Oui, vous devrez passer par l’immigration pour activer vos visa. Vous arrivez d’un vol international, et entrer sur le territoire néo-zélandais à votre arrivée à Auckland.

Quentin
0 3

Merci….je me doute que c’est difficile d’y répondre mais pensez vous qu’il est possible d’envisager d’atterrir à 18h30 et de redécoller à 21h? C’est le dernier vol de la journée et voudrions éviter de passer la nuit à auckland pour ne pas perdre du temps mais difficile de savoir si c’est trop risqué?

Articles recommandés