Le guide des pvtistes en Nouvelle-Zélande

Chapitre 38 : Prolonger son séjour en Nouvelle-Zélande

Date de publication : 19-02-2018

Auteur

Marie

02. PROLONGER SON SÉJOUR EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Vous avez aimé la Nouvelle-Zélande et souhaitez y passer plus de temps ? C’est possible. Selon votre situation, vous pourriez obtenir une prolongation de votre PVT, un visa de tourisme ou même un visa de travail ou d’études. Nous allons vous donner un aperçu des principaux visas néo-zélandais et nous vous invitons à consulter, pour plus d’informations, notre dossier Tous les visas pour la Nouvelle-Zélande.

L’extension de 3 mois de votre Working Holiday Visa

Sous conditions, il est possible, pour les Belges et les Français, d’obtenir une prolongation du visa vacances-travail. Ainsi, pendant 3 mois supplémentaires, vous pouvez rester sur le territoire tout en ayant le droit de travailler. On appelle ça un Working Holidaymaker Extension Work Visa. Pour prétendre à cette extension, vous devez avoir travaillé (et être en mesure de le prouver) pendant au moins trois mois dans les secteurs de la viticulture ou de l’horticulture (chez un ou plusieurs employeurs) : fruit picking, fruit packing et entretien de vignes ou de vergers, notamment. Les emplois dans les fermes d’élevage (ou les “dairy farms”) ne sont pas comptabilisés.

Consultez la discussion Extension du Working Holiday Visa de notre forum, pour en savoir plus. Attention, cette extension doit être utilisée immédiatement après la fin de votre PVT (contrairement au second Working Holiday Visa australien, qui laisse plus de liberté). Il n’est pas possible de revenir en Nouvelle-Zélande des mois ou des années plus tard, pour bénéficier de son extension de 3 mois.

Cas particulier des Canadiens

Depuis le 1er avril 2015, les citoyens canadiens ont la possibilité d’effectuer un PVT NouvelleZélande d’une durée maximale de 23 mois. Si vous avez obtenu un Visa Vacances-Travail d’une durée maximum de 12 mois, vous pouvez obtenir une extension de visa de 11 mois supplémentaires en faisant une demande (par courrier ou en personne), uniquement si vous êtes toujours en Nouvelle-Zélande avec un PVT valide. Pour en savoir plus, consultez le site de l’immigration néo-zélandaise (page Canada).

Visa de touriste

Si vous n’êtes pas éligible à l’extension de PVT, vous pouvez, si vous le souhaitez, demander un visa touriste avant l’expiration de votre PVT. Dans ce cas, vous n’aurez plus l’autorisation de travailler, mais vous serez libre de faire du tourisme sur l’ensemble du territoire. Pour obtenir un tel visa, vous devez prouver que vous disposez des ressources suffisantes pour subvenir à vos besoins pendant tout votre séjour (1 000 $ par personne et par mois). Notez qu’une visite médicale peut vous être demandée. Votre visa touriste aura une durée maximale allant de 3 à 6 mois selon l’agent d’immigration qui traitera votre demande.

Visa de travail (lié à un employeur)

Si vous disposez d’une promesse d’embauche, vous pouvez obtenir un visa de travail temporaire pour travailler (ou continuer de travailler) pour une entreprise néo-zélandaise. Pour cela, votre employeur doit démontrer qu’il n’arrive pas à trouver de travailleur en NouvelleZélande (citoyen ou résident permanent) pour occuper cet emploi. Pour démontrer ce manque de main-d’œuvre, votre employeur doit prouver que malgré des recherches actives, il n’a trouvé aucun candidat suffisamment qualifié. Cette étape n’est cependant pas nécessaire si l’emploi qu’il vous propose fait partie de la liste des professions “essentielles” en Nouvelle-Zélande. Dans cette liste, on retrouve des professions variées telles qu’infirmier, développeur web, ingénieur logiciel, chef cuisinier, boulanger, comptable ou encore dentiste. L’emploi qui vous est proposé doit être en lien avec vos expériences professionnelles antérieures et/ou avec vos diplômes. Pour certaines professions, vos diplômes doivent être soumis à une évaluation comparative par rapport aux standards néo-zélandais, Maud a pu rester en Nouvelle-Zélande à l’issue de son PVT grâce à son employeur qui lui a permis d’obtenir un Work Visa. Pour consulter son récit : Faire son PVT à Kaikoura (Nouvelle-Zélande) et y rester !.

Visa de travail pour rester auprès de votre conjoint(e)

Votre PVT Nouvelle-Zélande a été synonyme de rencontre amoureuse et vous souhaitez rester auprès de votre conjoint néo-zélandais (ou résident permanent en Nouvelle-Zélande) ? Notez qu’il est possible d’obtenir un visa de travail ouvert (c’est-à-dire que vous pourrez travailler pour n’importe quelle entreprise) si vous arrivez à prouver que vous vivez une relation véritable et stable avec votre conjoint(e) en Nouvelle-Zélande. Si vous êtes ensemble depuis moins de 12 mois, vous pourrez obtenir un visa de 12 mois (renouvelable pour 12 autres mois). Si votre conjoint(e) est en Nouvelle-Zélande de façon temporaire avec un visa de travail lié à un employeur pour une durée supérieure à 6 mois (en dehors d’un PVT), il est également possible d’obtenir un visa de travail ouvert pour la même durée que son visa.

Visa de travail temporaire dans le but d’immigrer en Nouvelle-Zélande

Si votre but est, à terme, de vous installer de façon permanente en Nouvelle-Zélande, il existe un visa de travail temporaire permettant de vous mener à la résidence. Au préalable, vous devez trouver un employeur prêt à vous “sponsoriser”. C’est le Work to residence visa.

            • Certaines professions pour lesquelles la Nouvelle-Zélande est en demande sur le long terme peuvent être éligibles à ce type de visa.
            • Obtenir une promesse d’embauche dans l’une des 442 entreprises néo-zélandaises accréditées pour ce programme favorise l’obtention de ce visa, mais il est envisageable de travailler avec d’autres entreprises si votre profession est en demande sur le long terme en Nouvelle-Zélande.
            • Enfin, certains talents exceptionnels dans le domaine du sport, des arts ou de la culture peuvent également obtenir un visa de travail de ce type.

Autres visas temporaires

Il existe d’autres catégories de visa pour rester ou revenir en Nouvelle-Zélande :

            • Si vous souhaitez reprendre des études en Nouvelle-Zélande, il existe des visas d’études (student visas) qui vous autorisent également à travailler quelques heures par semaine pour financer une partie de votre séjour. À l’issue de vos études sur place, il existe également un visa post-diplôme (study to work visa) qui vous autorise à chercher du travail en Nouvelle-Zélande.
            • Si vous avez repris vos études en France, au Canada ou en Belgique à votre retour et que vous devez effectuer un stage obligatoire dans le cadre de vos études, il est possible de le faire en Nouvelle-Zélande avec le trainee visa, pour peu que vous trouviez un employeur.
            • Certains jeunes âgés de 20 à 35 ans et hautement qualifiés qui souhaitent chercher du travail en Nouvelle-Zélande peuvent obtenir un visa de travail (nombre de places limité) appelé Silver Fern Search Visa. Avec ce visa, les jeunes peuvent se rendre 9 mois en Nouvelle-Zélande pour chercher (et, espérons-le, trouver) un emploi dans leur domaine de compétences. Si cette recherche est fructueuse, ils peuvent alors obtenir un autre visa, le Silver Fern Practical Experience Visa, un visa de travail (lié à un employeur) d’une durée maximale de 2 ans.

La résidence permanente

Si votre objectif est d’immigrer en Nouvelle-Zélande, sachez que le pays dispose de plusieurs programmes de résidence permanente.

            • Le premier programme (Skilled Migrants Category – SMC) repose sur un système de points minimum à atteindre pour être considéré comme travailleur qualifié par la Nouvelle-Zélande. Vous obtenez plus ou moins de points selon vos qualifications, votre niveau d’anglais, votre expérience professionnelle et votre domaine de compétences.
            • Les candidats à la résidence permanente via le programme Work to residence peuvent, à l’issue de leur précédent visa temporaire, entamer des démarches de résidence permanente sans passer par la catégorie des travailleurs qualifiés.
            • Enfin, si vous avez un conjoint (que vous soyez un couple homosexuel ou hétérosexuel) ayant la nationalité néo-zélandaise ou le statut de résident permanent néo-zélandais, celui-ci peut vous parrainer.

Une fois la résidence permanente obtenue, vous êtes libre d’occuper tous les emplois qui vous intéressent ou de créer votre entreprise. Vous disposez quasiment des mêmes droits qu’un citoyen néo-zélandais (à l’exception du droit de vote et du droit de résidence en Australie dont bénéficient les Néo-Zélandais). Après 5 ans, vous pourrez, si vous le souhaitez, devenir citoyen néo-zélandais. Retrouvez plus de détails à ce sujet dans notre dossier Tous les visas pour la Nouvelle-Zélande.

Chapitre 38 sur 43

Évaluation de l'article

5/5 (7)

46 Commentaires

Anaïs
2 2

Bonjour, est-il possible de commander ce guide en livre? Merci pour votre réponse!

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Anais,
Malheureusement non, nous ne proposons pas actuellement une version papier de ce guide.

Shana
1 8

Bonjour,
Mon compagnon et moi même comptons partir en PVT en nouvelle Zélande l’année prochaine, dans un éventuel espoir de poursuivre sur une demande de visa permanent. Seule hombre au tableau, si pour ma part j’aurais 26 ans, Mon compagnon lui en aura 30. Nous savons que ça sera la limite pour obtenir un PVT, mais quand sera t il pour un visa permanent étant donné qu’il fêtera ses 31 ??!
Nous sommes inquiets de voir notre rêve s’effondrer ?… si vous avez une réponse ? Merci !

Marie
9.8K 32.2K

Bonjour Shana,
Il n’y a pas de limites d’âge à 30 ans pour la résidence permanente…
Quand il y a une limite d’âge, celle-ci est généralement de 55 ans. Information que vous pouvez trouver sur le site de l’immigration néo-zélandaise quand vous cherchez des informations sur la résidence permanente en Nouvelle-Zélande en regardant les différentes options possibles 😉 (https://www.immigration.govt.nz/new-zealand-visas/options/live-permanently/all-resident-visas).

Charline
0 7

Bonjour,

J’ai passé les douanes sans faire valider mon visa. (Non volontaire bien sûre, tout est allé vite j’avais sortie tous les papiers pourtant bref s’est arrivé). Quel moyen pour faire valider mon pvt? Je pensais aller voir à l’aéroport demain.

Merci Charline

Marie
9.8K 32.2K

Saut Charline,
Tu as validé ton visa automatiquement à ton arrivée :). Pas besoin d’aller à l’aéroport.

Charline
0 7

Ah merci !!

Renaud
0 2

Bonjour,
Le 24 septembre 2018, je vais avoir 31ans.
Je suis français et je suis en train de faire ma demande de WHV pour la Nouvelle-Zélande.
Ma question est la suivante:
Si je reçois ma confirmation de WHV avant le 24 septembre prochain, cela veut dire que je pourrais arriver en NZ jusqu’au 23 septembre 2019 et donc profiter de mon voyage jusqu’au 23 septembre 2020?
Merci d’avance pour vos retours.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

Salut Renaud,

Oui, c’est ça.
Alors ensuite, cela dépend de ton âge. Si tu n’as pas encore 30 ans, autant demander ton PVT Nouvelle-Zélande quand tu es vraiment près à partir, quelques mois avant ton départ envisagé.
Les choses sont un peu différentes si tu vas bientôt avoir 31 ans. En effet, dans ce cas, fait-le relativement rapidement. Si c’est ton cas, et que tu veux attendre le dernier moment pour faire ta demande, il y a deux choses à prendre en compte :
– Le décalage horaire : si tu fais ta demande la veille de tes 31 ans, fais très attention car ils tiendront compte de l’heure néo-zélandaise. Ainsi, si tu fais ta demande en soirée, la veille de tes 31 ans, on sera déjà le lendemain avec le décalage horaire et tu seras alors trop vieux.
– La durée du trajet : tu arriveras automatiquement le lendemain de ton départ. Cela signifie donc que tu ne dois pas partir, dans ton exemple, le 23 septembre

Enfin, je te recommanderais de ne pas attendre le tout dernier jour pour prendre ton visa, ou partir : il peut y avoir des soucis techniques sur le site de l’immigration, une maintenance ou des choses de ce type. Idem, il peut y avoir des éléments extérieurs qui pourraient t’empêcher d’arriver au bon moment (annulation de vol, tempête, retards de vol, tu te blesses juste avant le départ).

Renaud
0 2

Salut Marie,
Et bien super!!!
Merci beaucoup pour ton retour.
J’ai fait ma demande de WHV hier, j’attends maintenant l’email d’acceptation de celui-ci.
J’ai 31ans dans 8 jours!!!
Ça va passer tout juste, je l’espère!!!
Pour ensuite pouvoir partir au mois d’août 2019.
À bientôt.
Renaud

Marie
9.8K 32.2K

La date qui compte est celle du dépôt de la demande.

Charline
0 1

Bonjour,
Petite question sommes nous obligés de prendre un billet aller retour ? Pour le pvt nz ?

Marie
9.8K 32.2K

Salut Charline,
Non, ça n’est pas obligatoire. Tu peux avoir un aller-simple si tu le souhaites. Mais si tu optes pour cette option, nous te recommandons EXTRÊMEMENT FORTEMENT de toujours garder les fonds pour te payer un billet retour à n’importe quel moment. Genre, tu gardes par exemple cette somme sur ton compte français et tu n’y touches que si tu décides de rentrer.

Anonyme
0 0

Bonjour !

J’ai une question svp. Alors ce n’est peut-être pas ici qu’il faut poser cette question mais bon.
J’ai un visa pour la NZ que je dois l’utiliser avant le 6 juillet 2018. Je voudrais savoir est-ce que je dois vraiment partir avant le 6 juillet ou alors puis-je partir le jour-même donc le 6 juillet ?
Merci pour toutes vos réponses.

bise

Marie
9.8K 32.2K

Salut Tony,
Je dirais que cela dépend du visa avec lequel tu souhaites partir… Tu pars avec un PVT (Working Holiday visa) ?
Attention toutefois, Si tu pars le 6 juillet, tu as de grandes chances d’arriver au moins le 7 juillet en Nouvelle-Zélande…

Anonyme
0 0

Salut Marie,

Heureusement que je demande car j’avais oublié ces détails. Merci pour ta réponse qui m’aide beaucoup. Je me permets stp de t’en poser une deuxième si tu veux bien ? On est bien d’accord qu’il est impossible d’annuler le working holiday NZ visa pour en avoir un autre ? Il n’y a aucune exceptions ?

Merci Marie,

Marie
9.8K 32.2K

Salut Toni et désolée pour le délai.
Non, il n’y a aucune exception (du moins, on n’en a jamais vu). Si tu n’entres pas en Nouvelle-Zélande, tu perds ton PVT Nouvelle-Zélande pour toujours. PAr contre, rien ne t’empêchera de faire un autre PVT dans un autre pays.

CYNLEH
1 8

Bonjour à tous !
Je me trouve actuellement sur Wellington (NZ). J’ai des vaccins à faire et je ne sais pas bien où me rendre. Je veux aller dans un endroit sûr ?. Est ce que certains d’entre vous des adresses ? Ça m’aiderait bien. Cheers.

Marie
9.8K 32.2K

Salut, tu cherches à faire quels types de vaccins ?

CYNLEH
1 8

Salut, j’ai besoin de faire mon rappel ROR et le vaccin pour l’hépatite A.

Marie
9.8K 32.2K

Tu peux aller voir Travel Doctor par exemple. Ce sont des médecins spécialisés en médecine de voyage.
A noter, dans tous les cas, que tes vaccins ne seront pas remboursés par ton assurance.

CYNLEH
1 8

C’est ce que j’ai fait ce jour même. J’ai rendez vous jeudi. Les prix sont pas mal élevés mais la santé n’a pas de prix ?. J’avais contacté hier mon assurance et effectivement cela n’est pas pris en charge. Merci en tout cas d’avoir pris le temps de répondre à ma question j’apprécie réellement. En espérant que cela puisse servir à d’autres ?

Morille
0 3

Bonsoir,
Pour information, il n’est plus possible de demander à faire traduire gratuitement son permis de conduire à l’ambassade de France à Wellington. J’ai tenté pas plus tard que ce vendredi 4 mai, la personne à la réception m’a redirigée vers le Département des Affaires Internes. Il est effectivement possible de faire la démarche auprès de ce dernier, moyennant 75§…

Marie
9.8K 32.2K

Merci Morille,
On va effectivement modifier ça (on l’avait changé il y a quelques temps dans les dossiers sur les préparatifs, mais pas sur le guide).

Quentin
0 3

Bonjour, sans doute que la question a déjà été posé mais désolé je ne trouve pas (ou dans une discussion très ancienne) et nous partons pour la Nouvelle Zélande dans 24h… Bref, voici la question : Nous voulons prendre notre assurance glob pvt. A la base, ne sachant pas combien de tems nous allons rester, nous comptions prendre au mois. Nous avons après lu dans votre article, que ca pouvait être dangereux si on nous demandait notre assurance à la douane, que notre la durée de notre visa corresponderait à la durée de notre assurance (surtout au Canada visiblement). Bref, est-ce risqué de fonctionner ainsi ( au mois par mois) en Nouvelle Zélande? Est-ce préférable de prendre l’année directement? Merci pour votre réponse

Marie
9.8K 32.2K

Salut,
C’est beaucoup moins risqué en Nouvelle-Zélande. Ensuite, la prendre mois par mois n’est pas non plus la meilleure solution dans la mesure où vous multipliez les risques de vous retrouver sans assurance pendant un certain laps de temps.
Or, si vous resouscrivez a une assurance avec ces quelques jours de trous, cela pourrait constituer un motif de refus pour les assurances qui pourraient faire valoir que tu devais être assuré pendant tout le séjour.
1 mois par 1 mois, c’est risqué. Mais si vous voulez le tenter, vous devez absolument vous ajouter des rappels par mail et sur votre téléphone pour ne pas oublier de souscrire de nouveau avant de vous retrouver sans assurance.

Quentin
0 3

Bonjour, j’ai une petite question 🙂
Nous arrivons bientôt à Auckland de Belgique mais nous souhaitons prendre un vol (avec une compagnie différente) direct pour Christchurch. Nous voudrions savoir si notre visa va être activé à Auckland ou Christburg. En fait, on voudrait juste savoir combien de temps nous avons besoin à l’aeroport d’Auckland pour enchainer les 2 vols…car si nous devons passer à la douane pour activer notre visa, nous avons peur que ca prenne du temps…
Un grand merci d’avance pour votre réponse et une belle soirée!

Marie
9.8K 32.2K

Salut Quentin,
Oui, vous devrez passer par l’immigration pour activer vos visa. Vous arrivez d’un vol international, et entrer sur le territoire néo-zélandais à votre arrivée à Auckland.

Quentin
0 3

Merci….je me doute que c’est difficile d’y répondre mais pensez vous qu’il est possible d’envisager d’atterrir à 18h30 et de redécoller à 21h? C’est le dernier vol de la journée et voudrions éviter de passer la nuit à auckland pour ne pas perdre du temps mais difficile de savoir si c’est trop risqué?

Articles recommandés