Faire du WWOOFing pendant un PVT

Article publié le 28-06-2019.

Les étapes pour devenir un WWOOFer

La procédure pour s'inscrire

  • Pour commencer, mettez dans vos favoris le site WWOOF international. Il vous permettra de retrouver en un instant tous les sites officiels des pays où le WWOOFing se pratique. De là, il vous suffit d’identifier votre destination et, bien sûr, de vous rendre sur le site référent. Votre inscription sera liée à une unique destination, à l'exception du réseau "WWOOF independents" qui concerne plusieurs pays ne disposant pas de coordination nationale. Votre abonnement "independents" sera valable dans plusieurs pays en même temps.
  • Une fois rendu sur le site, il faudra vous inscrire. Dans 99 % des cas, les sites sont disponibles en anglais. Si vous avez du mal avec la langue anglaise (ou que cette option n’est pas disponible !), utilisez un traducteur type google et cherchez “Join” ou “Become a WWOOFer”.

Avant de régler votre abonnement en ligne, vérifiez que votre connexion est sécurisée (de type HTTPS, avec le petit cadenas ! ). Une fois votre cotisation payée (et reçue par l’organisation, cela dépendant de votre mode de paiement : chèque, virement international, Paypal, encore une fois propre à chaque pays), vous pourrez commencer votre recherche d'hôtes via le site ou via l'appli, lorsqu'elle existe !

S’inscrire avant ou pendant le voyage ?

Souvent, une même question revient : vaut-il mieux s’inscrire avant ou pendant son voyage ? À cette intéressante et pertinente interrogation, il est compliqué d’apporter une réponse définitive et absolue, sachant que chacune des options présente autant d’intérêts que d’inconvénients.

Si vous décidez d’entamer vos démarches après votre départ, vous avez la certitude de pouvoir consulter la liste des hôtes et de pouvoir préparer votre première expérience en toute tranquillité, et d'éventuellement définir un point d'arrivée dans le pays. Cela peut être rassurant pour les voyageurs n'aimant pas trop partir à l'aventure !
En revanche, ne s'inscrire qu'une fois sur place a le mérite de laisser courir le plus longtemps possible votre abonnement, et de vous laisser le temps de décider si vous avez envie de vous lancer dans cette aventure, une fois implanté dans votre nouveau pays !

Une fois l'inscription faite : trouver son hôte

Dans la plupart des pays, il est possible de consulter librement une liste ou une carte des hôtes avant même de s'inscrire. Cela peut d'ailleurs vous inciter à choisir ce réseau plutôt qu'un autre, en fonction de vos plans ! Cependant, ce n'est qu'une fois inscrit que vous pourrez contacter les hôtes qui vous intéressent et entamer votre démarche de volontariat. Toutes les informations ne sont également pas disponibles sans être abonné.

Avant de débuter les contacts, essayez de cerner au maximum vos envies et de vous poser quelques questions :

  • Quel type d’expérience ?
  • Quelles compétences (qu’êtes-vous prêt à faire ou non) ?
  • Combien d’heures de travail par jour ?
  • Quel emplacement géographique (isolé, citadin, rural…) ?

En fonction de vos critères, vous aurez déjà effectué un premier écrémage et vous serez plus à même de contacter les structures qui vous intéressent.

Bien sûr, vous pouvez négliger toutes ces recommandations et laisser votre inspiration parler (ce que beaucoup font) : ce n’est guère un souci à partir du moment où vous savez - plus ou moins - ce dans quoi vous vous apprêtez à mettre les pieds !

Une règle d’or à respecter à tout prix : TOUJOURS contacter votre hôte avant de vous rendre sur place. En dehors d’être une simple règle de politesse élémentaire, cela vous permet de vous présenter, de demander des renseignements et d’être sûr, tant qu’à faire, qu’il y a de la place pour vous ! En effet, les besoins en WWOOFers sont souvent aléatoires et ne répondent à aucune règle précise (à part les saisons, et encore). Ne vous pointez donc pas à l’improviste chez un hôte, vous risquez d’expérimenter un sérieux désarroi…

Enfin, ne contactez pas 783 hôtes en simultané car, en cas de multiples réponses positives, vous allez devoir faire un choix… et peut-être laisser sur le carreau des gens ayant besoin de vous.

Si vos premières impressions sont bonnes, que vous avez pu poser toutes vos questions, obtenir des réponses honnêtes et adéquates, que vous vous êtes mis d’accord sur les conditions d’hébergement et l’objet du travail attendu (heures travaillées par jour, type de logement, jour de congé, compétences particulières demandées, régime alimentaire spécial, activités éventuellement offertes, etc.), que vous avez validé votre choix : c’est parti !

Dernières recommandations avant de se lancer

Vous êtes arrivé et logé et votre première journée de WWOOFing arrive à grands pas. Avant que cette nouvelle aventure ne commence, gardez-bien en tête quelques petites règles de sécurité essentielles :

  • Ayez à tout prix une assurance voyage valide, même si vous êtes touriste et qu'elle n'est pas obligatoire ! (sauf dans le cas de pays européens signataires de la convention d'assurance maladie).
  • Le temps de travail quotidien doit durer de 4 à 6 heures. Au delà, et sans arrangement préalable (une journée entière contre une journée de repos par exemple), c’est du travail dissimulé ou de l'exploitation.
  • Vous êtes en droit de refuser toute tâche ou mission qui vous semble dangereuse, peu sécurisée ou qui ne vous inspire vraiment, vraiment pas confiance. C’est une chose de ratisser des feuilles mortes à la pelle mais c’en est une autre de refaire les tuiles d’un toit sous la pluie…
  • Vos conditions d’hébergement doivent être correctes et correspondre clairement à ce qui est prévu.
  • La nourriture doit être conséquente. Si vous n’êtes certes pas dans un 4*, les quantités et la qualité doivent être suffisante pour vous nourrir sans que vous n’ayez à vous tenir le ventre en gémissant…
  • Si votre séjour se fait en famille, intégrez-vous et participez à la bonne marche de la maison, sans pour autant vous transformer en personnel ménager/nounou/cuisinier. Vous devez avoir du temps libre à votre disposition.
  • Aucune loi ne vous oblige à rester dans un lieu si vous ne le voulez pas. Ne vous laissez pas avoir par des grands discours moralisateurs sur le WWOOFing Spirit et la WWOOFer Attitude : il vaut mieux partir et suivre par une vraie expérience que de rester à se morfondre au nom d’un sacro-saint crédo. Par contre, ne partez pas sans prévenir (sauf cas exceptionnel, bien sûr) et essayez d’expliquer au maximum le pourquoi du comment : peut-être cela aidera t-il à aplanir les choses et à régler les difficultés.
  • Dans le même esprit, si vous avez un souci de dernière minute qui vous empêche de vous présenter en temps et en heure au rendez-vous fixé ou même de ne pas venir du tout : dites-le, ne passez surtout pas en mode “fantôme”.
  • Communiquez, encore et encore. Si vous n’avez pas compris ce que l’on attend de vous, redemandez. Si vous avez un doute, demandez. Si vous avez une question, une interrogation : demandez. Vous êtes là pour échanger, découvrir, construire, vivre. N’ayez pas peur de poser une question (apparemment) bête, bon nombre de quiproquos et de malentendus viennent de là…
  • À tout hasard ou à toute fin utile, faites savoir à quelqu’un de votre entourage où vous vous rendez et combien de temps vous pensez y rester.

Enfin : éclatez-vous, prenez du plaisir, expérimentez, tentez, osez, lancez-vous et découvrez-vous, tout simplement !

Après l'expérience : ressenti et évaluation

Une fois votre séjour terminé, il est en théorie temps de vider les lieux et de partir pour une nouvelle expérience. Selon les pays (l’Australie par exemple !), il va vous être conseillé, à vous et à votre hôte, de laisser une évaluation sur vos profils en ligne. C’est une bonne façon de vous mettre en avant ou de faire savoir, une fois de plus, combien vous avez apprécié votre passage chez votre hôte. Soyez objectif, ne rentrez pas dans le jugement ou le biaisé et ne parlez, en termes clairs, que de ce vous avez vécu, sans faire de fausses promesses ou de tableau fictif : tout le monde vous en saura gré. Notez, au passage, que vous pouvez désactiver les messages laissés sur votre compte et ainsi n’avoir aucune évaluation…

Si un problème grave a eu lieu, il est important de signaler l'hôte à la structure WWOOF nationale en plus de laisser un commentaire.

Passer du WWOOF à un emploi rémunéré ?

Il peut arriver que votre hôte, satisfait par ce que vous faites, vous propose de vous salarier. Si vous êtes en touriste dans le pays, rien ne vous empêche d’accepter mais c’est à vos risques et périls, sachant que vous allez passer dans l’illégalité absolue (travail dissimulé autrement dit clandestin autrement dit gros soucis si c’est découvert, allant souvent jusqu’à l’expulsion du territoire liée à une belle interdiction de séjour, le tout en passant par la case prison/rétention).

En revanche, si vous avez un permis de travail valide (PVT par exemple), aucun souci : lancez-vous !

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

En tant que futur pvtiste, vous voulez être certain de ne rien oublier pour que votre PVT se déroule en toute quiétude. Pour vous aider, voici notre sélection d'accessoires et de gadgets pour les pvtistes !

Évaluations des membres

5/5 (1)

Articles recommandés

[Dossier]

Partir au Canada en famille ou en couple avec le PVT

[Interview]

Johanna et Julien : road trip, WWOOFing et direction Moncton au Nouveau-Brunswick

[Récit de voyageur]

Être « au pair » à Melbourne, en Australie

[News]

PVT Canada 2019 : où en sommes-nous ? (quota, rondes d’invitations…)

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Il faut devenir WWOOfer en France (et payer le livret électronique de 20€) avant de pouvoir s’incrire en WWOOfing à l’étranger ?

{{likesData.comment_35478.likesCount}}
Cedric
3.3K 2.8K

Niet, no, nada: tu as juste à t’inscrire dans le pays où tu veux :)

{{likesData.comment_35479.likesCount}}

merci ^^

{{likesData.comment_35483.likesCount}}

On a réalisé 2 HelpX avec mon amie dans l’Ontario vraiment une super expérience.

{{likesData.comment_35504.likesCount}}
Alison
1.3K 39

Bonjour !

petite question, je suis en train de tenter un PVT, mais vu le bordel actuel je préfère penser à une alternative dès maintenant, je me disais que j’allais quoi qu’il arrive partir un mois ou 2 en prospection et voyage au canada en touriste, mais le woofing m’intéresse beaucoup.
Vu que ça repose sur le principe du volontariat j’imagine qu’il n’y a pas besoin de permis de travail mais bon je préfère demander pour être sûre, pareil si l’on veut bosser sur un festival cet été, doit-on quand même avoir un permis de travail??

merciii !!!

:))))

{{likesData.comment_41660.likesCount}}

Merci pour ces bon plans,
J’ai tester dans une petite ferme à l’ouest de Brisbane. C’est une belle expérience que de partager le quotidien de nos hôtes, on les aides pour l’entretien de leur maison et jardin, en retour du gite et du couvert.
Une belle expérience qui permet d’être en contact direct avec les locaux, et un bon moyen d’économiser des sous. Je réitère l’expérience dans le NT à 1h de Darwin..

{{likesData.comment_53090.likesCount}}

Bonjour chloe alias chloeS

Je pars début mai en direction de l’Australie et je suis à la recherche d’adresse de woofing. Apparemment tu as vécues de belles expériences et je souhaiterais savoir si tu aurais des adresses à me recommander par hasard??Ou même d’autres plans pour travailler?
Merci 😉

{{likesData.comment_59702.likesCount}}

Bonsoir Anayantra,
pour les bons plans woofing, procure toi le woof book, tu trouvera pleins de fermes, et leurs renseignements pratiques.
Sinon la Butterfly farm à Batchelor sud Darwin était l’une de mes expériences préférée…
Super ambiance et « patrons » adorables..
Amuse toi bien :-)

{{likesData.comment_59739.likesCount}}

Bonjour,
Je me suis inscrit en tant que WWOOFER pour la NZ et j’ai pris le livre version papier…
Savez vous combien de temps il faut pour le recevoir?

Merci par avance

{{likesData.comment_57146.likesCount}}

Bonjour, auriez vous un « site clé » regroupant le meilleur du wwoofing tout pays confondu ? dans un soucis de ne payer qu’une fois l’adhésion au site pour accès à la liste des hôtes. Si chaque pays a un site de wwoofing particulier, je dois payer à chaque fois ? Dans l’absolu je voudrais tenter ma première expérience au canada, dans le « nord » je rêve de travailler dans de grands espaces… merci d’avance

{{likesData.comment_57974.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K

Et oui mais non…Le principe est celui-là; un pays, un bouquin, une inscription! :(
Sinon y a le helpexchange! 2 ans, tous les pays, et aussi des hôtes wwoofers inscrits mais pas que! 😉

{{likesData.comment_57980.likesCount}}
Cedric
3.3K 2.8K

Bien tenté mais Hélène a raison : un pays = un Wwoof ! Pour le reste, vive le HelpX :)

{{likesData.comment_57983.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K

Vive le helpX! :)

{{likesData.comment_57985.likesCount}}

Merci bien pour vos réponses. Ne connaît pas vraiment le principe du helpx, je vais me renseigner de suite !

{{likesData.comment_57986.likesCount}}
Hélène
14.1K 7.6K
{{likesData.comment_57987.likesCount}}

😉 merci

{{likesData.comment_57989.likesCount}}

Hello !

J’aimerais savoir ce qu’il se passe si l’on se blesse en effectuant une mission durant notre WWOOFing? Par exemple, cheville foulée ou autres, et que cela nécessite quelques jours de « convalescence »? Est-on mis à la porte puisque l’on ne peut plus faire notre travail?

Merci d’avance :)

{{likesData.comment_58652.likesCount}}
Annaïk
3.8K 1.9K

ça ne serait franchement pas sympa de la part des hôtes… Mais il n’y a aucune règle définie à ce sujet donc si jamais ça t’arrive (ce que je ne te souhaite pas 😉 ) il faudra que tu sois ça avec ton hôte.

{{likesData.comment_58654.likesCount}}

Bonjour bonjour !
Je souhaiterai me procurer le guide du WOOFing car je pars en Nouvelle-Zélande en janvier. Par contre, comme je voyage avec mon chéri, on serait 2 à travailler chez nos hôtes. Doit-on s’inscrire individuellement et donc acheter 2 exemplaires chacun ? Où peut-on acheter juste 1 exemplaire et contacter les hôtes en leur expliquant bien que l’on serait 2 ?

{{likesData.comment_63741.likesCount}}

Identifiez-vous pour répondre